Bulletin sur le marché du travail - Alberta : janvier 2020

Ce Bulletin sur le marché du travail fournit une analyse des résultats de l'Enquête sur la population active pour la province de l'Alberta, y compris les régions de Calgary, d'Edmonton, du Centre et des parcs des montagnes, ainsi que du Sud et du Nord de l'Alberta.

Aperçu

L'emploi en Alberta a chuté pour un troisième mois consécutif pour s'établir à 2 318 500. Cela représente une baisse mensuelle de 18 900 (-0,8 %) et une perte annuelle de 9 300. Les pertes d'emploi ont été concentrées dans les emplois à temps partiel en baisse de 15 200 au cours du mois de janvier, comparativement à une diminution plus modeste des emplois à temps plein, en baisse de 3 600[1].

Données mensuelles sur la population active, Alberta
Données désaisonnalisées
mensuelles
Janvier 2020 Décembre 2019 Janvier 2019 Variation mensuelle Variation annuelle
Nombre % Nombre %
Population 15+ ('000) 3 557,7 3 554,4 3 498,9 3,3 0,1 58,8 1,7
Population active ('000) 2 500,1 2 513,6 2 497,6 -13,5 -0,5 2,5 0,1
Emploi ('000) 2 318,5 2 337,4 2 327,8 -18,9 -0,8 -9,3 -0,4
Temps plein ('000) 1 895,0 1 898,6 1 907,2 -3,6 -0,2 -12,2 -0,6
Temps partiel ('000) 423,5 438,7 420,6 -15,2 -3,5 2,9 0,7
Chômage ('000) 181,7 176,3 169,8 5,4 3,1 11,9 7,0
Taux de chômage (%) 7,3 7,0 6,8 0,3 - 0,5 -
Taux d'activité (%) 70,3 70,7 71,4 -0,4 - -1,1 -
Taux d'emploi (%) 65,2 65,8 66,5 -0,6 - -1,3 -

Remarque : Les totaux peuvent ne pas correspondre aux sommes indiquées en raison des arrondissements
Source : Statistique Canada Enquête sur la population active – Tableau 14-10-0287, anciennement CANSIM 282-0087

Au cours du mois, les pertes d'emploi ont été concentrées dans le secteur privé, qui a perdu 34 200 emplois. Pendant ce temps, le secteur public et le travail autonome ont augmenté de 4 500 et 10 700 respectivement. L'emploi a suivi la même tendance d'une année sur l'autre puisque l'emploi dans le secteur privé a diminué de 22 100 (-1,45 %), tandis que l'emploi dans le secteur public (+5 100) et le travail autonome (+7 500) sont en hausse[2].

Les Albertains rémunérés à l'heure travaillaient en moyenne 31,1 heures en novembre (les données les plus récentes disponibles). Il s'agissait du troisième nombre d'heures le plus élevé parmi les provinces et bien au-dessus de la moyenne nationale de 30,2 heures. Entre-temps, à 1 180 $ par semaine, la rémunération hebdomadaire moyenne en Alberta demeure la plus élevée parmi les provinces, malgré cinq baisses mensuelles au cours des onze premiers mois de 2019[3].

En novembre (encore une fois, les données les plus récentes disponibles), le nombre de prestataires réguliers de l'assurance-emploi a augmenté pour le troisième mois consécutif. Comparativement à novembre 2018, le nombre de bénéficiaires en Alberta a augmenté de 0,6 %, ce qui suit la tendance nationale, en hausse de 1,1 %[4].

En janvier, 181 700 personnes étaient au chômage dans la province, soit 5 400 de plus qu'en décembre 2019. Le taux de chômage de l'Alberta a grimpé à 7,3 %, soit le taux le plus élevé à l'ouest du Nouveau-Brunswick[5].

Emploi et taux de chômage mensuel, Alberta
Emploi et taux de chômage mensuel, Alberta. La table de données pour cette image se trouve ci-dessous

Données désaisonnalisées mensuelles
Source : Statistique Canada Enquête sur la population active Tableau 14-10-0287

Montrer le tableau de données : Emploi et taux de chômage mensuel, Alberta
Emploi et taux de chômage mensuel, Alberta
Taux de chômage (%) Emploi ('000)
Janv.-2018 6,9 2 319,3
Févr.-2018 6,4 2 320,0
Mars-2018 6,5 2 326,6
Avr.-2018 6,7 2 320,5
Mai-2018 6,4 2 324,9
Juin-2018 6,7 2 323,5
Juil.-2018 6,7 2 325,6
Août-2018 6,6 2 341,2
Sept.-2018 7,0 2 337,2
Oct.-2018 7,2 2 332,7
Nov.-2018 6,2 2 356,7
Déc.-2018 6,4 2 340,1
Janv.-2019 6,8 2 327,8
Févr.-2019 7,2 2 331,5
Mars-2019 6,9 2 331,2
Avr.-2019 6,7 2 350,9
Mai-2019 6,7 2 346,9
Juin-2019 6,7 2 354,7
Juil.-2019 7,1 2 342,0
Août-2019 7,2 2 342,7
Sept.-2019 6,6 2 346,7
Oct.-2019 6,8 2 352,9
Nov.-2019 7,2 2 339,1
Déc.-2019 7,0 2 337,4
Janv.-2020 7,3 2 318,5

