Bulletin sur le marché du travail - Territoires du Nord-Ouest, Nunavut et Yukon : janvier 2020

Ce Bulletin sur le marché du travail fournit une analyse des résultats d'une Enquête sur la population active pour l'ensemble des trois territoires du Canada, soit les Territoires du Nord-Ouest, le Nunavut et le Yukon.

Aperçu

Emploi

L'emploi dans l'ensemble des territoires est resté stable en janvier par rapport au mois précédent. Les gains en matière d'emploi dans les Territoires du Nord-Ouest (TNO) et au Yukon ont été annulés par des pertes au Nunavut.

Sur une base annuelle, l'emploi dans le Nord est en baisse de 1,4 % (-800). En fait, l'emploi a régressé dans les trois territoires au cours de l'année dernière. Le nombre des travailleurs a considérablement régressé dans les Territoires du Nord-Ouest (-1,9 %) et au Nunavut (-2,1 %), mais a baissé plus modérément au Yukon (-0,5 %).

Chômage

Le taux de chômage de l'ensemble des territoires a augmenté en janvier de 0,6 point de pourcentage par rapport à décembre 2019 pour atteindre 8,4 %. D'une année à l'autre, le Nunavut a été le seul territoire à voir son taux de chômage s'améliorer, chutant 1,6 point de pourcentage pour s'établir à 13,0 %. En revanche, le taux de chômage des Territoires du Nord-Ouest a grimpé de 0,1 point de pourcentage pour atteindre 8,4 %, tandis que le taux de chômage au Yukon a augmenté de 0,9 point de pourcentage pour atteindre 5,0 %.

Le taux de chômage chez les jeunes (de 15 à 24 ans) dans l'ensemble des territoires était 19,7 % en janvier, soit une baisse de 2,1 points de pourcentage par rapport à la même période l'an dernier. Le taux de chômage des jeunes hommes a augmenté de 2,6 points de pourcentage pour s'établir à 26,3 % sur l'année, tandis que le taux chômage des jeunes femmes a chuté de manière significative sur une base annuelle (de -7,9 points de pourcentage à 12,1 %).

Données mensuelles sur la population active, Territoires du Nord-Ouest, Nunavut et Yukon*
Données désaisonnalisées mensuelles Janvier 2020 Décembre 2019 Janvier 2019 Variation mensuelle Variation annuelle
Nombre % Nombre %
Population 15+ ('000) 88,5 88,5 87,6 0,0 0,0 0,9 1,0
Population active ('000) 60,7 60,5 61,7 0,2 0,3 -1,0 -1,6
Emploi ('000) 55,7 55,7 56,5 0,0 0,0 -0,8 -1,4
Chômage ('000) 5,1 4,7 5,2 0,4 8,5 -0,1 -1,9
Taux de chômage (%) 8,4 7,8 8,4 0,6 - 0,0 -
Taux d'activité (%) 68,6 68,4 70,4 0,2 - -1,8 -
Taux d'emploi (%) 62,9 62,9 64,5 0,0 - -1,6 -

* Données combinées — moyennes mobiles de trois mois
Remarque : Les totaux peuvent ne pas correspondre aux sommes indiquées en raison des arrondissements
Source : Statistique Canada Enquête sur la population active – Tableau 14-10-0292-01, anciennement CANSIM 282-0100

Emploi et taux de chômage mensuel, Territoires du Nord-Ouest, Nunavut et Yukon*
Emploi et taux de chômage mensuel, Territoires du Nord-Ouest, Nunavut et Yukon. La table de données pour cette image se trouve ci-dessous.

