Compétences Ingénieur mécanicien/ingénieure mécanicienne près de Longueuil (QC)

Voici les compétences généralement requises pour exercer le travail d’ingénieur mécanicien/ingénieure mécanicienne au Canada. Les compétences fournies s’appliquent à l’ensemble des Ingénieurs mécaniciens/ingénieures mécaniciennes (CNP 2132).

Habiletés et connaissances

Consultez la liste des habiletés et connaissances habituellement requises pour exercer cette profession.

Compétences essentielles

Voyez comment les 9 compétences essentielles s’appliquent à cette profession. Cette section sera mise à jour bientôt.

Lecture
  • Lire des courriels de collègues, de clients ou de vendeurs. Lire, par exemple, des courriels de fournisseurs qui donnent des précisions quant à la disponibilité de produits et de services. (1)
  • Lire les étiquettes de sécurité d'appareils qui décrivent les dangers liés au blindage et à l'assurance de la protection, ainsi que les méthodes de protection. (2)
  • Lire des lettres et des notes. Lire des lettres de fournisseurs qui décrivent des produits et services, de même que des rapports de réunion qui résument les échanges avec des clients ou des entrepreneurs. (2)
  • Lire de brèves descriptions et des directives sur des formulaires pour comprendre les exigences liées au travail. Lire, par exemple, le résumé de demandes d'achèvement du travail formulées par des clients ainsi que des détails de projets de génie mécanique qui figurent dans des formulaires de mise au point du travail. (2)
  • Lire des manuels techniques pour mieux connaître l'application, le rendement, le dépannage et l'entretien d'équipement. Lire, par exemple, des manuels techniques à l'étape de la conception de projets, afin de savoir comment modifier des appareils en fonction d'applications particulières. (3)
  • Lire des articles de revues spécialisées, comme « Plant Engineering and Maintenance », et des bulletins pour se tenir au courant des tendances et des nouveaux produits dans l'industrie. Lire, par exemple, des études sur les marchés mondiaux de robotique ou des articles sur la planification d'arrêts d'exploitation d'usines. (3)
  • Lire des normes, des procédures et des codes volumineux. Lire, par exemple, des documents concernant des normes publiés par l'«American Society for Testing and Materials» pour comprendre les exigences relatives à la fabrication d'équipement. Lire, s'il y a lieu, les normes publiées par l' « American Society of Mechanical Engineers » pour se faire une idée des exigences techniques liées aux dessins industriels, ou les procédures d'utilisation normalisées de leur propres organisations pour connaître les exigences qui se rattachent aux processus opérationnels. Déterminer les normes qui s'appliquent aux projets en cours. (4)
  • Lire, s'il y a lieu, des documents d'« appel d'offres » pour élaborer des propositions d'exécution de travail. Lire, par exemple, des documents volumineux d'appel d'offres axés sur les propositions de remplacement de systèmes de ventilation. Ces documents renferment une description détaillée des exigences techniques des clients, des diagrammes et des dessins, ainsi que des textes qui expliquent ou présentent les dessins et les tableaux des résultats à atteindre. Lire attentivement les appels d'offres pour avoir une connaissance approfondie des nouveaux projets afin de pouvoir aborder tous les aspects du travail dans les propositions. (4)
  • Lire, au besoin, des revues scientifiques et des manuels complexes de génie mécanique. Évaluer la qualité de travaux de recherche et recueillir des renseignements qui concernent leurs propres responsabilités. Lire, par exemple, des rapports de recherche publiés par l'«American Society of Mechanical Engineers» ou des articles du «Journal of Dynamic Systems Measurement and Control» afin de se tenir au fait des percées de la recherche scientifique dans son propre domaine de spécialité. Les articles de revue, qui sont destinés aux ingénieurs, sont de nature très technique et peuvent être volumineux. (5)
Utilisation de documents
  • Remplir des formulaires d'autorisation de travail et de modification de travaux pour informer les principaux intervenants de projets. Remplir, par exemple, des formulaires d'autorisation de travail si des raffineries de pétrole ou des usines de production d'énergie ou de transformation des aliments demandent un balayage en infrarouge de leurs systèmes électriques ou de leurs centres de commande des moteurs. Les formulaires mettent en évidence le travail à effectuer ou à examiner de même que les exigences relatives aux projets, aux clients et aux équipes de travail. (2)
