Bulletin sur le marché du travail - Québec : Février 2021

Ce Bulletin sur le marché du travail fournit une analyse des résultats de l'Enquête sur la population active pour la province de Québec et ses régions.

Aperçu

Après deux mois en recul, la croissance d'emploi a repris en février, selon les derniers résultats de l'Enquête sur la population active de Statistique Canada. L'augmentation mensuelle de 112 600 emplois (+ 2,7 %) permet pratiquement d'annuler les reculs cumulés des deux mois précédents (- 113 900). Tant l'emploi à temps plein (+ 37 000 ou + 1,1 %) que l'emploi à temps partiel (+ 75 700 ou + 11,5 %) ont vu leur niveau s'accroître. Le nombre de personnes en emploi qui n'a travaillé aucune heure a aussi diminué de 6,2 %. Les emplois supplémentaires proviennent essentiellement du secteur privé. Le Québec enregistre la plus forte croissance d'emploi mensuelle en février, devant le Manitoba (+ 2,6 %) et l'Ontario (+ 1,4 %). Le bilan canadien est aussi positif, avec une croissance de 1,4 %.

Données mensuelles sur la population active, Québec
Données désaisonnalisées
mensuelles
Fevrier 2021 Janvier 2021 Fevrier 2020 Variation mensuelle Variation annuelle
Nombre % Nombre %
Population 15 + (000) 7 085,6 7 081,0 7 037,0 4,6 0,1 48,6 0,7
Population active (000) 4 504,0 4 496,7 4 557,3 7,3 0,2 -53,3 -1,2
Emploi (000) 4 214,7 4 102,1 4 353,3 112,6 2,7 -138,6 -3,2
Temps plein (000) 3 479,8 3 442,8 3 541,4 37,0 1,1 -61,6 -1,7
Temps partiel (000) 734,9 659,2 811,9 75,7 11,5 -77,0 -9,5
Chômage (000) 289,4 394,6 204,1 -105,2 -26,7 85,3 41,8
Taux de chômage (%) 6,4 8,8 4,5 -2,4 - 1,9 -
Taux d'activité (%) 63,6 63,5 64,8 0,1 - -1,2 -
Taux d'emploi (%) 59,5 57,9 61,9 1,6 - -2,4 -

Remarque : Les totaux peuvent ne pas correspondre aux sommes indiquées en raison des arrondissements
Source : Enquête sur la population active de Statistique Canada – Tableau 14-10-0287

Emploi et taux de chômage mensuel, Québec
Emploi et taux de chômage mensuel, Québec. La table de données pour cette image se trouve ci-dessous
Montrer le tableau de données : Emploi et taux de chômage mensuel, Québec
Emploi et taux de chômage mensuel, Québec
Mois Taux de chômage (%) Emploi (000)
Février 2019 5,4 4 279,0
Mars 2019 5,3 4 270,4
Avril 2019 5,0 4 304,5
Mai 2019 5,0 4 296,4
Juin 2019 4,9 4 301,0
Juillet 2019 5,0 4 319,6
Août 2019 4,9 4 335,1
Septembre 2019 5,1 4 347,6
Octobre 2019 5,1 4 336,4
Novembre 2019 5,6 4 296,2
Décembre 2019 5,2 4 323,9
Janvier 2020 5,1 4 338,5
Février 2020 4,5 4 353,3
Mars 2020 8,2 4 090,4
Avril 2020 17,6 3 527,4
Mai 2020 13,6 3 765,1
Juin 2020 10,7 4 012,0
Juillet 2020 9,4 4 100,1
Août 2020 8,8 4 150,6
Septembre 2020 7,5 4 223,3
Octobre 2020 7,7 4 210,8
Novembre 2020 7,2 4 216,0
Décembre 2020 6,8 4 200,0
Janvier 2021 8,8 4 102,1
Février 2021 6,4 4 214,7

Source : Enquête sur la population active de Statistique Canada

Par rapport à février 2020, soit avant l'effet des mesures sanitaires du premier confinement, le niveau d'emploi demeure déficitaire (- 138 600 emplois), ce qui correspond à 96,8 % du niveau d'emploi de février 2020. L'emploi à temps plein affiche un recul de 61 600, tandis que l'emploi à temps partiel montre une baisse de 77 000. Si le niveau d'emploi des hommes correspond à 98,0 % à celui observé un an plus tôt, celui des femmes est plus faible, à 95,5 %. Les reculs annuels d'emploi sont particulièrement importants chez les femmes et les hommes de 15 à 24 ans ainsi que chez les femmes de 55 ans et plus.

Avec la croissance du nombre de personnes en emploi, le nombre de chômeurs a diminué de 26,7 %, pour atteindre 289 400 chômeurs. Toutefois, parmi l'ensemble des chômeurs, 23,7 % étaient des chômeurs de longue durée (soit depuis 27 semaines ou plus), ce qui représente 68 500 personnes. Grâce à la baisse du nombre de chômeurs, le taux de chômage a reculé à 6,4 % (- 2,3 points de pourcentage par rapport à janvier), ce qui correspond au plus faible taux de chômage depuis le début de la pandémie. Le taux d'emploi a gagné 1,6 point de pourcentage, pour atteindre 59,5 %. Il demeure toutefois plus faible qu'à pareille date l'an dernier (61,9 %).

