Compétences Qualiticien/qualiticienne - traitement des produits chimiques près de Toronto (ON)

Voici les compétences généralement requises pour exercer le travail de qualiticien/qualiticienne - traitement des produits chimiques au Canada. Les compétences fournies s’appliquent à l’ensemble des Technologues et techniciens/techniciennes en chimie (CNP 2211).

Expertise

Les personnes qui exercent cette profession font habituellement appel aux compétences suivantes.

  • Participer à la conception et la fabrication d'appareils d'expérimentation
  • Compiler des données et interpréter les résultats des analyses ou des expériences
  • Préparer et faire des expériences, des essais et des analyses chimiques
  • Mener des projets pilotes en usine chimique ou pétrochimique
  • Utiliser et entretenir l'équipement et l'appareillage de laboratoire et préparer des solutions liquides ou gazeuses, des réactifs et des échantillons de formule définie
  • Aider au développement et à la mise en oeuvre des programmes d'échantillonnage et d'analyse
  • Aider à la préparation et à la réalisation des expériences chimiques
  • Participer à l'élaboration de procédés liés au génie chimique et à la préparation d'études sur l'approvisionnement, la construction, l'inspection et l'entretien en matière de génie chimique
  • Participer à l'élaboration de normes et de mesures de santé et de sécurité
  • Préparer des solutions liquides ou gazeuses, des réactifs et des échantillons de formule définie
  • Préparer et appliquer des programmes d'échantillonnage et d'analyse
  • Participer à l'élaboration de procédés liés au génie chimique et à la préparation d'études sur l'approvisionnement, la construction, l'inspection et l'entretien en matière de génie chimique
  • Compiler des données et interpréter les résultats des analyses ou des expériences
  • Mener des projets pilotes en usine chimique ou pétrochimique
  • Préparer et faire des expériences, des essais et des analyses chimiques
  • Utiliser et entretenir l'équipement et l'appareillage de laboratoire et préparer des solutions liquides ou gazeuses, des réactifs et des échantillons de formule définie
  • Procéder à des tests et à des évaluations de la qualité de l'air et de l'eau, exécuter des activités de surveillance et de protection de l'environnement et élaborer et appliquer des normes, ou participer à de telles activités
  • Participer à l'élaboration de normes et de mesures de santé et de sécurité
  • Participer à la conception et la fabrication d'appareils d'expérimentation
  • Aider au développement et à la mise en oeuvre des programmes d'échantillonnage et d'analyse
  • Participer à la conception et la fabrication d'appareils d'expérimentation
  • Utiliser et entretenir l'équipement et l'appareillage de laboratoire et préparer des solutions liquides ou gazeuses, des réactifs et des échantillons de formule définie
  • Aider à la préparation et à la réalisation des expériences chimiques
  • Compiler les données à des fins d'étude analytique

Habiletés et connaissances

Consultez la liste des habiletés et connaissances habituellement requises pour exercer cette profession.

Compétences essentielles

Voyez comment les 9 compétences essentielles s’appliquent à cette profession.