*Données combinées, désaisonnalisées , moyennes mobiles de trois mois
Source : Statistique Canada Enquête sur la population active tableau 14-10-0292-01

Montrer le tableau de données: Emploi et taux de chômage mensuel, Territoires du Nord-Ouest, Nunavut et Yukon
Emploi et taux de chômage mensuel,
Territoires du Nord-Ouest, Nunavut et Yukon
Taux de chômage (%) Emploi ('000)
Janv.-2018 7,9 55,6
Févr.-2018 7,8 55,5
Mars-2018 7,4 55,1
Avr.-2018 6,6 55,2
Mai-2018 7,4 55,5
Juin-2018 7,7 56,1
Juil.-2018 7,4 56,4
Août-2018 7,4 56,5
Sept.-2018 6,7 56,9
Oct.-2018 7,4 56,8
Nov.-2018 7,4 56,8
Déc.-2018 8,2 57,0
Janv.-2019 8,4 56,5
Févr.-2019 8,9 56,3
Mars-2019 7,9 55,9
Avr.-2019 8,0 56,3
Mai-2019 7,6 57,3
Juin-2019 8,0 57,4
Juil.-2019 7,6 58,3
Août-2019 7,6 58,0
Sept.-2019 7,6 57,9
Oct.-2019 7,8 57,0
Nov.-2019 8,3 56,5
Déc.-2019 7,8 55,7
Janv.-2020 8,4 55,7
Taux de chômage mensuel selon l'âge et le sexe, Territoires du Nord-Ouest, Nunavut et Yukon*
Données non désaisonnalisées Janvier 2020
(%)
Janvier 2019
(%)
Variation annuelle
(points de %)
Total 8,3 8,4 -0,1
25 ans et plus 6,8 6,6 0,2
Hommes - 25 ans et plus 7,0 7,9 -0,9
Femmes - 25 ans et plus 6,6 5,2 1,4
15 à 24 ans 19,7 21,8 -2,1
Hommes - 15 à 24 ans 26,3 23,7 2,6
Femmes - 15 à 24 ans 12,1 20,0 -7,9

* Données combinées — moyennes mobiles de trois mois
Remarque : Les totaux peuvent ne pas correspondre aux sommes indiquées en raison des arrondissements
Source : Enquête sur la population active de Statistique Canada – Tableau sur mesure d'EDSC

Emploi par industrie

L'emploi dans le secteur de la production de biens est en baisse de 3,7 % sur une base annuelle, ce qui signifie que 300 personnes de moins étaient employées dans ce secteur en janvier par rapport à l'année précédente. Les baisses les plus importantes ont été enregistrées dans les secteurs de la foresterie, de la pêche, des mines, de l'exploitation de carrières, du pétrole et du gaz et des services publics.

Malgré ces récentes pertes d'emplois, les perspectives du secteur de la production de biens devraient s'améliorer à court terme, car les projets d'infrastructures privées et publiques contribueront à créer de nouvelles possibilités d'emploi pour les territoires. Par exemple, le gouvernement fédéral a promis 29,9 millions de dollars pour construire un nouveau complexe arctique pour le Programme national de surveillance aérienne à Iqaluit[1]. Ce projet s'inscrit dans le Plan de protection des océans de 175 millions de dollars du gouvernement fédéral, qui vise à protéger les eaux arctiques et les collectivités côtières. Le complexe comprendra un hangar, une unité d'hébergement et des bureaux. Ce financement devrait permettre d'améliorer les opérations de surveillance des navires, les rapports sur la pollution marine locale et les opérations de recherche et de sauvetage dans les eaux arctiques canadiennes[2].

En ce qui concerne les projets du secteur privé, le Soul Foods Group a récemment annoncé son intention de construire un restaurant Kentucky Fried Chicken et un café Starbucks à Yellowknife. La construction des deux établissements devrait commencer cet été et se terminer d'ici la fin de l'année. Une société d'architecture de Yellowknife, Guy Architects, est chargée de leur conception et de leur aménagement[3].

En janvier, le secteur des services employait 47 200, soit une baisse de 0,4 % (-200) par rapport à l'an dernier. Les gains d'emploi dans l'administration publique et les services éducatifs ont été annulés par des pertes dans les soins de santé et l'assistance sociale, les services d'hébergement et de restauration, l'information, la culture et les loisirs.

