Compétences Opérateur/opératrice de machine - transformation des matières plastiques près de Toronto (ON)

Voici les compétences généralement requises pour exercer le travail d’opérateur/opératrice de machine - transformation des matières plastiques au Canada. Les compétences fournies s’appliquent à l’ensemble des Opérateurs/opératrices de machines de traitement des matières plastiques (CNP 9422).

Expertise

Les personnes qui exercent cette profession font habituellement appel aux compétences suivantes.

  • Peser les résines, les colorants et autres produits chimiques selon des formules appropriées
  • Verser les substances pesées dans le malaxeur
  • Actionner le malaxeur jusqu'à l'obtention d'un mélange de plastique et d'autres produits chimiques ayant une consistance ou une viscosité déterminée
  • Transvider le mélange dans un contenant ou un convoyeur pour traitement ultérieur
  • Régler et faire fonctionner les laminoirs qui transforment les balles ou les plaques de plastique en feuilles ou pellicules continues et d'une épaisseur déterminée
  • Ajuster les rouleaux des laminoirs pour modifier la chaîne de fabrication
  • Régler et faire fonctionner des machines qui servent à extruder les composés de plastique par le bec ou la filière
  • Remplacer les filières des machines à extruder conformément aux besoins de la chaîne de fabrication
  • Régler et faire fonctionner une ou plusieurs machines servant à mouler les produits en plastique
  • Préparer et remplacer les moules et ajuster l'équipement conformément aux besoins de la chaîne de fabrication
  • Mélanger, conformément aux indications de la carte de formulation, les lots de résine servant au moulage par injection
  • Ébavurage et sablage de pièces en plastique ou en fibre de verre

Habiletés et connaissances

Consultez la liste des habiletés et connaissances habituellement requises pour exercer cette profession.

Compétences essentielles

Voyez comment les 9 compétences essentielles s’appliquent à cette profession. Cette section sera mise à jour bientôt.

Lecture
  • Lire des journaux de machine où est consignée l'information sur le fonctionnement de la machine et ce qui s'est passé pendant le quart précédent. (1)
  • Lire des notes de service sur les babillards, au sujet notamment, de la sécurité dans l'usine et des changements de procédures. (2)
  • Lire des feuillets d'information des fournisseurs de matières premières, y compris les données sur les produits chimiques que renferme le Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT). (3)
  • Consulter les manuels de machines pour comprendre comment les régler avant de fabriquer de nouveaux produits. (3)
Utilisation de documents
  • Lire les signaux d'avertissement et les symboles comme «attention», «chaud» ou «explosif». (1)
  • Lire des calendriers de production des machines pour déterminer le type et le poids des produits à fabriquer sur les diverses machines et le délai imparti. (2)
  • Lire les fiches techniques afin de connaître les matériaux, la taille des pièces, les tolérances et les quantités pour le lot de fabrication. Pendant la fabrication, consulter des fiches techniques pour vérifier si les machines fabriquent les produits selon les dimensions et les tolérances établies. (2)
  • Utiliser les tables de conversion de la température et de la pression. (2)
  • Consigner le type de produit et le poids de la matière extrudée dans les journaux de l'extrudeuse. (2)
  • Remplir les cartes à perforer et y consigner la production totale, la quantité de matières de rebut produite, le temps travaillé et le temps de cycle des machines. (2)
  • Suivre les dessins d'assemblage lors de l'installation de nouvelles machines. (3)
  • Dessiner des esquisses des machines, pour expliquer les problèmes de fonctionnement au mécanicien. (3)
  • Utiliser un graphique élaboré à partir de paramètres opérationnels, afin d'établir les réglages de chaleur, de pression et de temps. (3)
  • Interpréter des dessins à l'échelle, pour vérifier les mesures des pièces fabriquées par les machines. (3)
Rédaction
  • Consigner, dans les journaux, de l'information à l'intention des opérateurs du quart suivant concernant l'état de la production ou des problèmes survenus. (1)
  • Écrire des notes de rappel des tâches à terminer. (1)
  • Rédiger de brefs rapports de qualité, afin de décrire les problèmes comme les griffes ou les bulles observées sur les produits. (2)
  • Rédiger, au besoin, une brève évaluation de la pertinence d'équipement ou de procédures nouvelles. (2)
CalculCalendriers des budgets et des opérations comptables
  • Surveiller les horaires des travailleurs, le temps d'arrêt des machines et le délai de livraison du fournisseur, afin d'établir des délais réalistes pour la réalisation de projets. (2)
Mesures et calculs
  • Mesurer et peser des préformes, en plus d'effectuer des épreuves de résistance à la chaleur, dans le cadre d'une vérification de la qualité. (1)
  • Mesurer l'épaisseur de nouveaux produits, en les faisant passer par des trous sur un gabarit. (1)
  • Mesurer les dimensions de produits, comme des bouteilles en plastique. (1)
  • Lire la pression sur les jauges, la pression hydraulique et la pression pneumatique, afin d'assurer le bon fonctionnement de l'équipement. (1)
  • Peser les échantillons de matière extrudée coupée en lamelles et calculer combien de pieds par livre sont produits. (2)
  • Utiliser des techniques et des appareils de mesure spécialisés, par exemple, les micromètres, des échelles numériques et la sciagraphie, qui donneront des mesures extrêmement précises des préformés, des moules et des échappements de moule. (3)
Analyses des données numériques
  • Comparer la production de diverses machines après un nombre de cycles donnés. (2)
  • Analyser les données de production, afin de connaître la quantité de plastique brulée et surchauffée entre deux périodes. (3)
Calcul approximatif
  • Estimer combien il faudra de produits pour remplir un conteneur d'entreposage. (1)
  • Estimer la durée des travaux et quand commander les matériaux pour les travaux subséquents. (2)
  • Communication verbale
    • Communiquer, au besoin, avec les fabricants pour commander des fournitures. (1)
    • Communiquer, au besoin, avec des conducteurs de camions et des compagnies de chemin de fer concernant le ramassage des produits finis. (1)
    • S'entretenir avec les collègues pour discuter du cycle de production ou de problèmes avec les machines. (1)
    • Communiquer avec les superviseurs pour prendre connaissance des instructions et discuter de changements dans les priorités des tâches. (1)
    • Guider, au besoin, d'autres travailleurs dans l'utilisation des machines. (2)
    • S'entretenir, au besoin, avec les clients qui visitent l'usine, en répondant à leurs questions et en expliquant les procédures. (2)
    Capacité de raisonnementRésolution de problèmes
    • Trouver que la température de l'air et l'humidité ont créé des problèmes de qualité du produit. Ils ajustent les machines. (1)
    • Constater que les machines présentent des problèmes électriques ou hydrauliques. Ils vérifient les raccordements et appellent les techniciens au besoin. (2)
    • Constater que les moules ne se remplissent pas bien. Ils examinent les opérations pour déceler un éventuel problème mécanique ou de traitement, puis prennent des mesures correctives. (2)
    • Constater que certaines pièces en plastique ne respectent pas les spécifications. Ils ajustent les machines pour optimiser la température du plastique, la pression du processus d'injection et la vitesse à laquelle la machine est alimentée en plastique. (3)
    Prise de décision
    • Décider d'utiliser ou non une machine défectueuse. (2)
    • Décider d'accepter ou de rejeter un produit, en consultant leur superviseur au besoin. (2)
    • Décider d'augmenter ou de réduire la pression et la température dans les machines. Ils le font périodiquement en vérifiant les produits à mesure qu'ils sortent des machines et en étudiant comment éliminer les défauts. (3)
    Pensée critique

