Information sur le marché du travail Explorer des carrières par compétences essentielles

Profil de compétences essentielles

Ce profil contient une liste d’exemples de tâches qui illustrent la façon dont chacune des 9 compétences essentielles est généralement utilisée par la majorité des travailleurs dans cette profession. Les niveaux de complexité évalués varient de 1 (tâche de base) à 5 (tâche avancée).

Vous pouvez utiliser ce profil afin de :
Trouver un emploi
rédiger votre curriculum vitae et vous préparer pour une entrevue
Planifier votre carrière
déterminer quelle carrière vous conviendrait le mieux en fonction de vos compétences
Gérer votre personnel
rédiger des offres d’emploi, évaluer le rendement du personnel et préparer des formations

Découvrez d’autres aspects de cette profession

Pour en savoir plus sur cette profession, consultez la fiche métier connexe. Elle contient des renseignements sur les salaires en vigueur, les débouchés professionnels et les autres compétences requises.

Consulter la fiche métier

Matelots de pont sur les bateaux de pêche(8441)

Les matelots de pont à bord des bateaux de pêche exécutent diverses tâches manuelles pendant des voyages de pêche commerciale et font lentretien des bateaux de pêche. Ils travaillent dans des entreprises qui exploitent des bateaux de pêche commerciale et pour des pêcheurs indépendants.

Lecture Aide - Lecture
  • Lire les notes de leurs collègues pour se rappeler des tâches à effectuer. (1)
  • Lire des avis du ministère des Pêches et des Océans signalant des changements dans les politiques et les procédures. (2)
  • Lire des notes de service décrivant les tâches assignées aux matelots de pont. (2)
  • Lire des instructions présentées par étape dans les manuels sur la réparation de bateaux et de moteurs. (2)
  • Lire les indications sur les limites de levage et sur la stabilité des bateaux dans le manuel sur l'indemnisation des accidents. (2)
  • Lire les articles et les bulletins du syndicat ou dans le journal pour demeurer au fait des événements touchant l'industrie halieutique. (2)
  • Lire les mises à jour relatives à la navigation du ministère des Pêches et des Océans. (2)
  • Consulter un manuel de secourisme. (2)
Utilisation de documents Aide - Utilisation de documents
  • Lire les indications de sécurité et d'évacuation sur le bateau et au chantier naval. (1)
  • Lire les étiquettes des pièces à réparer, sur les provisions et sur le tableau de commande du bateau. (1)
  • Lire les listes laissées par le patron d'embarcation indiquant les choses à faire. (1)
  • Lire l'information dans le livret du moteur afin de déterminer la quantité de carburant qui reste dans la cuve en termes d'heures de consommation restantes. (1)
  • Consigner de l'information dans le livret du moteur. (1)
  • Lire le plan d'implantation. (2)
  • Consulter les schémas de filet pour créer ou réparer un filet. (2)
  • Lire l'écran du profondimètre qui indique la profondeur de l'eau, en brasses, et la forme des objets dans l'eau, et les interpréter. Le nombre de brasses doit être lu afin de déterminer la longueur de la bandingue à préparer. (2)
  • Remplir un formulaire du ministère des Ressources naturelles chaque jour au quai. (2)
  • Lire les annuaires des marées afin de planifier quand traverser un chenal. (3)
  • Surveiller le traceur graphique du Système de positionnement global et le radar afin de détecter les icebergs et les bateaux et de maintenir le cap. (3)
  • Lire et interpréter les cartes nautiques afin de planifier les itinéraires de navigation. Ces cartes montrent également où se trouvent les rochers et les écueils. (3)
  • Utiliser les dessins d'assemblage qui accompagnent les pièces employées pour réparer le bateau. (3)
  • Se servir de schémas au moment de réparer le moteur ou la turlutte automatique. (3)
Rédaction Aide - Rédaction
  • Rédiger au besoin des mémentos à l'attention des collègues. (1)
  • Consigner le nombre de poissons que chaque membre de l'équipage capture et noter le poids et l'espèce de ces poissons. (1)
  • Consigner dans le journal de bord l'heure à laquelle ils arrivent à destination. (1)
  • Consigner les conditions atmosphériques. (1)
  • Consigner l'information sur les pièces du moteur qui ont été remplacées ou tout problème qu'ils ont eu avec le moteur. (1)
Calcul Aide - Calcul Calculs monétaires
  • Accepter des paiements en espèces et rendre la monnaie pour le poisson vendu au quai. (1)
  • Calculer, à partir des prises totales quotidiennes, le pourcentage pour lequel ils doivent être rémunérés. Ils sont payés au pourcentage. (2)
  • Établir le montant des factures pour les réparations de filets, en calculant le prix par heure plus le coût du matériel. (2)
Calendriers des budgets et des opérations comptables
  • Retenir les montants dépensés pour les provisions. (1)
  • Déterminer la quantité de provisions à commander pour le bateau en tenant compte du nombre de membres d'équipage et de la durée de la sortie en mer. (2)
Mesures et calculs
  • Compter le nombre d'appats utilisés et le nombre de hameçons qui se brisent pendant la pêche. (1)
  • Mesurer et peser les poissons à répartir dans des caisses différentes selon leurs dimensions et leur poids. (1)
  • Mesurer la longueur d'une ligne ou d'un filet qui doit être réparé ou remplacé. (1)
  • Mesurer les jauges d'huile, de niveau d'eau et de carburant et le tachymètre afin de s'assurer qu'ils ne dépassent pas leur plage de fonctionnement. (1)
  • Compter le nombre de caisses de poissons pleines et calculer le poids total de la prise en multipliant ce nombre par une constante de 80 livres. On utilise la constante de 40 livres pour les demi-caisses. (2)
Analyses des données numériques
  • Calculer la proportion de males et de femelles capelans obtenus lors d'une pêche. (2)
Calcul approximatif
  • Évaluer le poids du poisson au toucher, d'après la taille et d'après leur expérience. (1)
  • Estimer le mou à donner à une amarre quand le bateau accosté compte tenu de la marée. (1)
Communication verbale Aide - Communication verbale
  • Utiliser le canal de trafic radio sur la radio maritime pour donner la position du navire et demander de l'information sur le trafic ou les conditions atmosphériques. (1)
  • Écouter les signaux de détresse à la radio maritime. (1)
  • Écouter les consignes ou les avertissements criés par le capitaine ou des membres d'équipage, comme « jetez l'ancre », qui indique qu'il est temps de lancer les amarrages. (1)
  • Parler avec d'autres membres d'équipage lorsqu'ils remontent les lignes pour coordonner leur travail efficacement et en toute sécurité ou discuter avec eux pour les informer de tout problème avec l'équipement. (1)
  • Informer le capitaine de l'apparition d'objets inconnus sur l'écran radar. (1)
Capacité de raisonnement Aide - Capacité de raisonnement Résolution de problèmes
  • Constater que des filets s'enchevêtrent quand ils les hissent hors de l'eau. Ils indiquent aux conducteurs de treuil d'arrêter jusqu'à ce que le filet soit décroché. (1)
  • S'apercevoir que des caisses de poissons penchent dangereusement sur le pont. Ils empilent alors les caisses pour empêcher qu'elles ne tombent. (1)
  • Remarquer des cordes éraillées qui pourraient poser un danger. Ils épissent le câble avant qu'il ne s'use davantage. (1)
  • Faire face à un défaut de fonctionnement du moteur. Ils effectuent des réparations mineures du moteur et d'autre matériel. (2)
Prise de décision
  • Décider, au besoin, quels repas cuisiner pour l'équipage. (1)
  • Décider de l'espace à laisser entre les poissons dans la caisse et de la quantité de glace à y mettre. (1)
  • Décider quels poissons, crustacés ou coquillages garder et lesquels rejeter. (2)
  • Décider des lignes et des appâts à utiliser et établir la quantité d'appâts à utiliser. (2)
  • Décider quand il est nécessaire de couper un filet pour le libérer d'un morceau de bois. (2)
  • Contribuer à la décision de l'équipage d'essuyer une tempête ou de retourner au port. La décision finale revient au capitaine, qui tient compte de la recommandation. (2)
Pensée critique

