Compétences Analyste en assurance de la qualité des systèmes informatiques près de Toronto (ON)

Voici les compétences généralement requises pour exercer le travail d’analyste en assurance de la qualité des systèmes informatiques au Canada. Les compétences fournies s’appliquent à l’ensemble des Analystes et consultants/consultantes en informatique (CNP 2171).

Expertise

Les personnes qui exercent cette profession font habituellement appel aux compétences suivantes.

  • Déterminer et documenter les besoins des clients
  • Effectuer des études techniques et des stratégies commerciales
  • Concevoir, développer et implanter des systèmes informatiques
  • Participer à l'élaboration de recommandations sur les stratégies, les politiques, la gestion et la livraison en matière de systèmes d'information
  • Évaluer les risques liés à la sécurité physique et technique des données, des logiciels et du matériel informatique
  • Élaborer des politiques, des procédures et des plans de contingences afin de minimiser les effets des atteintes à la sécurité
  • Concevoir et mettre en oeuvre les politiques et les procédures liées au cycle de vie des logiciels
  • Effectuer des évaluations du contrôle de la qualité, les produits logiciels et les systèmes d'information

Habiletés et connaissances

Consultez la liste des habiletés et connaissances habituellement requises pour exercer cette profession.

Compétences essentielles

Voyez comment les 9 compétences essentielles s’appliquent à cette profession.

