Compétences Apprenti électricien/apprentie électricienne en construction près de Vancouver (BC)

Voici les compétences généralement requises pour exercer le travail d’apprenti électricien/apprentie électricienne en construction au Canada. Les compétences fournies s’appliquent à l’ensemble des Électriciens/électriciennes (sauf électriciens industriels/électriciennes industrielles et de réseaux électriques) (CNP 7241).

Expertise

Les personnes qui exercent cette profession font habituellement appel aux compétences suivantes.

  • Installer des câbles souterrains
  • Installer, remplacer et réparer des commandes électriques et des coffrets
  • Épisser, joindre et raccorder les câbles
  • Procéder aux essais de continuité des circuits, en mesurer la tension, la charge, l'intégrité de la mise à la masse, etc.
  • Localiser et isoler les défauts
  • Raccorder l'alimentation électrique aux appareils audio-visuels
  • Monter des câbles de surface ou aériens
  • Installer des réseaux électriques, des systèmes électriques de secours et des systèmes de conditionnement d'énergie
  • Mettre à la terre ou en masse des dispositifs, des systèmes et des montages électriques, y compris des piscines et des spas
  • Rénover le système électrique de bâtiments résidentiels et commerciaux
  • Exécuter des programmes d'entretien préventifs
  • Lire et interpréter des plans, des cartes, des dessins et des spécifications

Habiletés et connaissances

Consultez la liste des habiletés et connaissances habituellement requises pour exercer cette profession.

Compétences essentielles

Voyez comment les 9 compétences essentielles s’appliquent à cette profession. Cette section sera mise à jour bientôt.