Lecture
  • Lire les instructions d'usage et les mises en garde d'un produit sur les étiquettes et les fiches signalétiques. Lire, par exemple, les procédures de manipulation sécuritaire, les instructions d'usage et les premiers soins sur l'étiquette des solutions chimiques. Lire, s'il y a lieu, les instructions plus détaillées concernant la manipulation et l'entreposage d'un produit contenues sur la fiche signalétique. (2)
  • Lire les commentaires et les instructions contenus sur les ordres de travail et les formulaires de demande de service. Par exemple, les qualiticiens de procédés chimiques lisent, s'il y a lieu, les commentaires inscrits sur les ordres de travail pour déterminer les motifs des essais ainsi que les brèves instructions concernant la conduite des essais. (2)
  • Lire des courriels de collègues, de clients et de superviseurs. Par exemple, les technologues en chimie lisent, s'il y a lieu, les commentaires et les questions de collègues sur les échantillons à analyser. Ils lisent, s'il y a lieu, les demandes de renseignements de clients concernant les résultats de l'évaluation de la qualité de l'air. Lire les réponses de leurs superviseurs concernant des demandes de renseignements sur les nouvelles procédures, les modifications apportées aux procédures, les possibilités de formation et les défaillances informatiques. (2)
  • Lire des notes de service des superviseurs et des fournisseurs. Par exemple, les analystes en chimie lisent des notes de service qui décrivent les procédures à suivre pour effectuer certaines analyses et épreuves chimiques et apportent des modifications aux politiques et procédures liées à la sécurité, à la santé et à l'environnement. Lire des notes de service dans lesquelles les fournisseurs décrivent les caractéristiques, les utilisations et les disponibilités d'un nouveau produit. (2)
  • Lire des manuels concernant l'équipement ou les politiques et les procédures. Lire, par exemple, des manuels pour connaître les procédures d'entretien et de réparation de l'équipement (stérilisateurs, balances analytiques et chromatographes). Lire les manuels de politiques et de procédures de leur organisation pour comprendre et suivre les procédures établies, notamment celles concernant le signalement des non conformités. (3)
  • Lire des manuels portant sur les normes opératoires normalisées, ainsi que les procédures et les normes de l'analyse chimique. Par exemple, les techniciens en chimie lisent des procédures détaillées pour ajuster et nettoyer l'équipement et préparer des solutions étalons. Les technologues en pétrochimie lisent des directives techniques détaillées qui décrivent la portée et l'application de diverses procédures d'analyse, définissent l'équipement, les réactifs et les étalons à utiliser et précisent les méthodes de collecte, de préservation et de manipulation des échantillons. Les techniciens au contrôle de la qualité lisent des manuels de normes afin de connaître les procédures à suivre pour établir les contrôles de qualité, les maintenir et diagnostiquer les problèmes rencontrés lorsque les échantillons à analyser ne respectent pas les normes de spécification. (4)
  • Lire, s'il y a lieu, des rapports de recherche et d'analyse et des articles de journaux. Par exemple, les techniciens spécialisés en pâtes et papiers lisent, s'il y a lieu, des rapports d'analyse sur des produits chimiques pour savoir si ceux-ci peuvent être utilisés pour améliorer la qualité et le rendement des fibres. Les techniciens des eaux usées municipales lisent, s'il y a lieu, des articles publiés dans les revues et journaux techniques de l'«American Water Works Association» pour connaître les nouvelles techniques de traitement des eaux usées et le nouvel équipement. Les technologues en chimie de l'industrie alimentaire lisent, s'il y a lieu, des articles revus par des spécialistes qui sont publiés dans le «Journal of Food Microbiology» pour se tenir au courant des nouvelles avancées dans la science de l'alimentation, ainsi que des nouvelles méthodes d'analyse et d'essai pour déceler la présence de salmonelles dans les produits alimentaires. (5)
Utilisation de documents
  • Repérer les panneaux d'avertissement et autres mises en garde. Repérer, par exemple, les panneaux d'emplacement des bassins oculaires, des trousses de premiers soins et des sorties d'urgence, au besoin. Déceler, s'il y a lieu, les symboles de danger sur les panneaux et les étiquettes d'avertissement. (1)
  • Trouver des données sur des étiquettes de produit. Par exemple, les qualiticiens valident l'information inscrite sur les étiquettes d'échantillon pour s'assurer que le numéro d'identification du client et les chiffres qui y sont inscrits correspondent à ceux inscrits sur le formulaire de soumission d'échantillon. (2)
  • Interpréter des dessins d'assemblage. Examiner, par exemple, des dessins d'assemblage pour trouver des pièces et suivre la bonne séquence d'assemblage et de démontage au moment de faire des travaux de nettoyage, de réparation et d'entretien sur les instruments, comme les spectromètres de masse à plasma. (2)
