Information sur le marché du travail Explorer des carrières par compétences essentielles

Profil de compétences essentielles

Ce profil contient une liste d’exemples de tâches qui illustrent la façon dont chacune des 9 compétences essentielles est généralement utilisée par la majorité des travailleurs dans cette profession. Les niveaux de complexité évalués varient de 1 (tâche de base) à 5 (tâche avancée).

Vous pouvez utiliser ce profil afin de :
Trouver un emploi
rédiger votre curriculum vitae et vous préparer pour une entrevue
Planifier votre carrière
déterminer quelle carrière vous conviendrait le mieux en fonction de vos compétences
Gérer votre personnel
rédiger des offres d’emploi, évaluer le rendement du personnel et préparer des formations

Découvrez d’autres aspects de cette profession

Pour en savoir plus sur cette profession, consultez la fiche métier connexe. Elle contient des renseignements sur les salaires en vigueur, les débouchés professionnels et les autres compétences requises.

Consulter la fiche métier

Mécaniciens/mécaniciennes, techniciens/techniciennes et contrôleurs/contrôleuses d'avionique et d'instruments et d'appareillages électriques d'aéronefs(2244)

Les mécaniciens, les techniciens et les contrôleurs davionique et dinstruments et dappareillages électriques daéronefs installent, règlent, réparent et révisent les systèmes avioniques et les instruments et appareillages électriques daéronefs. Ce groupe de base comprend également les inspecteurs en avionique qui vérifient les instruments et les appareillages électriques et électroniques à la suite du montage, de modifications, de réparations ou de révisions. Les travailleurs dans ce groupe de base travaillent dans des entreprises de fabrication, dentretien, de réparation et de révision daéronefs, et pour des lignes aériennes, les Forces armées et dautres opérateurs daéronefs.

