Information sur le marché du travail Explorer des carrières par compétences essentielles

Profil de compétences essentielles

Ce profil contient une liste d’exemples de tâches qui illustrent la façon dont chacune des 9 compétences essentielles est généralement utilisée par la majorité des travailleurs dans cette profession. Les niveaux de complexité évalués varient de 1 (tâche de base) à 5 (tâche avancée).

Vous pouvez utiliser ce profil afin de :
Trouver un emploi
rédiger votre curriculum vitae et vous préparer pour une entrevue
Planifier votre carrière
déterminer quelle carrière vous conviendrait le mieux en fonction de vos compétences
Gérer votre personnel
rédiger des offres d’emploi, évaluer le rendement du personnel et préparer des formations

Découvrez d’autres aspects de cette profession

Pour en savoir plus sur cette profession, consultez la fiche métier connexe. Elle contient des renseignements sur les salaires en vigueur, les débouchés professionnels et les autres compétences requises.

Consulter la fiche métier

Matelots de pont du transport par voies navigables(7532)

Les matelots de pont du transport par voies navigables prennent le quart à leur tour, assurent le fonctionnement et lentretien de léquipement de pont et exécutent dautres travaux sur le pont et la passerelle à bord des bateaux ou des navires autopropulsés sous la direction des officiers de pont. Ils travaillent pour des compagnies de transport par voies navigables et des services du gouvernement fédéral, y compris les Forces armées.