Lecture
  • Lire des instructions et des mises en garde inscrites sur des panneaux, des étiquettes et des emballages, p. ex., les étiquettes sur des panneaux électriques indiquant les dangers de choc électrique. (1)
  • Lire des textes sur des formulaires et des dessins techniques, p. ex., les commentaires sur des dessins techniques indiquant les changements apportés à la mise en place d'appareils d'éclairage. (1)
  • Lire des avis et des bulletins, p. ex., des avis des commissions des accidents du travail sur les dangers et les incidents en milieu de travail. (2)
  • Lire diverses instructions et procédures, p. ex., des instructions expliquant étape par étape l'installation d'appareils d'éclairage et de plinthes électriques. (2)
  • Lire des renseignements portant sur la sécurité, p. ex., des règles et règlements en matière de sécurité régissant la protection contre les chutes et les autres dangers. (3)
  • Lire des revues spécialisées, des brochures et des articles de sites Internet pour découvrir de nouveaux produits et rester au courant des nouvelles technologies. (3)
  • Lire divers manuels pour apprendre à disposer, à assembler, à installer et à vérifier des installations électriques telles que des systèmes de haute tension et des baies de distribution de l'alimentation ainsi qu'à diagnostiquer et à réparer les défaillances. (3)
  • Lire et interpréter des codes de l'électricité, des normes et des règlements, p. ex., des codes émis par les comités de réglementation, les associations, les conseils de codes de sécurité et les gouvernements municipaux et provinciaux pour apprendre à effectuer des installations électriques et des réparations. (4)
Utilisation de documents
  • Lire des étiquettes sur des emballages de produits, de l'équipement, des dessins et des panneaux pour repérer des spécifications, des tensions, des renseignements en matière de sécurité et des numéros d'identification. (1)
  • Lire des relevés de compteurs et des affichages numériques, p. ex., examiner les mesures électriques pour déterminer l'état de l'appareillage électrique tel que des mécanismes d'entraînement à fréquence variable. (1)
  • Étudier des listes de vérification, p. ex., des listes de vérification des procédures sur le chantier pour repérer les coordonnées de la personne-ressource à contacter en cas d'urgence, les tensions et les autres renseignements sur les conditions propres à un chantier. (2)
  • Remplir divers types de formulaires, p. ex., entrer des données telles que des dates, des numéros d'identification, des heures, des spécifications et des coûts pour remplir des formulaires de bon de travail et de permis. (3)
  • Repérer des données telles que des spécifications, des classifications et des coefficients de matériel dans des tableaux complexes, p. ex., interpréter les tableaux de spécifications du Code canadien de l'électricité pour repérer la grosseur du fil requise en fonction des longueurs de fil et du courant qui traverse les appareils électriques. (3)
  • Étudier divers dessins mécaniques et d'architecture, p. ex., des dessins pour planifier l'installation de l'équipement ainsi que le passage du câblage électrique et du câblage des commandes. (4)
  • Étudier des schémas complexes, p. ex., des schémas de câblage pour connaître les détails des circuits, de la capacité de production, des passages et de l'emplacement des appareils électriques pour installer, assembler et réparer des installations électriques. (4)
Rédaction
  • Rédiger de brefs commentaires dans des registres et des journaux, p. ex., des commentaires expliquant pourquoi les tâches n'ont pas été effectuées. (1)
  • Rédiger de plus longs textes dans des formulaires, p. ex., noter les détails au sujet des installations dans des ordres de modification. (2)
  • Rédiger, s'il y a lieu, des rapports pour décrire les événements ayant mené à un accident de travail, p. ex., faire état des blessures et des événements par écrit dans le rapport destiné aux commissions des accidents du travail. (2)
  • Rédiger, s'il y a lieu, des descriptions détaillées des procédures d'installation et de réparation. (3)
Calcul
  • Prendre diverses mesures au moyen d'instruments de base, p. ex., mesurer la distance entre des coffrets de branchement et le sol. (1)
  • Comparer des mesures d'énergie, de dimension, de vitesse, de température et de moment de torsion à des spécifications, p. ex., comparer des mesures électriques aux spécifications conformes ou requises énoncées dans les guides d'utilisation et d'installation. (1)
  • Comparer les statistiques de production aux objectifs pour déterminer le respect des calendriers et des horaires. (1)
  • Calculer, s'il y a lieu, les montants des demandes de remboursement des dépenses en effectuant le total des coûts associés aux repas, à l'hébergement et aux déplacements. (2)
  • Fixer le moment de la mise en ¿uvre de tâches en tenant compte de l'étendue du projet, des dates limites, des délais d'exécution et de la disponibilité de la main-d'¿uvre et des pièces. (2)
  • Calculer les exigences électriques, p. ex., calculer l'intensité du courant, la résistance électrique et la tension pour choisir les transformateurs et diagnostiquer les défaillances. (2)
  • Calculer des moyennes sommaires, p. ex., calculer la puissance moyenne requise pour des immeubles commerciaux. (2)
  • Estimer le nombre d'heures et les besoins de matériel pour des projets, p. ex., tenir compte de l'étendue des projets ainsi que du temps et des besoins de matériel pour des projets antérieurs semblables. (2)
  • Calculer, s'il y a lieu, les montants des estimations et des factures. Multiplier le nombre d'heures travaillées par les frais de main-d'¿uvre et ajouter le prix des pièces, des matériaux, des fournitures ainsi que les taxes applicables. (3)
  • Prendre des mesures précises à l'aide d'instruments de mesure spécialisés, p. ex., utiliser des étriers pour mesurer les diamètres intérieurs et extérieurs des connecteurs. (3)
  • Analyser de multiples relevés d'énergie pour évaluer les fonctions des systèmes électriques et diagnostiquer les défaillances, p. ex., utiliser des mesures électriques à plusieurs endroits du circuit afin d'analyser le fonctionnement du circuit. (3)
  • Calculer les écarts, p. ex., utiliser des vecteurs et des constantes trigonométriques pour calculer les selles et les angles de coudes non standards. (4)
Communication verbale
  • Discuter avec les fournisseurs pour obtenir des renseignements sur les produits, les prix et les horaires de livraison. (1)
  • Utiliser, s'il y a lieu, des radios avec émetteur-récepteur pour communiquer avec des travailleurs situés sur différents chantiers. (1)
  • Échanger des renseignements avec les collègues et d'autres ouvriers qualifiés, p. ex., discuter avec les collègues des exigences d'un projet et avec d'autres ouvriers qualifiés tels que des plombiers pour coordonner les activités et les horaires. (2)
  • Discuter avec les inspecteurs de la sécurité et les inspecteurs en bâtiment des règlements et d'articles qui peuvent ne pas être conformes au code. (2)
  • Participer aux réunions, p. ex., discuter de questions de sécurité et de procédures au cours de rencontres d'équipe. (2)
  • Discuter avec les clients pour connaître les défauts d'équipement, leur expliquer les procédures, répondre à leurs questions et recevoir leurs plaintes, p. ex., leur expliquer comment obtenir un permis d'électricité. (3)
  • Échanger des renseignements techniques sur des réparations et des diagnostics de défaillances avec les apprentis, les collègues et les fabricants, p. ex., discuter des stratégies pour diagnostiquer les défaillances électriques avec les apprentis. (3)
