Compétences Monteur/monteuse d'installations au gaz près de Vancouver (BC)

Voici les compétences généralement requises pour exercer le travail de monteur/monteuse d'installations au gaz au Canada. Les compétences fournies s’appliquent à l’ensemble des Monteurs/monteuses d'installations au gaz (CNP 7253).

Expertise

Les personnes qui exercent cette profession font habituellement appel aux compétences suivantes.

  • Mesurer et marquer les points de repère pour l'installation des canalisations au gaz et l'équipement
  • Installer et entretenir les compteurs et les régulateurs de gaz ainsi que les canalisations entre les compteurs et la source de gaz
  • installer et entretenir des appareils de chauffage au gaz et leurs éléments
  • Réparer les appareils au gaz et l'équipement connexe
  • Répondre aux appels de fuites de gaz et aider à l'enquête sur l'origine des feux et explosions causés par des fuites de gaz
  • Informer les clients sur les normes, les dispositifs de sécurité et l'entretien des installations des éléments et des systèmes de gaz
  • Étudier les spécifications techniques pour déterminer l'emplacement des installations et le matériel requis
  • Mettre à l'essai et ajuster les mécanismes de contrôle, vérifier les tuyaux et les raccordements pour déceler les fuites au moyen d'outils de détection des fuites
  • Mettre à l'essai un appareil défectueux ou des composants et les remplacer au besoin
  • Convertir des véhicules automobiles ou des appareils à d'autres carburants (p.ex., au gaz propane ou au gaz naturel)

Habiletés et connaissances

Consultez la liste des habiletés et connaissances habituellement requises pour exercer cette profession.

Compétences essentielles

Voyez comment les 9 compétences essentielles s’appliquent à cette profession.

