Perspectives d’emploi Aide-éducateur/aide-éducatrice de la petite enfance au Québec

Mise à jour de la Classification nationale des professions

Nous avons mis à jour cette page pour refléter le passage à la version de 2021 de la Classification nationale des professions (CNP). Pour cette raison, la profession « aide-éducateur/aide-éducatrice de la petite enfance » a été déplacée du groupe Éducateurs/éducatrices et aides-éducateurs/aides-éducatrices de la petite enfance (NOC 4214) au groupe Éducateurs/éducatrices et aides-éducateurs/aides-éducatrices de la petite enfance (NOC 42202).

Explorez les perspectives d’emploi actuelles et futures des personnes qui travaillent comme d’aide-éducateur/aide-éducatrice de la petite enfance au Québec ou Canada.

Débouchés au Québec

Veuillez noter que ces perspectives d’emploi ont été produites en fonction de la version 2016 de la CNP. En savoir plus à propos de notre méthodologie.

aide-éducateur/aide-éducatrice de la petite enfance
Perspectives au cours des 3 prochaines années
Bonnes

Les perspectives d'emploi seront bonnes pour les éducateurs/éducatrices et aides-éducateurs/aides-éducatrices de la petite enfance (CNP 4214) au Québec pour la période 2022 à 2024.

Les facteurs suivants ont contribué à cette conclusion :

  • la croissance d'emploi prévue devrait entraîner la création de plusieurs postes
  • un certain nombre de postes deviendront disponibles en raison de départs à la retraite
  • un certain nombre de travailleurs expérimentés sont à la recherche d'un emploi dans cette profession
  • L'emploi dans cette profession dépend du nombre d'enfants qui fréquentent les centres de la petite enfance, les garderies et les services de garde en milieu scolaire, ainsi que du financement gouvernemental de ces différents services.
  • Du point de vue démographique, le nombre d'enfants d'âge préscolaire devrait augmenter d'ici 2024, tandis que l'effectif des élèves du secteur primaire devrait diminuer légèrement.
  • Depuis le début de la pandémie, des centaines de garderies en milieu familial ont toutefois fermé leurs portes, de sorte que les besoins en places de garderie ont fortement augmenté un peu partout au Québec.
  • Pour répondre à ces besoins, le gouvernement s'est engagé à ajouter des dizaines de milliers de places subventionnées d'ici trois ans et à simplifier les démarches administratives pour construire de nouvelles installations, ce qui devrait favoriser cette profession à moyen terme.
  • Les besoins de main-d'œuvre sont importants dans cette profession et le gouvernement a mis en place des mesures pour favoriser le recrutement, dont un programme de bourses d'études auquel les étudiants en techniques d'éducation à l'enfance sont admissibles et un programme de formation en milieu de travail rémunéré.

Alors qu'elles seront bonnes ailleurs, les perspectives d'emploi de cette profession seront différentes dans les régions suivantes :

  • Modérées : Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, en raison d'une croissance plus faible et d'une proportion supérieure de chômeurs
  • Modérées : Lanaudière, Laurentides, en raison d'une proportion inférieure de départs à la retraite
  • Limitées : Côte-Nord, Nord-du-Québec, en raison d'une proportion supérieure de chômeurs et d'une proportion inférieure de départs à la retraite

Voici quelques faits saillants au sujet des éducateurs/éducatrices et aides-éducateurs/aides-éducatrices de la petite enfance au Québec :

  • environ 84 800 personnes occupent un poste dans cette profession
  • les éducateurs/éducatrices et aides-éducateurs/aides-éducatrices de la petite enfance travaillent principalement dans les industries suivantes :
    • assistance sociale (SCIAN 624) : 85 %
    • écoles primaires et secondaires (SCIAN 6111) : 13 %
  • leur répartition entre le travail à temps plein et à temps partiel est :
    • travail à temps plein : 78 % par rapport à 80 % dans toutes les professions
    • travail à temps partiel : 22 % par rapport à 20 % dans toutes les professions
  • 50 % des éducateurs/éducatrices et aides-éducateurs/aides-éducatrices de la petite enfance travaillent toute l'année tandis que 50 % travaillent seulement une partie de l'année, par rapport à 57 % et 42 % respectivement dans toutes les professions. Ceux qui travaillent seulement une partie de l'année le font en moyenne pendant 35 semaines par rapport à 33 semaines dans toutes les professions
  • 23 % des éducateurs/éducatrices et aides-éducateurs/aides-éducatrices de la petite enfance sont des travailleurs autonomes, par rapport à 12 % dans toutes les professions
  • leur répartition selon le sexe est :
    • hommes : moins de 5 % par rapport à 52 % dans toutes les professions
    • femmes : plus de 95 % par rapport à 48 % dans toutes les professions
  • le niveau d'éducation atteint par les travailleurs de cette profession est :
    • pas de diplôme d'études secondaires : 9 % par rapport à 12 % dans toutes les professions
    • diplôme d'études secondaires ou l'équivalent : 16 % par rapport à 20 % dans toutes les professions
    • certificat ou diplôme d'apprenti ou d'école de métier : 14 % par rapport à 19 % dans toutes les professions
    • attestation ou diplôme d'études collégiales ou certificat universitaire de premier cycle : 48 % par rapport à 24 % dans toutes les professions
    • baccalauréat : 11 % par rapport à 16 % dans toutes les professions
    • certificat ou diplôme universitaire supérieur au baccalauréat : moins de 5 % par rapport à 9 % dans toutes les professions

Ventilation par région

Explorez les perspectives d’emploi au Québec par région économique.

Légende

0 sur 5 étoiles
Indéterminées
1 sur 5 étoiles
Très limitées
2 sur 5 étoiles
Limitées
3 sur 5 étoiles
Modérées
4 sur 5 étoiles
Bonnes
5 sur 5 étoiles
Très bonnes

Source Information sur le marché du travail | Méthodologie des perspectives d’emploi

Conditions du marché du travail au cours des 10 prochaines années

Explorez les perspectives d’emploi actuelles et futures des personnes qui travaillent comme d’ aide-éducateur/aide-éducatrice de la petite enfance Éducateurs/éducatrices et aides-éducateurs/aides-éducatrices de la petite enfance (CNP 42202) ou Canada.

En savoir plus

Sondage à propos de l’information sur le marché du travail
Date de modification :