Le taux de chômage selon les grands groupes démographiques

À 7,3 %, le taux de chômage global de l'Alberta est de 0,5 point de pourcentage plus élevé qu'il y a un an. Les jeunes hommes ont obtenu les pires résultats, à 16,4 %, leur taux de chômage était de 3,6 points de pourcentage plus élevé qu'en janvier 2019. Il s'agit d'une amélioration importante par rapport à septembre 2019, lorsque leur taux a atteint un sommet de 19,8 %[6], bien qu'il soit considérablement plus élevé que celui de leurs homologues féminines.

Taux de chômage mensuel selon l'âge et le sexe, Alberta
Données désaisonnalisées Janvier 2020
(%)
Décembre 2019
(%)
Janvier 2019
(%)
Variation mensuelle
(points de %)
Variation annuelle
(points de %)
Total 7,3 7,0 6,8 0,3 0,5
25 ans et plus 6,3 5,8 6,1 0,5 0,2
Hommes - 25 ans et plus 6,0 6,0 6,7 0,0 -0,7
Femmes - 25 ans et plus 6,7 5,6 5,4 1,1 1,3
15 à 24 ans 13,9 14,7 11,7 -0,8 2,2
Hommes - 15 à 24 ans 16,4 18,7 12,8 -2,3 3,6
Femmes - 15 à 24 ans 11,3 10,5 10,5 0,8 0,8

Remarque : Les totaux peuvent ne pas correspondre aux sommes indiquées en raison des arrondissements
Source: Statistique Canada Enquête sur la population active – Tableau 14-10-0287, anciennement CANSIM 282-0087

Emploi par industrie

En ce qui concerne l'emploi par industrie, le secteur de la production de biens de la province (p. ex., la construction) a connu des pertes d'emploi tant par rapport au mois de janvier (-300) que par rapport à l'année précédente (-16 100). En revanche, le secteur des services (p. ex., le commerce de gros et de détail) a connu une baisse de l'emploi durant le mois (-18 500), mais une croissance par rapport à janvier de l'an dernier (+6 800).

En Alberta, le secteur de la production de biens représente une part beaucoup plus importante de l'économie que dans les autres provinces. Malgré les pertes d'emplois, cet énorme secteur représente encore pour plus du quart de l'emploi total dans la province, à savoir 4,2 points de pourcentage de plus que la moyenne nationale.

Données mensuelles sur la population active, par industrie, Alberta
Données désaisonnalisées ('000) Janvier 2020 Décembre 2019 Janvier 2019 Variation
mensuelle
Variation
annuelle
Nombre % Nombre %
Emploi total, toutes les industries 2 318,5 2 337,3 2 327,8 -18,8 -0,8 -9,3 -0,4
Secteur de la production de biens 577,2 577,5 593,3 -0,3 -0,1 -16,1 -2,7
Agriculture 50,6 49,6 46,0 1,0 2,0 4,6 10,0
Foresterie, pêche, mines, exploitation en carrière, et extraction de pétrole et de gaz 140,3 136,1 150,3 4,2 3,1 -10,0 -6,7
Services publics 22,6 24,2 22,1 -1,6 -6,6 0,5 2,3
Construction 229,0 235,2 237,3 -6,2 -2,6 -8,3 -3,5
Fabrication 134,7 132,4 137,6 2,3 1,7 -2,9 -2,1
Secteur des services 1 741,3 1 759,8 1 734,5 -18,5 -1,1 6,8 0,4
Commerce 330,6 339,6 333,5 -9,0 -2,7 -2,9 -0,9
Transport et entreposage 128,4 132,3 134,6 -3,9 -2,9 -6,2 -4,6
Finance, assurances, immobilier et location 107,8 108,8 104,6 -1,0 -0,9 3,2 3,1
Services professionnels, scientifiques et techniques 190,7 192,6 177,6 -1,9 -1,0 13,1 7,4
Services aux entreprises, services relatifs aux bâtiments et autres services de soutien 73,8 76,9 91,8 -3,1 -4,0 -18,0 -19,6
Services d'enseignement 162,7 163,5 153,8 -0,8 -0,5 8,9 5,8
Soins de santé et assistance sociale 301,8 302,6 285,6 -0,8 -0,3 16,2 5,7
Information, culture et loisirs 77,6 77,1 76,5 0,5 0,6 1,1 1,4
Hébergement et services de restauration 156,6 154,4 142,8 2,2 1,4 13,8 9,7
Autres services 105,2 105,0 119,3 0,2 0,2 -14,1 -11,8
Administrations publiques 106,0 107,3 114,4 -1,3 -1,2 -8,4 -7,3