À court terme, les industries liées au tourisme, telles que les services d'hébergement et de restauration, les transports et la vente au détail dans les territoires, éprouvent des difficultés à cause de l'épidémie de coronavirus en Chine. Le 24 janvier, le gouvernement chinois a ordonné aux agences de voyages de suspendre tous les voyages de groupe internationaux afin d'aider à contenir la propagation du virus. En conséquence, de nombreux hôtels, voyagistes et sociétés de location de voitures ont signalé que leurs activités étaient touchées par un certain nombre d'annulations de touristes chinois. Par exemple, Aurora Holiday, un voyagiste de Yellowknife, a temporairement licencié une partie de son personnel, car plus de 200 personnes ont annulé des voyages au cours des quatre dernières semaines[4]. En 2018, le nombre de touristes de Chine visitant les TNO a atteint 19 500 – le plus grand nombre de touristes d'un même pays visitant le territoire[5]. La suspension des visites de groupes chinois dans le Nord devrait avoir un impact significatif sur l'industrie touristique en croissance des territoires. Cela est particulièrement vrai pendant la haute saison d'observation des aurores boréales, qui va du début octobre à fin avril.

Données mensuelles sur la population active, par industrie, Territoires du Nord-Ouest, Nunavut et Yukon*
Données non désaisonnalisées ('000) Janvier 2020 Janvier 2019 Variation annuelle
Nombre %
Emploi total, toutes les industries 55,0 55,6 -0,6 -1,1
Secteur de la production de biens 7,9 8,2 -0,3 -3,7
Agriculture 0,0 0,0 0,0 -
Foresterie, pêche, mines, exploitation en carrière, et extraction de pétrole et de gaz 2,4 2,6 -0,2 -7,7
Services publics 0,8 1,0 -0,2 -20,0
Construction 4,1 4,1 0,0 0,0
Fabrication 0,5 0,5 0,0 0,0
Secteur des services 47,2 47,4 -0,2 -0,4
Commerce 6,6 6,7 -0,1 -1,5
Transport et entreposage 3,4 3,1 0,3 9,7
Finance, assurances, immobilier et location 2,0 2,2 -0,2 -9,1
Services professionnels, scientifiques et techniques 2,5 2,1 0,4 19,0
Services aux entreprises, services relatifs aux bâtiments et autres services de soutien 0,9 1,0 -0,1 -10,0
Services d'enseignement 5,3 4,7 0,6 12,8
Soins de santé et assistance sociale 7,3 8,4 -1,1 -13,1
Information, culture et loisirs 2,5 3,0 -0,5 -16,7
Hébergement et services de restauration 2,1 2,7 -0,6 -22,2
Autres services 1,7 1,9 -0,2 -10,5
Administrations publiques 12,8 11,6 1,2 10,3

* Données combinées — moyennes mobiles de trois mois
Remarque : Les totaux peuvent ne pas correspondre aux sommes indiquées en raison des arrondissements
Source : Enquête sur la population active de Statistique Canada – Tableau sur mesure d'EDSC

Analyse régionale

Yukon

L'emploi au Yukon est demeuré relativement stable d'une année à l'autre, avec une baisse de seulement 0,5 % (-100). À moyen terme, l'économie du Yukon devrait connaître une croissance plus forte que celle des deux autres territoires, en grande partie grâce à deux projets miniers importants : le projet Coffee Gold de 320 millions de dollars et le projet de mine d'or Casino de 2,45 milliards de dollars[6].

En outre, la première phase du tronçon de la route de Nahanni Range du projet Yukon Resource Gateway se poursuit à la suite d'un accord signé entre le gouvernement du Yukon et la Première nation de Liard. Le projet, d'un montant de 360 millions de dollars, prévoit la modernisation de plus de 650 kilomètres de routes et de ponts entre Dawson Range, dans le centre du Yukon, et la route de Nahanni Range, près de la frontière entre le Yukon et les Territoires du Nord-Ouest[7]. Ces mises à niveau amélioreront également l'accès aux sites miniers potentiels et contribueront à réduire les coûts d'exploration et de développement pour les sociétés minières. La première phase du projet coûtera 17 millions de dollars et comprend un financement pour former les habitants de la Première nation de Liard pour qu'ils puissent travailler dans les domaines de la construction, du défrichement, de la surveillance de la faune et de l'entretien des routes. Les travaux de construction de la première phase commencent cet été, l'ensemble du projet devrait être achevé d'ici 2025[8].

