Information sur le marché du travail Explorer des carrières par compétences essentielles

Profil de compétences essentielles

Ce profil contient une liste d’exemples de tâches qui illustrent la façon dont chacune des 9 compétences essentielles est généralement utilisée par la majorité des travailleurs dans cette profession. Les niveaux de complexité évalués varient de 1 (tâche de base) à 5 (tâche avancée).

Vous pouvez utiliser ce profil afin de :
Trouver un emploi
rédiger votre curriculum vitae et vous préparer pour une entrevue
Planifier votre carrière
déterminer quelle carrière vous conviendrait le mieux en fonction de vos compétences
Gérer votre personnel
rédiger des offres d’emploi, évaluer le rendement du personnel et préparer des formations

Découvrez d’autres aspects de cette profession

Pour en savoir plus sur cette profession, consultez la fiche métier connexe. Elle contient des renseignements sur les salaires en vigueur, les débouchés professionnels et les autres compétences requises.

Consulter la fiche métier

Enseignants/enseignantes au niveau collégial et autres instructeurs/instructrices de programmes de perfectionnement(4021)

Les enseignants au niveau collégial et les autres instructeurs de programmes de perfectionnement de ce groupe enseignent les matières scolaires, les arts appliqués, les matières de formation professionnelle et les techniques dans des cégeps, des collèges communautaires, des collèges dagriculture, des instituts techniques et professionnels, des écoles de langue et dautres établissements de niveau collégial. Ce groupe de base comprend aussi les formateurs qui travaillent au sein détablissements denseignement privés, dentreprises, dorganismes communautaires et des gouvernements pour donner des cours internes de formation ou de perfectionnement. Les enseignants au niveau collégial qui sont chefs de département sont compris dans ce groupe.