Lecture
  • Lire des descriptions et des explications sur les ordres de travail pour savoir quelles sont les tâches à exécuter. (1)
  • Lire les avertissements et les directives sur les étiquettes, les affiches, les enseignes et les panneaux de mise en garde dans les immeubles et sur l'équipement pour pouvoir prendre des décisions à propos des précautions spéciales, des procédures et des fournitures requises pour effectuer certaines tâches. (2)
  • Lire des notes envoyées par des superviseurs et des clients, qui décrivent des tâches et des activités ou qui demandent des renseignements techniques. (2)
  • Lire des avis et des bulletins de l'entreprise à propos de nouvelles procédures de sécurité ou de modifications apportées au régime d'assurance-santé. (2)
  • Lire les procédures de sécurité avant d'entreprendre une réparation ou une installation. Les procédures peuvent compter d'une à cinq pages, et il faut posséder des connaissances techniques pour pouvoir les appliquer à des situations précises. (2)
  • Lire des manuels d'utilisation d'appareils ou d'équipement, des directives d'installation, des guides de dépannage, des guides sur l'enchaînement des opérations et des feuillets de démarrage pour obtenir de l'information technique sur l'équipement pendant les procédures d'installation, de réparation ou d'entretien. Ces documents fournissent habituellement des détails techniques sous forme de tableaux, de graphiques, de schémas et de diagrammes. (3)
  • Lire des garanties pour les appareils et l'équipement afin d'obtenir de l'information à ce sujet pour établir les factures des clients. Interpréter, s'il y a lieu, le contenu des garanties puisqu'il s'agit souvent de documents denses, détaillés et rédigés dans un langage juridique. (3)
  • Comparer, dans le cadre des inspections liées à l'installation, des directives et des spécifications relatives aux systèmes modifiés décrits dans des formulaires spéciaux de demande de l'Association canadienne de normalisation (CSA) avec les spécifications des systèmes installés. Pour interpréter des spécifications, on doit posséder des connaissances techniques. Par exemple, les monteurs d'installations au gaz doivent déterminer si les composantes non décrites respectent les spécifications avant d'en approuver l'installation. (3)
  • Interpréter les spécifications et les exigences du «Code d'installation du gaz naturel et du propane» et d'autres manuels de codage provinciaux et fédéraux pour s'assurer que le montage des canalisations ou de l'équipement respecte les exigences des codes. Les codes peuvent être volumineux, et les monteurs peuvent avoir besoin de connaissances spécialisées pour les interpréter et les adapter à des cas particuliers. (4)
  • Lire des documents et des revues spécialisées pour demeurer au courant des nouveautés dans le domaine ou pour en apprendre davantage à propos de procédures inhabituelles ou de nouveaux appareils. (4)
Utilisation de documents
  • Parcourir des listes de pièces pour s'assurer de la présence de toutes les pièces. (1)
  • Remplir des formulaires de rapport comme des ordres de travail, des graphiques d'entretien des régulateurs, des feuilles de temps quotidiennes et des étiquettes de vérification des inspections en cochant des points, et en inscrivant des chiffres et de courts textes. (1)
  • Consulter des ordres de travaux ou des bons de commande pour savoir quels matériaux, fournitures et équipement sont requis pour un travail ou pour s'assurer que l'on dispose des matériaux adéquats en quantité suffisante. (2)
  • Situer la dimension des canalisations et des appareils sur les plans d'étage et les dessins de montage. (2)
  • Parcourir les feuilles de spécifications des fabricants, les guides d'utilisation des appareils et les codes pour trouver des renseignements techniques comme la taille des canalisations, l'emplacement des composantes, les températures de fonctionnement, le dégagement de la ventilation et les paramètres de fonctionnement pour pouvoir exécuter les procédures d'entretien et de réparation. (2)
  • Trouver l'information sur la sécurité et les dangers liés aux matériaux dans les «Fiches signalétiques». Vérifier, par exemple, si les produits employés pour faire fonctionner l'équipement soumis à des réparations ou à de l'entretien comprennent des substances dangereuses. (2)
  • Consulter des dessins, des images et des diagrammes dans les guides d'utilisation des appareils pour régler les problèmes de panne et effectuer en entier les procédures de réparation et de remplacement. Intégrer, s'il y a lieu, de l'information provenant de diverses sources si on utilise des appareils modifiés. Utiliser, par exemple, des dessins pour déterminer les exigences des installations et préparer l'emplacement du matériel. (3)
  • Consulter des documents pour le démarrage ou l'enchaînement des opérations des appareils afin d'en comprendre les fonctions et le fonctionnement, ainsi que les niveaux et les lectures de base. Intégrer l'information fournie dans ces documents afin d'analyser des lectures et de déceler des types de problèmes et leurs sources. (3)
