Perspectives d’emploi Ingénieur/ingénieure en logiciels au Canada

Les perspectives d’emploi des personnes qui travaillent comme d’ ingénieur/ingénieure en logiciels diffèrent selon leur lieu de travail au Canada. Découvrez ce que l’avenir leur réserve dans votre province ou territoire. Ces perspectives concernent l’ensemble des Ingénieurs/ingénieures et concepteurs/conceptrices en logiciel (CNP 2173).

Veuillez noter que ces perspectives d’emploi ont été publiées en décembre 2019 en fonction des informations disponibles à ce moment. Vous pouvez consulter notre nouveau rapport spécial pour découvrir l’incidence de la COVID-19 sur certaines professions dans votre province ou territoire. Vous pouvez aussi visiter le tableau de bord des offres d’emploi en ligne au Canada pour consulter les plus récentes données sur la demande et les exigences associées à cette profession.

Débouchés au cours des 3 prochaines années

Explorez les perspectives d’emploi futures par province et territoire.

Région Perspectives d’emploi
Terre-Neuve-et-Labrador Indéterminées Indéterminées
Île-du-Prince-Édouard Bonnes Bonnes
Nouvelle-Écosse Bonnes Bonnes
Nouveau-Brunswick Bonnes Bonnes
Province du Québec Bonnes Bonnes
Ontario Bonnes Bonnes
Manitoba Acceptables Acceptables
Saskatchewan Bonnes Bonnes
Alberta Acceptables Acceptables
Colombie-Britannique Bonnes Bonnes
Territoire du Yukon Indéterminées Indéterminées
Territoires du Nord-Ouest Indéterminées Indéterminées
Nunavut Indéterminées Indéterminées
Légende : Les perspectives d’emploi peuvent être : Indéterminées Limitées Acceptables Bonnes

Vous pouvez aussi consulter ces données sur une carte. Allez à Explore IMT

Conditions du marché du travail au cours des 10 prochaines années

Regardez plus en détail l’évolution prévue de l’offre et de la demande de travailleurs appelés à exercer cette profession au cours de la période 2019-2028. Pour plus d’informations sur les tendances futures en emploi, référez-vous au Système de projection des professions au Canada.

Sommaire

PÉNURIE : Ce groupe professionnel devrait être confronté à une situation de pénurie de main-d'œuvre au cours de la période 2019-2028 au niveau national. La section ci-dessous contient de l'information plus détaillée concernant les perspectives de ce groupe professionnel.

Emploi en 2018

57 600

Âge médian des travailleurs en 2018

41

Âge moyen de la retraite en 2018

61.0

Analyse détaillée

Afin de déterminer les perspectives d'une profession, l'importance de l'écart entre les projections du nombre total de chercheurs d'emploi et celui d'ouvertures d'emploi au cours de la période de projection (2019-2028) est analysée conjointement avec l'évaluation des conditions récentes sur le marché du travail. L'objectif est de déterminer si les conditions récentes sur le marché du travail (pénurie, équilibre ou surplus) observées dans une profession au cours des dernières années persisteront ou changeront au cours de la période de projection. Par exemple, si l'analyse des principaux indicateurs du marché du travail suggère que le nombre de chercheurs d'emploi était insuffisant afin de doter l'ensemble des ouvertures d'emploi (une pénurie de main-d'œuvre) dans une profession au cours des dernières années, les projections sont alors utilisées afin de déterminer si cette situation se poursuivra au cours de la période de projection ou si cette profession retournera à une situation d'équilibre.

Au cours de la période 2016-2018, ce groupe professionnel a enregistré une croissance de l'emploi substantiellement plus rapide que la moyenne de l'ensemble des professions. Cela s'est traduit par une diminution de son taux de chômage, qui a atteint un niveau historiquement faible et est demeuré considérablement inférieur à la moyenne nationale en 2018. De plus, le taux de postes vacants était considérablement plus élevé que la moyenne, alors que le nombre de travailleurs au chômage par poste vacant est demeuré systématiquement en-dessous de un durant la même période. Ainsi, l'analyse des principaux indicateurs du marché du travail suggère que le nombre de postes vacants dépassait considérablement le nombre de chercheurs d'emploi dans ce groupe professionnel au cours de la période 2016-2018.