Remarque : Les totaux peuvent ne pas correspondre aux sommes indiquées en raison des arrondissements
Source : Statistique Canada Enquête sur la population active – Tableau 14-10-0355, anciennement CANSIM 282-0088

Industries pétrolière et gazière

La production pétrolière en Alberta a fortement augmenté en 2018, année où la production pétrolière dans la province a officiellement dépassé la capacité de transport des pipelines. Bien que l'extraction de pétrole ait lieu dans toutes les régions de la province, celle des sables bitumineux représente de loin la part la plus importante de l'Alberta. En décembre 2019, les activités liées aux sables bitumineux représentaient 84,2 % de la production totale de pétrole en Alberta. Cependant, alors que l'emploi direct dans l'extraction de pétrole et de gaz a diminué d'environ 20 % depuis le troisième trimestre de 2014, la production pétrolière a augmenté d'environ un tiers[7].

À la fin de 2018, l'effet combiné des contraintes touchant les pipelines, de la fermeture de raffineries et du repli des cours internationaux du pétrole a menacé la viabilité du secteur provincial de l'énergie. En novembre 2018, le prix de référence Western Canada Select (WCS), le prix de référence du pétrole bitumineux brut en Alberta, s'est établi en moyenne à tout juste 18 $ US le baril durant tout le mois. Afin de limiter les pertes d'emploi et les faillites, le gouvernement de l'Alberta a imposé une réduction de la production de pétrole (limitation) dans la province, qui est entrée en vigueur en janvier 2019. Au début, cette politique a permis d'augmenter le prix de référence WCS, lequel a atteint 55 $US le baril en avril. Depuis, le WCS a chuté, tout comme les autres prix du pétrole à l'échelle mondiale, alors que les perturbations commerciales et les mesures prises par d'autres pays à l'égard du changement climatique limitent la croissance de la demande mondiale de pétrole[8]. En décembre 2019, le prix de référence WCS était en moyenne de 39,11 $ US, soit environ 20 $ US de moins que le prix de référence du pétrole américain (WTI)[9].

Malgré la hausse du prix de référence WCS, la politique de compression de l'Alberta demeure profondément impopulaire chez les plus grands producteurs de pétrole de la province. Étant donné que les entreprises intégrées à leurs propres raffineries demeurent rentables lorsque les prix du brut sont bas, elles ont tendance à s'opposer à l'intervention de l'État à divers degrés. Quoi qu'il en soit, même si la réduction demeure à l'ordre du jour et qu'elle se poursuivra probablement jusqu'en 2020, les entreprises peuvent maintenant augmenter leur production, pourvu qu'elles expédient des barils supplémentaires par rail et non par pipeline[10].

Bien que le transport du pétrole par chemin de fer continue de prendre de l'ampleur, l'industrie fonde encore de grands espoirs sur l'achèvement de deux des trois projets d'oléoducs pour l'exportation qui sont actuellement à un stade avancé : le projet d'agrandissement du réseau de Trans Mountain (TMX), le projet Keystone XL et le projet de remplacement de la canalisation 3. De ce nombre, le projet de remplacement de la canalisation 3 est le plus susceptible d'être mis en œuvre. Le 3 février 2020, la Commission des services publics du Minnesota a voté en faveur de l'acceptation d'une déclaration révisée sur les répercussions environnementales et de la délivrance d'un « certificat de nécessité » pour le remplacement de la canalisation 3 par l'État. Une fois terminé, le pipeline transportera 390 000 barils de pétrole par jour de Hardisty (Alberta) à Superior (Wisconsin). Le remplacement du segment canadien est terminé et le service commercial a débuté en décembre 2019. Le pipeline fonctionne à capacité réduite jusqu'à ce que la section américaine soit achevée, ce qui pourrait être fait dès le début de 2021[11]. Pendant ce temps, la Cour d'appel fédérale a confirmé l'approbation de l'oléoduc Trans Mountain. La Cour a statué le 4 février 2020 que le gouvernement fédéral s'est acquitté de son obligation de consulter les peuples autochtones lorsqu'il a approuvé de nouveau le projet en 2019, rejetant ainsi une demande de quatre groupes autochtones cherchant à mettre fin au projet. Cette décision atténue l'incertitude entourant le projet de 12,6 milliards de dollars qui triplerait la capacité actuelle du pipeline entre les sables bitumineux de l'Alberta et un terminal d'expédition à Burnaby, en Colombie-Britannique. On prévoit que le projet sera terminé à la fin de 2022[12].

Autres industries de production de biens

Un examen des autres industries albertaines de production des biens révèle que celle de la construction a affiché des pertes d'emploi importantes en janvier (-2,6 %). Le temps froid peut avoir été en partie responsable de la baisse. Pendant la semaine où l'Enquête sur la population active a été menée, toute la province était sous un avertissement de froid extrême, les températures quotidiennes oscillant autour de -25 degrés Celsius, un froid ressenti plus intensément en raison du facteur éolien[13].