Lecture Aide - Lecture
  • Lire les notes de collègues, d'étudiants et d'administrateurs. Lire, par exemple, des notes d'étudiants qui demandent un rendez-vous pour discuter du matériel de cours, des devoirs et des progrès accomplis. Lire des notes d'administrateurs qui leur demandent de présenter les registres remplis des présences. (1)
  • Lire du texte dans des formulaires. Lire, par exemple, les commentaires des étudiants dans des formulaires d'évaluation et les raisons données pour le changement ou l'abandon d'un cours dans des formulaires de changement de cours. Examiner les commentaires d'autres instructeurs dans les dossiers d'antécédents des étudiants. Examiner les commentaires des employeurs dans les formulaires de stage sur la performance des étudiants dans les exercices pratiques. (2)
  • Lire des courriels et des notes de service de collègues et d'administrateurs. Lire, par exemple, les courriels de confrères concernant la date et l'heure des réunions de service ainsi que les ressources et le matériel didactiques. Lire les courriels d'administrateurs au sujet de la date et de l'emplacement des séances de formation et des charges d'enseignement de nouveaux cours. Lire des notes de service qui annoncent des changements aux procédures d'inscription, exigent la vérification du calendrier du semestre et fournissent des directives concernant l'administration et la remise des sondages auprès des étudiants. (2)
  • Lire, s'il y a lieu, les manuels de politiques et de procédures. Lire, par exemple, des manuels de politiques qui exposent les exigences en matière de présence des étudiants aux cours et les procédures d'examen. (3)
  • Lire, s'il y a lieu, divers journaux et des revues professionnelles. Par exemple, les enseignants de langues et de théâtre lisent les journaux et les revues locales pour trouver des articles intéressants à utiliser dans le cadre de discussions et d'activités en classe. Les formateurs de pompiers lisent des revues professionnelles comme «Fire Engineering» et «Fire Chief» pour se tenir au fait des exigences techniques et en matière de leadership dans leur secteur d'activité. Les instructeurs en affaires et privés lisent des revues comme «Commerce», «Communication World» et «Macleans». (4)
  • Lire, s'il y a lieu, des documents de travail et des rapports. Par exemple, les instructeurs en école professionnelle lisent, s'il y a lieu, des rapports sur les changements des normes de l'industrie et des changements prévus en matière de main-d'oeuvre et de demande. Les instructeurs des employés de chemin de fer lisent, s'il y a lieu, des rapports d'enquête sur les accidents de train et les déraillements afin de repérer des changements sur la sécurité et les procédures susceptibles de toucher le programme d'études. (4)
  • Lire, s'il y a lieu, des conventions collectives, des contrats et des demandes de proposition. Par exemple, les chefs de département lisent, au besoin, des conventions collectives pour confirmer les échelles salariales et les dispositions concernant le recrutement d'instructeurs à temps partiel. Les instructeurs privés et temporaires lisent, au besoin, les contrats de travail pour s'assurer que la propriété intellectuelle est protégée et qu'il existe des clauses de résiliation et de rééchelonnement. Ils lisent, s'il y a lieu, des demandes de proposition afin de comprendre la portée du travail pour lequel ils sont engagés. (4)
  • Lire des manuels et des programmes de cours. Lire, par exemple, des manuels et des plans de cours d'un oeil critique pour analyser les objectifs d'apprentissage proposés, pour planifier les devoirs et les activités d'enseignement et pour déterminer le matériel documentaire. Les chefs de département et les instructeurs principaux évaluent, s'il y a lieu, le programme du cours pour s'assurer que les normes organisationnelles et externes sont respectées. (5)
Utilisation de documents Aide - Utilisation de documents
  • Trouver des données dans des listes, des tableaux et des horaires. Trouver, par exemple, les numéros de cours, les heures-crédits, les heures de classe prévues et leur emplacement, les dates des examens, le nombre maximal d'élèves inscrits et le nom des instructeurs dans les répertoires des cours et les calendriers annuels de leur organisation. Les enseignants de théâtre examinent les listes des productions à venir dans leur collectivité afin de mieux conseiller les étudiants et de planifier des activités parascolaires. Les enseignants de mathématiques consultent des listes de formules dérivées pour sélectionner les fonctions appropriées. (2)