  • Saisir des données dans des tableaux et des tableurs. Entrer, par exemple, le nombre d'heures de travail dans des tableaux de contrôle des coûts pour surveiller les coûts de la main-d'oeuvre. (2)
  • Consulter des livres de spécifications de produits pour connaître la capacité, les dimensions et le prix de pièces particulières. Ces livres renferment de longues listes caractérisées par des titres et des sous-titres ainsi que des tableaux qui illustrent des abréviations et des codes. (3)
  • Interpréter les données qui figurent dans des graphiques. Étudier, par exemple, les résultats d'études de fiabilité pour évaluer la cause des problèmes reliés aux appareils. (4)
  • Interpréter des radiogrammes, des échographies et d'autres examens et images d'inspection d'équipement. Étudier, par exemple, des images radiologiques pendant l'inspection de joints. (4)
  • Obtenir des renseignements à partir de dessins industriels à l'échelle qui sont complexes et démontrent le mode de fonctionnement d'équipement et de composantes, pour évaluer les exigences relatives à des installations et voir à ce que les plans respectent les normes du génie mécanique. Apprécier, par exemple, des dessins à l'échelle d'équipement industriel et d'équipement servant à la fabrication et à la production d'énergie afin de déterminer les parties de dessins qui doivent être examinées avant le début de tout projet. (5)
Rédaction
  • Rédiger des notes pour résumer les échanges qui ont eu lieu lors de réunions avec des clients et des collègues. (1)
  • Rédiger des courriels à l'intention de clients, de collègues, de fournisseurs et d'entrepreneurs. Demander, par exemple, par écrit des renseignements techniques à des clients, comme la capacité de leurs chaudières. Écrire à des gestionnaires de projet pour les informer des délais de livraison d'équipement ainsi que des répercussions sur le calendrier de projets. Communiquer par écrit avec des fournisseurs pour leur demander des données techniques sur de l'équipement, et avec des entrepreneurs pour leur expliquer les exigences en matière de conception qui s'appliquent à des projets. (2)
  • Rédiger des lettres. Rédiger, par exemple, des lettres d'accompagnement pour présenter des rapports soumis à des clients. Rédiger également de courtes lettres d'affaires à l'intention d'architectes ou d'entrepreneurs pour répondre à leurs questions sur les exigences du code du bâtiment. (2)
  • Rédiger des descriptions et des explications sur des formulaires et des autorisations de travail. Décrire, par écrit, par exemple, les problèmes d'équipement auxquels sont confrontés des clients. (3)
  • Rédiger des rapports d'entretien préventif qui résument des problèmes détectés, des services fournis et des solutions recommandées. Rédiger également des rapports d'évaluation après l'exécution de projets qui récapitulent les observations d'équipes de projet. (3)
  • Rédiger, s'il y a lieu, des propositions par la suite d'«appels d'offres». Décrire les approches proposées dans un langage convaincant et établir les rôles, les responsabilités, les résultats attendus, le calendrier et les coûts. Aborder clairement tous les aspects des projets d'une manière bien structurée et facile à suivre. (4)
  • Rédiger des rapports analytiques volumineux pour des clients. Rédiger, au besoin, par exemple, des rapports sur la qualité de l'air dans des immeubles et y inscrire les mesures de la qualité de l'air analysées, les problèmes détectés, les solutions proposées et les recommandations formulées. Présenter les renseignements techniques de manière à ce qu'ils soient bien compris par des clients qui ne sont pas des ingénieurs. (5)
CalculCalculs monétaires
  • Préparer des demandes de remboursement de frais de déplacement, dont les frais de subsistance, le prix de billets d'avion, les frais de voyage établis selon un tarif au kilomètre, et les taxes applicables. (2)
  • Préparer, au besoin, des factures et d'approuver des paiements de factures émises par des fournisseurs et des entrepreneurs. Dresser, par exemple, des factures qui comprennent les coûts de la main-d'oeuvre établis selon un taux horaire ainsi que les frais relatifs au matériel, les frais de déplacement, les taxes et les escomptes. (3)