  • Consulter des tableaux dans les guides d'utilisation afin de connaître les spécifications comme le débit d'eau par rapport à la température de l'unité afin d'évaluer la performance de l'équipement. Ces tableaux et graphiques fournissent des données techniques qui permettent d'exécuter des calculs ou de comparer les lectures des appareils afin de s'assurer que les systèmes ou les appareils fonctionnent à plein régime et respectent les exigences des codes applicables. (4)
  • Utiliser des schémas pour comprendre l'approvisionnement en gaz et la circulation de l'eau dans les systèmes de chauffage. Utiliser des diagrammes d'escaliers électriques pour déterminer les opérations de système et pour faire du dépannage d'appareils au gaz. (4)
Rédaction
  • Rédiger de courtes remarques dans des journaux de bord et des carnets, ou sur des dessins d'installations et des listes pour les inspections, telles que des commentaires dans un journal de bord pour prendre note de l'installation de matériel, et des changements et des problèmes s'y rapportant. (1)
  • Rédiger des paragraphes descriptifs sur des ordres de travail. Ces paragraphes décrivent les tâches exécutées, les lacunes des appareils et les mesures requises pour y remédier. Communiquer aussi tout renseignement transmis aux clients ainsi que les commentaires sur les matériaux et les fournitures utilisés. Se préoccuper des détails et de la clarté des textes au cas où ceux-ci seraient utilisés à des fins juridiques. (2)
  • Rédiger de courtes lettres destinées aux fabricants ou aux fournisseurs afin de décrire les composantes défectueuses et d'en demander le remplacement. (2)
  • Remplir une ou plusieurs sections dans des rapports d'incident ou d'accident, rédiger plusieurs paragraphes pour décrire des incidents, des facteurs de causalité, des dommages causés, des mesures correctives recommandées et des mesures correctives prises. (3)
  • Remplir des estimations et des propositions de travail qui prennent la forme de textes d'un paragraphe ou plus décrivant le travail requis, justifiant des recommandations, précisant des dates d'installation et de livraison, des détails de la garantie et des exigences en matière d'entretien et de service. (3)
  • Rédiger, s'il y a lieu, des guides d'utilisation pour des systèmes de chauffage. Les guides, qui comptent souvent de 10 à 15 pages, peuvent inclure la séquence des opérations et des directives pour le dépannage. Posséder des connaissances techniques et être en mesure de résumer et de réorganiser l'information recueillie à partir de nombreuses sources pour pouvoir rédiger des manuels exacts et utiles. (4)
CalculCalculs monétaires
  • Calculer des frais de déplacement en multipliant la distance parcourue par le tarif établi par kilomètre. Calculer le montant total en dollars sur des fiches de dépenses avant de demander un remboursement. (2)
  • Calculer des coûts pour des propositions de prix ou des factures pour des clients ou des services internes. Calculer le coût de la main-d'oeuvre à partir de taux horaires, ajouter le montant des fournitures, appliquer les taxes et calculer le total des propositions ou des factures. Le total est multiplié par une majoration en pourcentage dans le cas de travaux impartis. (3)
Calendriers des budgets et des opérations comptables
  • Déterminer les besoins en main-d'oeuvre pour les grands travaux de montage. Établir l'horaire de travail des employés supervisés ainsi que les calendriers des sous-traitants. (2)
  • Déterminer, s'il y a lieu, quels employés s'occuperont de l'installation, de l'entretien et de la réparation des gros appareils quand il s'agit d'installations au gaz commerciales et industrielles et que les pannes coûtent cher, et de déterminer leurs horaires de travail. Organiser la livraison des pièces, la location d'équipement auxiliaire et l'embauche de sous-traitants, comme des électriciens et des grutiers. Déterminer, par exemple, de façon stricte la séquence des tâches et des mesures requises pour installer ou pour modifier un système de chauffage pendant qu'une usine produit ou pendant une période limitée d'arrêt de la production. S'entendre avec la direction d'une usine pour arrêter la production et planifier les tâches des subalternes. (3)
  • Déterminer les budgets requis pour effectuer l'installation ou le remplacement des grands systèmes de chauffage, y compris pour couvrir les coûts de la main-d'oeuvre, de l'équipement, des matériaux, des sous-traitants et de l'équipement auxiliaire, et calculer la marge de profit. La valeur des grands projets proposés peut atteindre 100 000 $ ou plus. Effectuer le suivi des coûts du projet afin de s'assurer que le budget est respecté. (4)
Mesures et calculs
  • Prendre des mesures à partir de dessins à l'échelle pour calculer la longueur totale des canalisations requises pour un travail de montage. (2)
