Compétences Commis comptable en Colombie-Britannique

Voici les compétences généralement requises pour exercer le travail de commis comptable au Canada. Les compétences fournies s’appliquent à l’ensemble des Commis à la comptabilité et personnel assimilé (CNP 1431).

Expertise

Les personnes qui exercent cette profession font habituellement appel aux compétences suivantes.

  • Régler les plaintes des clients et répondre à leurs préoccupations
  • Préparer les états et les rapports financiers
  • Préparer des rapports
  • Organiser et tenir un inventaire à jour
  • Exécuter des tâches générales de bureau
  • Remplir des tâches de bureau telles que tenir des systèmes de classement et d'enregistrement
  • Emmagasiner, mettre à jour et extraire des données financières
  • Effectuer des opérations d'échange de devises étrangères
  • Tarifier le fret
  • Préparer les formulaires d'impôt sur le revenu
  • Établir les prix de revient et les budgets
  • Évaluer les immobilisations et la dépréciation
  • Diriger le crédit de recouvrement
  • Facturer les clients
  • Préparer les payes
  • Effectuer les opérations bancaires
  • Traiter les reconciliations bancaires
  • Ouvrir et fermer les registres financiers
  • Préparer la balance de vérification
  • Gérer les comptes-clients
  • Gérer les comptes-fournisseurs
  • Entrer les données journalières dans le grand livre
  • Préparer le grand livre

Habiletés et connaissances

Consultez la liste des habiletés et connaissances habituellement requises pour exercer cette profession.

Compétences essentielles

Voyez comment les 9 compétences essentielles s’appliquent à cette profession. Cette section sera mise à jour bientôt.