Taux de chômage mensuel selon l'âge et le sexe, Québec
Données désaisonnalisées Fevrier 2021
%
Janvier 2021
%
Fevrier 2020
%
Variation mensuelle
(points de %)
Variation annuelle
(points de %)
Total 6,4 8,8 4,5 -2,4 1,9
25 ans et plus 5,6 7,4 4,1 -1,8 1,5
Hommes - 25 ans et plus 6,2 7,6 4,3 -1,4 1,9
Femmes - 25 ans et plus 5,0 7,1 3,8 -2,1 1,2
15 à 24 ans 11,7 18,0 7,0 -6,3 4,7
Hommes - 15 à 24 ans 11,7 17,9 8,2 -6,2 3,5
Femmes - 15 à 24 ans 11,6 18,1 5,6 -6,5 6,0

Source : Enquête sur la population active de Statistique Canada – Tableau 14-10-0287

Emploi par industrie

Sur le plan des industries, le secteur de la production de biens a enregistré une croissance d'emploi de 18 700 (+2,1 %) par rapport à janvier, portée par l'ensemble de ses industries, à l'exception de la foresterie, de la pêche et des mines, où une décroissance d'emploi a été observée. Mentionnons que les services publics (+ 8,0 %), l'agriculture (+ 8,0 %), et la construction (+ 4,8 %) affichent des niveaux d'emploi supérieurs à ceux de février 2020. À l'opposé, la fabrication (- 1,5 %) ainsi que la foresterie, la pêche et les mines (- 2,4 %) sont toujours sous leur niveau de l'an dernier.

L'emploi a aussi augmenté dans le secteur des services, avec une croissance de 94 000 emplois (+ 2,9 %). Les industries des services qui affichent les plus gros gains sont les autres services (+ 18 600 ou + 13,3 %), le commerce (+ 67 100 emplois ou + 11,6 %) et l'hébergement et la restauration (+ 7 700 ou + 4,6 %), ce qui coïncide avec l'ouverture des salons de coiffure, des commerces non essentiels et, pour les quelques régions en zone orange, des restaurants depuis le 8 février. Certaines industries des services ont toutefois enregistré des reculs d'emploi, dont les principales sont l'information, la culture et les loisirs (- 12 800 emplois ou - 9,4 %) et la finance, les assurances, l'immobilier et la location (- 5 400 emplois ou - 2,0 %). Deux industries des services enregistrent une baisse d'emploi de près d'un tiers par rapport à la même période l'an dernier : l'hébergement et la restauration (- 31,8 %) et l'information, la culture et les loisirs (- 31,7 %).

Données mensuelles sur la population active, par industrie, Québec
Données désaisonnalisées (000) Fevrier 2021 Janvier 2021 Fevrier 2020 Variation mensuelle Variation annuelle
Nombre % Nombre %
Emploi total, toutes les industries 4 214,7 4 102,1 4 353,3 112,6 2,7 -138,6 -3,2
Secteur de la production de biens 918,3 899,6 906,3 18,7 2,1 12,0 1,3
Agriculture 63,8 61,7 59,1 2,1 3,4 4,7 8,0
Foresterie, pêche, mines, exploitation
en carrière, et extraction de pétrole et de gaz
37,0 37,4 37,9 -0,4 -1,1 -0,9 -2,4
Services publics 27,0 26,0 25,0 1,0 3,8 2,0 8,0
Construction 295,5 282,4 281,9 13,1 4,6 13,6 4,8
Fabrication 495,1 492,1 502,4 3,0 0,6 -7,3 -1,5
Secteur des services 3 296,4 3 202,4 3 447,0 94,0 2,9 -150,6 -4,4
Commerce 645,9 578,8 664,4 67,1 11,6 -18,5 -2,8
Transport et entreposage 235,1 229,2 247,5 5,9 2,6 -12,4 -5,0
Finance, assurances, immobilier et location 261,2 266,6 250,7 -5,4 -2,0 10,5 4,2
Services professionnels, scientifiques
et techniques
356,0 355,4 348,5 0,6 0,2 7,5 2,2
Services aux entreprises, services relatifs
aux bâtiments et autres services de soutien
163,5 163,7 163,1 -0,2 -0,1 0,4 0,2
Services d'enseignement 347,8 338,9 317,7 8,9 2,6 30,1 9,5
Soins de santé et assistance sociale 581,2 576,6 600,4 4,6 0,8 -19,2 -3,2
Information, culture et loisirs 124,0 136,8 181,6 -12,8 -9,4 -57,6 -31,7
Hébergement et services de restauration 176,5 168,8 258,7 7,7 4,6 -82,2 -31,8
Autres services 158,6 140,0 172,8 18,6 13,3 -14,2 -8,2
Administrations publiques 246,7 247,7 241,6 -1,0 -0,4 5,1 2,1

Remarque : Les totaux peuvent ne pas correspondre aux sommes indiquées en raison des arrondissements

Source : Enquête sur la population active de Statistique Canada – Tableau 14-10-0355

Analyse régionale

Les données de l'Enquête sur la population active pour les régions économiques sont des moyennes mobiles de trois mois non désaisonnalisées; les données de février correspondent donc à une moyenne de décembre, janvier et février.

