Perspectives d’emploi Nettoyeur/nettoyeuse - travaux légers dans la Région de Montréal

Mise à jour de la Classification nationale des professions

Nous avons mis à jour cette page pour refléter le passage à la version de 2021 de la Classification nationale des professions (CNP). Pour cette raison, la profession « nettoyeur/nettoyeuse - travaux légers » a été déplacée du groupe Préposés/préposées à l'entretien ménager et au nettoyage - travaux légers (NOC 6731) au groupe Préposés/préposées à l'entretien ménager et au nettoyage - travaux légers (NOC 65310).

Explorez les perspectives d’emploi actuelles et futures des personnes qui travaillent comme Préposés/préposées à l'entretien ménager et au nettoyage - travaux légers dans la Région de Montréal ou Canada.

Perspectives d’emploi actuelles et futures

Veuillez noter que ces perspectives d’emploi ont été produites en fonction de la version 2016 de la CNP. En savoir plus à propos de notre méthodologie.

Tendances récentes des 3 dernières années

Les perspectives d’emploi ont été favorables dans ce domaine au cours des dernières années (2019-2021). Il y a eu plus de postes vacants que de travailleurs disponibles.

Source Information sur le marché du travail | Méthodologie d’évaluation des tendances récentes

Perspectives d’emploi pour les 3 prochaines années

nettoyeur/nettoyeuse - travaux légers
Perspectives au cours des 3 prochaines années
Bonnes

Les perspectives d'emploi seront bonnes pour les préposés/préposées à l'entretien ménager et au nettoyage - travaux légers (CNP 6731) dans la région métropolitaine de recensement de Montréal pour la période 2022 à 2024.

Les facteurs suivants ont contribué à cette conclusion :

  • la croissance d'emploi prévue devrait entraîner la création de plusieurs postes
  • plusieurs postes deviendront disponibles en raison de départs à la retraite
  • plusieurs travailleurs expérimentés sont à la recherche d'un emploi dans cette profession
  • La progression de l'emploi proviendra de l'augmentation significative des mesures d'hygiène dans les édifices publics, privés et commerciaux, mais particulièrement dans les établissements de santé dont les normes d'hygiène sont devenues plus nombreuses et rigoureuses.
  • De plus, la croissance du parc immobilier, l'expansion des services d'hébergement et le vieillissement de la population entraînent une demande accrue en entretien et en nettoyage à domicile.
  • Toutefois, il existe certaines difficultés de recrutement en raison des conditions de travail atypiques.

Alors qu'elles seront bonnes ailleurs, les perspectives d'emploi de cette profession seront modérées dans les régions suivantes :

  • Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, en raison d'une proportion supérieure de chômeurs
  • Côte-Nord, Nord-du-Québec, en raison d'une proportion supérieure de chômeurs et d'une proportion inférieure de départs à la retraite

Voici quelques faits saillants au sujet des préposés/préposées à l'entretien ménager et au nettoyage - travaux légers dans la région métropolitaine de recensement de Montréal :

  • environ 31 780 personnes occupaient un poste dans cette profession en mai 2016

Source Information sur le marché du travail | Méthodologie des perspectives d’emploi

Conditions du marché du travail au cours des 10 prochaines années

Explorez les perspectives d’emploi actuelles et futures ailleurs au Canada.

En savoir plus

Sondage à propos de l’information sur le marché du travail
Date de modification :