Lecture
  • Lire de courtes notes de collègues, p. ex., des notes qui expliquent comment traiter les comptes fournisseurs courants. (1)
  • Lire de courts textes dans des formulaires, p. ex., de brefs commentaires sur des factures pour connaître les rabais associés aux paiements anticipés. (1)
  • Lire, s'il y a lieu, des brochures, des circulaires d'information et des bulletins d'information, p. ex., des brochures pour mieux connaître les logiciels informatiques. (2)
  • Lire des notes de service et des bulletins, p. ex., des notes de service sur les changements en matière de pratiques comptables ainsi que des bulletins émis par les différents ordres de gouvernement pour savoir quels biens et services sont exemptés de la taxe de vente harmonisée (TVH). (2)
  • Lire des courriels et des lettres provenant de clients, de fournisseurs et de collègues, p. ex., des courriels de fournisseurs demandant des informations sur les paiements pour les comptes en souffrance. (2)
  • Lire divers manuels de politiques et de procédures, p. ex., des instructions détaillées expliquant le traitement de chèques sans provision. (3)
  • Lire des guides d'utilisation d'outils informatiques, p. ex., des manuels d'utilisation de logiciels de comptabilité et des fichiers d'aide pour apprendre à générer des rapports financiers. (3)
Utilisation de documents
  • Repérer des données telles que des noms, des dates, des codes et des valeurs en dollars sur des onglets de dossier, des écrans d'ordinateur et des registres de contrôle quotidien. (1)
  • Entrer des données dans divers formulaires, p. ex., effectuer des entrées dans les livres comptables ou entrer des noms, des adresses, des heures et des numéros de compte dans des demandes d'émission de chèques et des formulaires de demande de prêt et de crédit. (2)
  • Rechercher des données dans divers tableaux et listes, p. ex., des noms, des dates, des jours et des montants sur des listes de comptes en souffrance. (2)
  • Rechercher des données dans des livres comptables et des états financiers complexes, p. ex., repérer des erreurs et des omissions dans des livres comptables complexes. (3)
  • Remplir, s'il y a lieu, des formulaires complexes tels que des formulaires de demande de rajustement d'impôt ou d'exemption de taxe de vente harmonisée (TVH). (3)
Rédaction
  • Rédiger des aide-mémoire et de courtes notes à l'intention de collègues, p. ex., des notes pour les informer des comptes non équilibrés. (1)
  • Rédiger des commentaires dans la section des formulaires destinée aux remarques, p. ex., des notes sur des factures précisant les mesures à prendre à l'égard de comptes impayés. (1)
  • Rédiger, s'il y a lieu, des courriels et de courtes lettres, p. ex., des messages électroniques à l'intention des superviseurs pour expliquer les résultats des demandes de rajustement d'impôt. (2)
  • Rédiger, s'il y a lieu, des lettres et des notes de service détaillées, p. ex., des notes de service pour expliquer en détail aux collègues comment remplir les formulaires de demande de remboursement de frais de déplacement. (3)
  • Rédiger, s'il y a lieu, des procédures, p. ex., un document à l'intention des collègues qui explique les procédures de facturation interministérielle. (3)
CalculCalculs monétaires
  • Calculer les montants dus par les clients et aux clients. (1)
  • Calculer les frais et pénalités, p. ex., calculer les pénalités de retard en appliquant les taux d'intérêt aux montants dus. (2)
  • Calculer et vérifier, s'il y a lieu, les montants des factures et des encaissements. Calculer le prix des biens et services, déterminer les rabais et les frais supplémentaires et ajouter les taxes de vente fédérale et provinciale. (3)
Calendriers, budgets et opérations comptables
  • Enregistrer les sommes dues et à percevoir dans les divers comptes du grand livre général. (1)
  • Comparer les opérations figurant sur les relevés bancaires aux entrées des journaux pour repérer les erreurs et effectuer les rapprochements. (2)
  • Effectuer, s'il y a lieu, le suivi de budgets, p. ex., comparer des achats de fournitures de bureau au budget correspondant et ajuster les dépenses au besoin. (2)
  • Déterminer, s'il y a lieu, les fréquences et les dates de divers paiements pour divers horaires, p. ex., les dates de paiement des fournisseurs pour éviter les pénalités de retard. (3)
  • Faire les rapprochements, s'il y a lieu, des états financiers mensuels, y compris des bilans, des comptes de dépenses et de recettes ainsi que des états de trésorerie. (4)
Mesures et calculs
  • Calculer et faire les totaux, s'il y a lieu, p. ex., faire l'inventaire des fournitures de bureau. (1)
Analyses de données numériques
  • Comparer les dépenses au budget correspondant, p. ex., comparer les achats de fournitures de bureau au budget pour déterminer si les dépenses respectent le budget. (1)
  • Calculer des moyennes sommaires telles que le coût mensuel moyen de fournitures de bureau qui sert à la prévision des coûts. (2)
Calcul approximatif
  • Estimer le temps requis pour effectuer des tâches associées à un poste sur la base des expériences passées, p. ex., estimer le nombre d'heures requis pour reporter des articles dans le grand livre général. (1)
  • Estimer les encaissements et les décaissements qui augmenteront au cours des périodes comptables. (2)
Principes mathématiques utilisés

Nombres entiers
Lire et écrire, compter, arrondir, additionner ou soustraire, multiplier ou diviser des nombres entiers, p. ex., faire l'inventaire des stocks et compter les comptes en souffrance.

Nombres entiers relatifs
Lire et écrire, additionner ou soustraire, multiplier ou diviser des nombres entiers, p. ex., utiliser des entiers relatifs afin de calculer des crédits et des débits.

Fractions
Lire et écrire, additionner ou soustraire des fractions, multiplier ou diviser par une fraction, multiplier ou diviser des fractions, p. ex., multiplier par des fractions afin de convertir des coûts hebdomadaires en coûts quotidiens et de calculer des paiements mensuels.

Décimales
Lire et écrire, arrondir, additionner ou soustraire des décimales, multiplier ou diviser par un nombre décimal, multiplier ou diviser des nombres décimaux. Utiliser les décimales surtout en ce qui concerne les dollars et les cents, p. ex., utiliser des décimales pour additionner les montants de bons de commande, calculer les commissions et remplir les dépôts bancaires.