En décembre 2019 (les données les plus récentes disponibles), la valeur désaisonnalisée des permis de bâtir délivrés dans la province – y compris les nouveaux produits et les rénovations – a augmenté après une année mouvementée. Toutefois, à un peu plus de 1 milliard de dollars, les permis de bâtir sont inférieurs de 9,3 % à ceux de décembre 2018[14]. On note également des signes troublants de construction résidentielle excessive. Le nombre de maisons individuelles et de maisons jumelées a encore une fois dépassé leur capacité d'absorption. En décembre, il y avait environ 2 600 maisons individuelles et jumelées nouvellement construites, mais inoccupées dans la province[15]-[16]. Une croissance économique lente et des règles de financement hypothécaire plus strictes sont deux des principales raisons de la baisse de la demande de maisons neuves.

Après une année médiocre en 2018, l'industrie agricole de l'Alberta avait espéré une reprise en 2019. Toutefois, à partir de mars, la Chine a systématiquement révoqué toutes les licences d'importation de canola canadien[17]. Le pays a ensuite interrompu l'importation de tous les produits carnés canadiens de juin à novembre, après la découverte de certificats vétérinaires canadiens contrefaits[18]. Les différends commerciaux ont entraîné une baisse des exportations de l'Alberta vers la Chine. En 2019, la valeur des exportations de produits agricoles et alimentaires était inférieure de 35,8 % au niveau de 2018[19].

La récolte de l'an dernier ne s'est pas bien déroulée, car l'hiver est arrivé tôt en Alberta. En décembre, seulement 90 % des cultures avaient été récoltées, et il était peu probable que les 10 % restants soient récupérés de façon rentable au printemps 2020[20].

Alors que les faibles prix de l'énergie sont très mauvais pour les entreprises d'extraction des ressources, ils représentent un avantage considérable pour l'industrie de la fabrication de produits pétrochimiques de la province. Inter Pipeline construit actuellement un complexe pétrochimique de 3,5 milliards de dollars dans le centre industriel de l'Alberta, juste en dehors des limites de la région métropolitaine de recensement d'Edmonton. Pour Inter Pipeline, il s'agit d'un projet de grande envergure. De plus, Dow Inc. a approuvé un agrandissement de ses installations pétrochimiques d'une valeur de 225 millions de dollars américains, juste au nord d'Edmonton. L'agrandissement augmentera la capacité de son usine d'éthylène d'environ 130 000 tonnes par année[21].

Les ventes du secteur de la fabrication semblaient prometteuses au cours des cinq premiers mois de 2019. Toutefois, de juin à novembre (les données les plus récentes disponibles), les ventes ont été inférieures en 2019 à chaque mois comparable de 2018. Les ventes mensuelles du secteur de la fabrication en Alberta ont chuté de 2,6 % en novembre et de 4,7 % d'une année sur l'autre[22].

Industries de services

En ce qui concerne le secteur des services, qui compte 1,735 million d'emplois, le nombre total d'emplois a diminué de 18 500 en janvier, tout en demeurant à peine à 6 800 pour l'année.

Le commerce de gros et de détail, la plus importante industrie de l'Alberta en termes d'emploi, a connu des pertes d'emplois au cours du mois (-9 000) et d'une année sur l'autre (-2 900). L'industrie a été profondément touchée par la crise prolongée dans le secteur provincial de l'énergie. Les ventes combinées en Alberta ont diminué de 2 % en novembre par rapport à octobre. À un peu plus de 13,2 milliards de dollars, les ventes de novembre 2019 ont diminué de 2,9 % par rapport à novembre 2018. Si l'on jette un regard sur le passé, sur la période de cinq ans allant de novembre 2014 à novembre 2019, la valeur totale des ventes au détail en Alberta a diminué de 0,2 %, comparativement à un gain de près de 20 % à l'échelle du Canada[23]. Le commerce de gros s'est encore détérioré; les ventes totales en novembre 2019 étaient de 7,3 % inférieures à celles constatées en novembre 2014[24]. Le ralentissement des ventes freine l'activité commerciale et persistera probablement jusqu'à ce que les investissements dans le pétrole et le gaz recommencent à augmenter.

En janvier, l'industrie des soins de santé et de l'aide sociale, la deuxième industrie en importance de l'Alberta selon le nombre d'employés, a affiché une légère baisse des gains d'emploi pour le mois (-0,3 %), mais elle est demeurée à la hausse pour l'année (+5,7 %). Les soins de santé, de même que les services d'enseignement et l'administration publique, font partie des industries du secteur public. En règle générale, la hausse de l'emploi dans le secteur public tend à témoigner d'une croissance démographique, laquelle dépend peu des conditions économiques. Par conséquent, ces industries ont été moins touchées par le ralentissement du secteur pétrolier et gazier que celles du secteur privé comme le commerce. Cela dit, dans son premier budget, le nouveau gouvernement de l'Alberta propose un changement de cap et une réduction de 2,8 % des dépenses de fonctionnement de la province. La province a l'intention de réduire sa fonction publique de 7,7 % sur quatre ans en recourant à des mesures de restriction à l'embauche et à l'attrition, et de réduire les subventions d'exploitation des établissements d'enseignement postsecondaire d'au plus 7,9 %[25].