  • Convertir des mesures de longueur et de volume du système métrique au système impérial et vice versa à différentes fins. Par exemple, on donne souvent les volumes en mètres cubes à l'heure, tandis que les lectures des instruments et les capacités des canalisations sont habituellement exprimées en pieds cubes à l'heure. (2)
  • Mesurer le volume de l'air de combustion ou des gaz d'échappement qui circulent dans les canalisations. (2)
  • Soustraire l'épaisseur du joint et de la bride et l'écartement pour calculer la longueur de coupe des canalisations. Faire preuve d'exactitude avec de très petits intervalles pour éviter les fuites. (3)
  • Calculer les besoins en ventilation pour les régulateurs situés à l'intérieur. Calculer l'aire interne des canalisations pour connaître la ventilation. Calculer les paramètres de fonctionnement et la consommation d'électricité des systèmes électriques dans les appareils au gaz. (3)
  • Déterminer les besoins des clients des secteurs commercial et industriel en ce qui concerne l'installation du compteur en calculant le volume de gaz utilisé à l'heure. Calculer la capacité de charge de tous les appareils d'utilisation du gaz et convertir des mesures métriques en mesures impériales. Calculer les besoins des clients en insérant les valeurs dans une formule en trois étapes si la capacité de charge atteint 56 mètres cubes ou plus. (4)
Analyses des données numériques
  • Comparer les lectures des appareils aux spécifications afin d'évaluer le bon fonctionnement des appareils, comme les appareils d'utilisation du gaz ou les régulateurs. (1)
  • Comparer la pression qui s'exerce dans le système de canalisation au fil du temps pour confirmer l'absence de fuites. (1)
  • Calculer les besoins moyens en gaz des clients pour déterminer s'il faut installer d'autres compteurs au gaz pour maintenir les volumes de gaz au niveau requis. (2)
  • Observer les lectures que font les appareils d'analyse de la combustion du niveau d'émission de gaz et les comparer aux normes. Rajuster les taux de combustion des brûleurs jusqu'à ce qu'ils atteignent les niveaux d'émission souhaités. (3)
  • Analyser les lectures des appareils concernant la pression d'air, l'intensité de courant, la température et la pression dans les immeubles afin de déterminer les rajustements à apporter aux systèmes de chauffage. Modifier, s'il y a lieu, les débits de circulation d'air pour créer une circulation d'air directe, pour accroître ou réduire le débit de gaz naturel ou pour modifier le rapport entre le gaz et l'air selon les lectures des appareils et leur réaction. (3)
  • Effectuer un suivi et une analyse des lectures des appareils pour pouvoir détecter les pannes des appareils au gaz. Effectuer, par exemple, s'il y a lieu, un suivi de la température de l'eau et du courant utilisé par une pompe de circulation dans le but de réparer un cylindre sécheur qui arrête de fonctionner par intermittence. (3)
Calcul approximatif
  • Estimer des dimensions linéaires pour calculer la longueur totale des canalisations requises pour des installations au gaz. (1)
  • Estimer la quantité de fournitures qui doit être placée chaque jour ou chaque semaine dans les véhicules de travail en fonction des travaux prévus et des tâches à exécuter. (2)
  • Estimer le temps requis pour mener à terme des projets de grande envergure. Bon nombre de variables peuvent avoir un effet sur ces estimations, dont la complexité des tâches, le moment de livraison des matériaux et de l'équipement loué, et la disponibilité des sous-traitants. Dans les usines, le temps d'arrêt coûte très cher, d'où la nécessité d'effectuer des estimations exactes. (3)
Communication verbale
  • Demander des affectations de suivi et recevoir des directives des superviseurs et des répartiteurs tout au long de la journée. (1)
  • Expliquer les exigences d'une tâche aux apprentis et aux autres membres du personnel qui s'occupent de cette tâche. (1)
  • Discuter des possibilités de formation avec les superviseurs et les gestionnaires. Décrire les avantages de la formation, comme des cours en électronique ou des séminaires offerts par les fabricants. Demander, s'il y a lieu, de l'aide financière, des congés ou d'autres formes d'aide pour pouvoir suivre la formation. (2)
  • S'entretenir avec les propriétaires d'immeuble, les gestionnaires et les superviseurs pour discuter des problèmes reliés aux appareils et décrire les travaux requis. Les clients peuvent refuser les réparations proposées ou tenter de les retarder. Expliquer les prescriptions juridiques et négocier le déroulement des réparations. Effectuer le suivi auprès des clients une fois le travail terminé pour décrire les travaux effectués, expliquer le fonctionnement de base des appareils et répondre aux questions. (2)
  • Négocier des contrats à court terme avec les sous-traitants et les modalités d'achat avec les fournisseurs. (2)
  • Participer aux rencontres hebdomadaires du personnel et aux rencontres mensuelles sur l'assurance de la qualité afin de discuter des questions liées aux appareils, à la productivité, à la sécurité et au travail. (2)