  • Trouver des données sur les étiquettes de produits et de documents. Par exemple, les enseignants examinent les étiquettes des enveloppes des sondages auprès des étudiants pour vérifier l'exactitude des renseignements, notamment la division scolaire, le département, le programme et la date. Les formateurs de pompiers examinent les étiquettes du Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail des extincteurs pour déterminer la teneur des produits chimiques, les dates d'inspection et les mesures de précaution. (2)
  • Trouver des données dans des formulaires. Trouver, par exemple, l'heure et la date des tournois, des débats et des autres activités organisées par l'institut dans les formulaires d'autorisation et les décharges. Examiner les formulaires de commentaires des étudiants pour trouver les notes dans une échelle d'évaluation, des réponses aux questions et des commentaires écrits. (2)
  • Inscrire des données dans des formulaires. Remplir, par exemple, des formulaires de commande de manuels et de photocopies en indiquant les quantités nécessaires, les échéances à respecter et les directives particulières pour l'impression et la reliure. Remplir les fiches de présence en indiquant le nombre d'heures régulières et d'heures supplémentaires travaillées pendant chaque période de paie. Les instructeurs qui supervisent les stagiaires remplissent des registres de déplacement en indiquant la date des déplacements, les destinations et le nombre de kilomètres parcourus. Les instructeurs privés remplissent des formulaires récapitulatifs indiquant la date et l'emplacement des séances, le nom des clients, le numéro des cours et le nombre de participants. (3)
Rédaction Aide - Rédaction
  • Écrire des aide-mémoire, de courtes notes et des courriels aux collègues et aux étudiants. Écrire, par exemple, des aide-mémoire dans un journal au sujet des changements de date de remise des devoirs et des tâches à accomplir. Écrire, s'il y a lieu, des notes dans les devoirs et les examens des étudiants pour indiquer les corrections qui s'imposent. Écrire, au besoin, des notes aux administrateurs sur des sujets comme les changements d'échéanciers et la taille des classes. Écrire, au besoin, des courriels aux coordinateurs de la technologie de l'information au sujet de l'utilisation d'ordinateurs portables. Les instructeurs privés envoient des courriels pour se renseigner sur les réservations des salles et la configuration des séances de formation à venir. (1)
  • Écrire des aide-mémoire aux collègues et aux étudiants. Par exemple, les enseignants écrivent des aide-mémoire pour informer les étudiants de l'heure et de la date des activités à venir, notamment des présentations, des sorties éducatives et des examens. Les chefs de département écrivent des aide-mémoire à l'intention du personnel sur divers sujets, notamment les changements de procédures d'inscription et les nouvelles exigences relatives à l'admissibilité aux laboratoires. (2)
  • Écrire, s'il y a lieu, des lettres de recommandation. Écrire, par exemple, s'il y a lieu, des lettres de recommandation appuyant la demande d'admission d'un étudiant à un stage ou un emploi. (3)
  • Écrire des plans de cours et de leçons. Écrire, par exemple, des plans de cours qui comprennent les coordonnées de l'instructeur, un aperçu et les objectifs du cours, le matériel didactique nécessaire, les exercices et les devoirs ainsi que la date et les critères des évaluations. Indiquer, s'il y a lieu, les politiques sur la présence et les devoirs en retard, et exposer leur démarche pédagogique. Rédiger les plans de leçons ainsi que le matériel didactique et les devoirs connexes. Les professeurs de langue fournissent par écrit, au besoin, des explications et des procédures à l'intention d'étudiants aux aptitudes différentes. (3)
  • Écrire, s'il y a lieu, des propositions et des demandes de subvention. Par exemple, les instructeurs privés écrivent, au besoin, des réponses aux demandes de propositions dans lesquelles ils exposent leurs qualifications, leurs plans de travail, leur personnel et leurs procédures en vue d'une évaluation et font rapport sur le contenu de la formation. Les instructeurs écrivent, au besoin, des demandes de subvention dans lesquelles ils exposent les objectifs de recherche et de développement, le public cible, la méthodologie de recherche et la façon dont ils vont présenter leurs conclusions. (4)