Analyse régionale

Au cours de la dernière année, l'emploi a augmenté dans trois des régions économiques de l'Alberta. En pourcentage, Camrose-Drumheller a dominé la province au chapitre de la croissance de l'emploi (+9,4 %), tandis que Red Deer était la région la plus performante (-10,9 %).

Données mensuelles sur la population active, par région économique, Alberta
Moyennes mobiles de trois mois
données non désaisonnalisées
Emploi Taux de chômage
Janvier 2020
('000)
Janvier 2019
('000)
Variation annuelle
(%)
Janvier 2020
(%)
Janvier 2019
(%)
Variation annuelle
(points de %)
Alberta 2 318,5 2 325,7 -0,3 7,0 6,3 0,7
Régions économiques
Lethbridge-Medicine Hat 142,7 138,3 3,2 4,5 5,4 -0,9
Camrose-Drumheller 99,7 91,1 9,4 5,1 7,8 -2,7
Calgary 909,4 896,1 1,5 6,9 6,9 0,0
Banff-Jasper-Rocky Mountain House et
Athabasca-Grand Prairie-Peace River
181,0 185,5 -2,4 6,5 4,8 1,7
Red Deer 107,4 120,6 -10,9 7,4 4,4 3,0
Edmonton 800,3 812,8 -1,5 7,9 6,2 1,7
Wood Buffalo-Cold Lake 78,0 81,3 -4,1 5,3 5,6 -0,3

Remarque : Les totaux peuvent me pas correspondre aux sommes indiquées en raison des arrondissements
Source : Statistique Canada Enquête sur la population active – Tableau 14-10-0293, anciennement CANSIM 282-0122

Dans Lethbridge-Medicine Hat, l'emploi a augmenté de 3,2 % par rapport à janvier 2019. Le taux de chômage a diminué de 0,9 point de pourcentage pour s'établir à 4,5 %, soit le taux le plus bas de toutes les régions de la province. La croissance a été alimentée par un secteur des services vigoureux, qui a contrebalancé les pertes d'emplois dans le secteur de la production de biens. On s'attend à ce que le secteur de la production de biens se renforce en 2020, alors qu'on prévoit le début de la construction d'un certain nombre de projets d'énergie renouvelable. Cela comprend la première phase du parc éolien Forty Mile de Suncor Energy, situé sur 50 000 acres de terrain entre Lethbridge et Medicine Hat[26]. La construction de deux autres parcs éoliens près de Medicine Hat doit commencer l'été prochain, maintenant que les obstacles réglementaires ont été éliminés[27].

En janvier, l'emploi d'une année sur l'autre a augmenté de 9,4 % pour s'établir à environ 99 700 dans Camrose-Drumheller. Sur le plan de l'industrie, un recul dans les secteurs de l'agriculture et du commerce de gros et de détail a été contrebalancé par des gains d'emplois appréciables dans les secteurs de la construction et de la fabrication. On s'attend à ce que l'industrie de la construction continue de croître à la suite d'une annonce de financement pour l'un des plus grands projets d'énergie solaire en Amérique du Nord. Le projet Travers Solar, à Vulcan, est financé à hauteur de 500 millions de dollars par Copenhagen Infrastructure Partners, originaire du Danemark. La construction doit commencer au milieu de 2020, ce qui créera plus de 500 emplois. Une fois terminé, le projet comprendra 1,5 million de panneaux solaires qui produiront 800 millions de kWh par année, ce qui suffira à alimenter plus de 100 000 foyers[28].

L'emploi a diminué de 2,4 % dans Banff-Jasper-Rocky-Mountain House and Athabasca-Grande Prairie-Peace River par rapport à janvier 2019. En conséquence, le taux de chômage de la région a augmenté de 1,7 % pour atteindre 6,5 %. Dans le domaine de l'énergie, Pipestone Energy Corp. prévoit des dépenses en immobilisations de 145 à 155 millions de dollars en 2020. Cela comprend 24 puits forés prévus, comparativement à dix en 2019[29].

D'une année sur l'autre, Red Deer a perdu 13 200 emplois (-10,9 %) en janvier, et le taux de chômage a augmenté de trois points de pourcentage pour atteindre 7,4 %. À 107 400 emplois, il s'agit du plus bas niveau d'emploi de la région depuis mai 2016, pendant la récession provinciale. La prospérité de Red Deer a été étroitement liée à l'industrie pétrolière et gazière conventionnelle; une baisse des prix et des forages a des répercussions négatives sur la région. Cependant, l'Association canadienne des producteurs pétroliers prévoit que les investissements dans les sables bitumineux et le gaz naturel augmenteront de 4 % par rapport aux niveaux de 2019[30]. Afin d'encourager l'investissement, le gouvernement de l'Alberta a permis aux producteurs de forer de nouveaux puits de pétrole classiques sans être restreints par des limites de production[31].