  • Trouver des données dans des listes et des tableaux. Repérer, par exemple, le nom des produits chimiques et les quantités dans des listes d'inventaire et de procédures d'analyse. Trouver le numéro et les caractéristiques d'un produit dans les catalogues. Repérer le numéro d'identification des échantillons dans des rapports quantitatifs et des sommaires de résultats. Suivre des listes de vérification au moment de manipuler les produits chimiques, de nettoyer les instruments et de préparer les échantillons à l'analyse. Consulter les tableaux de spécifications pour déterminer les taux de dilution, le réglage des instruments et les valeurs importantes pour l'analyse et l'essai d'un produit chimique. Repérer les temps de rétention, les volumes de solution et les niveaux de concentration dans des tableaux d'étalonnage. (2)
  • Trouver des données dans des formulaires. Examiner, par exemple, les données d'échantillon et les formulaires de soumission pour y trouver certaines données, comme le numéro de projet, la date de la soumission et les analyses demandées. Les qualiticiens examinent les formulaires d'identification des échantillons du lot pour y trouver le nom des produits, les dates de formulation, les codes de préparation, les rendements standard et les détails de production. (2)
  • Saisir des données dans des tableaux. Par exemple, les technologues en chimie qui travaillent dans le milieu industriel consignent les résultats des tests sur la qualité de l'air, comme les températures, les durées, les poids frais et sec, dans des tableaux servant à la collecte des données. Les technologues de l'industrie alimentaire consignent, au besoin, les temps de rétention, les niveaux de concentration et les types de solvants de dilution dans des tableaux récapitulatifs pour faire rapport des résidus de pesticide décelés dans les produits d'origine animale et végétale. (2)
  • Saisir des données dans divers formulaires. Consigner, par exemple, le numéro et la quantité des produits requis dans des formulaires d'approvisionnement et de commande. Entrer les nom, adresse et numéros de téléphone des clients dans les bordereaux d'expédition du coursier. Les techniciens spécialisés en pâtes et papiers entrent le numéro d'identification des échantillons, les températures et des observations sur le traitement des effluents dans des registres de laboratoire. Les techniciens en qualité de l'eau consignent des valeurs de conductivité, des résultats d'analyse et des données de séquençage sur les formulaires de suivi et les feuilles de résultats. Les technologues en recherche remplissent des formulaires d'autorisation de réanalyse et indiquent les motifs d'une nouvelle soumission des échantillons à des essais et des analyses plus poussés. (3)
  • Interpréter des schémas. Étudier, par exemple, des diagrammes pour déterminer l'horaire et la séquence des projets. Lorsqu'il faut tenter de déterminer les causes d'erreurs, examiner les diagrammes de décision fournis dans les modes opératoires normalisés et prendre connaissance des mesures correctives suggérées. Lorsqu'il faut diagnostiquer les défaillances d'équipement, examiner les schémas électriques, électroniques et hydrauliques, entre autres. (3)
  • Trouver des données et cerner des tendances dans des graphiques. Par exemple, les technologues en inspection alimentaire examinent, s'il y a lieu, les chromatogrammes pour trouver les niveaux de pesticide présents dans les échantillons. Les technologues en recherche déterminent les quantités et les volumes d'ions à intervalles minutés dans les graphiques du spectre de masse lorsqu'il faut définir les composés chimiques et les concentrations. (4)
Rédaction
  • Rédiger des aide-mémoire sur certains sujets, comme les tâches à effectuer et les nouvelles procédures d'essai. (1)
  • Écrire de courts textes dans des registres et des formulaires. Consigner, par exemple, leurs observations sur les échantillons, des résultats d'analyse inhabituels, la progression de l'extraction, la durée des tâches effectuées, des notes sur l'équipement défectueux et des mesures de suivi dans des registres personnels. Rédiger dans des registres de laboratoire des commentaires indiquant l'état d'avancement des essais, les instruments utilisés et la préparation des échantillons. Inscrire de brèves notes sur des formulaires résumant l'analyse et l'essai pour expliquer les résultats inhabituels et faire part de leurs observations. (2)
  • Écrire des courriels à l'intention de collègues et de clients. Écrire, par exemple, des messages à leurs superviseurs pour connaître les nouvelles procédures d'analyse et d'essai des produits chimiques, expliquer les problèmes rencontrés, les informer des résultats non conformes et faire le point sur l'avancement des travaux. Écrire, à l'occasion, des courriels pour répondre aux demandes de renseignements de clients sur les analyses chimiques. (2)
