Perspectives d’emploi Apprenti électricien/apprentie électricienne en construction en Ontario

Les perspectives d’emploi des Électriciens/électriciennes (sauf électriciens industriels/électriciennes industrielles et de réseaux électriques) (CNP 7241) sont acceptables en Ontario au cours des 3 prochaines années. Ces perspectives s’appliquent aussi aux personnes qui travaillent comme apprenti électricien/apprentie électricienne en construction.

Avis : Ces perspectives d’emploi ont été publiées en décembre 2021 en fonction des données disponibles au moment de l’analyse. La prochaine mise à jour aura lieu en décembre 2022. Pour en savoir plus, consultez notre FAQ. Vous pouvez aussi trouver des renseignements supplémentaires sur le tableau de bord des offres d’emploi en ligne au Canada.

Débouchés en Ontario

apprenti électricien/apprentie électricienne en construction
Perspectives au cours des 3 prochaines années
Acceptables

Les perspectives d'emploi seront acceptables pour les électriciens (sauf électriciens industriels et de réseaux électriques) (CNP 7241) en Ontario pour la période 2021à 2023.

Les facteurs suivants ont contribué à cette conclusion :

  • la croissance d'emploi prévue devrait entraîner la création d'un certain nombre de postes
  • quelques postes deviendront disponibles en raison de départs à la retraite

Quels sont les types d’employeurs?

  • La majorité de ces électriciens/électriciennes travaillent dans le domaine de la construction, principalement à titre d’entrepreneurs en équipement de construction.

 

Quelles sont les principales tendances qui influent sur l’emploi?

  • Les activités de construction devraient être favorables partout en Ontario au cours de la période de prévision, favorisant l’emploi dans cette profession.
  • Il y a des investissements majeurs dans le transport collectif, les soins de santé et les installations publiques et un accroissement de la construction commerciale.
  • Il y a une demande constante de nouveaux logements pour répondre à la croissance démographique, y compris la construction d’immeubles à logements multiples dans certains des plus grands centres urbains de l’Ontario.
  • Des projets de rénovation domiciliaire, la nécessité de réparer et de moderniser des bâtiments et des espaces publics favorisent l’emploi de ces professionnels.

 

De quelles compétences ai-je besoin pour réussir?

  • Il existe deux métiers spécialisés à certificat de compétence obligatoire associés à cette profession en Ontario, soit électricien en construction et maintenance, et électricien local et rural.
  • La connaissance des techniques de dépannage ou des logiciels d’entretien préventif pourrait être exigée.
  • Connaissance du Code de sécurité relatif aux installations électriques de l’Ontario.
  • Connaissance des pratiques de sécurité comme le Système d’information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT).  
  • Les personnes qui travaillent avec des systèmes solaires photovoltaïques peuvent avoir besoin d’une formation et de certifications particulières.
  • Certains postes peuvent exiger la réussite d’un programme de formation sur les travaux en hauteur.

 

Quels autres renseignements me seraient utiles?

  • Un permis de conduire valide peut être requis pour visiter divers sites.
  • Capacité de travailler sur appel pour des réparations d’urgence.

Il pourrait y avoir plus de travaux au printemps et à l’été, puisqu’il s’agit de la saison de la construction.

Voici quelques faits saillants au sujet électriciens (sauf électriciens industriels et de réseaux électriques) en Ontario :

  • environ 33 250 personnes occupent un poste dans cette profession
  • les électriciens (sauf électriciens industriels et de réseaux électriques) travaillent principalement dans les industries suivantes :
    • construction (SCIAN 23) : 85 %
  • leur répartition entre le travail à temps plein et à temps partiel est :
    • travail à temps plein : 94 % par rapport à 79 % dans toutes les professions
    • travail à temps partiel : 6 % par rapport à 21 % dans toutes les professions
  • 63 % des électriciens (sauf électriciens industriels et de réseaux électriques) travaillent toute l'année tandis que 37 % travaillent seulement une partie de l'année, par rapport à 63 % et 37 % respectivement dans toutes les professions. Ceux qui travaillent seulement une partie de l'année le font en moyenne pendant 34 semaines par rapport à 31 semaines dans toutes les professions
  • 16 % des électriciens (sauf électriciens industriels et de réseaux électriques) sont des travailleurs autonomes, par rapport à 12 % dans toutes les professions
  • Ventilation par région

    Explorez les perspectives d’emploi en Ontario par région économique.

    Région Perspectives d’emploi
    Région de Hamilton–Niagara Peninsula Acceptables Acceptables
    Région de Kingston–Pembroke Acceptables Acceptables
    Région de Kitchener–Waterloo–Barrie Acceptables Acceptables
    Région de London Acceptables Acceptables
    Région de Muskoka–Kawarthas Acceptables Acceptables
    Région du Nord-Est Acceptables Acceptables
    Région du Nord-Ouest Acceptables Acceptables
    Région d'Ottawa Acceptables Acceptables
    Région de Stratford–Bruce Peninsula Acceptables Acceptables
    Région de Toronto Acceptables Acceptables
    Région de Windsor et Sarnia Acceptables Acceptables
    Légende : Les perspectives d’emploi peuvent être : Indéterminées Limitées Acceptables Bonnes

    Source Information sur le marché du travail | Méthodologie des perspectives d’emploi

    Vous pouvez aussi consulter ces données sur une carte. Allez à Explore IMT

    Conditions du marché du travail au cours des 10 prochaines années

    Selon nos prévisions, il y aura un équilibre entre l’offre et la demande de Électriciens/électriciennes (sauf électriciens industriels/électriciennes industrielles et de réseaux électriques) (CNP 7241) au Canada au cours des 10 prochaines années.

    En savoir plus

Sondage à propos de l’information sur le marché du travail
Date de modification :