Compétences Monteur/monteuse de gicleurs et de protection d'incendie dans la Région de Prince Albert

Voici les compétences généralement requises pour exercer le travail de monteur/monteuse de gicleurs et de protection d'incendie au Canada. Les compétences fournies s’appliquent à l’ensemble des Tuyauteurs/tuyauteuses, monteurs/monteuses d'appareils de chauffage et poseurs/poseuses de gicleurs (CNP 7252).

Tâches

  • Déterminer des exigences en matière de matériaux et d'outils et établir l'horaire de travail des employés
  • Assurer une liaison avec des gestionnaires, des ingénieur et d'autres corps de métier
  • Préparer des soumissions et des propositions de prix
  • Apprendre le métier aux apprentis
  • Raccorder les canalisations aux réservoirs d'alimentation, conduites principales d'eau, pompes, compresseurs et appareils de régulation
  • Poser les colliers, supports et étriers nécessaires pour assujettir les canalisations, les gicleurs et l'équipement de lutte contre les incendies, à l'aide d'outils manuels ou mécaniques
  • Installer des soupapes, des alarmes et l'équipement connexe
  • Assembler des tronçons de tuyau à l'aide de matériel de soudage et de brasage
  • Choisir, mesurer, couper, aléser et tarauder les tuyaux, installer les sorties des gicleurs, les assembler et les assujettir en place au moyen des dispositifs de fixation
  • Effectuer l'entretien et la réparation des systèmes de gicleurs
  • Superviser d'autres travailleurs
  • Vérifier l'étanchéité du réseau au moyen d'appareils pneumatiques ou hydrauliques
  • Nettoyer et entretenir les canalisations et les raccords ainsi que le système d'évacuation
  • Pratiquer les ouvertures dans les murs, les planchers et les plafonds à l'aide de machines ou d'outils manuels ou mécaniques
  • Installer des supports, des soupapes, des conduits et des systèmes de contrôle
  • Mesurer, couper, tarauder et plier les tuyaux dans la forme et la grandeur requis
  • Remplacer les éléments usés et remettre le système en marche
  • Choisir le type de tuyaux et le calibre appropriés
  • Vérifier l'étanchéité du réseau à l'aide de l'équipement approprié
  • Assembler des tronçons de tuyaux en réalisant des joints soudés, brasés, filetés ou collés
  • Estimer les coûts et les matériaux
  • Faire fonctionner des systèmes de conception et de dessin assistés par ordinateur (CDAO) et d'autres systèmes informatiques
  • Lire et interpréter des plans, des cartes, des dessins et des spécifications

Habiletés et connaissances

Consultez la liste des habiletés et connaissances habituellement requises pour exercer cette profession.

  • Habiletés

  • Bâtiment Aide - Bâtiment
    • Installer de l'infrastructure intérieure
    • Restaurer et réparer
  • Analyse Aide - Analyse
    • Analyser des renseignements
    • Inspecter et faire des essais
    • Prévoir les résultats

Compétences essentielles

Voyez comment les 9 compétences essentielles s’appliquent à cette profession. Cette section sera mise à jour bientôt.