Calendriers des budgets et des opérations comptables
  • Élaborer des plans d'exécution pour des projets de clients, comme l'analyse des vibrations de l'équipement utilisé dans des raffineries de pétrole et des usines de pâte et papier. Calculer le nombre prévu d'heures-personnes nécessaires pour le travail et établir des plans d'exécution en y précisant les principales activités, le calendrier et les résultats attendus des projets. (2)
  • Comparer les coûts de différentes possibilités pour des clients afin de les aider à déterminer les meilleurs prix. Comparer, par exemple, les coûts à court terme et à long terme associés à la réparation d'équipement et ceux liés au remplacement de l'équipement. (3)
  • Rajuster, au besoin, les budgets de projets. Examiner, par exemple, des rapports hebdomadaires et mensuels de coûts et vérifier les coûts, comme ceux de la main-d'oeuvre, du matériel et des consultations. Comparer les sommes prévues au budget avec les coûts réels et les coûts de projets à venir pour constater si ces coûts excéderaient le budget ou seraient en deçà de celui-ci. Établir les tendances et prévenir tout problème d'encaisse. (3)
  • Surveiller les budgets consacrés à la mise en place, à l'élaboration et à l'édification de systèmes mécaniques d'envergure, d'une valeur de plusieurs millions de dollars. Rendre compte de toute complication causée par des coûts imprévus, comme ceux liés à des changements sur le plan de l'élaboration des systèmes mécaniques ou à un retard dans l'exécution des travaux. Examiner les quantités de fournitures et d'équipement divers pour effectuer le suivi des dépenses. Consulter les membres de l'équipe pour savoir exactement pourquoi les coûts peuvent être plus élevés que prévu, et réviser le budget à mesure que les projets se déroulent pour éviter de perdre encore plus de temps et d'argent. (4)
Mesures et calculs
  • Prendre des mesures à partir de dessins à l'échelle. Mesurer, au besoin, par exemple, des dessins à l'échelle de composantes pour s'assurer du respect de l'espace alloué, ou des dessins à l'échelle de tuyaux pour voir à ce qu'ils conviennent à des systèmes de production d'électricité. (2)
  • Calculer des superficies et des volumes. Évaluer, au besoin, par exemple, des chantiers pour repérer les obstacles qui pourraient compliquer le montage de pièces. Calculer, s'il y a lieu, le volume d'espace afin de déterminer le niveau de ventilation requis pour satisfaire aux normes acceptables en matière de qualité de l'air. (4)
  • Effectuer des mesures indirectes en utilisant la trigonométrie et la géométrie. Appliquer, par exemple, au besoin, des principes trigonométriques afin de calculer la position d'antennes par rapport à des satellites, ou de mesurer les vibrations d'équipement à des endroits inaccessibles. Calculer, au besoin, la courbe ou la trajectoire de robots en se servant des principes de géométrie et de trigonométrie. Obtenir, s'il y a lieu, les coordonnées dans l'espace pour établir les positions relatives des antennes, des satellites et des réflecteurs en ayant recours à des théodolites et en respectant les principes de triangulation. (5)
Analyses des données numériques
  • Localiser des données qui se rattachent à de nombreux paramètres de rendement et d'entretien au moyen de programmes de contrôle de l'entretien. Calculer le nombre de défaillances, le temps moyen entre défaillances ainsi que les coûts de la main-d'oeuvre et de l'équipement qui ont été nécessaires à l'entretien de l'équipement au cours des périodes déterminées. Se servir de ces analyses pour déterminer si l'utilisation de l'équipement peut être améliorée en vue de la réduction des coûts à long terme. Examiner, par exemple, les rapports chimiques d'analyse d'huiles usées pour connaître le degré de résistance à l'usure des appareils et prévoir à quel moment les paliers devront être remplacés ou les boîtes de transmission, réparées. (3)
  • Déterminer les paramètres de qualité, assembler des systèmes de collecte de données, et recueillir et analyser des données. Vérifier, par exemple, les concentrations de plomb dans l'eau potable après la remise en état de conduites d'eau. Prélever des échantillons à intervalles réguliers pour s'assurer que les concentrations de plomb respectent les normes acceptables et diminuent avec l'usure des systèmes. (3)
