Perspectives d’emploi Paramédic aux soins avancés en réanimation dans la Région du Nord-du-Québec

Explorez les perspectives d’emploi actuelles et futures des Personnel ambulancier et paramédical dans la Région du Nord-du-Québec. Ces tendances s’appliquent aussi aux personnes qui travaillent comme paramédic aux soins avancés en réanimation.

Avis : Ces perspectives d’emploi ont été publiées en décembre 2021 en fonction des données disponibles au moment de l’analyse. La prochaine mise à jour aura lieu en décembre 2022. Pour en savoir plus, consultez notre FAQ. Vous pouvez aussi trouver des renseignements supplémentaires sur le tableau de bord des offres d’emploi en ligne au Canada.

Tendances récentes

Indéterminées

Nous n’avons pas été en mesure d’établir les conditions du marché du travail dans cette région au cours des dernières années en raison du faible taux d’emploi dans ce groupe professionnel.

Source Information sur le marché du travail | Méthodologie d’évaluation des tendances récentes

Perspectives d’emploi

paramédic aux soins avancés en réanimation
Perspectives au cours des 3 prochaines années
Bonnes Bonnes

Les perspectives d'emploi seront bonnes pour le personnel ambulancier et paramédical (CNP 3234) dans les régions de la Côte-Nord et du Nord-du-Québec pour la période 2021 à 2023.

Les facteurs suivants ont contribué à cette conclusion :

  • la croissance d'emploi prévue devrait entraîner la création de plusieurs postes
  • plusieurs postes deviendront disponibles en raison de départs à la retraite
  • quelques travailleurs expérimentés sont à la recherche d'un emploi dans cette profession

Au Québec, le diplôme d'études collégiales en soins préhospitaliers d'urgence est une condition d'embauche dans cette profession. Les nouveaux diplômés doivent également s'inscrire au Registre national de la main-d'œuvre des techniciens ambulanciers du Québec pour pouvoir exercer la profession. De plus, pour maintenir leur inscription au registre et comme le champ d'intervention des ambulanciers tend à s'élargir, des formations obligatoires doivent être suivies et réussies sur une base continue. Le personnel ambulancier doit également détenir un permis de conduire de classe 4A (véhicules d'urgence) reconnu par la Société de l'assurance automobile du Québec. Les employeurs recherchent des candidats en excellente condition physique et résistants au stress, ainsi qu'à la fatigue. On leur demande également de posséder d'excellentes habiletés communicationnelles et relationnelles, ainsi qu'un esprit d'analyse développé et un bon jugement. Les postes offerts en début de carrière sont souvent à temps partiel ou sur appel.

L'évolution de cette profession dépend tout d'abord de la demande de transport ambulancier, qui s'accroît notamment en fonction du vieillissement de la population. De même, le regroupement des services médicaux en centres spécialisés (CISSS et CIUSSS) multiplie le nombre de transports entre les différents établissements de santé. De plus, certains aménagements d'horaires de travail sont survenus au cours des dernières années et d'autres sont encore à prévoir afin de diminuer la charge de travail excessive des ambulanciers, d'améliorer leur temps de réponse et d'offrir de meilleures conditions de travail. En outre, le champ d'exercice du personnel ambulancier est appelé à s'étendre, notamment dans le développement de la paramédecine communautaire qui vise à diriger les patients souffrant de conditions mineures vers d'autres ressources que les urgences. Compte tenu de l'ensemble de ces facteurs, l'emploi dans cette profession devrait augmenter au cours des prochaines années.

Voici quelques faits saillants au sujet des personnel ambulancier et paramédical de la Côte-Nord et du Nord-du-Québec :

  • environ 150 personnes occupent un poste dans cette profession
  • le personnel ambulancier et paramédical travaillent principalement dans les industries suivantes :
    • services de soins ambulatoires et hôpitaux (SCIAN 621-622) : 80 %
    • transport et entreposage (SCIAN 48-49) : 13 %
    • services d'enseignement (SCIAN 61) : 6 %
  • Source Information sur le marché du travail | Méthodologie des perspectives d’emploi

    Vous pouvez aussi consulter ces données sur une carte. Allez à Explore IMT

    Perspectives d’emploi ailleurs au Canada

    Explorez les perspectives d’emploi actuelles et futures ailleurs au Canada.

    En savoir plus

Sondage à propos de l’information sur le marché du travail
Date de modification :