Perspectives d’emploi Représentant/représentante de commerce en poids lourds et en remorques - commerce de gros (non technique) près de Drummondville (QC)

Explorez les perspectives d’emploi actuelles et futures des Représentants/représentantes des ventes et des comptes - commerce de gros (non-technique) près de Drummondville (QC). Ces tendances s’appliquent aussi aux personnes qui travaillent comme représentant/représentante de commerce en poids lourds et en remorques - commerce de gros (non technique).

Veuillez noter que les perspectives d’emploi actuelles pour 2019-2021 ont été publiées en décembre 2019 en fonction des informations disponibles à ce moment. Nous nous efforçons de mettre à jour ces renseignements aussi tôt que possible. En attendant, visitez le tableau de bord des offres d’emploi en ligne au Canada pour consulter les plus récentes données sur la demande et les exigences associées à cette profession. Vous pouvez aussi consulter nos nouveaux portraits sectoriels pour vous renseigner sur les développements récents dans les secteurs économiques clés de votre région.

Tendances récentes

Équilibre entre l’offre et la demande de main-d’œuvre

Les perspectives d’emploi ont été acceptables dans ce domaine au cours des dernières années (2016-2018). Il y a eu à peu près autant de postes vacants que de travailleurs disponibles.

Source Information sur le marché du travail | Méthodologie des tendances récentes

Perspectives d’emploi

représentant/représentante de commerce en poids lourds et en remorques - commerce de gros (non technique)
Perspectives au cours des 3 prochaines années
Bonnes Bonnes

Les perspectives d'emploi seront bonnes pour les représentants des ventes et des comptes - commerce de gros (non-technique) (CNP 6411) dans la région du Centre-du-Québec pour la période 2019 à 2021.

Les facteurs suivants ont contribué à cette conclusion :

  • la croissance d'emploi prévue devrait entraîner la création d'un certain nombre de postes
  • plusieurs postes deviendront disponibles en raison de départs à la retraite
  • quelques travailleurs expérimentés sont à la recherche d'un emploi dans cette profession

La scolarité requise pour accéder à cette profession se limite souvent à un diplôme d'études secondaires. Toutefois, certains employeurs exigent un diplôme d'études collégiales ou universitaires en gestion ou dans un autre domaine lié au produit à promouvoir. Être membre de l'Association canadienne des professionnels de la vente peut constituer un atout. Les employeurs offrent généralement une formation en début d'emploi et les représentants doivent maintenir leurs connaissances à jour. Les candidats recherchés doivent posséder de bonnes aptitudes en communication, maîtriser les deux langues officielles, être autonomes et à l'aise avec l'utilisation des outils informatiques. La connaissance d'une langue étrangère peut être exigée de ceux qui sollicitent un emploi dans une entreprise importatrice ou exportatrice de biens ou de services. L'horaire de travail est variable, principalement de jour, mais le représentant peut aussi travailler le soir et les fins de semaine selon la disponibilité des clients.

Une part importante de l'activité du commerce de gros est influencée par la distribution au commerce de détail. Les dépenses de consommation des ménages exercent donc un effet d'entraînement significatif sur les ventes et l'emploi des grossistes-distributeurs. Certains éléments jouent toutefois en défaveur de la croissance de l'emploi dans ce secteur, tels que l'ouverture de magasins à grande capacité d'inventaire et de magasins-entrepôts, la popularité grandissante des achats sur Internet et la hausse du niveau d'incertitude économique pesant sur les échanges internationaux. Dans la région, les perspectives de cette profession sont meilleures que dans l'ensemble de la province en raison d'une proportion supérieure de besoins de remplacement dus aux départs à la retraite.

Voici quelques faits saillants au sujet des représentants des ventes et des comptes - commerce de gros (non-technique) du Centre-du-Québec :

  • environ 1 740 personnes occupent un poste dans cette profession
  • les représentants des ventes et des comptes - commerce de gros (non-technique) travaillent principalement dans les industries suivantes :
    • commerce de gros (SCIAN 41) : 48 %
    • commerce de détail (SCIAN 44-45) : 11 %
    • services professionnels, scientifiques et techniques (SCIAN 54) : 5 %
  • Source Information sur le marché du travail | Méthodologie des perspectives d’emploi

    Vous pouvez aussi consulter ces données sur une carte. Allez à Explore IMT

    Perspectives d’emploi ailleurs au Canada

    Explorez les perspectives d’emploi actuelles et futures ailleurs au Canada.

    En savoir plus

Date de modification :