  • Vérifier, s'il y a lieu, les données sur la productivité des gens et des appareils. Effectuer, par exemple, le suivi de la productivité au travail en surveillant les ordres de modification, les documents de contrôle à la source, les renonciations, les instructions de travail, les rapports rédigés et les résultats pondérés qui mettent en évidence la difficulté relative des tâches afin de préparer des données mensuelles sur l'analyse comparative du rendement pour la direction et les clients. Calculer, au besoin, le taux de production de robots en établissant la moyenne de leur productivité dans le cadre de plusieurs essais et de le comparer ensuite au taux de productivité souhaité de la chaîne de montage. (3)
  • Recueillir des données et établir des statistiques pour décrire le mode de fonctionnement d'équipement et de systèmes. Effectuer, par exemple, des études de fiabilité pendant la mise à l'essai d'équipement pour en déterminer le rendement dans diverses conditions contrôlées. (4)
Calcul approximatif
  • Évaluer, au besoin, la vie d'appareils et l'équipement. Apprécier, par exemple, le temps qui s'écoule avant qu'un appareil fasse défaut. Prendre en compte ses propres connaissances, sa propre expérience et l'analyse de données de surveillance pour prévoir le moment où une telle défaillance se produira. Les clients s'en remettent aux ingénieurs mécaniciens pour faire des prévisions exactes de sorte qu'ils puissent prendre les mesures adéquates pour prévenir tout arrêt inutile et coûteux d'exploitation d'usine. (3)
  • Évaluer, au besoin, les coûts relatifs à des projets de conception et de construction mécaniques. Prendre en compte leurs propres expériences de l'exécution de tâches semblables. Effectuer des estimations exactes pour pouvoir planifier et gérer les budgets de façon efficace. Une estimation erronée entraîne sans équivoque une insatisfaction chez les clients ainsi que des pertes financières pour les firmes d'ingénierie. (4)
  • Évaluer la durée de tâches de mise en place, de fabrication, de construction et de réparation. Apprécier, par exemple, le temps d'exécution de projets en déterminant à quel point le calendrier prévu a été bien respecté et en examinant l'utilisation antérieure et ultérieure du personnel et de l'équipement. Prévoir, s'il y a lieu, le délai nécessaire pour régler tout fonctionnement défectueux de systèmes en fonction de la description des problèmes donnée par les clients et selon sa propre expérience à l'égard de problèmes semblables. Des estimations exactes sont essentielles pour assurer le succès des entreprises et la satisfaction des clients. (4)
Communication verbale
  • S'entretenir avec des clients par téléphone ou en personne pour définir leurs besoins, discuter des exigences relatives à des projets, obtenir des renseignements au sujet de systèmes mécaniques, mettre les clients au courant de tout problème ou de tout retard, et les informer des progrès réalisés. (2)
  • Consulter des collègues afin de connaître leurs réactions en ce qui concerne des problèmes difficiles au travail. (2)
  • Communiquer avec des fournisseurs pour s'assurer de la disponibilité de produits, connaître les spécifications d'équipement et négocier des dates de livraison opportunes. Téléphoner, par exemple, à des fournisseurs pour localiser de l'équipement qui peut tolérer des températures élevées. S'informer s'il existe de l'équipement de ce genre, à quel moment il pourrait être livré ou si les fournisseurs peuvent présenter des solutions de rechange convenables qui répondraient aux besoins. (2)
  • Transmettre leurs propres attentes aux entrepreneurs. Décrire, par exemple, leurs attentes de sorte que le travail soit effectué correctement, rapidement et selon les paramètres et le budget convenus. (2)
  • Mener, s'il y a lieu, des entrevues d'emploi afin de retenir les services d'ingénieurs et de techniciens pour leurs propres organisations. (2)
  • Dialoguer avec ses propres superviseurs ou gestionnaires pour obtenir des conseils et une orientation, discuter du travail et communiquer des renseignements récents. (2)
  • Négocier, au besoin, des contrats de services avec des clients, des fournisseurs et des entrepreneurs. Être en mesure de comprendre clairement les besoins des clients. Tenter de négocier les meilleures conditions pour sa propre organisation tout en répondant aux besoins des clients et en entretenant des relatives constructives. (3)