  • S'entretenir avec les fournisseurs, les fabricants, les techniciens de service, les gestionnaires d'immeuble et les collègues pour discuter des données techniques détaillées sur les appareils, les fonctions et le fonctionnement des systèmes de chauffage. Utiliser les données pour commander des fournitures, régler des problèmes ou réparer ou remplacer des appareils. Les rapports peuvent être ponctuels ou continus dans le cas de montages complexes. Assimiler très rapidement les détails et les faits et subir souvent de la pression pour que la production reprenne. (3)
  • S'entretenir avec des sous-traitants au sujet de l'inspection d'une installation en vue de son approbation afin de discuter des différences entre un rapport sur les travaux et l'installation réalisée. Communiquer de façon claire et diplomatique pour aider l'interlocuteur à comprendre les exigences du code et les raisons pour lesquelles des changements doivent être apportés à l'installation avant son approbation. (3)
  • Expliquer aux apprentis la théorie et les principes d'analyse des systèmes et des immeubles dans le cadre de la formation qui porte sur les immeubles à niveaux multiples. Communiquer avec clarté et concision pour assurer la formation des apprentis et pour garantir des conditions de travail sûres aux employés. (3)
  • S'entretenir avec de nombreux représentants, gestionnaires d'immeuble et propriétaires en tant que personne-ressource de première ligne en cas d'urgence liée à une fuite de gaz. Assigner des tâches, fournir de l'information, coordonner des activités et transmettre les exigences et les procédures de sécurité à l'aide de divers outils de communication comme des téléphones cellulaires, des appareils radio portatifs, des appareils radio de répartition et des signaux de la main. Savoir s'exprimer clairement, calmement et avec assurance pour des questions de sécurité durant les interventions en cas de fuite de gaz jusqu'à ce que l'équipe responsable des réparations ait arrêté la fuite. (3)
Capacité de raisonnementRésolution de problèmes
  • Embaucher, s'il y a lieu, des sous-traitants en cas de problèmes imprévus de retrait et d'installation pendant le remplacement des appareils et utiliser des appareils auxiliaires pour effectuer les tâches qui posent des problèmes. Découvrir, par exemple, que des arbres ou des fils empêchent d'accéder au toit au moment de remplacer un système de chauffage sur une toiture. Utiliser des appareils auxiliaires, comme des grues, et embaucher des sous-traitants, comme des arboristes, pour pouvoir effectuer le travail. (2)
  • Régler les problèmes attribuables au fait que les fournisseurs n'ont pas livré suffisamment de fournitures et de matériaux, ou n'ont pas livré les bons éléments. Déterminer les fournitures et les matériaux requis et en organiser la livraison, puis réorganiser les tâches afin de perdre le moins de temps possible et de respecter les délais prévus. (2)
  • Surmonter les difficultés qui surviennent quand vient le temps de réparer des appareils, et que des pièces ou des composantes sont en rupture de stock ou n'arriveront que dans plusieurs jours. Remplacer temporairement ou réparer les pièces avec diverses composantes après s'être assurés que celles-ci respectent les codes et les règlements de sécurité. Réparer temporairement, par exemple, s'il fait très froid, un système de chauffage domiciliaire en remplaçant la composante brisée par une composante d'occasion provenant d'un appareil de chauffage plus vieux. (2)
  • S'efforcer d'effectuer les réparations nécessaires en dépit de fiches d'instructions manquantes ou désuètes. Ces fiches fournissent des renseignements essentiels à la compréhension des lectures de base des appareils, comme la pression d'air et d'huile, la température et le débit. Elles sont particulièrement importantes quand les lectures des appareils ne correspondent pas aux problèmes décelés. Discuter avec les fabricants et les techniciens responsables de l'exploitation pour recueillir des données techniques afin de cerner le problème et le régler adéquatement. Plus la technologie des appareils est complexe, plus les problèmes le sont. (3)
  • Expliquer de façon persuasive le bien-fondé des réparations, lorsque des propriétaires ou des gestionnaires d'immeuble hostiles refusent d'effectuer les réparations au système de chauffage requises pour respecter les exigences du code. Fournir de l'information à propos des travaux à effectuer pour que les systèmes demeurent sûrs et fonctionnels. Émettre un avertissement qui informe les gestionnaires et les propriétaires que l'approvisionnement en gaz prendra fin si les réparations ne sont pas effectuées avant une date précise s'ils sont incapables de s'entendre avec le client à propos des réparations requises au système. (3)
  • Traiter des problèmes liés au fait que les appareils cessent de fonctionner ou ne fonctionnent pas efficacement en raison d'un mauvais approvisionnement en gaz chez des clients du secteur commercial. Un grand nombre d'entreprises ont des échéanciers serrés et ont un besoin pressant que les systèmes fonctionnent. Collaborer avec les clients pour connaître la séquence des opérations et pour trouver les solutions qui permettront aux appareils de fonctionner jusqu'à l'installation d'un compteur ou d'un régulateur neuf ou supplémentaire. (3)