Lecture
  • Lire les instructions et les mises en garde sur des étiquettes, des panneaux, des emballages et des dessins techniques, p. ex., lire des panneaux pour connaître les dangers associés à la vapeur et des commentaires dans les dessins techniques pour s'informer des modifications de conception. (1)
  • Lire des aide-mémoire et de courtes notes de collègues, p. ex., des notes des contremaîtres pour s'informer des défauts de matériel. (1)
  • Lire des notes de service, p. ex., lire des notes de service des contremaîtres pour connaître les dates des prochaines réunions et les modifications apportées aux procédures opérationnelles. (2)
  • Lire des documents sur la sécurité au travail, p. ex., lire des règlements pour s'informer des exigences visant les équipements de protection individuelle et lire les Fiches techniques de santé-sécurité (FTSS) pour bien comprendre la composition chimique des produits et les risques éventuels qu'ils présentent. (2)
  • Lire les garanties applicables pour comprendre les types de situations qui peuvent annuler les garanties. (2)
  • Lire les cahiers des charges pour se renseigner sur la portée des projets et les exigences en matière d'ingénierie. (3)
  • Lire une gamme de manuels et de lignes directrices sur le contrôle de la qualité, p. ex., lire les manuels de réparation et d'installation pour recueillir des renseignements techniques sur les équipements et les raccords et connaître les procédures relatives à leur montage, à leur dépannage et à leur entretien. (3)
  • Consulter des manuels sur le tuyautage pour comprendre dans quelles conditions des installations spécifiques sont appropriées et étudier les procédures techniques. (4)
  • Lire des codes et des règlements, p. ex., lire des codes pour s'assurer que les processus, tels que l'installation de chaudières à haute pression, respectent les spécifications de l'industrie et la réglementation. (4)
Utilisation de documents
  • Observer les icônes de danger et de sécurité, p. ex., examiner les icônes sur des produits tels que les métaux d'apport avec âme en flux pour connaître leurs propriétés toxiques. (1)
  • Entrer et extraire des données telles que des dates et des numéros d'identification sur les étiquettes. (1)
  • Remplir diverses listes de vérification et des formulaires, p. ex., remplir des formulaires d'évaluation des risques, des feuilles de temps et des bons de commande et entrer des données telles que des dates, des horaires et des quantités. (2)
  • Rechercher des données dans divers tableaux complexes, p. ex., repérer des données telles que des dimensions, des classifications, des températures, des seuils de tolérance, des coefficients, des numéros d'identification et des quantités dans des tableaux de spécifications. (3)
  • Examiner et interpréter des schémas et des dessins tridimensionnels pour comprendre le trajet de la tuyauterie dans les conduits souterrains et aériens, et repérer les interférences éventuelles. (4)
  • Interpréter et prendre des mesures à partir de dessins techniques et de photographies pour savoir comment installer des équipements de chauffage. (4)
Rédaction
  • Rédiger des aide-mémoire et de courtes notes à l'intention des clients et des collègues, p. ex., rédiger de brèves notes pour informer les contremaîtres des réparations en cours et des tâches à compléter. (1)
  • Écrire de courts commentaires dans des courriels, des formulaires et des registres, p. ex., rédiger des notes pour noter les progrès réalisés concernant les projets et des commentaires dans les bons de commande pour préciser les exigences en matière de livraison. (1)
  • Décrire, s'il y a lieu, les détails des projets dans des estimations et des bons de travail, p. ex., décrire les tâches associées à la pose de tuyauterie dans les estimations de travail. (2)
  • Rédiger de courts rapports, s'il y a lieu, p. ex., décrire les événements dans le rapport destiné aux commissions des accidents du travail. (2)
Calcul
  • Percevoir, s'il y a lieu, des paiements en argent comptant et par carte de débit ou de crédit et rendre la monnaie. (1)
  • Prendre diverses mesures en utilisant des outils de base, p. ex., mesurer la longueur et le diamètre des tuyaux à l'aide d'un ruban à mesurer. (1)
  • Comparer des mesures à des spécifications, p. ex., comparer des lectures de particules par millions dans la tuyauterie aux normes en vigueur. (1)
  • Approuver le paiement de factures présentées par des fournisseurs, en vérifiant l'exactitude du coût des pièces commandées et reçues. (2)
  • Établir, s'il y a lieu, le calendrier d'achèvement de projets complexes en tenant compte des tâches, des délais d'exécution et de la disponibilité de la main-d'¿uvre et des pièces. (2)
  • Utiliser des formules, p. ex., utiliser des formules pour calculer le dénivèlement total des tuyaux de drainage. (2)
  • Calculer les besoins en matériaux, p. ex., calculer les quantités de matériaux tels que des robinets, des raccords et des tuyaux requises pour exécuter les projets. (2)