Dans le nord-est, Wood Buffalo-Cold Lake comptait environ 81 300 emplois, en baisse de 4,1 % par rapport à l'année précédente. Au cours de la même période, le taux de chômage régional a diminué de 0,3 point de pourcentage pour s'établir à 5,3 % du fait qu'environ 3 700 personnes (-4,3 %) ont quitté la population active. L'emploi a stagné dans la région en l'absence de nouveaux projets d'exploitation des sables bitumineux. Toutefois, cela pourrait changer, puisque la mine de sables bitumineux Frontier proposée par Teck Resources, d'une valeur de 20,6 milliards de dollars, attend l'approbation du Cabinet fédéral. Si elle est construite, l'importante installation emploiera plus de 7 000 personnes pendant la construction et jusqu'à 2 500 personnes pendant ses 40 années d'exploitation. Il est important de prendre note que, même si le gouvernement fédéral approuve la mine, rien ne garantit qu'elle sera construite. Le PDG de Teck a déclaré que, pour que le projet aille de l'avant, trois conditions doivent être remplies : l'oléoduc Trans Mountain doit être construit, il faut un partenaire pour construire la mine et le prix du pétrole doit être suffisamment élevé[32]. Les analystes ont souligné que, pour que la mine soit rentable sur sa durée de vie de 40 ans, le prix du pétrole devra être de 75 $ US, soit près de 20 $ US de plus qu'à l'heure actuelle. Le gouvernement fédéral a jusqu'au 28 février 2020 pour prendre une décision.

Deux projets d'exploitation des sables bitumineux ont été approuvés par les organismes de réglementation, mais on attend toujours les décisions d'investissement des entreprises : le projet May River de Grizzly Oil Sands, évalué à 200 millions de dollars, et la mine Aspen d'Imperial Oil, évaluée à 2,6 milliards de dollars.

Le marché du travail de la région d'Edmonton a continué de ralentir en janvier. D'une année sur l'autre, l'emploi dans la région a diminué de 1,5 % (-12 500) pour s'établir à environ 800 300. La région affiche le taux de chômage le plus élevé de la province, soit 7,9 %. Les gains d'emploi dans le secteur de la production des biens ont été contrebalancés par les pertes du secteur des services. L'emploi dans le secteur public a affiché le pire résultat de la province. Il s'agira probablement d'une tendance en 2020, car les compressions budgétaires provinciales toucheront les municipalités et les districts scolaires.

Les écoles publiques d'Edmonton instaurent un programme d'encouragement à la retraite pour les enseignants, le personnel de soutien et les administrateurs. La mesure incitative vise à appuyer la planification budgétaire dans la foulée de la réduction du financement du budget provincial de l'éducation et de l'augmentation du nombre d'élèves. Le chef des ressources humaines du district a fait remarquer que ce programme n'est pas une réponse directe aux réductions du financement provincial, mais qu'il est connexe[33].

L'emploi à Calgary a augmenté de plus de 13 000 (+1,5 %) d'une année sur l'autre. Cependant, le taux de chômage dans la région est demeuré à 6,9 %, alors que la population active augmentait également. La hausse de l'emploi est attribuable à l'excellent rendement du secteur des services. Un nouveau programme de formation pour les professionnels du secteur pétrolier et gazier déplacés contribuera à maintenir cet élan. EDGE UP cible les professionnels, comme les ingénieurs et les géoscientifiques, déplacés par le changement structurel dans le secteur pétrolier et gazier au cours des dernières années. Les participants acquerront des compétences pour accéder à des emplois dans l'industrie de la technologie à forte demande. La première cohorte de ce programme pilote de deux ans commence en février 2020[34].

Remarque

Les auteurs ont pris un soin particulier à rédiger ce document en fondant leurs recherches sur des informations sur le marché du travail qui étaient exactes et pertinentes au moment de la publication. Le marché du travail étant en évolution constante, les données fournies peuvent avoir changé depuis la publication de ce document. Nous encourageons les lecteurs à consulter d'autres sources pour obtenir des renseignements supplémentaires sur l'économie et le marché du travail locaux. Les renseignements présentés dans ce document ne reflètent pas nécessairement les politiques officielles d'Emploi et Développement social Canada.