Territoires du Nord-Ouest

Le nombre des travailleurs dans les Territoires du Nord-Ouest a atteint 20 700 en janvier, soit une baisse de 1,9 % (-400) comparativement à la même période de l'année dernière. Les pertes d'emplois au cours de l'année écoulée sont entièrement dues à la baisse de l'emploi dans le secteur des services.

Un certain nombre de projets d'exploitation minière et de construction sont en cours ou devraient débuter dans les Territoires du Nord-Ouest au cours des prochaines années. Ces projets comprennent une centrale de diesel d'une valeur de 9,8 millions de dollars à Sachs Harbour, une nouvelle centrale de diesel à haut rendement énergétique d'une valeur de 11,3 millions de dollars dans la communauté de Łutsël K'é, et le projet de développement de la mine de Prairie Creek près de Fort Smith, d'un montant de 280 millions de dollars.

Cheetah Resources Pty Ltd. a récemment reçu des permis d'utilisation des terres et une licence d'utilisation de l'eau pour le développement de la première mine d'éléments de terres rares du territoire[9]. La mine Nechalacho – un projet d'extraction à ciel ouvert à petite échelle de trois ans – est située à Thor Lake, à 100 kilomètres au sud-est de Yellowknife[10]. Ce développement devrait permettre de traiter des dépôts très recherchés d'éléments de terres rares (néodyme et praséodyme) essentiels aux aimants utilisés dans les moteurs électriques. Si le projet va de l'avant, il créera des possibilités d'emploi dans la préparation du site, la construction et l'entretien des routes du site, le développement d'un camp d'exploration et des installations de stockage de carburant. La construction du projet pourrait commencer au début du mois de juillet.

Nunavut

L'emploi au Nunavut a régressé de 2,1 % (-300) pour atteindre 13 800 sur une base annuelle, entièrement à cause de pertes dans le secteur des services. Au cours des prochaines années, plusieurs grands projets d'exploitation minière et d'infrastructures publiques devraient démarrer au Nunavut. Des projets tels que le projet de remplacement de la centrale électrique d'Arctic Bay, d'une valeur de 32 millions de dollars, la construction d'un centre de traitement de la toxicomanie et des traumatismes à Iqaluit, d'une valeur de 57,2 millions de dollars, et le projet d'exploitation de la mine d'or de Back River, d'une valeur de 540 millions de dollars, devraient créer des possibilités d'emploi et de formation pour les habitants.

Le gouvernement du Nunavut prévoit également d'agrandir la seule école de langue française du territoire, l'École des Trois-Soleils, à Iqaluit. Le projet d'expansion est estimé à 15 millions de dollars et sera financé par les gouvernements fédéral et territorial. La nouvelle annexe de l'école comprend un gymnase, quatre salles de classe et des espaces de soutien supplémentaires. Une fois le projet terminé, l'école devrait accueillir une centaine d'élèves de la maternelle à la 12e année. Actuellement, l'école ne peut accueillir que 50 élèves de la maternelle à la huitième année. Si tout se passe comme prévu, le projet sera achevé en 2023. À Iqaluit, seuls 400 ou 4,8 % de ses 8 000 habitants parlent français et le pourcentage tombe encore plus bas – à moins de 2 % – en dehors de la ville.[11]

Données mensuelles sur la population active, par région économique, Territoires du Nord-Ouest, Nunavut et Yukon*
Données désaisonnalisées mensuelles Emploi Taux de chômage
Janvier 2020
('000)
Janvier 2019
('000)
Variation annuelle
(%)
Janvier 2020
(%)
Janvier 2019
(%)
Variation annuelle
(points de %)
Territoires* 55,7 56,5 -1,4 8,4 8,4 0,0
Territoires du Nord-Ouest 20,7 21,1 -1,9 8,4 8,3 0,1
Nunavut 13,8 14,1 -2,1 13,0 14,6 -1,6
Yukon 21,2 21,3 -0,5 5,0 4,1 0,9