Lecture Aide - Lecture
  • Lire des mises en garde et des instructions sur des affiches et des étiquettes de produits pour voir à ce que les dangers soient évités et les méthodes de travail sécuritaires, respectées. Lire par exemple, à l'occasion, les instructions visant à éviter les dommages causés par les décharges électrostatiques, qui figurent sur l'emballage de composants électroniques sensibles. (1)
  • Lire des notes qui figurent sur des étiquettes de composants ainsi que dans des ordres d'exécution, des fiches techniques et des livrets techniques d'ateliers. Lire, par exemple, des instructions de réparation, d'essai et d'installation dans des fiches techniques. Lire la description de composants sur des étiquettes de pièces, de même que les entrées de carnets de vol qui précisent le travail effectué et celui à exécuter. (1)
  • Examiner attentivement les courriels envoyés par des collègues, des superviseurs et des fournisseurs sur des sujets comme les commandes de pièces, les problèmes techniques et les modifications au calendrier. (2)
  • Lire des notes de service, des avis et des bulletins pour connaître les nouveaux renseignements sur les politiques, les normes et les méthodes organisationnelles. Lire, par exemple, des notes de service sur l'adoption de nouvelles méthodes d'atelier pour des tâches comme la manipulation de produits chimiques et le contrôle de l'électricité statique. (2)
  • Lire et interpréter des entrées détaillées de carnets de vol d'aéronefs afin de mieux comprendre la source des défauts de fonctionnement d'instruments et de systèmes avioniques à bord, et d'en rechercher les causes. (3)
  • Lire des directives et des bulletins sur la sécurité, les aspects techniques et la navigabilité publiés par Transports Canada et les fabricants afin de se tenir au courant des normes et des exigences en matière de sécurité. Lire, par exemple, les modifications apportées aux méthodes de réparation, de remplacement et de conversion propres aux appareils avioniques. Examiner attentivement les bulletins pour se renseigner sur les normes et les règlements avioniques gouvernementaux qui s'appliquent au travail exécuté. (3)
  • Lire des manuels d'entretien et de réparation pour installer, régler et réparer des instruments et des systèmes dont des systèmes électriques. Consulter, par exemple, des manuels d'entretien pour y trouver les méthodes d'essai et d'étalonnage d'appareils avioniques. Examiner attentivement des manuels de localisation de pannes pour connaître des procédures et des directives précises de diagnostic de panne afin d'identifier des défectuosités d'appareils et des codes d'erreur. (4)
Utilisation de documents Aide - Utilisation de documents
  • Repérer des numéros de pièces, des types de modèle, des numéros de série et d'autres données techniques sur diverses étiquettes de produits. (1)
  • Examiner attentivement des affiches pour veiller à repérer des avertissements, des icônes de danger et des symboles relatifs à la sécurité en milieu de travail et d'autres données comme des voltages et des noms de produits chimiques. (1)
  • Remplir des étiquettes et des formulaires de suivi et de contrôle de la qualité. Inscrire, par exemple, des données relatives à l'identification d'aéronefs, à des codes de bulletins de service, à des essais et à des résultats ainsi qu'au travail réalisé sur des étiquettes de traçabilité et de sortie autorisée et dans des ordres d'exécutions, des feuilles de résumé d'essai et des formulaires d'inspection. Inscrire les résultats d'essais en utilisant des listes de vérifications d'essais. (2)
  • Repérer des renseignements dans des formulaires de suivi et de contrôle de la qualité. Trouver, par exemple, des renseignements sur des aéronefs et les motifs justifiant le retrait d'instruments et de pièces mécaniques et électriques dans des ordres d'exécution et des formulaires de commande. (2)
  • Extraire des données liées à des processus ainsi que des méthodes de diagnostic de panne qui figurent dans des listes de vérifications, des ordinogrammes et des arbres décisionnels. (2)
  • Repérer des données dans des listes et des tableaux. Trouver, par exemple, des spécifications d'exploitation dans des tableaux de spécifications et des feuilles d'analyse de données. Repérer des numéros de pièces dans des listes de pièces. (2)
  • Examiner attentivement des schémas pour y trouver des renseignements sur des instruments et des systèmes électriques. Repérer des schémas électriques et électroniques pour identifier les circuits et les appareils au moment de l'installation et de la réparation d'instruments et d'autres types d'équipement, et au moment du diagnostic de panne. (3)