Préparé par : Direction de l'information sur le marché du travail, Service Canada, Alberta
Pour de plus amples informations, veuillez contacter l'équipe de l'IMT
Pour de l'information sur l'Enquête sur la population active, visitez le site Web de Statistique Canada

Notes de bas de page

  1. Statistique Canada. Tableau 14-10-0287-01 – Caractéristiques de la population active, données mensuelles désaisonnalisées et la tendance-cycle, 5 derniers mois. Consulté le 7 février 2020. https://www150.statcan.gc.ca/t1/tbl1/fr/tv.action?pid=1410028701&request_locale=fr

  2. Statistique Canada. Tableau 14-10-0288-01 – Emploi selon la catégorie de travailleur, données mensuelles désaisonnalisées et non désaisonnalisées, 5 derniers mois (x 1 000). Consulté le 7 février 2020. https://www150.statcan.gc.ca/t1/tbl1/fr/cv.action?pid=1410028801&request_locale=fr

  3. Statistique Canada. Tableau 14-10-0222-01 – Emploi, rémunération horaire et hebdomadaire moyenne (incluant le temps supplémentaire) et heures hebdomadaires moyennes pour l'ensemble des industries excluant les entreprises non classifiées, données mensuelles désaisonnalisées. Consulté le 6 février 2020. https://www150.statcan.gc.ca/t1/tbl1/fr/cv.action?pid=1410022201&request_locale=fr

  4. Statistique Canada. Tableau 14-10-0011-01 – Prestataires d'assurance-emploi (prestations régulières) par province et territoire, données mensuelles désaisonnalisées. Consulté le 6 février 2020. https://www150.statcan.gc.ca/t1/tbl1/fr/cv.action?pid=1410001101&request_locale=fr

  5. Statistique Canada. Tableau 14-10-0287-01 – Caractéristiques de la population active, données mensuelles désaisonnalisées et la tendance-cycle, 5 derniers mois. Consulté le 7 février 2020. https://www150.statcan.gc.ca/t1/tbl1/fr/tv.action?pid=1410028701&request_locale=fr

  6. Ibid

  7. Government of Alberta, Economic Dashboard, Oil production, 5 février 2020. Consulté le 6 février 2020. https://economicdashboard.alberta.ca/OilProduction (en anglais seulement)

  8. The Canadian Press, Canada produces more greenhouse gas emissions than any other G20 country, new report says; 14 novembre 2019. Consulté le 9 décembre 2019. https://www.thestar.com/news/canada/2018/11/14/canada-produces-most-greenhouse-gas-emissions-than-any-other-g20-country-new-report-says.html (en anglais seulement)

  9. Government of Alberta, Oil Prices. Consulté le 7 février 2020. https://economicdashboard.alberta.ca/OilPrice (en anglais seulement)

  10. CBC News, Alberta eases oil curtailment for operators who ship extra barrels by rail; 31 octobre 2019. Consulté le 6 décembre 2019. https://www.cbc.ca/news/canada/edmonton/crude-rail-alberta-oil-curtailment-1.5342420 (en anglais seulement)

  11. Financial Post, Enbridge clears last curdle on $9-billion Line 3 pipeline project, 3 février 2020. Consulté le 6 février 2020. https://business.financialpost.com/commodities/energy/enbridge-line-3-oil-pipeline-clears-hurdle-minnesota-regulator-rules-environment-statement-adequate-2 (en anglais seulement)

  12. CBC, Cost of Trans Mountain expansion soars to $12.6B; 7 février 2020. Consulté le 7 février 2020. https://www.cbc.ca/news/politics/vassy-trans-mountain-pipeline-1.5455387 (en anglais seulement)

  13. Global News, Extreme cold warning in place in Alberta, vent chills of -40 expected in some regions; 17 janvier 2020. Consulté le 7 février 2020. https://globalnews.ca/news/6401295/extreme-cold-warning-arctic-airmass-alberta/ (en anglais seulement)

  14. Statistique Canada, Tableau 34-10-0066-01 – Permis de bâtir, par type de structure et type de travaux (x 1 000), données désaisonnalisées. Consulté le 10 février 2020. https://www150.statcan.gc.ca/t1/tbl1/fr/tv.action?pid=3410006601&request_locale=fr

  15. Statistique Canada, Tableau 34-10-0143-01 – Société canadienne d'hypothèques et de logement, logements mis en chantier, en construction et achèvements dans les centres de 10 000 habitants et plus, pour Canada, provinces, et certaines régions métropolitaines de recensement. Consulté le 11 février 2020. https://www150.statcan.gc.ca/t1/tbl1/fr/tv.action?pid=3410014301&request_locale=fr

  16. Statistique Canada, Tableau 34-10-0149-01 – Société canadienne d'hypothèques et de logement, écoulements et inventaire non-écoulé, logements nouvellement achevés, selon le type de logement dans les régions métropolitaines du recensement Consulté le 7 février 2020. https://www150.statcan.gc.ca/t1/tbl1/fr/tv.action?pid=3410014901&request_locale=fr

  17. Conseil canadien du canola, Statement on trade with China, 6 mars 2019. Consulté le 11 mars 2019. Consulté le 6 septembre 2019 https://www.canolacouncil.org/news/canola-council-of-canada-statement-on-trade-with-china/ (en anglais seulement)

  18. CBC, Canadian pork and beef exports to China resuming, says Trudeau; 5 novembre 2019. Consulté le 6 février 2020. https://www.cbc.ca/news/politics/canada-pork-beef-trudeau-1.5348532 (en anglais seulement)