  • Donner, s'il y a lieu, à des groupes importants, des présentations sur les résultats de recherche ainsi que des questions complexes et hautement techniques. (4)
  • Favoriser les échanges avec leurs propres collègues pour coordonner le travail et chercher des solutions aux problèmes. Motiver, au besoin, des équipes de travail et voir à ce que des équipes d'ingénieurs effectuent du travail de qualité à l'intérieur de délais serrés. (4)
  • Donner à des clients, à des cadres supérieurs et à des collègues des présentations qui touchent des sujets comme les rapports d'analyse, les descriptions de la portée de projets, les prévisions budgétaires et les capacités de l'entreprise. Répondre aux questions et justifier leurs propres recommandations. (4)
Capacité de raisonnementRésolution de problèmes
  • Faire face à des conflits à l'intérieur de l'équipe. Rencontrer les personnes concernées, insister sur le fait que tous les membres font partie de la même équipe et se pencher sur des méthodes de résolution de conflits qui assureront la qualité et la sécurité. (2)
  • Déceler les cas où des plans d'ingénierie ne peuvent pas être mis en oeuvre à cause d'obstacles financiers ou physiques imprévus. Consulter, par exemple, un ingénieur civil pour étudier la possibilité de déplacer les poutres et examiner les plans d'ingénierie pour trouver des solutions de rechange qui permettraient de faire passer les tuyaux ailleurs si l'on constate que des poutres bloquent les lieux où des tuyaux doivent passer. (2)
  • Détecter les cas où des composantes d'appareils ou d'équipement ne vont pas ensemble. Les ingénieurs mécaniciens travaillant dans une installation de fabrication peuvent constater que les paliers d'un transporteur à courroie sont plus lâches que l'ajustement serré souhaité. Établir les dimensions adéquates des paliers, examiner les dessins, noter les changements sur le plan de la conception et informer les mécaniciens de chantier et les autres personnes des changements qui les toucheront. (3)
  • Faire face aux retards liés aux projets. Déterminer, par exemple, les répercussions du retard d'expédition de pièces essentielles sur les budgets et le plan d'exécution des projets en plus de mettre en place des stratégies, notamment identifier d'autres vendeurs et accélérer le travail à d'autres niveaux jusqu'à l'arrivée de l'équipement, pour réduire le plus possible les conséquences. (3)
  • Composer avec des dépassements de coûts associés à des projets de génie mécanique. Consulter les membres de l'équipe pour examiner en détail les motifs justifiant les coûts plus élevés que prévu. Organiser un remue-méninges pour trouver des méthodes et de l'équipement moins coûteux conformes au calendrier et aux attentes des clients. (3)
  • Constater, s'il y a lieu, que le travail effectué ne répond pas aux normes en matière de sécurité et de réglementation. Convoquer, par exemple, les membres d'une équipe en vue d'un remue-méninges et déterminer les sources de contamination par le plomb et constater, une fois les raccords de tuyauterie et les tuyaux d'école remplacés, que les concentrations de plomb sont inacceptables. Mettre en oeuvre des mesures pour traiter les concentrations élevées de plomb, après quoi ils doivent transmettre ces plans aux clients. Surveiller l'installation pour s'assurer que les concentrations de plomb n'excèdent pas les niveaux acceptables une fois le problème de contamination résolu. (3)
  • Perdre du temps et de l'argent si l'équipement installé présente un défaut de fonctionnement ou ne fonctionne pas comme il le devrait. Consulter, par exemple, les normes de l'industrie qui décrivent les problèmes potentiels et les mesures de détection de tels problèmes lorsqu'à la suite d'essais, l'équipement ne fonctionne pas comme prévu. Trouver des solutions possibles et des mesures correctrices. Analyser des données et des formules, et étudier des hypothèses pour détecter la source des problèmes. Concevoir à nouveau l'équipement et exécuter des essais additionnels pour démontrer que les nouvelles pièces sont de qualité acceptable. (4)
Prise de décision