  • Extraire des données qui se rattachent, entre autres, aux voltages indiqués sur l'écran d'un oscilloscope et aux pourcentages transmis par des analyseurs de distorsion harmonique. Interpréter ces écrans graphiques en observant, en déterminant et en définissant des formes comme les formes d'onde et les enveloppes de modulation, et se servir de ces renseignements pour détecter les défectuosités d'instruments, assurer l'entretien de ceux-ci et certifier leur navigabilité. (3)
  • Examiner des photographies et des dessins pour établir des séquences de montage et de démontage au moment d'installer et de raccorder des instruments avioniques et des pièces mécaniques comme des systèmes de radiodétection, des adaptateurs, des conservateurs de cap et des récepteurs radiophoniques. (3)
  • Repérer des dimensions, des angles et d'autres caractéristiques dans des dessins à l'échelle avant de mettre des composants dans des cartes de circuits imprimés et des instruments sur des panneaux d'affichage. (3)
Rédaction Aide - Rédaction Mécaniciens, les techniciens et les contrôleurs d'avionique, et d'instruments et d'appareillages électriques d'aéronefs
  • Rédiger des notes dans des documents comme des ordres d'exécutions et des feuilles de temps. Les techniciens en avionique rédigent, s'il y a lieu, une note dans un ordre d'exécution pour expliquer pourquoi un délai de démontage et de réparation d'instruments et de pièces mécaniques a été plus long que prévu, et pour donner un aperçu des préoccupations qui touchent le remplacement de pièces. (2)
  • Rédiger des commentaires dans des carnets de vol et des formulaires de contrôle de la qualité. Indiquer, dans des formulaires de rapport de difficultés en service, des renseignements et des préoccupations qui concernent l'entretien comme des défaillances mécaniques précoces et l'usure de pièces et de câblage. Écrire des commentaires dans des carnets de vol quant au report de travaux et à des événements importants survenus pendant les quarts de travail. (2)
  • Rédiger des courriels succincts à l'intention des collègues, du personnel de soutien technique et des fournisseurs. Demander, par exemple, des renseignements techniques à des fournisseurs, demander de l'aide à des collègues pour la résolution de problèmes techniques, et signaler toute anomalie touchant l'avancement du travail et tout défaut de fonctionnement d'instruments aux superviseurs. (2)
  • Rédiger, au besoin, des rapports d'incident et d'accident qui décrivent les incidents survenus et leurs suites. Décrire les incidents comme des problèmes récurrents avec des collègues, et donner des détails sur les mesures disciplinaires prises et le suivi prévu. Fournir, à l'occasion, de l'information détaillée sur des blessures, des dommages matériels et des mesures de suivi. (3)
  • Rédiger, s'il y a lieu, des rapports qui décrivent les résultats de l'inspection d'aéronefs. Décrire les méthodes utilisées, les essais effectués et les résultats obtenus. Interpréter les conclusions et recommander des mesures comme l'exécution de tâches additionnelles et non prévues au départ. Présenter des justifications et des recommandations de façon claire et exacte afin de voir à ce que les superviseurs prennent des décisions éclairées. (3)
Inspecteurs en avionique, en électricité et d'instruments d'aéronefs
  • Rédiger, au besoin, une description longue et complexe de nouveaux systèmes avioniques de même que d'autres modifications de système pour obtenir l'approbation de Transports Canada. Donner des détails qui expliquent en quoi ces modifications sont conformes à la réglementation sur l'avionique de Transports Canada. (3)
  • Rédiger, s'il y a lieu, des méthodes de réparation et d'entretien pour des systèmes et de l'équipement de bord, lesquelles doivent être explicites et non ambiguës de manière à guider correctement les techniciens. Rédiger, par exemple, des méthodes d'étalonnage en laboratoire pour des appareils d'aéronefs. (4)
Calcul Aide - Calcul Calculs monétaires
  • Calculer les frais de déplacement. Calculer les coûts associés aux déplacements, comme les dépenses liées à l'automobile, les frais d'hébergement et les frais liés aux repas en utilisant le taux au kilomètre et le taux quotidien établis. (2)
Calendriers des budgets et des opérations comptables
  • Analyser, s'il y a lieu, les coûts relatifs aux systèmes, aux appareils, à l'équipement et aux pièces avioniques. Comparer les coûts propres à la réparation et au remplacement de pièces et d'instruments pour déterminer l'option qui sera la plus rentable. (2)
  • Établir et surveiller, à l'occasion, des plans d'exécution pour des projets d'entretien et de révision d'aéronefs. Tenir compte des exigences relatives à la dotation, à l'équipement et aux pièces, et effectuer parfois plusieurs tâches concurrentes. Surveiller les retards de livraison de pièces, les délais prévus ainsi que l'utilisation et la disponibilité de l'équipement. Adapter les plans d'exécution afin de respecter les échéances. (3)
Mesures et calculs