Lecture
  • Lire des messages sur des travaux en cours provenant de compagnons de travail, de collègues et de clients. (2)
  • S'informer des nouveaux produits dans des documents de mise en marché comme des brochures, des dépliants et des fiches de produit. Prendre connaissance, par exemple, des demandes d'information ponctuelle et signaler des outils d'analyse capables de diffuser de l'information provenant de dépôts de données. (2)
  • Lire des commentaires, des suggestions et des réponses à des questions affichées fréquemment dans des listes de diffusion et des forums sur Internet. S'informer, par exemple, de nouvelles manières de mettre à l'épreuve les plates-formes de base de données. (2)
  • S'informer des technologies nouvelles et de leurs applications dans des journaux professionnels, des magazines et des périodiques industriels. Lire, par exemple, s'il y a lieu, des articles sur l'avènement d'architectures radicalement restructurées de base de données. (3)
  • S'informer des applications de base de données, des plates-formes d'application, des langages informatiques et du matériel informatique dans des ouvrages techniques et de référence. Il faut une solide compréhension de la technologie informatique pour saisir et appliquer l'information technique contenue dans ces manuels complexes et volumineux. (4)
  • S'informer des projets d'élaboration de systèmes informatiques et des exigences en la matière dans des documents comme des appels d'offres, des plans d'activités et des rapports. Lire de tels documents pour en tirer des renseignements détaillés sur une vaste gamme de sujets, comme des spécifications techniques, les résultats attendus, les échéanciers et les contraintes financières de projets. (4)
Utilisation de documents
  • Faire une lecture sommaire de tableaux afin de repérer des spécifications techniques et des données comme des mots de passe, des dates, des noms et des identificateurs de produit. (1)
  • Consigner, dans des registres, des activités de projets comme des dates, des heures et des mesures prises. Inscrire, par exemple, les durées de panne des systèmes dans le registre des pannes. (1)
  • Étudier les formulaires d'évolution des défaillances remplis par des collègues et des clients afin de juger du type et de la gravité des problèmes posés par les applications de base de données. (2)
  • Étudier des graphiques de Gantt afin de fixer les calendriers de projets, les ressources attribuées et les activités à venir. (2)
  • Examiner et interpréter les diagrammes de relation d'intégrité afin de dégager les éléments clés des bases de données, comme les entités, les attributs, les relations et les index. (3)
  • Interpréter de longs passages de code informatique pour juger du déroulement d'une fonction de l'application, comme l'embranchement logique ou l'orientation objet. (4)
  • Interpréter des diagrammes de processus afin de savoir quelles données sont saisies et comment elles se déplacent parmi les diverses applications et les éléments matériels. (4)
Rédaction
  • Consigner les sujets ayant fait l'objet de discussions avec les clients au moyen de notes brèves et d'entrées dans le registre. Indiquer, par exemple, que les clients comprennent que les ensembles d'outils, comme Oracle Designer, servent à modéliser, à créer et à mettre à l'épreuve leurs applications de base de données. (1)
  • Rédiger des notes de service et des courriels destinés aux clients, aux compagnons de travail et aux fournisseurs afin de les tenir au courant des progrès du travail et de leur demander des renseignements. (2)
  • Rédiger des énoncés concis sur les rapports d'évolution des défaillances décrivant la gravité et la fréquence des problèmes d'application. (2)
  • Rédiger, au besoin, des politiques et des procédures afin de documenter les processus d'élaboration des applications de base de données. Les politiques peuvent être longues et doivent être rédigées dans un vocabulaire clair et concis afin d'éviter les fausses interprétations chez les lecteurs. (3)
  • Rédiger des plans d'instauration des bases de données dans lesquels sont exposés les exigences, les approches et les domaines possibles de difficulté avant d'entreprendre les projets. Saisir l'information selon des rubriques comme : spécifications techniques, objectifs du projet, activités prévues et résultats attendus. (4)
  • Rédiger, s'il y a lieu, des rapports décrivant les comptes rendus des vérifications de base de données. Y inclure des renseignements détaillés sur l'objet de la vérification, les approches de recherche, les contraintes et les constatations. (4)
  • Rédiger de longues propositions exposant les spécifications techniques, les avantages, les méthodologies et l'établissement des coûts. Présenter avec clarté et concision des informations hautement techniques de telle manière que des profanes puissent les comprendre et les appliquer. (4)
CalculCalculs monétaires
  • Payer comptant ou par cartes de crédits pour des fournitures. (1)
  • Vérifier les calculs figurant dans les factures des fournisseurs et en approuver le règlement. Confirmer les quantités, les prix et les sommes, le calcul des taxes et les totaux avant de régler les factures. (2)
  • Préparer, au besoin, les factures et d'obtenir le règlement des services de consultation. Facturer le nombre d'heures facturables travaillées ou les jalons atteints et calculer le montant de la taxe sur les produits et services. (2)
Calendriers des budgets et des opérations comptables
  • Établir le calendrier des travaux et déterminer le temps qu'il faudra pour achever les projets. Organiser les listes de tâches, planifier le temps en tenant compte des vacances et des jours fériés et équilibrer les charges de travail de manière à estimer le temps qu'il faudra pour achever les projets. (3)
Mesures et calculs
  • Calculer les capacités requises au moment de décrire l'équipement des usines. Calculer, par exemple, s'il y a lieu, les chevaux-vapeur nécessaires pour faire fonctionner une nouvelle pompe hydraulique à partir du volume et de la pression nécessaires. (2)
  • Prendre des mesures précises à l'aide de techniques et d'équipement spécialisés. Les ingénieurs de fabrication peuvent utiliser, par exemple, des micromètres ou des calibres d'espacement (plastigauge) pour vérifier si des pièces peuvent s'arrimer ou prendre une série de lectures de compteurs d'eau pour mesurer la consommation d'eau de diverses opérations dans une usine de fabrication. (3)