Prise de décision
  • Décider de ne pas entrer dans un immeuble ou une maison quand la santé ou la sécurité personnelles sont en jeu, par exemple dans les endroits surveillés par de gros chiens ou encombrés de déchets et de débris. (1)
  • Décider comment entretenir ou remplacer des appareils ou des composantes comme des régulateurs, des raccords ou des appareils. Les décisions sont fondées sur des observations visuelles, sur la connaissance des instruments et du rendement des appareils, et sur l'urgence de la situation. (2)
  • Assigner des tâches aux apprentis et aux monteurs stagiaires en fonction de leurs capacités, leurs connaissances, leurs expériences et leurs attitudes personnelles. (2)
  • Décider de quelle façon et à quel endroit installer des composantes de système comme des évents d'entrée et de sortie, des compteurs et des canalisations. Même s'il existe des procédures établies, certains facteurs, comme des obstacles, peuvent compliquer les choses et avoir une incidence sur les plans d'installation initiaux. Déterminer la meilleure façon de modifier les plans d'installation pour respecter les exigences du code et conserver le même niveau d'efficacité. (2)
  • Déterminer comment régler les systèmes pour équilibrer les pertes d'efficacité des pièces et des appareils. Rajuster, par exemple, les appareils de chauffage pour réduire le courant électrique utilisé afin de prévenir une surchauffe des moteurs. Utiliser ses connaissances professionnelles pour effectuer des calculs et interpréter les spécifications des fabricants dans le but de prendre des décisions éclairées. (2)
  • Décider si un appareil peut continuer de fonctionner s'il ne passe pas l'inspection. Déterminer si les infractions ou les violations présentent des dangers pour la santé ou la sécurité, si des mesures sont prises pour régler le problème, et si les sous-traitants ou les clients ont respecté les règles par le passé pour prendre une décision. Se contenter, par exemple, d'émettre un avertissement qui décrit les réparations requises et la date limite pour les effectuer, ou émettre un avertissement et faire cesser le fonctionnement de l'appareil jusqu'à ce que les travaux requis soient effectués. Les sous-traitants, les gestionnaires et les propriétaires peuvent être hostiles et en colère parce que les arrêts peuvent coûter des milliers de dollars de l'heure. (3)
  • Déterminer, s'il y a lieu, l'ordre de priorité des réparations lors de l'exécution de tâches d'entretien et de réparation, dans le cadre des arrêts effectués par rotation dans les usines de fabrication. Les monteurs d'installations au gaz qui exécutent des travaux d'entretien et de réparation dans des installations industrielles n'ont habituellement pas suffisamment de temps pour effectuer toutes les réparations et les tâches d'entretien en un seul quart. Tenir compte des tâches qui doivent être absolument exécutées et de celles qui risquent d'avoir le plus de répercussions sur l'efficacité et la poursuite des opérations pour en déterminer l'ordre de priorité. S'appuyer sur leur expérience et sur leurs connaissances techniques pour prendre des décisions éclairées. (3)
  • Décider s'il faut demander aux opérateurs des appareils de les faire redémarrer ou d'attendre l'arrivée du monteur d'installations au gaz. Se fonder sur leur expérience et sur leurs connaissances pour interpréter l'information fournie par l'opérateur de l'appareil, comme les lectures de l'appareil, son comportement et les sons et les odeurs avant l'arrêt pour déterminer si le fait de rajuster et de redémarrer l'appareil entraînera des dommages aux systèmes ou des dangers pour la sécurité. (3)
Pensée critique
  • Évaluent la qualité des produits et la qualité d¿exécution de ces produits. Ils vérifient que les pièces sont conformes aux spécifications et adhèrent aux normes de l¿entreprise et de l¿industrie en ce qui a trait aux facteurs comme la durabilité, la taille, la couleur et la force. (2)
  • Évaluent la condition de l¿équipement mécanique endommagé et émettent des recommandations pour leur réparation ou leur remplacement. Ils comparent l¿état de chaque article avant et après les dommages, prennent en considération le coût et la faisabilité des réparations conformément aux codes et aux règlements et étudient les avantages de remplacer l¿équipement. (3)
  • Évaluent le caractère adéquat du nouvel équipement nécessaire aux installations et aux réparations. Ils déterminent les exigences relatives à l¿équipement en prenant en considération les structures de construction, les normes de l¿industrie et les restrictions budgétaires. Ils comparent la qualité, l¿efficience, la capacité, les dimensions, le prix et les services de soutien techniques offerts par les fabricants d¿équipement. Ils discutent de ces critères au moment d¿émettre des recommandations pour l¿achat d¿équipement. (3)
Planification et organisation du travail