  • Confirmer la mise en place de pièces dans des cartes de circuits imprimés et des tableaux de bord en prenant des mesures, comme celles de la profondeur, de la hauteur et de la largeur, et en utilisant des règles et des rubans à mesurer. (1)
  • Calculer les valeurs de dimensionnement pour des composants électriques et électroniques. Utiliser par exemple, au besoin, la loi d'Ohm pour calculer la valeur d'une résistance qui sert à limiter la quantité de courant dans un circuit. (2)
  • Calculer des dimensions en utilisant des mesures à partir de dessins à l'échelle. Calculer, par exemple, des dimensions pour confirmer la taille, l'emplacement et l'orientation d'appareils comme des instruments, des sondes de température, des supports et des panneaux d'affichage. (3)
  • Utiliser des techniques et outils spécialisés de mesure afin d'obtenir des mesures précises. Établir, relier et sélectionner, par exemple, des échelles convenables sur des multimètres pour mesurer des caractéristiques comme l'intensité du courant électrique, le voltage et la résistance de connecteurs, de câbles et de coupe-circuits. Prendre, s'il y a lieu, des mesures indirectes en ce qui concerne, entre autres, l'utilisation de la chute de tension admissible entre des résistances connues pour calculer l'intensité du courant dans des circuits. Établir, au besoin, des conditions simulées, en recourant par exemple à une charge fictive au moment de la mesure des activités d'émission d'un émetteur radio. Prendre, à l'occasion, des mesures pendant des vols et dans des conditions contrôlées. (3)
  • Calculer des dimensions et des angles au moment de concevoir, de mettre à l'essai et d'étalonner des composants de cellule et de l'équipement mécanique. Utiliser la géométrie afin de calculer les angles idéaux pour des volets, et les constantes de trigonométrie afin de calculer des angles de déviation à partir de mesures. (4)
Analyses des données numériques
  • Comparer des lectures et des résultats d'essais aux spécifications pour des variables comme la température, la pression cabine, la puissance du signal, la fréquence, le voltage, l'intensité du courant électrique et le nombre de tours par minute. Régler, par exemple, des altimètres, des indicateurs de la température extérieure et des compas de façon à ce que les mesures correspondent aux spécifications ou s'inscrivent dans le cadre de tolérances acceptables. (1)
  • Analyser des données relatives à la performance pour des appareils et instruments avioniques et électriques. Analyser des données qui proviennent de la lecture d'instruments et des résultats d'essais qui se rattachent à de l'équipement d'essai comme des analyseurs de spectre. Interpréter des données liées à la vibration d'aéronefs afin d'établir des formes et des crêtes à différentes vitesses en vue de déterminer si des instruments doivent être vérifiés avant leur entretien prévu. (3)
Calcul approximatif
  • Évaluer des angles et des dimensions au moment de monter et de régler des appareils comme des compas. Tenir compte de la différence entre des lectures et les valeurs requises ainsi que du degré de précision au moment de l'évaluation de ces angles et dimensions. (1)
  • Évaluer le délai nécessaire à l'exécution de tâches comme le démontage de tableaux de bord, la réparation d'appareils endommagés, le montage d'instruments et l'inspection d'aéronefs. Tenir compte des échéanciers antérieurs, de la complexité des tâches, du délai de livraison de pièces ainsi que de la disponibilité de collègues qualifiés. (2)
Communication verbale Aide - Communication verbale
  • Échanger des détails sur des tâches avec des collègues, des superviseurs et des fournisseurs. Discuter, par exemple, des résultats d'essais avec d'autres mécaniciens d'instruments, et commander des pièces précises auprès de fournisseurs. (1)
  • Discuter de questions techniques avec des collègues, des superviseurs, des clients, des représentants du secteur de la fabrication et des contrôleurs d'avionique. Échanger, par exemple, des idées quant aux possibilités de modification de cartes de circuits imprimés avec des collègues, des superviseurs et des clients. Consulter des pilotes au sujet des défectuosités d'instruments à bord, et discuter d'instruments avioniques et d'équipements défectueux avec des techniciens du fabricant et des collègues pour trouver la cause des pannes qui nécessitent des réparations difficiles. (2)
  • Donner aux apprentis des directives et des instructions. Donner, par exemple, aux apprentis des directives et des instructions nécessaires à l'exécution d'essais, au diagnostic de panne et à l'utilisation de méthodes de réparation, ainsi que des directives nécessaires à l'amélioration du rendement et de la qualité. (2)
  • Participer aux réunions régulières du personnel et aux réunions qui précèdent les révisions afin de discuter d'un large éventail de questions, dont les changements apportés aux politiques et aux méthodes, les affectations de projets de même que la santé et la sécurité. (2)