Calcul Aide - Calcul Calculs monétaires
  • Calculer les montants des demandes de remboursement des déplacements et des fournitures scolaires. Calculer les remboursements selon des taux de kilométrage et ajouter les montants de l'hébergement, des repas et des ressources pédagogiques qu'ils achètent. (2)
  • Calculer les montants des factures. Par exemple, les instructeurs confirment le prix du matériel documentaire et calculent les rabais, les taxes et les totaux. Les formateurs privés calculent, au besoin, le montant des factures pour leurs services professionnels en utilisant des taux horaires et journaliers. Ils ajoutent le montant des dépenses connexes et calculent les taxes applicables. (3)
Calendriers des budgets et des opérations comptables
  • Préparer le calendrier des cours, des installations et des programmes. Par exemple, les chefs de département préparent des calendriers pédagogiques pour leurs programmes. Ils utilisent des variables comme le nombre d'élèves inscrits dans chaque cours et la disponibilité des instructeurs à certains moments ou à certaines dates. Ils font des ajustements en fonction de l'augmentation ou de la diminution du nombre d'élèves qui s'inscrivent. (3)
  • Surveiller, au besoin, et modifier le budget du cours, du programme et du département. Par exemple, les instructeurs gèrent des budgets peu importants pour les fournitures et les biens consommables, ainsi que pour les installations dont ils s'occupent. Les chefs de département vérifient les dépenses allouées à leurs budgets. Ils créent, s'il y a lieu, et ajustent des budgets de fonctionnement annuels pour leurs départements à la suite d'une augmentation du nombre d'inscriptions. (3)
Mesures et calculs
  • Calculer le nombre et le type de matériel didactique nécessaire en fonction du nombre prévu d'étudiants inscrits. (1)
  • Évaluer les aptitudes et les connaissances des étudiants à l'aide d'examens, d'échelles d'évaluation et d'autres outils. Élaborer des méthodes mathématiques pour quantifier l'apprentissage. (3)
Analyses des données numériques
  • Recueillir, au besoin, et analyser les données relatives à l'inscription au cours et au taux de réussite. Par exemple, les chefs de département comparent le nombre d'étudiants terminant chaque cours. Ils examinent la distribution selon le sexe, l'âge et l'origine ethnique des étudiants. Ils comparent en outre le taux de réussite pour chaque instructeur. (3)
  • Compiler des données et analyser les résultats des évaluations et des examens. Par exemple, les instructeurs compilent des données sur le nombre de réponses exactes et inexactes données à chaque question d'examen afin de déterminer la fiabilité et la validité des questions. Ils calculent les moyennes et les écarts-types pour des ensembles de notes. Ils calculent la moyenne des notes des étudiants obtenues dans diverses évaluations, notamment des devoirs, des présentations et des examens. Ils comparent les résultats individuels aux moyennes de la classe. (4)
Calcul approximatif
  • Estimer le temps nécessaire pour terminer les activités d'apprentissage dans chaque plan de leçon. (1)
Communication verbale Aide - Communication verbale
  • Discuter des prix, des produits et des délais de livraison avec les fournisseurs. Par exemple, les instructeurs vérifient la disponibilité et les coûts des manuels auprès des libraires et des éditeurs. Les instructeurs en école professionnelle commandent des articles comme des outils, des gilets de haute sécurité et des fusées éclairantes auprès des fournisseurs. Les formateurs de pompiers commandent les examens auprès de la National Fire Protection Association. (1)
  • Discuter du travail en cours avec les collègues et les superviseurs. Discuter, par exemple, de l'horaire des cours avec d'autres enseignants. Rencontrer des superviseurs et des administrateurs pour clarifier les attentes concernant les devoirs et les nouvelles politiques, notamment la gestion du programme. (2)