  • Prendre les mesures pour des dessins d'exécution afin de confirmer les dimensions et l'emplacement des éléments structuraux, de l'équipement et des systèmes électriques, d'eau, de chauffage, de ventilation, d'air climatisé et d'autres systèmes. S'assurer que les nouvelles pièces d'équipement peuvent être intégrées dans la restructuration des usines proposée. (3)
  • Utiliser, s'il ya lieu, de la trigonométrie et la géométrie pour déterminer la hauteur ou la profondeur. Utiliser, par exemple, la trigonométrie pour calculer la pente, l'angle et la distance nécessaires dans le cas de convoyeurs qui transportent du matériel. (5)
Analyses des données numériques
  • Comparer le temps de chargement des applications aux normes et juger de l'efficacité du fonctionnement des ordinateurs et systèmes d'exploitation. (1)
Calcul approximatif
  • Estimer le nombre d'utilisateurs qui accéderont aux applications à l'aide d'une analyse d'éléments comme le nombre de points d'accès et la taille des populations d'utilisateurs. (2)
  • Estimer le temps qu'il faudra pour transférer les données des systèmes existants aux nouvelles applications. Tenir compte du type et de la quantité de données ainsi que des attributs des systèmes existants et nouveaux. (2)
  • Estimer, au besoin, les ressources nécessaires pour installer de nouvelles plates-formes de base de données, comme Linux. Tenir compte des coûts associés à des projets comparables, des durées d'installation prévues, de la disponibilité de personnel compétent et d'autres variables. (3)
Communication verbale
  • Discuter des listes de tâches, des échéanciers et des charges de travail avec des compagnons de travail et les collègues. (2)
  • Voir des clients pour discuter de sujets comme les activités de projet, les spécifications techniques, les pratiques d'affaires actuelles, les plans de croissance, les exigences réglementaires et en matière de rapports et les risques pour la sécurité. Employer un langage clair et succinct pour réduire le risque de malentendu. (3)
  • Négocier, s'il y a lieu, des barèmes d'honoraires de projets, des échéanciers et des résultats attendus. Souligner les conditions préférées et négocier des concessions, au besoin. (3)
  • Voir, au besoin, les clients pour obtenir de nouveaux contrats. Discuter de leurs compétences, de leur expérience de projet et des avantages qui en découleront pour les clients. (3)
  • Donner, s'il y a lieu, des exposés aux clients. Présenter, par exemple, les résultats des vérifications de sécurité des données et fournir à cette occasion des renseignements de fond, exposer des conclusions de recherche et les recommandations en ayant découlé en utilisant un langage approprié au niveau de connaissance technique de l'auditoire. (4)
Capacité de raisonnementRésolution de problèmes
  • Rencontrer des clients dépourvus des acquis techniques nécessaires pour comprendre les sigles d'usage courant et le jargon de la technologie de l'information. Déterminer le degré de compréhension technique des clients et utiliser un langage mieux adapté. (2)
  • Constater que les projets ne seront pas terminés à temps en raison de délais attribuables à des arrêts de travail, à des retards de livraison du matériel et à des ennuis techniques. Coopérer avec les fournisseurs, les clients et les compagnons de travail au redressement des retards et à l'établissement d'échéanciers révisés. (3)
  • Traiter avec des clients qui modifient les spécifications une fois les projets entamés. Juger de l'étendue des changements et renégocier les échéanciers et les budgets. (3)
  • Constater que les applications n'ont pas la capacité de satisfaire à toutes les spécifications des clients. Consulter les clients pour leur exposer les limites et déterminer les options, comme la possibilité de renoncer à certaines fonctions accessoires. (3)
Prise de décision
  • Décider des étiquettes à attribuer aux champs et aux tables. (1)
  • Choisir les langages de programmation de l'exécution des commandes. Choisir, par exemple, JavaScript pour créer des scripts de protection des mots de passe exigeant des utilisateurs qu'ils saisissent un mot de passe avant d'accéder à l'information. (2)
  • Choisir des tests pour évaluer le rendement des nouvelles applications logicielles et des plates-formes, comme Oracle 9i, IBM DB2, Microsoft SQL Server et Sybase Adaptive Server Enterprise. Utiliser, par exemple, des tests automatiques ou manuels pour confirmer que les bases de données relationnelles donnent le rendement attendu. (2)
  • Décider des applications et des plates-formes de bases de données les plus aptes à répondre aux besoins des clients. Tenir compte du nombre prévu d'utilisateurs, des budgets, de la variabilité dimensionnelle, des exigences et du besoin d'utiliser des technologies axées sur le Web, comme Java, HTTP, Web Services et XML. (2)
  • Décider, au besoin, de soumettre une offre pour un projet. Tenir compte des résultats attendus, des échéances, des calendriers et des niveaux d'expertise requis. (2)
  • Décider de la façon de faire migrer les données des systèmes existants aux applications de base de données comme DB2 et Sybase en tenant compte des structures de données, des besoins d'emmagasinage et de la fonctionnalité des nouveaux logiciels. (3)
  • Décider des niveaux de priorité des projets concurrents. Tenir compte des effets des retards et des délais sur chaque projet et de la façon d'utiliser les ressources accessibles pour satisfaire au moins quelques-uns des clients. (3)
Pensée critique
  • Evaluate the acceptability of software performance. They compare the results of manual and automated tests to technical specifications published by suppliers. They verify specifications such as throughput rates, load times, functionality and connectivity. (2)
  • Evaluate the ability of legacy databases to meet increased data processing and information sharing demands. They consider system architectures, data processing speeds, defect escalation reports and reporting capabilities. (3)
  • May evaluate the adequacy of existing database security measures. They review the security risks presented by current business practices and the protection offered by existing security measures such as the use of passwords, firewalls and virus filters. (3)
  • Assess the suitability of database platforms and software applications such as enterprise reporting tools and online transaction processing systems. They consider client needs and resources, and the costs, technical supports and specifications provided by suppliers. (4)
Planification et organisation du travail