  • Participer, s'il y a lieu, à des conversations détaillées avec des superviseurs, des gestionnaires, des clients et des agents chargés de la réglementation. Discuter de réparations majeures et de possibilités de réparation, de la modification de conceptions, des exigences en matière de mise à niveau de l'équipement ainsi que des causes des accidents aériens et des problèmes qui se rattachent à des instruments. Présenter par exemple, à l'occasion les conclusions d'enquêtes à des clients et à des comités de gestion. Exposer des justifications et des recommandations quant aux interdictions de vol en attendant un essai plus approfondi et la proposition de méthodes afin de voir à ce que les défectuosités avioniques critiques soient résolues. (3)
Capacité de raisonnement Aide - Capacité de raisonnement Résolution de problèmes
  • Examiner les mesures à prendre lorsqu'il n'est pas possible de trouver des pièces de remplacement pendant la réparation d'instruments et d'équipements avioniques. Établir des sources de substitution comme des pièces et de l'équipement provenant d'instruments d'aéronefs au sol et d'instruments hors service. Examiner la qualité, l'usure, les calendriers d'entretien et la compatibilité des pièces empruntées avant de demander une approbation aux superviseurs. (2)
  • Constater que des apprentis omettent de respecter les attentes et les normes de travail. Constater que les apprentis ne respectent pas les échéances ou bien passent outre aux étapes et aux méthodes nécessaires à l'exécution du travail. Observer les apprentis pour cerner les problèmes, leur donner des directives et surveiller étroitement leur travail jusqu'à ce qu'ils satisfassent aux normes. (3)
  • Être aux prises avec des défectuosités intermittentes d'instruments et d'équipement avionique. Vérifier systématiquement l'ensemble des lectures d'équipement, des résultats d'essais, des entrées de carnets de vol et des fiches d'entretien antérieures afin d'isoler toute défectuosité. Réagir si des composants lâches créent des vibrations, lesquelles causent ensuite des défectuosités. Demander la modification de structures de montage pour minimiser les vibrations. (3)
  • Faire face à un manque de collaboration, ce qui a des répercussions sur l'environnement de travail. Réagir si des techniciens d'entretien d'aéronefs ne sont pas réceptifs à l'égard des suggestions et commentaires qui leur sont destinés. Demander conseil aux superviseurs et suivre au besoin des cours sur la gestion et la communication afin d'améliorer ses propres compétences de manière à accroître l'efficacité des échanges. (3)
Prise de décision
  • Choisir des matériaux et des méthodes pour exécuter des tâches de diagnostic de panne et de réparation. Décider de l'ordre que prend la recherche de la cause d'une panne ainsi que de l'enchaînement des premiers essais à effectuer. Se servir de leurs connaissances des instruments et de l'équipement avionique, et d'autres informations tirées de manuels et de documents. Être en mesure de décider correctement des méthodes à utiliser pour assurer le respect des échéances des projets. (2)
  • Décider du moment où une aide technique extérieure est nécessaire et où des essais et des travaux de réparation doivent être confiés à l'extérieur. Tenir compte, par exemple, des résultats d'essais existants, de l'expérience des intervenants, des dates d'achèvement et du type de réparation à faire. (2)
  • Décider de remplacer des pièces, composants et instruments défectueux. Tenir compte, par exemple, de l'usure extérieure, du nombre d'heures de vol, de l'âge des pièces, des indicateurs de contraintes, de la disponibilité des pièces à remplacer ainsi que des coûts et des échéanciers pendant l'inspection de câblage, de boîtes en tubage de fils et d'instruments analogues. Obtenir, s'il y a lieu, une approbation en ce qui concerne les pièces plus grosses et celles qui pourraient retarder l'achèvement des travaux au moment de prendre des décisions relatives au remplacement de pièces. (3)
  • Prendre, à l'occasion, des décisions quant à la navigabilité d'instruments d'aéronefs et de l'équipement avionique. Par exemple, les techniciens en avionique décident d'approuver la navigabilité d'instruments réparés de même que leur réutilisation active. Ils tiennent compte des résultats d'essais, de l'usure d'instruments et du nombre d'heures de vol. Les inspecteurs en avionique décident d'approuver des systèmes aéronautiques installés comme des systèmes de surveillance des vols après avoir examiné les notes des techniciens et comparé les résultats de tests de diagnostic et d'essais aux spécifications et aux normes. Ils prennent en tout temps des décisions éclairées de façon à assurer la sécurité des passagers et des membres d'équipage. (4)