* Données combinées — moyennes mobiles de trois mois
Remarque : Les totaux peuvent ne pas correspondre aux sommes indiquées en raison des arrondissements
Source : Statistique Canada Enquête sur la population active – Tableau 14-10-0292-01, anciennement CANSIM 282-0100

Remarque

Les auteurs ont pris un soin particulier à rédiger ce document en fondant leurs recherches sur des informations sur le marché du travail qui étaient exactes et pertinentes au moment de la publication. Le marché du travail étant en évolution constante, les données fournies peuvent avoir changé depuis la publication de ce document. Nous encourageons les lecteurs à consulter d'autres sources pour obtenir des renseignements supplémentaires sur l'économie et le marché du travail locaux. Les renseignements présentés dans ce document ne reflètent pas nécessairement les politiques officielles d'Emploi et Développement social Canada.

Préparé par : Direction de l'information sur le marché du travail, Service Canada, Territoires du Nord-Ouest, Nunavut et Yukon
Pour de plus amples informations, veuillez contacter l'équipe de l'IMT.
Pour de l'information sur l'Enquête sur la population active, visitez le site Web de Statistique Canada.

Notes de bas de page

  1. Groupe CNW, Nouvelles, Le gouvernement du Canada renforce sa surveillance aérienne en ajoutant un nouvel aéronef à son programme de surveillance maritime, 30 janvier 2020, https://www.newswire.ca/fr/news-releases/le-gouvernement-du-canada-renforce-sa-surveillance-aerienne-en-ajoutant-un-nouvel-aeronef-a-son-programme-de-surveillance-maritime-822663328.html.

  2. Maritime Magazine, Transport Canada announces seven measures to protect Arctic waters, 27 août 2018, https://www.maritimemag.com/news/788-transport-canada-announces-seven-measures-to-protect-arctic-waters (en anglais seulement).

  3. NNSL News, KFC and Starbucks to be built by December, 5 février 2020, https://nnsl.com/yellowknifer/kfc-and-starbucks-to-be-built-by-december/ (en anglais seulement).

  4. CBC News, Hundreds of Chinese tourists cancel Yellowknife trips amid coronavirus outbreak, 28 janvier 2020, https://www.cbc.ca/news/canada/north/coronavirus-yellowknife-chinese-tourism-1.5442537 (en anglais seulement).

  5. CBC News, Number of Chinese visitors eclipses other international travellers to N.W.T., 27 novembre 2019, https://www.cbc.ca/news/canada/north/chinese-tourists-eclipse-nwt-tourism-1.5374732 (en anglais seulement).

  6. Conference Board of Canada, Territorial Outlook Economic Forecast: Summer 2019, https://www.conferenceboard.ca/e-Library/abstract.aspx?did=10321 (en anglais seulement).

  7. North of 60 Mining News, Roads to Yukon Resources, 24 janvier 2018, https://www.miningnewsnorth.com/story/2017/09/10/news/roads-to-yukon-resources/4390.html (en anglais seulement).

  8. Gouvernement du Yukon, Communiqués de presse, Signature d'un deuxième accord relatif au Projet d'accès aux ressources du Yukon, 16 janvier 2020, https://yukon.ca/fr/news/second-yukon-resource-gateway-project-agreement-reached.

  9. NNSL News, GNWT praises Cheetah as lone rare earths project advances, 10 janvier 2020, https://nnsl.com/yellowknifer/gnwt-praises-cheetah-as-lone-rare-earths-project-advances/ (en anglais seulement).

  10. Avalon Advanced Materials Inc., Nechalacho REE, 2020, http://avalonadvancedmaterials.com/nechalacho/ (en anglais seulement).

  11. CBC News, Iqaluit's French school looking at $15M expansion, 29 janvier 2020, https://www.cbc.ca/news/canada/north/french-school-iqaluit-expansion-1.5444334 (en anglais seulement).

Date de modification :