Perspectives d’emploi Répartiteur/répartitrice au 911 en Ontario

Les perspectives d’emploi des personnes qui travaillent comme répartiteur/répartitrice au 911 en Ontario sont acceptables au cours des 3 prochaines années. Ces perspectives concernent l’ensemble des Répartiteurs/répartitrices (CNP 1525). En savoir plus sur répartiteur/répartitrice au 911

Perspectives d’emploi au cours des 3 prochaines années en Ontario Acceptables

Les perspectives d'emploi seront acceptables pour les répartiteurs (CNP 1525) en Ontario pour la période 2018 à 2020.

Les facteurs suivants ont contribué à cette conclusion :

  • la croissance d’emploi prévue devrait entraîner la création d’un certain nombre de postes
  • un certain nombre de postes deviendront disponibles en raison de départs à la retraite
  • un certain nombre de travailleurs expérimentés sont à la recherche d’un emploi dans cette profession

Près de la moitié de l'ensemble de ces professionnels travaille dans l'industrie du transport et de l'entreposage et dans des industries connexes, telles que le transport par camion de marchandises diverses, les services de taxi et de limousine, les intermédiaires en transport de marchandises et le transport par camion de marchandises spéciales. Compte tenu de la valeur modérée du dollar canadien et des tendances générales de la croissance économique en Ontario, l'industrie du transport routier devrait connaître une demande accrue au cours de la période de prévision, créant ainsi une certaine croissance de l'emploi. Le recours accru au commerce en ligne dans le secteur du commerce de détail ainsi que la hausse des volumes des échanges commerciaux avec le marché des ÉtatsUnis favorise également l'augmentation de la demande pour ces professionnels. Cependant, la croissance possible de l'industrie pourrait être modérée en raison des difficultés liées au recrutement de camionneurs.

Environ un répartiteur sur cinq travaille également dans le secteur des administrations publiques, notamment dans les services d'urgence (services de police, d'incendie et d'ambulance). La demande pour ces travailleurs devrait augmenter parallèlement à la croissance démographique, surtout dans les centres urbains. Un nombre moins élevé de ces professionnels travaille dans le secteur du transport en commun et du transport terrestre de voyageurs, comme le transport par autobus et les services de taxi et de limousine. L'utilisation accrue des systèmes de répartition informatisés et basés sur des applications continuera de limiter les perspectives d'emploi des répartiteurs au cours de la période de prévision. Toutefois, la diminution des possibilités d'emploi dans ce secteur devrait être compensée par de meilleures perspectives dans le secteur des services de transport et d'urgence.

La croissance de l'emploi dans cette profession sera modérée par les améliorations technologiques dans la répartition, lesquelles visent à simplifier la coordination du transport et à automatiser certaines tâches. Les répartiteurs qui possèdent une expérience dans un secteur en particulier, qui connaissent les systèmes automatisés et qui sont capables de coordonner efficacement plusieurs tâches pourraient avoir de meilleures perspectives d'emploi.

Dans l'industrie du camionnage, les répartiteurs commencent souvent en tant que chauffeurs. Étant donné que cette profession s'accompagne de peu d'exigences en matière d'études, la taille du bassin de maind'œuvre pourrait augmenter, mais la prévalence du travail par quarts, notamment le soir, peut décourager certains chercheurs d'emplois potentiels.

Voici quelques faits saillants au sujet répartiteurs en Ontario :

  • environ 12 800 personnes occupent un poste dans cette profession
  • les répartiteurs travaillent principalement dans les industries suivantes :
    • transport par camion (SCIAN 484) : 22 %
    • administrations publiques locales, municipales, régionales, autochtones et autres (SCIAN 913-919) : 14 %
    • autre transport et entreposage (SCIAN 482-483, 486, 487, 493) : 9 %
    • transport en commun et transport terrestre de voyageurs (SCIAN 485) : 8 %
    • gestion et services administratifs (SCIAN 55, 56) : 8 %
  • leur répartition entre le travail à temps plein et à temps partiel est :
    • travail à temps plein : 91 % par rapport à 79 % dans toutes les professions
    • travail à temps partiel : 9 % par rapport à 21 % dans toutes les professions
  • 73 % des répartiteurs travaillent toute l'année tandis que 27 % travaillent seulement une partie de l'année, par rapport à 63 % et 37 % respectivement dans toutes les professions . Ceux qui travaillent seulement une partie de l’année le font en moyenne pendant 32 semaines par rapport à 31 semaines dans toutes les professions
  • 5 % des répartiteurs sont des travailleurs autonomes, par rapport à 12 % dans toutes les professions

Perspectives d’emploi par région

Voici les perspectives d’emploi par région économique en Ontario

Légende : Les perspectives d’emploi peuvent être :

Indéterminées Indéterminées Bonnes Bonnes Acceptables Acceptables Limitées Limitées
Région Perspectives d’emploi
Région de Hamilton--Niagara Peninsula Acceptables Acceptables
Région de Kingston--Pembroke Acceptables Acceptables
Région de Kitchener--Waterloo--Barrie Acceptables Acceptables
Région de London Acceptables Acceptables
Région de Muskoka - Kawarthas Acceptables Acceptables
Région du Nord-Est Acceptables Acceptables
Région du Nord-Ouest Acceptables Acceptables
Région d'Ottawa Acceptables Acceptables
Région de Stratford--Bruce Peninsula Acceptables Acceptables
Région de Toronto Acceptables Acceptables
Région de Windsor et Sarnia Acceptables Acceptables

Conditions du marché du travail au Canada au cours des 10 prochaines années

Selon nos prévisions, il y aura un équilibre entre l’offre et la demande de Répartiteurs/répartitrices (CNP 1525) au Canada au cours des 10 prochaines années.
Date de modification :