  • Calculer des moyennes de lectures, p. ex., prendre une série de lectures de pH pour s'assurer que les niveaux concordent avec les paramètres recommandés par les fabricants de chaudières. (2)
  • Estimer les matériaux nécessaires à l'exécution des projets. Tenir compte de la portée des projets et du matériel utilisé lors de travaux similaires effectués antérieurement. (2)
  • Estimer le temps qu'il faudra pour exécuter les projets. Tenir compte des projets et des matériaux et de la main-d'¿uvre disponibles. (2)
  • Calculer, s'il y a lieu, des estimations et des factures. Multiplier le nombre d'heures travaillées par les frais de main-d'¿uvre, et additionner des montants pour les matières et les fournitures et les taxes applicables. (3)
  • Calculer la dilatation et la contraction de la tuyauterie suite à des changements de température. (3)
  • Analyser de nombreuses lectures de pression pour évaluer les fonctions du réseau de plomberie et diagnostiquer les défaillances, p. ex., comparer les mesures de pression aux valeurs calculées et prévues à divers endroits du réseau pour repérer l'emplacement des fuites. (3)
  • Calculer les capacités, p. ex., évaluer la capacité de la tuyauterie en calculant les volumes de chacun des éléments de taille différente de la tuyauterie au moyen de diverses formules. (4)
  • Calculer les doubles coudes basculants, lors de la mise en place des raccords de la tuyauterie, p. ex., mesurer les écarts et les changements d'élévation et utiliser le théorème de Pythagore et les tables de trigonométrie pour déterminer les longueurs de tuyaux requises. (4)
Communication verbale
  • Parler aux fournisseurs pour s'informer au sujet des produits, des prix et des horaires de livraison. (1)
  • Discuter des spécifications, des préoccupations liées à la sécurité, des délais, des procédures, des attentes et d'autres questions professionnelles avec des collègues et d'autres ouvriers qualifiés, p. ex., parler aux contremaîtres de l'attribution des travaux et discuter avec d'autres ouvriers qualifiés pour coordonner les activités et les calendriers. (2)
  • Participer à des réunions, p. ex., discuter des risques pour la sécurité et des pratiques de travail lors de réunions sur la sécurité. (2)
  • Discuter avec des inspecteurs en bâtiment et des ingénieurs, p. ex., parler aux représentants de la Technical Standards and Safety Authority (TSSA) au sujet des exigences de certification des systèmes. (2)
  • Fournir, s'il y a lieu, des instructions détaillées aux clients, aux entrepreneurs, aux apprentis et aux autres ouvriers qualifiés. (3)
Capacité de raisonnement
  • Faire face à des retards en raison de défauts d'équipement et de pénuries de matériaux. Informer les autres personnes concernées des retards et effectuer d'autres tâches jusqu'à ce que l'équipement soit réparé et que les matériaux nécessaires arrivent. (1)
  • Ne pas pouvoir respecter le calendrier prévu lorsque l'exécution de tâches se prolonge au-delà de la durée estimée. Consulter les superviseurs et les clients pour reprogrammer les travaux et effectuer des heures supplémentaires au besoin. (1)
  • Décider de l'ordre des réparations et des travaux d'entretien, p. ex., accorder la priorité à des travaux légers et à des travaux commerciaux à faire pour une entreprise cliente qui dépend de ces travaux pour poursuivre ses activités. (1)
  • Décider des outils à utiliser, des procédures à suivre et des tests à effectuer pour faire diagnostiquer et réparer des véhicules. (1)
  • Décider de remplacer des pièces usées lorsqu'il serait impossible ou trop coûteux de les réparer. Tenir compte de l'état des pièces et des frais de remplacement. (2)
  • Évaluer la sécurité des sites de travail. Prendre note des risques posés par les dangers liés au fait de travailler en hauteur et dans des espaces fermés. (2)
  • Évaluer l'état de préparation des chantiers de construction en vue de l'installation de la tuyauterie. Tenir compte de la conformité de l'accès aux lieux de travail, des conditions d'éclairage et de la protection contre les intempéries. (2)
  • Évaluer, s'il y a lieu, le rendement des apprentis. Tenir compte de leur capacité de diagnostiquer et de réparer des pannes, de repérer des renseignements comme les spécifications et d'exécuter convenablement les réparations. (2)
  • Rechercher les renseignements nécessaires aux réparations en se reportant aux planificateurs quotidiens, aux manuels et aux diagrammes et en consultant les gestionnaires de service, les collègues, les fabricants et les fournisseurs. (2)
  • Obtenir des renseignements sur les produits utilisés en consultant les sites des fabricants, en lisant des étiquettes, des descriptions de produits et des Fiches techniques de santé-sécurité (FTSS) et en discutant avec des collègues et des fournisseurs. (2)
  • Faire face à des changements d'horaire de travail, des échéanciers et du budget en cas de constat d'erreurs dans les plans de projet et en cas de modifications apportées aux spécifications après le démarrage du projet. Aider à l'élaboration de nouveaux plans et exécuter d'autres tâches en attendant que le projet soit redémarré. (3)