  • Discuter des démarches et des stratégies pédagogiques avec les confrères, les collègues et les superviseurs. Discuter, par exemple, s'il y a lieu, des moyens de rendre les cours à la fois motivants et interactifs, ainsi que de leurs trouvailles, de leur expérience et de leurs démarches pédagogiques avec les confrères et les collègues. Les enseignants de programmes de perfectionnement discutent de l'expérience des étudiants en matière de placement professionnel avec les étudiants et les partenaires commerciaux. Les enseignants discutent, s'il y a lieu, de l'incidence des échéances plus serrées sur l'acceptation des demandes d'emploi, ainsi que de l'utilisation accrue des cours en ligne avec leurs superviseurs, et proposent des recommandations pour régler les problèmes communs. Ils discutent aussi des avantages de leurs programmes, du degré de satisfaction des étudiants, des exigences en matière de ressources supplémentaires et des horaires des cours. (3)
  • Animer, au besoin, et présider les réunions et faire des présentations. Par exemple, les chefs de département planifient et dirigent les réunions du personnel et du département. Ils favorisent les occasions de perfectionnement professionnel, examinent les exigences pour les plans de cours et suggèrent des procédures à même d'aider les étudiants qui éprouvent des difficultés. Ils animent des discussions sur les critères concernant le contenu du cours et les devoirs. Les chefs de département d'instituts professionnels et techniques président, s'il y a lieu, les comités consultatifs de l'industrie pour établir des normes industrielles et en assurer le respect. Les instructeurs font, à l'occasion, des présentations à l'intention d'une variété d'auditoires composés de professionnels, de membres de l'industrie et du grand public. Les instructeurs du secteur privé et du gouvernement animent, s'il y a lieu, des séances de planification stratégique. (3)
  • Guider, encadrer et conseiller les étudiants. Parler, par exemple, aux étudiants au sujet de leur absentéisme, chercher des renseignements sur les antécédents et les expériences scolaires des étudiants et conseiller les étudiants en fonction de leurs progrès. Les instructeurs professionnels et techniques encadrent et supervisent les stagiaires qui travaillent en milieu industriel. (3)
  • Enseigner dans leur domaine d'expertise aux étudiants. Expliquer les objectifs du cours, les devoirs et les attentes en matière de participation. Présenter la théorie, poser des questions aux étudiants et les faire participer aux discussions et aux activités. Remettre en question les points de vue et les concepts des étudiants pour stimuler leur compréhension de la matière. Modifier la présentation de la matière en conséquence de manière à motiver tous les étudiants. (4)
Capacité de raisonnement Aide - Capacité de raisonnement Résolution de problèmes
  • Éprouver des pannes d'équipement. Informer, par exemple, le secrétaire du département des pannes d'équipement lorsque des pièces d'équipement comme une photocopieuse ou un rétroprojecteur ne fonctionnent pas, et modifier leurs plans d'enseignement. Essayer d'évaluer la source du problème lorsqu'ils éprouvent des problèmes informatiques, communiquer avec la ligne de dépannage de leur institut pour obtenir de l'aide et demander de l'aide aux techniciens en informatique. (1)
  • Se rendre compte que la classe, le laboratoire ou l'atelier ne convient pas aux activités d'enseignement prévues. Réorganiser les meubles de la classe, le matériel de laboratoire et les aires de travail des ateliers. Modifier leurs plans d'enseignement et puiser dans leurs connaissances et leur expérience pour donner autrement une présentation lorsqu'une salle n'est pas suffisamment sombre pour diffuser des vidéos ou des présentations PowerPoint. Tenter, s'il y a lieu, de louer de l'équipement des fournisseurs et d'emprunter des machines aux écoles voisines lorsque des pièces d'équipement, dont des rétroprojecteurs, ne sont pas disponibles. (2)
  • Estimer faussement la durée des activités d'enseignement. Modifier leurs plans de leçon et faire le nécessaire pour s'assurer que les principaux objectifs pédagogiques sont respectés lorsqu'il y a trop d'activités prévues. Organiser d'autres activités et discussions qui feront participer les étudiants pour le reste du temps de cours lorsque toutes les activités prévues sont terminées avant la fin du cours. (3)
  • Se rendre compte que les étudiants sont incapables de saisir certaines notions, ont un rendement inégal et ne participent pas aux activités d'apprentissage. Discuter individuellement avec les étudiants pour déterminer les causes probables. Travailler, au besoin, avec des conseillers d'orientation professionnelle pour réévaluer les aptitudes aux études des étudiants et trouver un soutien et une formation qui leur conviennent. Vérifier les examens et les notes des étudiants pour déceler une tendance lorsque le rendement est inégal. Discuter avec les étudiants de leur rendement inégal. Examiner leur plan de leçon actuel et modifier leur stratégie d'enseignement lorsque des étudiants semblent perdre intérêt envers la matière et les activités du cours. (4)