Les analystes et les consultants en informatique organisent leurs activités quotidiennes de manière à respecter les échéances des projets. Ils font généralement partie d'équipes pluridisciplinaires et peuvent travailler à un ou plusieurs projets à la fois. L'exécution de plusieurs projets est un aspect nécessaire de leurs fonctions, et ils ont souvent à décider du projet auquel travailler maintenant. Ils doivent être disposés à remanier leurs priorités si des échéances importantes pour la réalisation des projets sont menacées. (3)

Utilisation particulière de la mémoire
  • Se souvenir des dates d'enregistrement, des mots de passe et des codes de branchement.
  • Se souvenir de la fonctionnalité des logiciels.
  • Se rappeler quelles applications et plates-formes de base de données fonctionnent le mieux dans les environnements en direct.
  • Se rappeler les processus de documentation utilisés dans le cadre de différents projets.
Recherche de renseignements
  • Déterminer les spécifications techniques, les échéances et les budgets en se reportant aux propositions, aux rapports et aux plans d'activités. (1)
  • Se renseigner sur les défaillances des systèmes et des logiciels auprès des compagnons de travail, des collègues et des fournisseurs. (2)
  • Consulter les manuels techniques pour trouver des renseignements spécifiques comme des codes de programme et des commandes exécutables. (3)
Technologie numérique
  • Utiliser des logiciels de communication. Utiliser, par exemple, des programmes de courrier électronique comme Outlook et Communicator pour expédier et recevoir du courrier électronique et des pièces jointes comme des feuilles de calcul, des rapports et des diagrammes. (2)
  • Utiliser Internet. Recourir, par exemple, à Internet pour accéder aux sites Web des fournisseurs et clients, communiquer avec les membres de listes de diffusion, accéder à des forums et bases de données à accès à distance. (2)
  • Utiliser des logiciels de traitement de textes. Utiliser, par exemple, des fonctions avancées comme la pagination, les notes de bas de page et les commandes de changement de piste pour créer et modifier des rapports et propositions. (3)
  • Utiliser un logiciel graphique. Utiliser, par exemple, les fonctions avancées des programmes de création graphique, comme Visio, pour créer des schémas illustrant le parcours des données parmi les applications. (3)
  • Utiliser des tableurs. Utiliser, par exemple, des tableurs comme Excel et Quattro Pro pour vérifier l'intégrité des données et pour créer des budgets auxquels sont intégrées des formules et macro-instructions. (3)
  • Utiliser d'autres applications logicielles et informatiques. Utiliser, par exemple, les fonctions avancées des applications de gestion de projet, comme Project, pour organiser des listes de tâches, inscrire des activités au calendrier, répartir des charges de travail et créer des graphiques de Gantt. (3)
  • Utiliser des bases de données. Conceptualiser, concevoir et créer des systèmes de gestion des données comme des applications Internet axées sur les bases de données, des outils de création de rapports d'entreprise, des outils de requête ponctuelle et d'analyse, des systèmes et programmes de traitement des transactions en direct capables de gérer la vie entière des données et des métadonnées. (5)
  • Faire de la programmation et de la conception de logiciels. Recourir, par exemple, à une gamme de langages informatiques, comme JavaScript, VB Script, CodeBase et Visual Basic. Rédiger, au besoin, des routines logicielles afin d'optimiser le rendement entre clients et serveurs. Réduire, au besoin, le trafic sur le réseau ou bloquer les arguments en exécutant les requêtes directement sur les serveurs. (5)
Renseignements supplémentairesAutres compétences essentielles :

Travail d'équipe

Information systems analysts and consultants generally work independently but they may also work on teams with project leaders, software developers and subject matter experts. These teams are generally formed for specific projects and disband once the work is completed. Information systems analysts and consultants may work on a number of teams simultaneously. Self-employed information systems analysts and consultants may work alone. (3)

Formation continue

Les analystes et les consultants en informatique se doivent de suivre une formation continue, car les technologies de l'information évoluent très rapidement. Il leur incombe d'établir leurs propres buts et objectifs en matière d'acquisition des connaissances. Les employeurs encouragent la formation continue mais, ordinairement, n'en font pas une obligation. Les analystes et consultants en informatique se tiennent au courant des changements en lisant des publications du secteur, des messages adressés aux listes de diffusion, des brochures et des journaux, en assistant à des conférences et ateliers et en suivant des cours sur des sujets comme les graphiques et la programmation des bases de données. Les réalisateurs de logiciel, les instituts techniques et les universités offrent une formation dont les coûts sont couverts par les fournisseurs ou les employeurs. Les analystes et les consultants en informatique apprennent aussi au contact de leurs compagnons de travail et des autres membres des équipes de projets. (3)

Date de modification :