  • Rédiger et réviser, à l'occasion, des procédures. Rédiger, par exemple, des procédures pour utiliser, nettoyer et entretenir le nouvel équipement, au besoin. Réviser, à l'occasion, les procédures à suivre pour faire des analyses chimiques et préparer les échantillons en modifiant les procédures en vigueur. (3)
  • Rédiger des sommaires d'activité, des analyses documentaires et des rapports. Par exemple, les technologues en recherche résument, à l'occasion, des analyses documentaires et formulent des recommandations concernant les nouveaux équipements et les logiciels à acheter. Les techniciens en qualité de l'eau rédigent des rapports de non conformité lorsque les résultats d'essai et d'analyse ne respectent pas les spécifications et les normes. Décrire la non conformité observée et préciser les mesures correctives à prendre. Justifier, au besoin, l'acceptation des résultats d'essai et expliquer les raisons de tout écart. Les techniciens de laboratoire en environnement rédigent des rapports de validation pour décrire les dérogations aux méthodes protocolaires, les modifications apportées aux procédures et des renseignements détaillés sur les difficultés rencontrées durant l'analyse des échantillons. (4)
CalculCalculs monétaires
  • Calculer et confirmer, au besoin, les frais sur les formulaires de dépense. Par exemple, les technologues de processus chimiques calculent, s'il y a lieu, les demandes de remboursement des frais de déplacement pour assister à des séances de formation. Calculer les frais d'utilisation de leur véhicule personnel à l'aide des taux de kilométrage et additionner le montant des dépenses en repas et en hébergement. (2)
Calendriers des budgets et des opérations comptables
  • Estimer le temps, l'équipement et les ressources nécessaires pour effectuer les tests et les analyses sur les échantillons. Estimer, par exemple, la durée de préparation et d'enrichissement des échantillons, de stabilisation des solutions et d'utilisation des divers instruments et équipements requis pour faire les analyses et les essais. Ajuster, au besoin, ces estimations pour y inclure des demandes urgentes et rattraper les retards causés par un équipement défectueux. (3)
Mesures et calculs
  • Prendre des mesures à l'aide d'instruments de mesure courants. Utiliser, par exemple, des cylindres gradués et des balances pour mesurer le volume et le poids spécifiés pour les produits chimiques au moment de préparer les échantillons à l'analyse. Les techniciens en qualité de l'eau mesurent les températures et les poids lorsqu'ils analysent des échantillons d'eaux usées. (1)
  • Calculer les quantités de solutions, de composés et de mélanges. Par exemple, les techniciens de laboratoire en environnement utilisent des ratios pour calculer les quantités de solvants nécessaires pour diluer les composés chimiques toxiques d'une concentration de 10 p. 100 à 1 p. 100. Ils calculent les quantités de solvants nécessaires au moment de mener de multiples essais et analyses sur les échantillons pour les besoins de validation. (2)
  • Prendre les mesures précises à l'aide d'un équipement spécialisé. Utiliser, par exemple, des pipettes, des seringues numériques et des balances à quatre décimales pour mesurer et transférer des solutions avec précision. Utiliser des chromatographes en phase gazeuse pour mesurer la composition des composés. Mesurer les concentrations relatives des composés de l'échantillon à l'aide de spectromètres de masse à plasma inductif. Les qualiticiens de la fabrication mesurent l'épaisseur des échantillons de film plastique à l'aide de micromètres. (3)
Analyses des données numériques
  • Comparer les résultats d'essais et d'analyses, les lectures d'instruments et les stocks aux spécifications. Comparer, par exemple, les résultats de laboratoire aux spécifications fournies par les fournisseurs. Examiner les courbes de calibration pour veiller au bon fonctionnement des spectromètres. Comparer les lectures d'instruments, tels les rotations par minute, les débits et les températures, aux spécifications. Surveiller les niveaux de stock du matériel et de l'équipement et passer des commandes lorsque les quantités sont inférieures aux niveaux acceptables. (1)
  • Recueillir et analyser des données, comme les résultats d'essai et les mesures de produits. Par exemple, les technologues en recherche de l'industrie des pâtes et papiers calculent des moyennes, des écarts types et des coefficients de variation pour des variables comme les pressions d'alimentation et le total des solides en suspension dans les effluents. Les technologues de laboratoire en environnement effectuent, à l'occasion, des analyses de régression pour déterminer l'exactitude des résultats d'essai. Ils tiennent compte des niveaux de biais qui peuvent révéler la présence d'erreurs systémiques dans les procédures, une contamination ou une mauvaise préparation des échantillons. (4)
