Perspectives d’emploi Assistant/assistante de services de soutien - secteur médical au Québec

Les perspectives d’emploi des Aides-infirmiers/aides-infirmières, aides-soignants/aides-soignantes et préposés/préposées aux bénéficiaires (CNP 3413) sont bonnes au Québec au cours des 3 prochaines années. Ces perspectives s’appliquent aussi aux personnes qui travaillent comme assistant/assistante de services de soutien - secteur médical.

Avis : Ces perspectives d’emploi ont été publiées en décembre 2021 en fonction des données disponibles au moment de l’analyse. La prochaine mise à jour aura lieu en décembre 2022. Pour en savoir plus, consultez notre FAQ. Vous pouvez aussi trouver des renseignements supplémentaires sur le tableau de bord des offres d’emploi en ligne au Canada.

Débouchés au Québec

assistant/assistante de services de soutien - secteur médical
Perspectives au cours des 3 prochaines années
Bonnes

Les perspectives d'emploi seront bonnes pour les aides-infirmiers, aides-soignants et préposés aux bénéficiaires (CNP 3413) au Québec pour la période 2021 à 2023.

Les facteurs suivants ont contribué à cette conclusion :

  • la croissance d'emploi prévue devrait entraîner la création de plusieurs postes
  • un certain nombre de postes deviendront disponibles en raison de départs à la retraite
  • quelques travailleurs expérimentés sont à la recherche d'un emploi dans cette profession

Les employeurs exigent habituellement un diplôme d'études professionnelles en assistance à la personne en établissement de santé ou en assistance à la personne à domicile. Une certification en réanimation cardiorespiratoire et la réussite d'une formation sur les principes de déplacement sécuritaire des bénéficiaires peuvent également être requises. Toutefois, compte tenu des difficultés de recrutement, certains établissements de santé se tournent vers une formation accélérée offerte à l'interne. L'autonomie, la capacité de travailler en équipe et une attitude axée sur la clientèle sont les compétences les plus fréquemment recherchées.

La croissance de l'emploi dans cette profession dépend du vieillissement de la population, de l'accroissement des besoins en soins de longue durée et des priorités gouvernementales en matière de santé. La pandémie a accentué la demande pour cette profession, particulièrement dans les centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) et les résidences privées pour aînés (RPA), alors que le réseau de la santé a dû pallier l'absence de milliers de travailleurs spécialisés, dont des préposés aux bénéficiaires. Devant l'urgence des besoins, le gouvernement a mis en place une formation accélérée afin de faciliter le recrutement dans cette profession. Comme les besoins sont grandissants, ces professionnels continueront de bénéficier de la croissance prévue dans les soins de santé et l'assistance sociale.

Voici quelques faits saillants au sujet des aides-infirmiers, aides-soignants et préposés aux bénéficiaires au Québec :

Sondage à propos de l’information sur le marché du travail
Date de modification :