    Il n'y a pas de renseignements sur la compétence de la pensée critique pour ce profil.

    Planification et organisation du travail

    Les opérateurs de machines de traitement des matières plastiques assument des tâches répétitives: faire fonctionner et entretenir des machines et emballer des produits. C'est généralement le superviseur, ayant établi le calendrier de production, qui fixe l'ordre et la priorité des tâches. Les opérateurs disposent d'une certaine marge de manoeuvre pour déterminer l'ordre des tâches, pour autant que les délais soient respectés. Ils coordonnent leurs tâches avec leurs collègues, par exemple, ceux qui produisent la matière première pour les machines. Le mauvais fonctionnement de machines, les travaux urgents ou les ruptures de ligne peuvent interrompre le travail et amener les conducteurs à modifier leurs priorités, de concert avec leur superviseur. Les opérateurs doivent organiser leurs tâches efficacement pour répondre à plusieurs besoins en même temps.

    Utilisation particulière de la mémoire
    • Se souvenir du déroulement des étapes de réglage d'une machine lors du changement de cycle de production.
    • Se rappeler la vitesse de production d'une machine et sa température.
    • Se souvenir des procédures de diagnostic des anomalies pour résoudre les problèmes que posent les machines.
    Recherche de renseignements
    • Consulter le fabricant pour savoir comment programmer les changements sur les machines automatisées. (1)
    • Consulter les fiches techniques, afin de connaître les matériaux, la taille des pièce et les tolérances pour les pièces produites sur les machines. (1)
    • Consulter les calendriers de production pour savoir quelles machines seront utilisées pour fabriquer différents produits. (2)
    • Consulter des manuels pour repérer les pannes ou régler les machines avant de fabriquer de nouveaux produits. (2)
    Technologie numérique
    • Utiliser, au besoin, des commandes par ordinateur pour ajuster le réglage de machines automatisées. (1)
    Renseignements supplémentairesAutres compétences essentielles :

    Travail d'équipe

    Les opérateurs de machines de transformation des matières plastiques travaillent de façon autonome. Ils peuvent travailler avec un partenaire lorsqu¿il effectue la maintenance préventive sur des machines ou du matériel pour lever et de moulures. Même si ils ont tous leurs emplois, ils forment une équipe avec les autres membres de leur quart de travail.

    Formation continue

    Les opérateurs de machines de traitement des matières plastiques font un apprentissage continu. Ils suivent une formation en secourisme et d'autres cours reliés à la sécurité. Ils apprennent à utiliser de nouvelles machines et de nouveaux procédés de production en cours d'emploi grâce au contact avec des collègues et les superviseurs.

    Sondage à propos de l’information sur le marché du travail
    Date de modification :