Pensée critique

Mécaniciens/mécaniciennes, techniciens/techniciennes et contrôleurs/contrôleuses d¿avionique et d¿instruments et d¿appareillages électriques d¿aéronefs
  • Évaluer l¿aptitude à l¿usage de chaque instrument, appareillage et composante des aéronefs interdits de vol et des instruments inutilisables, en vue de les utiliser pour la réparation d¿autres instruments. Ils rassemblent de l¿information en examinant les commandes de travail antérieures, en effectuant des tests de diagnostic et en examinant les résultats. De plus, ils examinent les traces d¿usure, l¿âge, les heures de vol et les contraintes auxquelles les composantes de l¿aéronef ont été soumises. (2)
  • Ils jugent la fonctionnalité, l¿ergonomie et la sécurité des installations d¿instruments et d¿équipement. Ils examinent les dessins d¿aéronef, la fonction de chaque module et la facilité d¿accès aux fins de réparations futures. (2)
  • Ils évaluent l¿aptitude à l¿usage des aéronefs qui nécessitent encore des réparations avioniques. Ils examinent la contribution de chaque instrument et de chaque pièce au rendement global des systèmes de navigation et de la navigation. Ils évaluent le nombre de composantes et de pièces défectueuses et leur interdépendance avec la fonctionnalité et l¿opérabilité générales de l¿aéronef. Leur avis d¿expert est essentiel lorsque la somme de toutes les anomalies n¿entraîne pas nécessairement une interdiction de vol. Ils se servent de leur expérience pour recommander l¿interdiction de vol d¿un aéronef ou son usage limité à quelques vols. (3)
  • Évaluer le rendement des instruments d¿un aéronef et de ses systèmes électriques et avioniques. Ils rassemblent de l¿information en prenant des mesures, en lisant les carnets de vol, en examinant les résultats des tests et en discutant avec les membres d¿équipage. Ils analysent des données telles que les résultats d¿essais et les données diagnostiques dans le cadre de leur processus d¿évaluation. Leur avis d¿expert est essentiel dans une industrie où les préoccupations en matière de coûts et de sécurité sont importantes. (3)
  • Ils peuvent être amenés à évaluer la qualité et l¿exhaustivité des procédures de travail écrites. Par exemple, lorsqu¿ils examinent de nouvelles procédures de mise à l¿essai et de diagnostic, ils prennent en considération le ton et la clarté du langage, l¿exhaustivité des explications pour chacune des étapes et des termes spécialisés pour faire des recommandations. (3)
Contrôleurs/contrôleuses d¿avionique et d¿instruments et d¿appareillages électriques d¿aéronefs
  • Ils peuvent être amenés à évaluer le rendement de leurs collègues et des agents contractuels. Ils évaluent la qualité de leur travail en observant leurs attitudes et aptitudes à respecter les délais. Le jugement des contrôleurs quant au rendement des employés est essentiel pour répondre aux lignes directrices, aux spécifications et aux normes requises. (3)
  • Évaluer la qualité du travail exécuté par les mécaniciens et les techniciens. Ils effectuent des inspections visuelles, lisent les notes des techniciens et des pilotes inscrites dans les carnets de route et sur les cartes de travail et comparent les résultats des tests de diagnostic par rapport aux spécifications et aux normes. (3)
Planification et organisation du travail

Planification et organisation de leur travail

Les mécaniciens, techniciens et contrôleurs d'avionique et d'instruments et d'appareillages électriques d'aéronefs connaissent généralement les projets et les priorités par l'intermédiaire de leurs superviseurs. La capacité de gérer les priorités et l'ordre d'exécution des tâches est essentielle au respect des échéances. Les défaillances de systèmes, les pannes d'instruments et les urgences font en sorte que l'établissement de l'ordre de priorité et d'exécution des tâches est souvent nécessaire. S'il y a lieu, ils doivent travailler en équipe pendant la révision de systèmes, ainsi qu'intégrer des tâches à celles de collègues pendant la coordination de l'accès à des espaces de travail clos de même que l'essai d'équipement et d'outils, et planifier leurs propres tâches d'essai et les coordonner à celles des pilotes résidents et des contrôleurs aériens. (2)

Planification et organisation du travail des autres

Les mécaniciens, techniciens et contrôleurs d'avionique et d'instruments et d'appareillages électriques d'aéronefs sont responsables à l'occasion de la planification de l'attribution des tâches ainsi que de la formation pour les apprentis. (2)