Planification et organisation de leur travail

Les monteurs d'installations au gaz peuvent recevoir des directives des superviseurs ou des répartiteurs, ou encore organiser eux-mêmes leur emploi du temps s'ils sont à leur compte. Ils doivent organiser leurs tâches quotidiennes, ce qui inclut l'achat de fournitures, la commande de matériaux et l'entretien des outils. Les tâches des monteurs d'installations au gaz varient d'un jour à l'autre. Une journée, ils peuvent installer ou réparer des systèmes de chauffage de grande envergure tandis que, le lendemain, ils installent des appareils résidentiels pour de nombreux clients dans le secteur résidentiel. Ils doivent s'interrompre pour répondre à des demandes de réparation urgentes. Les monteurs d'installations au gaz doivent toujours tenir compte de la sécurité, de l'aspect urgent d'une tâche et de leur capacité de respecter les délais pour pouvoir établir l'ordre de priorité de leurs activités et tâches. Ils peuvent diriger la coordination et l'intégration des horaires avec les gestionnaires d'immeuble, les responsables, les superviseurs, les collègues, les techniciens responsables de l'exploitation et les autres sous-traitants. (3)

Planification et organisation du travail des autres

Les monteurs d'installations au gaz peuvent planifier et organiser le travail d'autres monteurs, d'apprentis, de sous-traitants et d'opérateurs d'appareils pendant les arrêts prévus à l'horaire pour l'entretien. (3)

Utilisation particulière de la mémoire
  • Se rappeler l'information contextuelle et des données de base sur les appareils pour pouvoir évaluer leur rendement ou régler les problèmes.
  • Se rappeler les tailles des raccords ou des outils courants pour un appareil en particulier pour s'assurer de les avoir en leur possession au moment d'une réparation.
  • Se rappeler l'aménagement des immeubles pour pouvoir estimer le travail à effectuer.
  • Se rappeler le travail effectué et les pièces employées pour pouvoir plus tard inclure ces renseignements dans les ordres de travail.
Recherche de renseignements
  • Consulter des collègues, des techniciens responsables de l'exploitation et des employés d'entretien pour obtenir des renseignements, des points de vue et des suggestions sur l'installation, l'entretien ou la réparation des systèmes ou des appareils. (2)
  • Consulter les guides des appareils, les fiches de spécifications, les catalogues de pièces et les sites Web des fabricants pour trouver les renseignements et les données essentiels à l'installation, à la réparation et à la commande des pièces des appareils. (2)
  • Extraire des renseignements des livres de codes et de règlements, comme les lois et règlements provinciaux sur la santé et la sécurité, les lois sur la sécurité et les normes techniques, le « Code d'installation du gaz naturel et du propane » et d'autres livres qui portent sur l'installation et la réparation des systèmes. (3)
  • Consulter les policiers, les pompiers, les employés responsables des réparations et l'équipe d'intervention d'urgence de l'entreprise pour coordonner et diriger les interventions en première ligne en cas de fuite de gaz majeure. (3)
  • Consulter et analyser toute une gamme de renseignements fournis dans les catalogues, les publications spécialisées, les spécifications des fabricants et les exigences opérationnelles des usines pour pouvoir recommander des types d'appareils, de composantes et de systèmes. Repérer et interpréter, par exemple, des renseignements à propos de divers systèmes de chauffage industriels, comme des appareils de chauffage de tête afin de déterminer quel appareil de chauffage on doit recommander à une installation industrielle. Posséder une vaste connaissance du domaine pour pouvoir évaluer la capacité d'un appareil de répondre aux besoins de l'usine. (3)
Technologie numérique
  • Utiliser des logiciels de création graphique. Utiliser, par exemple, des logiciels de présentation comme PowerPoint pour préparer des exposés concernant des travaux proposés. Comprendre, de façon générale, les méthodes d'importation et de formatage pour pouvoir élaborer ces exposés. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, des programmes de création et de fabrication assistées par ordinateur, tels que des logiciels de dessin comme Autosketch pour tracer le montage d'une installation ou des systèmes de contrôle pour pouvoir régler des problèmes qui touchent les appareils ou les systèmes de chauffage. (2)
  • Utiliser Internet. Se servir, par exemple, d'un navigateur Internet pour trouver des renseignements sur le métier et pour télécharger des publications techniques, comme des guides de l'utilisateur et des fiches techniques. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, d'autres programmes informatiques, tels que des navigateurs GPS et des programmes de répartition pour permettre aux répartiteurs de savoir où ils se trouvent. (2)
  • Utiliser des logiciels de traitement de texte. Rédiger, par exemple, s'il y a lieu, des propositions pour d'éventuels clients concernant d'importants systèmes de chauffage ou de séchage. Les propositions peuvent compter de 3 à 30 pages de texte et comporter des tableaux ou des graphiques importés, en plus de nécessiter du formatage, comme la numérotation des pages et l'inclusion d'une table des matières. (3)
  • Utiliser des logiciels de communication et de courrier électronique. Envoyer, par exemple, aux clients, collègues, fournisseurs et sous-traitants des messages électroniques et des pièces jointes, comme des dessins, des listes de prix et des notes. Tenir à jour des livrets d'adresses et des listes de distribution. (3)
Renseignements supplémentairesAutres compétences essentielles :