Lecture Aide - Lecture
  • Lire des listes de tâches affichées au mur. (1)
  • Lire des notes de service de leur superviseur, où sont expliqués les nouveaux règlements ou les nouvelles procédures afin de les appliquer aux situations de travail. (2)
  • Lire des circulaires concernant la sécurité dans les pratiques d'exploitation et d'entretien des ponts afin de connaître les mesures de prévention d'accidents et pour améliorer les pratiques de sécurité. (2)
  • Lire les instructions pour connaître la terminologie et les procédures concernant la manipulation des embarcations de sauvetage. (2)
  • Lire les procédures concernant le ravitaillement en combustible et la sécurité. (2)
  • Lire les consignes du capitaine diffusées sous forme de livre. (2)
  • Lire les manuels d'instruction sur le travail avec de la corde et sur la façon de faire divers types de noeud. (3)
Utilisation de documents Aide - Utilisation de documents
  • Reconnaître les drapeaux, comme le drapeau Bravo qui signifie que des explosifs sont déchargés. (1)
  • Lire les tableaux de service afin de voir les disponibilités pour les heures supplémentaires. (1)
  • Lire les listes des provisions de bord lorsqu'ils dressent l'inventaire de même de même que les listes d'expédition des produits à livrer aux phares. (1)
  • Remplir, au besoin, des formulaires de chargement afin de préciser le nombre de voitures, de piétons, de motocyclettes et de bicyclettes à bord du traversier. (1)
  • Inscrire de l'information sur une carte de vérification de la pressurisation du boyau à incendie. (1)
  • Lire les étiquettes du Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT) sur les pots de peinture. (2)
  • Lire les horaires où sont indiquées les heures et les destinations des traversées. (2)
  • Lire, au besoin, les écrans du Système de positionnement global pour déterminer le positionnement et la vitesse. (2)
  • Interpréter des diagrammes illustrant comment utiliser les appareils de sécurité. (2)
  • Consulter des plans de la configuration du bateau afin de repérer les stations de lutte contre les incendies et l'emplacement des embarcations de sauvetage. (2)
  • Inscrire de l'information dans le journal de bord toutes les deux heures. (2)
  • Remplir des formules de paiement et de remboursement pour l'achat de nouvelles bottes. (2)
  • Consulter les écrans radar pour observer le trafic en sens inverse et pour évaluer les distances qui les séparent de la terre. (3)
  • Lire les tables et les cartes maritimes pour déterminer la force et la direction des courants et pour établir la route à suivre ainsi que l'heure d'arrivée prévue. (3)
  • Lire les dessins de montage et les schémas dans les manuels d'utilisation de l'équipement afin d'entretenir et de réparer l'équipement. (3)
  • Consulter les cartes synoptiques situées à l'avant du livret météorologique pour connaître la quantité et les types de nuages prévus, et consigner les informations utiles dans le livret toutes les deux heures. (3)
  • Consulter l'annuaire des marées dans le calendrier des marées afin de déterminer à quelle hauteur ajuster la rampe lors de l'amarrage au quai. (3)
Rédaction Aide - Rédaction
  • Consigner la direction et la vitesse du vent, la visibilité, le type de nuage et de brèves données descriptives dans le journal de bord toutes les deux heures. (1)
  • Consigner, au besoin, les tâches effectuées dans le journal d'affectation des tâches. (1)
  • Rédiger, au besoin, des reçus pour les passagers du traversier qui en font la demande. (1)
  • Remplir les feuilles de temps et les formulaires d'heures supplémentaires. (1)
  • Prendre des notes concernant les provisions à apporter à bord. (1)
  • Rédiger, au besoin, un bulletin météorologique chiffré et descriptif à afficher sur le pont. (1)
Calcul Aide - Calcul Mesures et calculs
  • Mesurer la profondeur de l'eau à l'aide de perches de sondage. (1)
  • Mesurer les nouvelles lignes d'amarrage afin de s'assurer qu'elles ont la longueur voulue. (1)
  • Effectuer des calculs à l'aide d'une formule employant le temps, la vitesse et la distance; par exemple, si le bateau parcourt entre deux balises une distance de 10 milles marins en 30 minutes, la vitesse du bateau est de 20 noeuds. (2)
Analyses des données numériques
  • Comparer les résultats observés sur les jauges qui indiquent des changements de niveau dans les citernes à ballast afin de cerner toute fuite éventuelle. (1)
Calcul approximatif
  • Déterminer, au besoin, si une autocaravane de 24 pieds pourra stationner sur le pont-garage en mesurant sa longueur au pas. (1)
  • Évaluer la quantité de peinture requise pour repeindre la coque du bateau. (2)
Communication verbale Aide - Communication verbale
  • Écouter, au besoin, au radio-téléphone les instructions du capitaine ou du second concernant le nombre de voitures à accepter à bord du traversier. (1)
  • Crier les instructions à un autre matelot de pont pour lui indiquer d'accélérer ou de ralentir le treuil pour remonter une amarre. (1)
  • Interagir avec d'autres membres comme les officiers de quart, en répétant toutes les commandes trois fois aux fins de précision et de confirmation. (1)
  • Communiquer avec le capitaine du navire et le second pour recevoir des ordres pour barrer ou charger le bateau et vérifier quand filer les amarres. (1)
  • Interagir, au besoin, avec des membres du public au moment du chargement et du déchargement. (1)
  • Communiquer, au besoin, avec le magasinier à bord afin d'obtenir de la peinture et d'autres fournitures. (1)
  • Communiquer, au besoin, avec l'officier mécanicien pour clarifier le travail du remorqueur. (2)
Capacité de raisonnement Aide - Capacité de raisonnement Résolution de problèmes
  • Constater qu'un véhicule est bloqué sur la rampe, le véhicule ne parvenant pas à monter à bord, ils installent des planches sous les roues pour améliorer la traction. (1)
  • Être aux prises avec une rupture de l'amarre au moment du remorquage d'un chaland; ils mettent une autre amarre en place rapidement ou tirent et attachent le chaland le long du bord. (1)
  • Trouver que la passerelle d'embarquement a été mal installée, ce qui provoque trop de mouvement de va-et-vient; ils inspectent la passerelle, en vérifiant si les câbles ne sont pas usés et si les raccordements ont été bien établis; ils procèdent aux rajustements nécessaires pour assurer la sécurité. (2)
  • Ignorer le type de câble ou d'épissure à utiliser pour une tâche particulière; ils demandent conseil à d'autres membres d'équipage ou consultent les manuels. (2)
Prise de décision
  • Décider quand le quai est suffisamment proche pour lancer les amarres. (1)
  • Décider que les amarres sont trop serrées, compte tenu des changements de marée. (2)
  • Décider d'épisser à nouveau des morceaux de câbles. (2)
  • Décider des parties du bateau à peindre. (2)
  • Décider quand le gréage est indiqué pour haler les fournitures. (2)
Pensée critique

Il n'y a pas de renseignements sur la compétence de la pensée critique pour ce profil.