  • Choisir les produits à acheter et les entrepreneurs. Examiner, par exemple, des catalogues pour déterminer si les pièces sont normalisées ou si elles doivent être adaptées, et prendre en compte les coûts, les ristournes, les délais de livraison et l'expérience antérieure auprès des vendeurs de produits. Prendre en considération des facteurs comme la qualité du travail, les dossiers de sécurité, la réputation et la capacité d'exécuter les projets à l'intérieur des délais prescrits au moment de retenir les services d'entrepreneurs. Choisir la plus basse des deux soumissions si elles sont équivalentes sur le plan technique. (2)
  • Sélectionner les méthodes et les outils de mesure à utiliser. Décider, par exemple, s'il y a lieu, pour l'analyse de vibrations, de l'endroit où installer des capteurs dans des appareils pour obtenir les meilleures mesures. Tenir compte de leurs propres expériences, des plans d'ensemble des appareils, de l'orientation horizontale ou verticale des appareils ainsi que de la forme des paliers pour déterminer l'emplacement des capteurs. (2)
  • Choisir le matériel et l'équipement à utiliser pour des projets d'ingénierie. Prendre en compte les spécifications des clients, les normes de l'industrie et les coûts. Sélectionner, par exemple, au besoin, les indicateurs de débit de vapeur les plus appropriés compte tenu de la technologie actuelle, du niveau de précision recherché, de la disponibilité et des coûts. (3)
  • Choisir les normes et les codes adéquats à appliquer pour l'exécution de projets de clients. Mettre à profit leurs connaissances techniques et leurs propres expérience pour sélectionner les codes les plus appropriés, comme les codes de l' « American Society of Mechanical Engineers » et les normes 9001 de l'Organisation internationale de normalisation (ISO). (3)
  • Décider d'accorder la priorité à certains clients si de nombreux clients éprouvent des difficultés techniques en même temps. Tenir compte des types de services nécessaires, du moment des appels ainsi que des pertes de production et des coûts pour les clients. Un robot qui ne fonctionne pas dans une usine d'assemblage d'automobiles peut, par exemple, interrompre la production tout entière et entraîner pour le client des pertes s'établissant à dix mille dollars par heure. (3)
Pensée critique
  • Jugent de l¿exactitude et de l¿exhaustivité des dessins de génie mécanique avant de les envoyer pour leur mise en ¿uvre. Ils s¿assurent que les dessins respectent les normes et les codes exigés et que l¿information qui s¿y trouve est complète et présentée de façon claire et concise. Ils vérifient que suffisamment de détails ont été donnés afin que les travaux puissent débuter. (3)
  • Peuvent évaluer le rendement des employés en évaluant les compétences, les forces et les limites des employés. La capacité des ingénieurs à évaluer les employés avec exactitude influence le rendement des employés et de l¿équipe, ce qui ultimement influence la réussite globale des entreprises. (3)
  • Jugent de la fonctionnalité et de l¿état de fonctionnement de l¿équipement. Ils analysent les données d¿évaluation et appliquent les normes de l¿Organisation internationale de normalisation pour calculer la gravité des pannes et prennent en considération des codes tels que l¿American Society for Mechanical Engineering, les codes relatifs aux pipelines et à l¿acier de construction, les lois provinciales régissant les chaudières et les appareils à pression ainsi que les limites des clients, comme les obstacles de nature linguistique ou financiers. La capacité de juger avec exactitude est vitale à la satisfaction des clients de même qu¿à la crédibilité et à la rentabilité de la société d¿ingénierie. (3)
  • Effectuent des vérifications des opérations ainsi que des vérifications environnementales, de sécurité et de construction afin d¿évaluer la qualité, la conformité aux normes, la sécurité et les risques pour l¿environnement. Par exemple, ils effectuent des vérifications opérationnelles dans des usines de fabrication et sur des chantiers de construction pour vérifier que les organisations respectent tous les règlements provinciaux et territoriaux. Ils peuvent également mener des vérifications environnementales afin de vérifier si les organisations ont mis en place des procédures de confinement des déversements, si tous les réservoirs ont une double paroi et si les organisations suivent les règlements relatifs au recyclage et au compostage. Les ingénieurs mécaniciens qui ne parviennent pas à penser de façon critique peuvent voir leur crédibilité entachée et leurs organisations peuvent en subir de graves conséquences. (4)
Planification et organisation du travail