Travail d'équipe

Les monteurs d¿installations au gaz peuvent travailler seuls, avec un aide ou au sein d¿une équipe composée d¿autres sous-traitants, selon le type et l¿envergure des travaux. Ils travaillent de façon autonome la plupart du temps pour entretenir, réparer ou installer des appareils ou de l¿équipement de petite ou de moyenne taille. Lorsqu¿ils effectuent des travaux de plus grande envergure, les monteurs d¿installations au gaz travaillent avec des aides ou d¿autres membres d¿une équipe et peuvent coordonner les tâches des sous-traitants. Ils travaillent aux côtés d¿autres sous-traitants avec qui ils intègrent leurs activités et partagent l¿espace afin d¿éviter la congestion des chantiers. Ils agissent comme chefs de l¿équipe de premiers répondants lorsque survient une fuite de gaz. (3)

Formation continue

La législation exige des monteurs d'installations au gaz qu'ils renouvellent leurs permis par l'entremise d'établissements d'enseignement certifiés. Ils suivent souvent de la formation à l'interne ou assistent à des séminaires et des cours pour mettre à jour leur accréditation en ce qui concerne, par exemple, le Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT), le transport de marchandises dangereuses (TMD) ainsi que les premiers soins et la réanimation cardio-respiratoire (RCR). Les grandes entreprises exigent habituellement que les monteurs aient suivi la formation sur la sécurité et le contrôle de la qualité. La formation peut prendre la forme d'apprentissage autonome ou être déterminée et organisée par les superviseurs, qui souhaitent s'assurer que les monteurs continuent de respecter les exigences législatives en matière d'octroi de permis. Les monteurs d'installations au gaz apprennent en milieu de travail les nouvelles procédures et les façons d'utiliser les nouveaux appareils grâce à la lecture des guides d'utilisation et à la pratique. Ils établissent leurs propres occasions et objectifs d'apprentissage pour que leurs connaissances demeurent à jour dans leur domaine. Ils décident des revues et des livres à lire, des séminaires des fabricants auxquels ils souhaitent assister ou des cours de niveau collégial qu'ils souhaitent suivre. Il leur incombe de demeurer au courant des changements apportés aux règlements, codes et normes dans leur domaine. (2)

Sondage à propos de l’information sur le marché du travail
Date de modification :