  • Repérer des défaillances dans un tuyau. Couper la vapeur, déterminer la cause de la défaillance et consulter les ingénieurs pour déterminer les mesures à prendre pour corriger la situation. (3)
  • Décider de la marche à suivre la plus efficace pour effectuer certains travaux, p. ex., décider comment déplacer la tuyauterie en cas d'obstacles et comment mener efficacement les activités de diagnostic des pannes en s'appuyant sur les principes d'ingénierie relatifs à la force, à la dynamique des fluides et à l'expansion. (3)
  • Évaluer la qualité des installations et des réparations de la tuyauterie. Prendre des lectures et des mesures, observer l'apparence des joints et vérifier s'il y a des fuites. (3)
  • Recevoir l'information initiale sur le travail à effectuer des entrepreneurs généraux ou des contremaîtres. Une fois les tâches attribuées, les monteurs d'appareils de chauffage définissent les étapes à suivre pour l'exécution de leur partie du travail et décident d'un plan pour accomplir leurs tâches et coordonner leurs efforts avec ceux des autres corps de métiers. Ils font face à un certain nombre de défis de planification, dont des interruptions fréquentes pour la tenue d'essais et le besoin de coordonner les travaux avec ceux exécutés par d'autres corps de métiers pour faire la conception et l'installation des tuyaux spécifiques ou uniques. Exécuter les tâches dans le bon ordre est très important lorsque plusieurs corps de métiers participent à un projet. (3)
  • S'appuyer sur l'information recueillie à partir de recherches sur Internet, dans des cédéroms et des manuels d'exploitation et auprès d'autres ouvriers qualifiés, d'ingénieurs électriciens et de fabricants pour diagnostiquer et réparer les défaillances. (3)
Technologie numérique
  • Utiliser des calculatrices et des appareils d'assistance numérique personnels (ANP) pour effectuer des tâches impliquant des calculs tels que le calcul du matériel nécessaire. (1)
  • Utiliser, s'il y a lieu, un logiciel de traitement de texte pour rédiger des lettres destinées aux clients et préparer des estimations des travaux et des factures. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, des tableurs pour tenir le compte des coûts pour l'estimation des travaux et les factures. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, un logiciel de facturation et de comptabilité pour entrer et faire le suivi des ventes, produire des factures et des estimations et imprimer des rapports tels que l'état des revenus et des dépenses. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, un logiciel de communication pour échanger des courriels et des pièces jointes avec les clients, les fournisseurs et les collègues. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, des logiciels de conception assistée par ordinateur (CAO) pour consulter, modifier et imprimer des dessins techniques. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, des bases de données pour entrer et extraire des renseignements du projet tels que des spécifications et des dessins techniques. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, Internet pour accéder aux cours de formation et aux séminaires offerts par les formateurs en apprentissage, les associations, les syndicats, les fournisseurs et les employeurs. (2)
  • Utiliser des navigateurs et des moteurs de recherche pour consulter des dessins, des bulletins de service, des codes, des spécifications et des guides de dépannage. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, des cédéroms pour avoir accès à de l'information comme des dessins techniques et des spécifications de projet. (2)
  • Utiliser un logiciel de gestion de projet dans le cadre d'installations complexes de matériel pour établir le calendrier d'exécution et les étapes du projet à terminer. (3)
Renseignements supplémentairesTravail d'équipe

Les monteurs d'appareils de chauffage travaillent avec d'autres la majorité du temps. Ils sont en liaison avec les autres monteurs pour s'assurer que les raccords et les supports sont disponibles et sont en place. Ils travaillent principalement avec les soudeurs pour assembler les raccords avant le soudage, mais peuvent également travailler avec les mécaniciens en calorifugeage et les électriciens. Ils coordonnent les heures d'arrivée des grutiers au besoin. Ils travaillent en collaboration étroite avec les apprentis pour obtenir de l'aide et offrir une formation technique et des renseignements sur la sécurité. La coordination des tâches avec les autres travailleurs est un des aspects clés du travail.

Formation continue

La formation continue est essentielle pour les monteurs d'appareils de chauffage car ils doivent rester au courant des exigences règlementaires ainsi que des différents codes qui sont révisés périodiquement. Ils doivent également suivre les progrès technologiques dans leur domaine pour choisir l'équipement et les matériaux les plus appropriés et être en mesure d'effectuer des installations adéquates.

Sondage à propos de l’information sur le marché du travail
Date de modification :