Planification et organisation de leur travail

Les ingénieurs mécaniciens sont autonomes et disposent d'une souplesse pour planifier leur propre calendrier des travaux à l'intérieur de délais fixés par leur gestionnaire. Ils déterminent leur propre mode d'organisation du travail de façon à respecter les résultats attendus et le calendrier des projets menés en équipe. Il peut être nécessaire de coordonner des tâches et de les intégrer à celles d'autres ingénieurs et d'employés techniques. Les ingénieurs mécaniciens doivent souvent modifier leur calendrier pour respecter les demandes de clients et régler des problèmes causés par des défaillances mécaniques. (4)

Planification et organisation du travail des autres

Il peut être nécessaire de contribuer à des activités de planification stratégique et à long terme pour sa propre organisation. Les ingénieurs mécaniciens jouent souvent des rôles de gestion de projet dans le cadre de projets importants, et ils planifient et coordonnent le travail de collègues, d'entrepreneurs et de vendeurs en plus de leur attribuer des responsabilités. Ils planifient les tâches, déterminent celles qui doivent être effectuées, et établissent les calendriers des travaux. De plus, il peut leur incomber de superviser le travail d'employés, de leur donner de la formation et d'évaluer leur rendement au travail. (4)

Utilisation particulière de la mémoire
  • Se souvenir des principales parties des normes et des codes qu'il faut consulter régulièrement, comme ceux de l' « American Society of Mechanical Engineers », ceux qui concernent la plomberie, la sécurité incendie, les tuyaux et l'acier de construction, les codes propres à l'industrie, ainsi que les lois provinciales concernant les chaudières et appareils de pression, et les normes 9001 de l'ISO.
  • Se souvenir des difficultés et des succès de projets antérieurs afin d'intégrer les leçons apprises aux nouveaux projets. Mettre en oeuvre, par exemple, des plans fructueux antérieurs et les intégrer aux nouveaux plans, et se rappeler les raisons justifiant les retards antérieurs.
  • Se souvenir des spécifications utilisées régulièrement, comme les mots de passe d'équipement et les codes de langage de programmation informatique.
Recherche de renseignements
  • Communiquer avec les vendeurs ou consulter leurs catalogues et sites Web pour connaître les spécifications, les prix et les méthodes de livraison qui se rattachent à leur équipement. Chercher, par exemple, de l'information sur la capacité de pompes et le prix de ventilateurs. (1)
  • Consulter, au besoin, les sites intranet de l'organisation pour accéder à des renseignements qui lui sont propres et qui sont nécessaires pour l'exécution du travail. Repérer, par exemple, des modèles de travail sur des projets, comme des formulaires de mise au point des travaux et des numéros de tâches, des rapports de projets antérieurs et des listes d'inventaires d'équipement. (2)
  • Trouver des renseignements techniques qui se rapportent à de l'équipement et à des méthodes d'ingénierie. Consulter des collègues et des spécialistes d'autres disciplines du génie. Consulter, par exemple, des collègues qui possèdent une expertise en soudage ou en manipulation de pièces afin d'obtenir des renseignements sur des applications inconnues. S'informer, s'il y a lieu, des propriétés d'alliages auprès d'ingénieurs métallurgistes pour déterminer les matériaux à utiliser dans le cadre de projets. (3)
Technologie numérique
  • Utiliser des bases de données. Consulter, par exemple, les bases de données de vendeurs pour connaître les spécifications d'équipement afin de trouver des modèles qui répondront à ses propres besoins. Prendre connaissance également des coordonnées des personnes-ressources des clients, des historiques de projets, des services d'entretien exécutés et des problèmes survenus en utilisant les fonctions de recherche de logiciels de gestion de clients. (2)
  • Utiliser des logiciels financiers. Préparer, par exemple, des budgets de projets et des budgets annuels de fonctionnement en se servant des fonctions de base de logiciels financiers, comme QuickBooks. (2)
  • Utiliser des logiciels de communication. Avoir recours à Outlook, par exemple, pour échanger des courriels avec des collègues et des clients en y joignant des documents. (2)
  • Utiliser des logiciels de traitement de texte. Se servir de Word, par exemple, pour rédiger des lettres à des clients, à des vendeurs et à des entrepreneurs au moyen de modèles de référence. Rédiger également des rapports d'analyse et des livres de spécifications qui renferment une table des matières, des niveaux d'en-tête, des tableaux, des graphiques, des images importées et des listes sans numérotation. (3)
  • Utiliser des logiciels de création graphique. Avoir recours à PowerPoint, par exemple, pour présenter les résultats de rapports d'analyse au moyen de textes, de tableaux, de graphiques, d'images et d'animations. (3)
  • Utiliser des tableurs. Établir ou créer des tableurs, comme Excel, pour recueillir des données et concevoir des plans d'exécution et des budgets. Planifier, par exemple, des budgets de projets, rédiger des rapports de dépenses, contrôler les dépenses de projets, prévoir les échéanciers et fixer le nombre d'heures-personnes de travail. Mettre en place, s'il y a lieu, des modèles pour résoudre les équations mathématiques difficiles au moyen des fonctions avancées de tableurs. (3)
  • Utiliser des logiciels d'analyse statistique. Réaliser, par exemple, des études de fiabilité et des analyses de données en ayant recours aux fonctions avancées de logiciels d'analyse statistique, comme le SPSS. (3)
  • Utiliser des logiciels de conception, de fabrication et d'usinage assistés par ordinateur. Créer, par exemple, des plans mécaniques en se servant d'AutoCAD. Mettre en place des modèles à trois dimensions en ayant recours aux fonctions avancées de logiciels de modélisation à trois dimensions. Saisir les données de plans d'architecture et d'ingénierie et de structures existantes dans des logiciels avant de concevoir toute structure mécanique. (3)
  • Utiliser Internet. Se servir, par exemple, d'Internet Explorer pour trouver des renseignements sur de nouveaux produits et de nouvelles technologies à l'aide de moteurs de recherche. Faire parvenir, s'il y a lieu, des fichiers électroniques volumineux à des clients par le protocole de transfert de fichiers sur Internet. Accéder, s'il y a lieu, à des serveurs Web à distance par des protocoles de réseau privé virtuel. Accéder, par exemple, à des données de contrôle des vibrations chez des clients et les analyser par Internet. Télécharger des données à partir de sites de clients vers ses propres serveurs afin de les analyser de manière plus approfondie. (3)
  • Utiliser, au besoin, d'autres logiciels. Planifier et surveiller, par exemple, des projets en ayant recours aux fonctions avancées de logiciels de gestion de projets. Visionner des photographies numériques de chantiers au moyen de logiciels d'affichage d'images. Se servir, s'il y a lieu, de divers logiciels spécialisés afin de déterminer les méthodes d'entretien préventif nécessaires pour des appareils et de l'équipement, d'analyser les vibrations d'appareils et de rédiger des rapports d'imagerie thermique et de mesure. (3)
  • Concevoir, au besoin, des programmes, des systèmes et des logiciels. Programmer, par exemple, des robots en utilisant des automates programmables de façon à établir une interface entre ces robots et d'autres robots et de l'équipement en place. (5)
Renseignements supplémentairesAutres compétences essentielles :