  • Discuter avec des collègues à propos de questions de sécurité cruciales, p. ex., échanger des idées sur les meilleures façons d'effectuer des tâches dangereuses lors d'installations complexes. (3)
  • Échanger des renseignements avec les ingénieurs, les propriétaires, les architectes, les inspecteurs et d'autres ouvriers qualifiés pour veiller à ce que les travaux respectent l'horaire établi et les exigences du code. (3)
Capacité de raisonnement
  • Faire face à des dessins techniques qui comportent des erreurs et des spécifications manquantes. Faire part des spécifications manquantes et des erreurs aux clients et aux superviseurs et effectuer d'autres tâches jusqu'à ce que l'information manquante soit obtenue et que les erreurs soient corrigées. (1)
  • Choisir la séquence de tâches ainsi que leur ordre de priorité, p. ex., décider quelles installations électriques à effectuer en premier. (1)
  • Faire face à des obstacles sur les plans de l'installation de l'équipement et du cheminement des fils et des câbles. Trouver d'autres chemins possibles et revoir les dessins à l'échelle. (2)
  • Se rendre compte qu'il est impossible de respecter les dates limites compte tenu de la charge de travail importante. Organiser les tâches selon leur priorité, obtenir l'aide de collègues et faire des heures supplémentaires. (2)
  • Choisir les méthodes et les matériaux à utiliser pour des projets. Tenir compte des spécifications des projets, des codes de l'électricité, des coûts et de la disponibilité des pièces et des fournitures requises. (2)
  • Déterminer, s'il y a lieu, les tarifs pour des services tels que des installations, des réparations et des inspections. Tenir compte des services à effectuer, des frais facturés par les compétiteurs et de facteurs tels que la demande sur le marché et l'ampleur de la clientèle existante. (2)
  • Évaluer la sécurité des chantiers. Observer des éléments tels que l'espace disponible pour se déplacer sur les chantiers de construction, la présence de garde-corps et la disponibilité de matériel de sécurité tel que des extincteurs. Prendre note d'autres dangers potentiels associés, entre autres, aux outils mal rangés, au matériel endommagé et aux espaces fermés. (2)
  • Évaluer, s'il y a lieu, le rendement des apprentis. Tenir compte de la capacité des apprentis à effectuer des installations électriques ainsi qu'à diagnostiquer et à réparer les pannes. (2)
  • Rechercher les spécifications d'un projet en consultant les dessins techniques et le Code canadien de l'électricité et en discutant avec les clients, les autres ouvriers qualifiés et les superviseurs. (2)
  • Consulter des brochures et effectuer des recherches sur Internet pour obtenir des renseignements sur de nouveaux produits ou techniques. (2)
  • Participer à des réunions en matière de sécurité et lire des guides de sécurité ainsi que des documents sur le Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT) pour connaître les pratiques de travail sécuritaires. (2)
  • Faire face à des changements d'horaire, du calendrier et des budgets dus à la modification des spécifications d'un projet à la suite de son démarrage. Aider à l'élaboration de nouvelles spécifications et effectuer d'autres tâches jusqu'à ce que le projet soit redémarré. (3)
  • Choisir, s'il y a lieu, l'équipement et les fournisseurs, p. ex., décider quelle marque et quel type d'équipement utiliser pour des projets en tenant compte de leurs préférences personnelles ainsi que des spécifications, du coût et de la facilité d'utilisation de l'équipement. (3)
  • Évaluer la qualité de leur travail. Comparer des mesures et des mesures électriques aux spécifications et procéder à une vérification physique d'éléments tels que le câblage, les panneaux et les boîtes de connexion. (3)
  • Évaluer le rendement d'installations et de systèmes électriques. Comparer des lectures de données à des gammes de valeurs normales et aux spécifications des fabricants. Évaluer l'état du matériel en cherchant des signes de défaillance tels que des vibrations, des odeurs et des relevés de consommation d'énergie inhabituels. (3)
  • Planifier et organiser leur journée de travail de façon à exécuter les travaux qui leur sont confiés. S'ils doivent faire l'installation électrique d'une zone, ils doivent planifier le début des travaux, c'est-à-dire soit effectuer d'abord l'installation électrique, soit poser des boîtiers ou des prises de courant. Ils prévoient une utilisation efficace des ressources afin que les matériaux nécessaires soient livrés et disponibles en temps voulu pour exécuter les travaux. Cette planification exige de faire le moins de déplacements possibles du lieu de travail au camion de service pour obtenir des outils et des matériaux. (3)
  • Prévoir des méthodes de travail efficaces, lorsque les tâches sont répétitives, telles que fabriquer un gabarit pour produire des pièces multiples rapidement. Comme des projets plus importants impliquent d'autres corps de métiers, ils peuvent devoir réviser leurs plans de travail dans le but de les intégrer à ceux d'autres travailleurs. (3)
  • Apprendre à diagnostiquer et à réparer des pannes électriques complexes, en lisant des manuels, en étudiant des schémas électroniques, en ayant accès à de l'information sur des forums et des blogs en ligne, et en discutant avec des collègues, d'autres ouvriers qualifiés, des ingénieurs électriques et des fabricants. (3)
Technologie numérique
  • Utiliser, s'il y a lieu, des calculatrices et des assistants numériques personnels (ANP) pour effectuer des tâches impliquant des calculs tels que le calcul du matériel requis. (1)
  • Utiliser des dispositifs électroniques portatifs tels que des oscilloscopes et des multimètres pour repérer des données opérationnelles telles que des mesures électriques. (1)
  • Utiliser, s'il y a lieu, un logiciel de traitement de texte pour rédiger des lettres aux clients, préparer des estimations et produire des factures. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, des tableurs pour effectuer le suivi de l'inventaire ainsi que le total des coûts pour les estimations et les factures. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, un logiciel de facturation et de comptabilité pour produire des factures et des estimations et imprimer des rapports tels que des états des revenus et des dépenses. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, un logiciel de communication pour échanger des courriels avec les clients, les fournisseurs et les techniciens du centre d'assistance. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, Internet pour accéder aux cours de formation et aux séminaires offerts par les établissements de formation, les syndicats, les fournisseurs, les associations et les employeurs. (2)
  • Utiliser des navigateurs Internet et des moteurs de recherche pour accéder à des bulletins de service, des codes de l'électricité, des spécifications et des guides de diagnostic de défaillances. (2)
  • Accéder, s'il y a lieu, à des articles en ligne publiés par les fournisseurs, les fabricants et les associations pour rester au courant des tendances et des pratiques de l'industrie. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, des navigateurs Internet pour partager de l'information sur le secteur et avoir accès à des forums et à des blogues en ligne. (2)
  • Installer et effectuer l'entretien, s'il y a lieu, de systèmes de contrôle de la ventilation, de la climatisation ainsi que de dispositifs de régulation de chaleur (CVAC). (3)
  • Installer et effectuer l'entretien, s'il y a lieu, de contrôleurs logiques programmables (CLP) pour contrôler la vitesse et la production de la machinerie. (3)
Renseignements supplémentairesTravail d'équipe