Calcul approximatif
  • Estimer, s'il y a lieu, des durées, des quantités, des températures et des vitesses lorsqu'il n'est pas nécessaire d'être très précis. Estimer, par exemple, le temps requis pour préparer les étalons et les échantillons et suivre toutes les procédures d'analyse et d'essai. Les techniciens en qualité de l'eau estiment les temps de séchage des échantillons d'eaux usées et de matières premières. (2)
Communication verbale
  • Discuter des travaux en cours avec des collègues et des fournisseurs. Discuter, par exemple, des tâches à effectuer, notamment de la préparation des échantillons à analyser et de l'utilisation de l'équipement commun avec des collègues. Examiner et aborder, aux réunions sur la sécurité, les risques chimiques et les consignes de sécurité à respecter lorsqu'il faut travailler avec de nouveaux produits chimiques. Confirmer l'attribution des tâches et l'achèvement des travaux avec leurs superviseurs. Passer des commandes de produits auprès des fournisseurs et discuter des défauts de produit. Demander, au besoin, l'aide des fournisseurs au moment de diagnostiquer les défaillances d'équipement. (2)
  • Discuter de questions techniques et scientifiques avec des collègues et des clients. Par exemple, les technologues discutent des procédures à suivre pour calibrer les débitmètres avec des techniciens et s'assurent que les procédures d'analyse et de validation ont été suivies et que les analyses ont été effectuées selon les modes opératoires normalisés. Ils discutent des méthodes et des protocoles liés aux nouvelles procédures d'analyse, des erreurs d'essai et des prochaines étapes avec leurs superviseurs. Ils discutent avec des collègues, s'il y a lieu, des causes possibles de résultats de laboratoire non-conformes. Ils revoient, au besoin, les résultats d'analyse et les procédures de validation avec des clients, expliquent les anomalies et décrivent les solutions nécessaires pour redresser la situation. (3)
  • Discuter de l'affectation du personnel et d'autres sujets avec les superviseurs et les gestionnaires. Obtenir, par exemple, de l'information sur leurs rôles dans le cadre des projets à venir de la part de leurs superviseurs. Suggérer des améliorations à apporter aux processus de travail actuels et fournir des commentaires sur le déroulement du travail, ainsi que sur les modifications de procédures et de méthodes d'analyse et d'essai. (3)
Capacité de raisonnementRésolution de problèmes
  • Être incapables de terminer les analyses chimiques prévues en raison d'échantillons incomplets et du manque de fournitures de laboratoire. Par exemple, les technologues en pétrochimie qui reçoivent des échantillons incomplets à analyser transmettent aux gestionnaires de compte des directives sur la façon de prélever des échantillons complets pour permettre les analyses requises. Les technologues en recherche sur les pâtes et papiers qui ne peuvent trouver un certain type de polymère pour faire des analyses chimiques appellent les distributeurs du produit, font des recherches sur Internet et communiquent avec des collègues travaillant dans des établissements de recherche semblables afin de localiser un tel produit. (1)
  • Être incapables de respecter les échéances en raison de la défectuosité de certains instruments et équipements d'essai. Par exemple, les techniciens en qualité de l'eau municipale aux prises avec un spectromètre de masse à plasma inductif qui fonctionne mal consultent le manuel d'utilisation de l'équipement et appellent la ligne de dépannage du fabricant pour obtenir de l'aide concernant le diagnostic du problème. Ils informent leurs superviseurs du retard possible dans l'obtention de résultats de laboratoire en raison de l'équipement défectueux. (2)
  • Obtenir des résultats d'analyse qui ne respectent pas les spécifications. Par exemple, les techniciens de laboratoire en environnement revoient les processus de production, lorsqu'ils se butent à des irrégularités, pour s'assurer que les modes opératoires normalisés ont été suivis. Ils informent leurs superviseurs des irrégularités et refont les analyses après avoir calibré les instruments. (2)
Prise de décision
  • Décider de nettoyer, d'entretenir et de calibrer l'équipement. Tenir compte des calendriers d'entretien préventif, des erreurs de calibrage et des disponibilités en matière d'équipement. (1)
Pensée critique
  • Évaluer la validité et la précision des résultats de tests et d¿analyses. Ils peuvent comparer les résultats de deux séries de tests ou plus. Ils peuvent comparer les résultats d¿analyses aux spécifications. Ils étudient les documents liés au contrôle de la qualité, prennent en considération l¿adhérence aux procédures et effectuent des analyses statistiques à des fins de vérification. Ils comparent les différences de pourcentage entre les échantillons en double. (3)
Planification et organisation du travail