Travail d'équipe

Les ingénieurs mécaniciens coordonnent et intègrent habituellement leur travail au sein d¿équipes d¿ingénieurs et de techniciens qui travaillent sur des projets communs. Les ingénieurs mécaniciens assument souvent des rôles de gestion de projets dans le cadre desquels ils coordonnent l¿implication d¿autres ingénieurs, d¿entrepreneurs, de techniciens et de fournisseurs. Les ingénieurs mécaniciens peuvent avoir la responsabilité d¿assigner des tâches aux membres de l¿équipe, de superviser le travail d¿autres travailleurs, de former des employés et d¿évaluer le rendement des employés. (3)

Formation continue

L'apprentissage continu fait partie intégrante du travail des ingénieurs mécaniciens en raison de la diversité de leurs tâches et de l'influence exercée par les changements technologiques continus. Les nouvelles technologies modifient les méthodes de travail ainsi que les exigences professionnelles. Les ingénieurs mécaniciens établissent leurs propres besoins et objectifs en matière d'apprentissage. Ils participent à des conférences, à des ateliers et à des cours, en plus de lire des revues professionnelles, des magazines, des manuels, des manuels techniques et des bulletins. De plus, ils consultent des collègues. Enfin, il leur incombe d'accumuler des crédits dans le cadre d'une formation continue pour conserver leur droit d'exercice entant qu'ingénieur dans certaines provinces ou certains territoires. (4)

Sondage à propos de l’information sur le marché du travail
Date de modification :