Selon la situation, les électriciens en construction travaillent avec un collègue ou au sein d'une équipe d'électriciens devant effectuer des installations à un endroit précis. Les gros chantiers de construction rendent nécessaires les services de plusieurs autres corps de métier. Des priorités conflictuelles se produisent alors; cependant, tous ont intérêt à effectuer leur travail de façon sécuritaire et efficace. Les électriciens en construction travaillent surtout avec d'autres électriciens, mais peuvent également interagir avec divers travailleurs tels que des apprentis, des superviseurs, des représentants des propriétaires, des architectes, des ingénieurs, des inspecteurs et des fournisseurs.

Formation continue

Étant donné que le code de l'électricité est mis à jour de façon régulière, les électriciens doivent constamment apprendre les exigences changeantes du code et se familiariser avec celles-ci. Ils doivent également rester au courant des changements en matière de technologie tels que les contrôles informatisés ou les contrôleurs logiques programmables (CLP). De plus, la fibre optique et les câbles de transmission de données deviennent de plus en plus répandus, et les installateurs formés sont en demande. Les électriciens en construction s'inscrivent à des cours réguliers offerts par le syndicat, les employeurs, les marchands en gros, les fabricants ou les distributeurs et peuvent également suivre des cours de formation continue à leurs propres frais. Certains documents destinés à l'auto-apprentissage sont disponibles.

Sondage à propos de l’information sur le marché du travail
Date de modification :