Perspectives d’emploi Comptable financier/comptable financière au Canada

Les perspectives d’emploi des personnes qui travaillent comme de comptable financier/comptable financière diffèrent selon leur lieu de travail au Canada. Découvrez ce que l’avenir leur réserve dans votre province ou territoire. Ces perspectives concernent l’ensemble des Vérificateurs/vérificatrices et comptables (CNP 1111).

Débouchés au cours des 3 prochaines années

Explorez les perspectives d’emploi futures par province et territoire.

Région Perspectives d’emploi
Terre-Neuve-et-Labrador Acceptables
Île-du-Prince-Édouard Acceptables
Nouvelle-Écosse Bonnes
Nouveau-Brunswick Bonnes
Province du Québec Acceptables
Ontario Acceptables
Manitoba Acceptables
Saskatchewan Acceptables
Alberta Acceptables
Colombie-Britannique Acceptables
Territoire du Yukon Acceptables
Territoires du Nord-Ouest Bonnes
Nunavut Bonnes
Légende : Les perspectives d’emploi peuvent être : Indéterminées Limitées Acceptables Bonnes

Vous pouvez aussi consulter ces données sur une carte. Allez à Explore IMT

Conditions du marché du travail au cours des 10 prochaines années

Regardez plus en détail l’évolution prévue de l’offre et de la demande de travailleurs appelés à exercer cette profession au cours de la période 2017-2026. Pour plus d’informations sur les tendances futures en emploi, référez-vous au Système de projection des professions au Canada.

Sommaire

À L'ÉQUILIBRE : L'offre et la demande de main-d'œuvre devraient être relativement similaires pour ce groupe professionnel au cours de la période 2017-2026 au niveau national. La section ci-dessous contient de l'information plus détaillée concernant les perspectives de ce groupe professionnel.
Emploi en 2016
220 200
Âge médian des travailleurs en 2016
44
Âge moyen de la retraite en 2016
63.0

Analyse détaillée

Afin de déterminer les perspectives d'une profession, l'importance de l'écart entre les projections du nombre total de chercheurs d'emploi et celui de possibilités d'emploi au cours de la période de projection (2017-2026) est analysée conjointement avec l'évaluation des conditions récentes sur le marché du travail. L'objectif est de déterminer si les conditions récentes sur le marché du travail (pénurie, équilibre ou surplus) observées dans une profession au cours des dernières années persisteront ou changeront au cours de la période de projection. Par exemple, si l'analyse des principaux indicateurs du marché du travail suggère que le nombre de chercheurs d'emploi était insuffisant afin de doter l'ensemble des possibilités d'emploi (une pénurie de main-d'œuvre) dans une profession au cours des dernières années, les projections sont alors utilisées afin de déterminer si cette situation se poursuivra au cours de la période de projection ou si cette profession retournera à une situation d'équilibre.

Au cours de la période 2014-2016, un léger gain dans l'emploi a été enregistré pour ce groupe professionnel. Le taux de chômage a augmenté à 3,7 % en 2016, ce qui demeure sous la moyenne nationale de 7,0 % et proche de sa moyenne historique. De plus, le salaire horaire moyen a augmenté à un rythme similaire à celui de l'ensemble des professions. Ainsi, l'analyse des principaux indicateurs du marché du travail suggère que les chercheurs d'emploi étaient suffisamment nombreux pour doter les postes disponibles dans ce groupe professionnel au cours de la période 2014-2016.

Pour les Vérificateurs/vérificatrices et comptables., au cours de la période 2017-2026, les projections montrent un total de 94 400 nouvelles possibilités d'emploi (provenant de la demande d'expansion et de remplacement) et de 94 100 chercheurs d'emploi (provenant des sortants scolaires, de l'immigration et de la mobilité).

Étant donné que les projections de possibilités d'emploi et de chercheurs d'emploi devraient être relativement similaires au cours de la période 2017-2026, on anticipe que les conditions d'équilibre entre l'offre et la demande de main-d'œuvre observées lors des dernières années devraient se maintenir au cours de la période de projection. Les possibilités d'emploi découleront majoritairement des départs à la retraite. Bien que le taux de retraite de ce groupe professionnel pour la période de projection se situe dans la moyenne de l'ensemble des professions, le nombre de retraités augmentera substantiellement par rapport à ce qui a été observé au cours de la période 2007-2016 en raison de la hausse de l'âge moyen des travailleurs dans ce groupe professionnel. La croissance de l'emploi devrait être supérieure à la moyenne de l'ensemble des professions, avec une augmentation de l'emploi comparable à celle enregistrée au cours de la période 2007-2016. Les effets de la globalisation, de l'économie croissante et des environnements fiscaux et réglementaires complexes continueront de contribuer à une forte demande pour les vérificateurs/vérificatrices et comptables, qui seront de plus en plus en demande pour gérer des situations financières qui deviennent plus complexes. Cependant, la création d'emploi dans ce secteur sera limitée par les gains en productivité résultant de l'utilisation des nouvelles technologies telles que les logiciels d'impôt, l'infonuagique et les nouveaux outils informatiques de comptabilité. En effet, l'automatisation de certaines tâches routinières telle l'entrée de données améliorera considérablement la productivité dans ces professions. Par conséquent, les fonctions plus consultatives et analytiques des comptables prendront plus d'importance. Au niveau de l'offre, les chercheurs d'emploi proviendront principalement du système scolaire étant donnée l'exigence d'être reconnu en tant que comptable agréé. Néanmoins, ceux-ci devront passer avec succès les examens afin d'obtenir le titre professionnel pour pouvoir exercer. Un certain nombre de candidats qualifiés proviendra de l'immigration.

Date de modification :