Pourcentages
Lire et écrire des pourcentages, calculer des pourcentages, p. ex., calculer des taxes, des intérêts bancaires et des intérêts d'investissement, des rabais et des ristournes.

Équivalences de nombres rationnels
Effectuer des conversions entre nombres décimaux et pourcentages, p. ex., convertir des pourcentages en nombres décimaux, et vice versa, pour calculer des montants en dollars de rabais et de ristournes.

Équations et formules
Utiliser des formules en remplaçant les variables par les chiffres correspondants et les résoudre, p. ex., calculer le rendement du capital investi ainsi que l'amortissement en utilisant une formule.

Conversion de mesures
Effectuer des conversions de mesures, p. ex., convertir en verges des produits achetés en mètres et vice versa.

Calculs sommaires
Calculer des moyennes, des taux autres que des pourcentages et des proportions ou des rapports, p. ex., calculer des chiffres d'affaires moyens et le coût d'un cours ou d'un programme en établissant le rapport entre ce coût et le nombre de participants.

Instruments de mesure utilisés

  • Chronométrer en utilisant des montres, des horloges et des calendriers.
  • Mesurer le poids ou la masse au moyen de balances.
  • Mesurer la distance ou la dimension en utilisant des règles et des rubans à mesurer.
Communication verbale
  • Laisser des messages et en écouter, p. ex., laisser des messages vocaux à des clients pour demander des renseignements tels que les adresses postales. (1)
  • Parler avec les fournisseurs, p. ex., demander aux fournisseurs des renseignements sur des produits et vérifier avec eux le montant des factures. (1)
  • Parler avec les collègues afin d'échanger des renseignements, p. ex., discuter avec leurs superviseurs afin d'obtenir leur approbation ou de discuter des comptes clients. (2)
  • Parler avec les clients afin d'assurer le suivi de leurs comptes en souffrance, d'organiser les paiements, de répondre à leurs questions et de régler des désaccords concernant les comptes. (2)
  • Participer à des réunions du personnel afin de discuter de problèmes ou de nouvelles politiques et d'échanger des opinions sur les procédures en place. (2)
  • Discuter, s'il y a lieu, avec les employés d'agences de recouvrement, p. ex., discuter avec des agences de recouvrement des détails de comptes en souffrance. (2)
  • Discuter de l'interprétation de droits fiscaux et de principes comptables généralement reconnus par les agents de la fonction publique et les comptables, p. ex., discuter avec des agents pour déterminer pourquoi les remboursements de la taxe sur les produits et services (TPS) étaient plus faibles que prévu ainsi qu'avec des comptables pour vérifier comment traiter les postes de dépense. (2)
Capacité de raisonnementTraitement de texte
  • Utiliser, s'il y a lieu, des fonctionnalités de base de programmes de traitement de texte pour rédiger des lettres et des notes de service. (2)
Bases de données
  • Utiliser, s'il y a lieu, des bases de données pour entrer et extraire des chiffres d'affaires et des coûts. (2)
  • Se servir, s'il y a lieu, de bases de données pour créer des listes d'envoi. (2)
Tableurs
  • Utiliser des tableurs afin d'effectuer le suivi de coûts tels que les fournitures de bureau et l'amortissement du matériel de bureau. (2)
Logiciels de tenue de livres, de facturation et de comptabilité
  • Utiliser un logiciel de tenue de livres, de facturation et de comptabilité pour enregistrer les opérations financières. (1)
  • Utiliser, s'il y a lieu, un logiciel de tenue de livres, de facturation et de comptabilité pour préparer les chèques de paie, les factures et produire les états financiers mensuels tels que les bilans et les états des revenus et des dépenses. (3)
Logiciels de communication
  • Utiliser des logiciels intranet et des logiciels de messagerie électronique pour échanger des renseignements et des documents avec les collègues, les clients, les fournisseurs, les fabricants et l'Agence du revenu du Canada. (2)
Internet