Pour les Ingénieurs/ingénieures et concepteurs/conceptrices en logiciel., au cours de la période 2019-2028, les projections montrent un total de 27 500 nouvelles possibilités d'emploi (provenant de la demande d'expansion et de remplacement) et de 24 000 chercheurs d'emploi (provenant des sortants scolaires, de l'immigration et de la mobilité).

Les conditions de pénurie de main-d'œuvre observées au cours des dernières années se maintiendront au cours de la période 2019-2028 et pourraient même s'aggraver puisque le nombre des ouvertures d'emploi devrait être substantiellement plus élevé que le nombre de chercheurs d'emploi au cours de cette période. Les départs à la retraite et la création d'emplois devraient entraîner la majorité des ouvertures d'emploi. On prévoit que le taux de croissance de l'emploi sera considérablement supérieur à la moyenne de l'ensemble des professions. Par conséquent, la création d'emplois devrait représenter plus de la moitié de toutes les ouvertures d'emploi, une proportion qui est supérieure à la moyenne de l'ensemble des professions (environ 27 % des ouvertures d'emploi). La plupart de ces travailleurs œuvrent dans les secteurs de la conception de systèmes informatiques et des services connexes; ainsi que dans les services de télécommunications, d'information et de la culture. La conception de systèmes informatiques, dont la demande devrait être soutenue par les changements technologiques, continuera d'enregistrer de meilleurs résultats que la plupart des autres secteurs au chapitre de la croissance de la production et de l'emploi. L'innovation rapide se poursuivra, ce qui incitera les entreprises canadiennes à s'adapter rapidement et à mettre à niveau leur infrastructure de TI pour demeurer concurrentielles. En outre, de nouvelles technologies telles que l'intelligence artificielle, l'impression 3D et la chaîne de blocs continueront d'émerger, soutenant ainsi la demande pour les travailleurs de cette profession. La forte pénétration de ces nouvelles technologies dans les secteurs des services de télécommunications, d'information et de la culture tels que la réalité virtuelle et augmentée ainsi que la téléphonie mobile 5G offrira également des ouvertures d'emploi aux ingénieurs et concepteurs en logiciel. Les départs à la retraite entraîneront également une proportion considérable des ouvertures d'emploi (environ 35 %). On s'attend à ce que le taux de départs à la retraite soit semblable au taux moyen pour l'ensemble des professions, car la répartition par âge de ces travailleurs est généralement semblable à celle de l'ensemble des professions, et ceux-ci prennent généralement leur retraite à un âge semblable.

En ce qui concerne l'offre de main-d'œuvre, on prévoit que le nombre de diplômés en informatique continuera d'être élevé puisque ce champ d'études continue d'intéresser les jeunes. L'immigration continuera de contribuer de manière importante aux chercheurs d'emploi, ce groupe professionnel étant très populaire auprès des nouveaux arrivants. Les compétences habituellement requises dans cette profession sont généralement standards à l'échelle mondiale et ne sont pas uniques au marché du travail canadien. Par conséquent, les immigrants se heurtent à moins d'obstacles pour devenir ingénieurs et concepteurs en logiciel. De plus, les étrangers de ce groupe professionnel provenant de pays ayant conclu un accord de libre-échange avec le Canada pourraient être admissibles à travailler au Canada, ce qui simplifierait leur entrée et leur permanence au pays. Inversement, on s'attend à ce qu'un nombre important de travailleurs quittent cette profession pour d'autres, en particulier pour chercher un emploi dans des professions liées à l'information et aux technologies comme celle d'analyste et consultant en informatique (CNP 2171). Par conséquent, les conditions de pénurie observée au cours des dernières années devraient devenir plus prononcées au cours de la période de projection.

Source Système de projection des professions au Canada - EDSC

Sondage à propos de l’information sur le marché du travail
Date de modification :