Prise de décision
  • Déterminer, s'il y a lieu, les charges d'enseignement des instructeurs. Par exemple, les chefs de département examinent des facteurs comme les aptitudes, les antécédents et les champs d'intérêt des instructeurs lorsqu'ils leur assignent des cours. (2)
  • Déterminer la matière, la séquence des activités d'apprentissage et les méthodes d'enseignement. Examiner les lignes directrices du programme d'enseignement, les commentaires des étudiants des cours des années précédentes et les ressources documentaires disponibles. Utiliser leur expérience et leurs connaissances professionnelles pour prendre des décisions concernant le contenu et le déroulement des cours et des programmes. (3)
Pensée critique
  • Évaluer la pertinence et l¿efficacité des ressources pédagogiques et des documents d¿apprentissage. Ils examinent leurs plans de cours et les objectifs en matière d¿apprentissage et prennent en considération la disponibilité, le format et les coûts des ressources. Ils examinent les niveaux de participation en classe pour chaque activité éducative et le temps nécessaire pour chacune de ces activités. Ils prennent en considération les styles d¿apprentissage et les intérêts des étudiants et se penchent sur leur propre expertise en la matière et leurs propres expériences en utilisant différents documents. (3)
  • Évaluer l¿équité, la validité et la fiabilité des examens. Ils s¿assurent que les questions d¿examen tiennent réellement compte du contenu et des objectifs du cours. Ils examinent la formulation des questions d¿examen afin de prévenir toute interprétation fautive. Ils analysent les statistiques telles que le nombre d¿étudiants qui répondent de manière correcte à l¿élément d¿évaluation donné et examinent la répartition des niveaux de difficulté des questions. (3)
  • Évaluer les connaissances et les compétences des étudiants à différents stades du cycle de formation. Ils examinent les évaluations à l¿admission, les rapports de progrès intérimaires et les résultats finaux des étudiants. Ils prennent en considération la présence aux cours et la participation en classe, les présentations, les démonstrations pratiques et le rendement à l¿aide de critères propres au contenu et de rubriques d¿évaluation. Les formateurs en production théâtrale prennent en considération les atmosphères que créent les étudiants par la scénographie, l¿utilisation de matériaux, l¿éclairage, les costumes et les accessoires. Les formateurs en lutte contre l¿incendie tiennent compte des critères de rendement pour chaque tâche, de l¿utilisation et du placement de l¿équipement et des interactions avec les autres pompiers. Ils peuvent être amenés à consulter d¿autres formateurs pour rassembler des opinions et des observations supplémentaires. (3)
  • Ils peuvent être amenés à évaluer les qualifications de candidats à des postes d¿instructeurs vacants. Par exemple, les chefs de service examinent les diplômes scolaires, les acquis et l¿expérience des candidats. Ils examinent les niveaux de connaissances pratiques et les connaissances et l¿expérience des candidats quant à l¿utilisation de différentes technologies. Ils mènent des entrevues afin d¿évaluer la capacité de réflexion, les compétences en communication et les attitudes des candidats et communiquent avec les personnes citées à titre de références afin de vérifier les antécédents professionnels et confirmer auprès de ces personnes leurs impressions des capacités des candidats. (3)
  • Réaliser des évaluations formelles des programmes pédagogiques et de chaque cours. Par exemple, les chefs de service demandent aux étudiants et aux formateurs de soumettre leurs commentaires concernant le contenu et les documents de cours. Ils tiennent des réunions avec les comités consultatifs d¿associations industrielles et poursuivent des discussions avec des professionnels en exercice dans leurs domaines. Ils examinent les contenus de cours et les comparent avec des cours similaires offerts dans d¿autres établissements. Ils examinent les magazines de l¿industrie pour s¿assurer d¿être au courant des nouvelles techniques et technologies. (4)
Planification et organisation du travail