Seulement 4 régions économiques du Québec affichent un niveau d'emploi supérieur à celui de février 2020 : la région de Laval (+ 12 700 emplois ou + 6,1 %), les Laurentides (+ 14 000 emplois ou + 4,7 %), le Bas-Saint-Laurent (+ 2 700 emplois ou + 3,2 %), et, plus faiblement, le Saguenay–Lac-Saint-Jean (+ 600 emplois ou + 0,5 %). Parmi les 12 régions qui affichent une diminution d'emploi par rapport à l'an dernier, les plus importantes (en pourcentage) sont la Mauricie (- 14 200 emplois ou - 11,0 %), le Centre-du-Québec (- 12 100 emplois ou - 9,2 %), Lanaudière (- 19 500 emplois ou - 7,3 %) et la Montérégie (- 61 100 emplois ou - 7,3 %).

Le taux de chômage a augmenté dans la plupart des régions économiques du Québec. Seulement 2 régions affichent une baisse du taux de chômage par rapport à février 2020, soit la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine (- 3,7 points de pourcentage, pour atteindre 13,4 %) et la Côte-Nord et le Nord-du-Québec (- 0,1 point de pourcentage, pour atteindre 5,1 %), où une diminution du niveau d'emploi a été accompagnée d'une baisse de la population active. Finalement, mentionnons que le taux de chômage était stable au Bas-Saint-Laurent (affichant 6,5 %) et au Saguenay–Lac-Saint-Jean (affichant 6,9 %).

Données mensuelles sur la population active, par région économique, Québec
Moyennes mobiles de trois mois
données non désaisonnalisées
Emploi Taux de chômage
Fevrier 2021
(000)
Fevrier 2020
(000)
Variation annuelle
(%)
Fevrier 2021
(%)
Fevrier 2020
(%)
Variation annuelle
(points de %)
Québec 4 110,2 4 279,1 -3,9 7,7 5,2 2,5
Régions économiques
Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 29,2 32,1 -9,0 13,4 17,1 -3,7
Bas-Saint-Laurent 87,9 85,2 3,2 6,5 6,5 0,0
Capitale-Nationale 363,9 377,5 -3,6 6,8 4,9 1,9
Chaudière-Appalaches 218,2 222,3 -1,8 4,5 4,1 0,4
Estrie 159,0 162,0 -1,9 8,0 4,2 3,8
Centre-du-Québec 119,9 132,0 -9,2 8,5 1,9 6,6
Montérégie 770,7 831,8 -7,3 7,6 3,7 3,9
Montréal 1 036,4 1 086,0 -4,6 8,4 6,9 1,5
Laval 220,7 208,0 6,1 9,1 4,2 4,9
Lanaudière 248,4 267,9 -7,3 6,3 4,3 2,0
Laurentides 309,4 295,4 4,7 8,6 5,7 2,9
Outaouais 186,1 197,2 -5,6 7,9 5,1 2,8
Abitibi-Témiscamingue 69,4 72,9 -4,8 8,4 3,7 4,7
Mauricie 114,4 128,6 -11,0 7,8 5,5 2,3
Saguenay–Lac-Saint-Jean 126,4 125,8 0,5 6,9 6,9 0,0
Côte-Nord et Nord-du-Québec 50,2 54,4 -7,7 5,1 5,2 -0,1

Remarque : Les totaux peuvent ne pas correspondre aux sommes indiquées en raison des arrondissements

Source : Enquête sur la population active de Statistique Canada – Tableau 14-10-0387

Remarque

Les auteurs ont pris un soin particulier à rédiger ce document en fondant leurs recherches sur des informations sur le marché du travail qui étaient exactes et pertinentes au moment de la publication. Le marché du travail étant en évolution constante, les données fournies peuvent avoir changé depuis la publication de ce document. Nous encourageons les lecteurs à consulter d'autres sources pour obtenir des renseignements supplémentaires sur l'économie et le marché du travail locaux. Les renseignements présentés dans ce document ne reflètent pas nécessairement les politiques officielles d'Emploi et Développement social Canada.

Préparé par : Direction de l'analyse du marché du travail, Service Canada, Québec
Pour de plus amples informations, veuillez communiquer avec l'équipe de l'IMT
Pour de l'information sur l'Enquête sur la population active, visitez le site Web de Statistique Canada

Date de modification :