Planification et organisation du travail

Les matelots de pont du transport par voies navigables suivent une routine établie sous la direction d'un commandant. Ils assument diverses tâches répétitives, par exemple réparer l'équipement, charger ou décharger le bateau, décaper et peindre le pont et barrer le bateau. Ils jouissent de peu de marge de manoeuvre pour organiser leurs tâches qui s'intègrent souvent à celles d'autres membres d'équipage et sont surveillés de près. La planification se fait à court terme et se limite généralement au quart en cours. Le travail est organisé en fonction de l'horaire du bateau, certaines tâches étant assumées en mer et d'autres, à quai. Il faut parfois modifier les activités des matelots de pont en fonction des changements météorologiques soudains. En cas de tempête en mer, par exemple, il faudra délaisser certaines responsabilités pour installer les câbles de sécurité sur le pont. (2)

Utilisation particulière de la mémoire
  • Se souvenir, au besoin, en détail de la façon dont les câbles de remorquage étaient attachés à une barge.
  • Se rappeler de la façon dont certains types de chargements étaient arrimés par le passé.
  • Se rappeler des signaux lumineux de diverses balises.
  • Se souvenir des procédures et de l'ordre des tâches en cas d'exercice d'évacuation.
Recherche de renseignements
  • ¿trouver de l'information dans l'annuaire des marées et les tables de courants. (1)
  • ¿consulter le journal d'affectation des tâches du bateau pour obtenir des renseignements sur les horaires. (1)
  • ¿consulter d'autres membres d'équipage pour obtenir leur avis sur la réparation et l'entretien de l'équipement. (2)
Technologie numérique Aide - Technologie numérique
  • Taper, au besoin, des notes de service et des documents à télécopier. (2)
  • Transmettre, au besoin, des messages par courrier électronique. (2)
  • Utiliser d'autres applications informatiques, telles que le Système de positionnement global, pour vérifier leur position et consulter l'annuaire des marées et des bulletins météorologiques informatisés. (2)
Renseignements supplémentaires Aide - Renseignements supplémentaires Autres compétences essentielles :

Travail d'équipe

Les matelots de pont du transport par voies navigables travaillent principalement comme membres d'un équipage qui fonctionne comme une équipe. De nombreuses décisions sont prises de façon collective. Les matelots de pont, sous la direction du maître d'équipage, se rencontrent au début de chaque quart afin de prendre connaissance des responsabilités qui leur sont confiées. Le travail d'équipe est important puisque le bateau peut se trouver en mer pendant des semaines et que tous les membres d'équipage contribuent à la sécurité du navire et au confort à bord.

Les matelots de pont travaillent, au besoin, avec des partenaires pour assumer des fonctions particulières comme le chargement de voitures, la peinture des ponts et la manipulation des amarres. Ils travaillent parfois de manière autonome, par exemple lorsqu'ils fabriquent des échelles de tangon et réparent les filets de chargement.

Formation continue

Les matelots de pont du transport par voies navigables continuent à apprendre sur le tas et à perfectionner leurs compétences et connaissances dans le cadre de divers cours portant entre autres sur le Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT), le secourisme général, les fonctions d'urgence en mer et les fonctions de chef de quart. Ils peuvent également, au besoin, prendre des cours spécialisés comme le cours de matelot qualifié donné par les écoles d'apprentissage maritime. Certains matelots de pont obtiennent une carte de compétence pour utiliser un chariot élévateur à fourches.

Date de modification :