  • Utiliser, s'il y a lieu, des navigateurs pour accéder au site Internet de l'Agence du revenu du Canada dans le but de soumettre des données financières et d'obtenir divers formulaires, horaires et guides. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, des navigateurs et des moteurs de recherche pour trouver des renseignements sur les produits des fournisseurs tels que le coût de fournitures. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, Internet pour accéder aux cours de formation et aux séminaires offerts par les fournisseurs, les employeurs et les formateurs. (2)
Autres technologies numériques
  • Utiliser des calculatrices ou des assistants numériques personnels (ANP) pour effectuer des tâches impliquant des calculs, tels qu'additionner des chiffres et calculer les intérêts débiteurs. (1)
Technologie numérique
  • Utiliser un logiciel de tenue de livres, de facturation et de comptabilité pour enregistrer les opérations financières. (1)
  • Utiliser des calculatrices ou des assistants numériques personnels (ANP pour effectuer des tâches impliquant des calculs, tels qu'additionner des chiffres et calculer les intérêts débiteurs. (1)
  • Utiliser, s'il y a lieu, des fonctionnalités de base de programmes de traitement de texte pour rédiger des lettres et des notes de service. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, des bases de données pour entrer et extraire des chiffres d'affaires et des coûts. (2)
  • Se servir, s'il y a lieu, de bases de données pour créer des listes d'envoi. (2)
  • Utiliser des tableurs afin d'effectuer le suivi de coûts tels que les fournitures de bureau et l'amortissement du matériel de bureau. (2)
  • Utiliser des logiciels intranet et des logiciels de messagerie électronique pour échanger des renseignements et des documents avec les collègues, les clients, les fournisseurs, les fabricants et l'Agence du revenu du Canada. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, des navigateurs pour accéder au site Internet de l'Agence du revenu du Canada dans le but de soumettre des données financières et d'obtenir divers formulaires, horaires et guides. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, des navigateurs et des moteurs de recherche pour trouver des renseignements sur les produits des fournisseurs tels que le coût de fournitures. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, Internet pour accéder aux cours de formation et aux séminaires offerts par les fournisseurs, les employeurs et les formateurs. (2)
  • Utiliser, s'il y a lieu, un logiciel de tenue de livres, de facturation et de comptabilité pour préparer les chèques de paie, les factures et produire les états financiers mensuels tels que les bilans et les états des revenus et des dépenses. (3)
Renseignements supplémentairesAutres compétences essentielles :

Travail d'équipe

Les commis à la comptabilité et le personnel assimilé travaillent habituellement de façon autonome. Ils travaillent avec d'autres lorsqu'ils doivent aider un comptable ou effectuer des tâches routinières avec un collègue. Ils peuvent faire partie d'une équipe de soutien administratif qui assure des services de manière efficiente.

Formation continue

Les commis à la comptabilité et le personnel assimilé sont constamment à la recherche des nouvelles connaissances. Ils doivent rester au courant des changements apportés aux logiciels de comptabilité, des lignes directrices de l'Agence du revenu du Canada et des principes comptables généralement reconnus.

L'information suivante a aussi été recueillie pour ce profil des compétences essentielles :

Exigences en matière de compétences numériques

L'utilisation de logiciels de tenue de livres, de facturation et de comptabilité est désormais répandue à l'échelle des secteurs d'activité. Les commis à la comptabilité et le personnel assimilé ont besoin de solides compétences informatiques avancées pour utiliser ces logiciels. Ils ont également besoin d'un vaste éventail d'autres compétences informatiques pour accéder à l'information à partir d'Internet et pour communiquer avec les clients, les fournisseurs et les collègues.

Sondage à propos de l’information sur le marché du travail
Date de modification :