Les technologues et les techniciens en chimie planifient leurs journées de travail de manière à effectuer les tâches assignées par leurs superviseurs. Au moment d'établir les priorités et les séquences de travail, ils tiennent compte des échéances du projet, des protocoles et procédures à suivre pour préparer les échantillons, du temps requis pour faire les analyses et les essais, de la disponibilité en matière d'équipement ainsi que de l'âge et du nombre des échantillons à analyser. Ils doivent, à l'occasion, revoir leur plan de travail en raison des retards causés par un équipement défectueux ou de la nécessité d'effectuer un travail plus urgent. (2)

Utilisation particulière de la mémoire
  • Se souvenir des procédures et des protocoles à suivre pour effectuer les analyses et les essais courants et assurer l'entretien régulier des instruments et de l'équipement d'essai.
Recherche de renseignements
  • Trouver de l'information sur les méthodes et les protocoles d'analyse et d'essai de produits chimiques en consultant les manuels de procédure et les manuels scolaires, en effectuant des recherches sur Internet et en parlant à des collègues. (3)
  • Trouver de l'information sur les composés chimiques en étudiant le tableau périodique des éléments, en effectuant des recherches sur Internet et en parlant à des collègues. (3)
Technologie numérique
  • Utiliser un logiciel de traitement de texte. Utiliser, par exemple, les fonctions de base de mise en page et d'édition afin de rédiger des procédures et des rapports. (2)
  • Utiliser des tableurs. Créer, par exemple, des feuilles de calcul pour organiser et analyser les données de mesure et d'essai en vue des analyses chimiques. (2)
  • Utiliser un logiciel de communication. Échanger, par exemple, des courriels et des pièces jointes avec des collègues et des fournisseurs. Utiliser, au besoin, la fonction de calendrier pour gérer les horaires d'analyse. (2)
  • Utiliser Internet. Chercher, par exemple, des produits, des fournisseurs et de l'équipement. Consulter les sites Web du menu Signet pour repérer les fiches signalétiques et les manuels d'utilisation de l'équipement et organiser les services de messagerie. (2)
  • Utiliser d'autres programmes et applications logicielles. Entrer, par exemple, les réglages pour diverses pièces d'équipement gérées par ordinateur, comme les échantillonneurs automatiques, les spectromètres de masse à plasma inductif et les instruments de chromatographie en phase liquide. (2)
  • Utiliser des bases de données. Saisir, par exemple, le numéro d'identification du client ainsi que les spécifications et les résultats des analyses dans les bases de données de leur organisation. Faire des interrogations pour obtenir le code du client, générer des listes d'échantillons et récupérer des données, comme les propriétés physiques des échantillons. Établir, s'il y a lieu, les horaires d'analyse en créant une séquence d'échantillons avec de multiples identificateurs et en ajoutant des chaînes de mots clés. (3)
Renseignements supplémentairesAutres compétences essentielles :

Travail d'équipe

Les technologues et les techniciens en chimie travaillent seuls pour effectuer la préparation et l¿analyse des échantillons qui leur sont assignés. Ils peuvent aider leurs collègues à préparer des échantillons à analyser et coordonner leurs tâches avec eux afin de maximiser l¿utilisation de l¿équipement partagé. (2)

Formation continue

Les technologues et les techniciens en chimie doivent se tenir au courant des procédures et protocoles d'analyse ainsi que des propriétés des divers produits et substances chimiques. Ils apprennent dans le cadre de leurs interactions avec leurs confrères et leurs superviseurs et en lisant des manuels, des journaux et des revues spécialisées. Ils bénéficient d'une formation offerte par leur employeur lors de l'introduction d'un nouvel équipement et de nouvelles procédures. Ils sont tenus de voir au renouvellement de leur attestation concernant les premiers soins et le Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT). (2)

Sondage à propos de l’information sur le marché du travail
Date de modification :