Utilisation particulière de la mémoire
  • Se rappeler des consignes de sécurité de même que des normes et de la réglementation de Transports Canada.
  • Se rappeler du nom et du domaine de compétence de chaque ingénieur, technicien et technologue collaborateur pour faciliter la communication et la localisation des pannes d'équipement.
  • Se rappeler des différentes spécifications, des types de modèle et de l'emplacement des pièces et instruments utilisés dans les différents aéronefs.
Recherche de renseignements
  • Consulter des collègues qui ont une expertise quant à des instruments particuliers pour obtenir des renseignements sur la réparation de systèmes et d'équipement de bord mal connus. (2)
  • Trouver des renseignements techniques comme les spécifications d'essais et de composants, les tolérances opérationnelles, le diagnostic de panne, les méthodes de réparation et d'installation ainsi que les « principes de fonctionnement » dans des données et des manuels d'entretien, des bulletins de service, des listes de vérifications de diagnostic de panne, des ordinogrammes et des arbres décisionnels. (2)
Technologie numérique Aide - Technologie numérique
  • Avoir recours à Internet. Utiliser, par exemple, des navigateurs Internet comme Internet Explorer et Netscape Navigator afin d'explorer des sites Web sur la technologie des aéronefs, d'accéder à des manuels logiciels en ligne et de chercher des renseignements techniques, des normes, des procédures, des approvisionnements de même que de l'équipement. (2)
  • Se servir de bases de données. Utiliser, par exemple, des programmes de bases de données comme CAMP afin d'accéder à de l'information et de la gérer. Consulter des bases de données pour accéder à des procédures et fiches d'entretien. Réaliser des rapports d'entretien pour mettre à jour l'information des bases de données. (2)
  • Utiliser des logiciels de communication. Se servir, par exemple, de logiciels de communication comme Outlook Express afin d'échanger des courriels et des fichiers électroniques avec des clients, des collègues et des fournisseurs. (2)
  • Utiliser des logiciels de traitement de texte. Utiliser, par exemple, des programmes de traitement de texte comme Word pour préparer des rapports et des méthodes d'essai. Effectuer le formatage de texte et la mise en page, et intégrer des tableaux, des photographies et des graphiques, si besoin est. (3)
  • Utiliser des logiciels graphiques. Se servir par exemple, s'il y a lieu, de programmes graphiques comme PowerPoint afin de préparer des exposés en vue de cours de formation sur l'avionique. Concevoir des diaporamas et y intégrer du texte, des images et des dessins. Utiliser Visio afin d'élaborer des plans d'implantation pour des systèmes avioniques. (3)
  • Utiliser des tableurs. Avoir recours, par exemple, à des programmes de tableur comme Excel pour créer des tableurs en vue de tenir à jour des données sur l'entretien. Intégrer des formules pour mettre à jour automatiquement les données sur l'entretien et les pièces ainsi que les échéances d'entretien. (3)
  • Se servir de programmes de conception, de fabrication et d'ajustage assistés par ordinateur. Utiliser par exemple, au besoin le programme AutoCAD afin de créer des diagrammes schématiques pour les cartes de circuits imprimés. Avoir recours aux écrans de tableaux de bord pour faire fonctionner des tests de configuration de l'équipement électronique et pour obtenir des lectures diagnostiques. (3)
  • Utiliser d'autres applications sur ordinateur et logicielles. Se servir de systèmes spécialisés de gestion de vol comme PAWS. Télécharger des logiciels de systèmes de navigation dans des ordinateurs à bord, et installer, configurer et exploiter divers programmes d'équipement de diagnostic et d'essai gérés par ordinateur. (3)
Renseignements supplémentaires Aide - Renseignements supplémentaires Autres compétences essentielles :

Travail d'équipe

Les mécaniciens, les techniciens et les contrôleurs d¿avionique et d¿instruments et d¿appareillages électriques d¿aéronefs travaillent de façon autonome lorsqu¿ils exécutent des tâches de travail telles que la réalisation de tests, l¿analyse des résultats des tests et le remplacement et l¿installation de pièces, de composantes et de systèmes. Ils coordonnent leur travail avec celui d¿autres techniciens et de pilotes afin d¿exécuter des tâches telles que la mise à l¿essai et le réglage des compas, l¿installation de plus gros systèmes et la recherche des défectuosités et des défaillances d¿instruments et de systèmes. Ils peuvent être amenés à travailler avec des apprentis ou à les superviser. (2)

Formation continue

Les mécaniciens, techniciens et contrôleurs d'avionique et d'instruments et d'appareillages électriques d'aéronefs doivent constamment parfaire leurs connaissances. Si les superviseurs leur en font la demande, ils doivent assister à des ateliers, à des séances d'information et à des cours d'avancement professionnel donnés sur place par des fabricants et des établissements d'enseignement, Transports Canada et le Conseil canadien de l'entretien des aéronefs (CCEA). Ils participent par exemple, s'il y a lieu, à des séances de formation sur la santé et la sécurité ainsi qu'à des cours précis sur des instruments de vol électromécaniques et des systèmes avioniques qui leur permettent d'obtenir un certificat. Chaque jour, ils acquièrent de nouvelles connaissances et se tiennent au courant de la réglementation en s'entretenant avec des collègues et des fournisseurs, et en consultant des bulletins sur l'aviation, des revues, des manuels, des disques compacts, des guides, des rapports de recherche et des publications gouvernementales.

Les techniciens d'entretien d'aéronef (TEA) qui possèdent un permis de Transports Canada de même que les mécaniciens, techniciens et inspecteurs accrédités par le CCEA sont tenus de présenter des documents qui justifient le nombre d'heures de travail ainsi que la formation suivie afin de conserver leur accréditation et leur permis. Ils doivent, au besoin, élaborer leurs propres plans d'apprentissage, mais ils reçoivent une orientation des organisations de délivrance de permis et selon les exigences des employeurs. (3)

Date de modification :