Planification et organisation de leur travail

Les enseignants au niveau collégial et les autres instructeurs de programmes de perfectionnement planifient et organisent chaque journée selon les horaires de classe établis. Ils planifient et organisent les cours pour respecter les objectifs d'apprentissage exposés dans le plan de cours et modifient leur enseignement en fonction des aptitudes et des besoins des étudiants. Les chefs de département doivent, à l'occasion, réorganiser leurs tâches pour répondre aux demandes des étudiants et aux besoins des instructeurs, ainsi que pour fournir des rapports, des prévisions et des mises à jour aux administrateurs du collège. (3)

Planification et organisation du travail des autres

Les chefs de département planifient et organisent le travail des enseignants. Les instructeurs participent, à l'occasion, aux initiatives de planification stratégique. (3)

Utilisation particulière de la mémoire
  • Se souvenir du nom des étudiants qui ont besoin de formation et de ressources d'apprentissage supplémentaires.
  • Se souvenir des nombreux mots de passe nécessaires pour avoir accès aux ordinateurs, aux bases de données et aux systèmes de messagerie vocale.
Recherche de renseignements
  • Trouver des renseignements sur les étudiants en les interrogeant, en examinant les dossiers scolaires et de formation et en consultant d'autres instructeurs. (2)
  • Trouver des renseignements sur les tendances et les changements de l'industrie dans leur domaine en lisant des revues professionnelles, en effectuant des recherches dans Internet, en discutant avec des collègues et en écoutant les spécialistes de l'industrie et les responsables des stages. (2)
  • Recueillir des données sur les programmes d'enseignement en demandant des commentaires aux étudiants, en discutant avec des collègues, en examinant le plan et le matériel du cours et en assistant aux réunions du comité consultatif de l'industrie. (3)
Technologie numérique Aide - Technologie numérique
  • Utiliser un logiciel de traitement de texte. Écrire des lettres à leurs superviseurs et des lettres de recommandation pour les étudiants. Créer des formulaires d'examen, de classement et d'évaluation. Créer des plans de cours et préparer des devoirs et des documents de cours. (2)
  • Utiliser des bases de données. Accéder, par exemple, aux dossiers des étudiants dans les bases de données de l'institut afin de trouver des renseignements, notamment leur adresse domiciliaire, et d'inscrire des notes et des commentaires. Accéder aux bases de données publiques, de l'institut et de la bibliothèque nationale afin de trouver des articles de journaux et du matériel documentaire d'enseignement. (2)
  • Utiliser un logiciel de communication. Échanger, par exemple, des courriels avec des étudiants, des confrères et des collègues. Les instructeurs privés échangent des courriels avec des clients au sujet des cours qu'ils préparent. Ils utilisent des caractéristiques du logiciel comme les listes de distribution et le message indiquant qu'ils sont absents du bureau. Les instructeurs inscrivent leurs rendez-vous, les dates de remise des devoirs et les tâches à accomplir dans leur calendrier en ligne. (2)
  • Utiliser d'autres applications et logiciels. Utiliser, par exemple, au besoin, des logiciels comme Blackboard et Web CT pour afficher des notes de cours, des devoirs et des renseignements supplémentaires à l'intention des étudiants. Utiliser, s'il y a lieu, des logiciels comme Banner pour consigner les notes des étudiants et des logiciels comme LXR-Test pour créer des banques de questions à utiliser lors de la préparation d'examens. (2)
  • Utiliser Internet. Utiliser, par exemple, les navigateurs Internet pour trouver des ressources d'apprentissage et pour commander du matériel d'enseignement. Naviguer sur le site Web de leur institut pour se renseigner sur les nouveaux programmes et initiatives. (2)
  • Utiliser un logiciel de création graphique. Créer, par exemple, et présenter des diaporamas à l'aide de logiciels de présentation comme PowerPoint. Créer, s'il y a lieu, des présentations multimédias utilisant des éléments textuels, graphiques, audio et vidéo. (3)
  • Utiliser des tableurs. Par exemple, les instructeurs utilisent des tableurs pour créer des tableaux dans lesquels ils consignent les notes des étudiants, calculent les statistiques et présentent des caractéristiques comme la répartition des notes. Les instructeurs privés créent, au besoin, des tableurs pour afficher les activités du cours et du programme ainsi que les transactions financières. (3)
Renseignements supplémentaires Aide - Renseignements supplémentaires Autres compétences essentielles :

Travail d'équipe

Les enseignants au niveau collégial et autres instructeurs de programmes de perfectionnement travaillent avec des employés administratifs pour déterminer les dates, les heures et les lieux de cours et pour régler les formalités d¿inscription des étudiants. Ils peuvent être amenés à travailler en équipe pour donner un cours, y compris les composantes théoriques et en laboratoire. Ils peuvent être amenés à superviser des instructeurs à temps partiel.

Formation continue

Les enseignants au niveau collégial et les autres instructeurs de programmes de perfectionnement doivent se tenir au fait de leur domaine d'expertise et sont responsables de l'établissement de leurs propres objectifs d'apprentissage. Ils apprennent au travail lors de la préparation des cours, dans le cadre de leurs discussions quotidiennes avec leurs collègues et les étudiants et en lisant des revues professionnelles et spécialisées. Ils se présentent, au besoin, aux conférences annuelles sur les domaines d'intérêt. (3)

Date de modification :