  19. Statistique Canada, Tableau 12-10-0119-01 – Commerce international de marchandises par province, par produit et les principaux partenaires commerciaux (x 1 000). Consulté le 10 février 2020. https://www150.statcan.gc.ca/t1/tbl1/fr/tv.action?pid=1210011901&request_locale=fr

  20. Government of Alberta, Alberta Crop Report – Final Report for 2019; publié le 3 décembre 2019. Consulté le 9 décembre 2019 https://open.alberta.ca/dataset/af95ff5b-f8cc-4fd9-9bd6-e2642816028e/resource/d0d9166b-444a-4bb5-9a15-e18a3d467869/download/af-crop-report-2019-12-03.pdf (en anglais seulement)

  21. CBC, Dow to build ethylene plant expansion for more than US$200M; 2 janvier 2020. Consulté le 10 février 2020. https://www.cbc.ca/news/canada/edmonton/dow-to-build-alberta-ethylene-plant-expansion-for-more-than-us-200m-1.5448102 (en anglais seulement)

  22. Statistique Canada, Tableau 16-10-0048-01 – Ventes pour les industries manufacturières selon l'industrie et province, données mensuelles (dollars sauf indication contraire) (x 1 000). Consulté le 6 février 2020. https://www150.statcan.gc.ca/t1/tbl1/fr/tv.action?pid=1610004801&request_locale=fr

  23. Statistique Canada, Tableau 20-10-0008-01 – Ventes de commerce de détail par province et territoire (x 1 000), novembre 2019. Consulté le 6 février 2020. https://www150.statcan.gc.ca/t1/tbl1/fr/tv.action?pid=2010000801&request_locale=fr

  24. Statistique Canada, Tableau 20-10-0074-01 – Commerce de gros, ventes (x 1 000) Consulté le 6 février 2020. https://www150.statcan.gc.ca/t1/tbl1/fr/tv.action?pid=2010007401&request_locale=fr

  25. Government of Alberta, Budget 2019: A plan for jobs and the economy. Consulté le 7 février 2020. https://www.alberta.ca/release.cfm?xID=64699EEBC26A1-FD76-2D38-DF0C13186BA594F5 (en anglais seulement)

  26. JWN Energy, Suncor going ahead with $300MM new Alberta wind farm, 4 décembre 2019. Consulté le 6 décembre 2019. https://www.jwnenergy.com/article/2019/12/suncor-going-ahead-300mm-new-alberta-wind-farm/ (en anglais seulement)

  27. Medicine Hat News, Pair of wind farms clear regulatory government barriers, 26 octobre 2019. Consulté le 6 décembre 2019. https://medicinehatnews.com/news/local-news/2019/10/26/pair-of-wind-farms-clear-regulatory-governmental-hurdles/ (en anglais seulement)

  28. CBC, $500M investment means construction to start on Canada's largest solar farm this year, 4 février 2020. Consulté le 7 février 2020. https://www.cbc.ca/news/canada/calgary/travers-solar-investment-1.5450846 (en anglais seulement)

  29. Pipestone Energy Corp. Provides Its 2020 Capital Budget And Guidance, An Operations Update, And Announces The Exercise Of An Option To Expand The 8-15 Compression Station, 16 janvier 2020. Consulté le 7 février 2020. https://pipestonecorp.com/newsblog/2020/1/14/pipestone-energy-corp-provides-its-2020-capital-budget-and-guidance-an-operations-update-and-announces-the-exercise-of-an-option-to-expand-the-8-15-compression-station (en anglais seulement)

  30. CBC, CCAP forecasts oil and gas spending will rise $2B this year, 30 janvier 2020. Consulté le 10 février 2020. https://www.cbc.ca/news/canada/calgary/capp-projection-oil-gas-spending-1.5446169 (en anglais seulement)

  31. Alberta lifts curtailment cap for new conventional oil wells, 8 novembre 2019. Consulté le 10 février 2020. https://www.cbc.ca/news/canada/edmonton/drilling-conventional-oil-alberta-curtailment-1.5352746 (en anglais seulement)

  32. Calgary Herald, Varcoe: Beyond politics, Teck's oilsands project hinges on partners, pipelines – and prices, 31 janvier 2020. Consulté le 7 février 2020. https://calgaryherald.com/opinion/columnists/varcoe-facing-political-and-economic-challenges-final-decision-on-frontier-should-shift-to-teck (en anglais seulement)

  33. Edmonton Journal, Edmonton Public Schools providing incentive for retirement in wake of budget cuts, 31 janvier 2020. Consulté le 7 février 2020. https://edmontonjournal.com/news/local-news/edmonton-public-schools-providing-incentive-for-retirement-in-wake-of-budget-cuts (en anglais seulement)

  34. Calgary Economic Development, Program launches to help displaced oil and gas professionals transition to jobs in tech, 19 décembre 2020. Consulté le 7 février 2020. https://www.globenewswire.com/news-release/2019/12/19/1963184/0/en/Program-launches-to-help-displaced-oil-and-gas-professionals-transition-to-jobs-in-tech.htm (en anglais seulement)

Date de modification :