Il n'y a pas de renseignements sur la compétence de la pensée critique pour ce profil.

Planification et organisation du travail

Les matelots de pont sur les bateaux de pêche exécutent des tâches routinières et répétitives. Leur supérieur immédiat leur confie ces tâches qu'ils coordonnent avec leurs collègues. (1)

Utilisation particulière de la mémoire
  • Se souvenir des sons normaux faits par les moteurs et d'autres machines afin de cerner tout problème.
  • Se souvenir de l'emplacement des rochers, des écueils et des récifs dans l'eau.
  • Retenir le nombre de cordages et de mailles entre les cordages lorsqu'ils réparent les filets.
  • Retenir les caractéristiques des différentes espèces de poisson et se souvenir de la façon de les apprêter.
Recherche de renseignements
  • Communiquer avec le canal de trafic par radio pour donner la position du bateau et savoir si d'autres bateaux se trouvent à proximité. (1)
  • Demander de l'information à leur supérieur ou à leurs collègues comme la façon de faire un noeud particulier ou encore, en présence d'un poisson inhabituel, l'espèce à laquelle il appartient. (1)
  • Consulter les manuels de référence pour réparer les moteurs et d'autre matériel. (2)
Technologie numérique Aide - Technologie numérique
  • Utiliser des équipements informatisés tel qu'un écho sondeur. (1)
  • Utiliser d'autres applications informatiques. Par exemple, ils peuvent utiliser un traceur de route informatisé tel que le Système de positionnement global (GPS). Ils lisent, au besoin, les données et interprètent les cartes a l'écran pour déterminer le cap à prendre. (2)
Renseignements supplémentaires Aide - Renseignements supplémentaires Autres compétences essentielles :

Travail d'équipe

Les matelots de pont sur les bateaux de pêche travaillent surtout en équipe pour diriger et manier le bateau et pour descendre ou hisser les filets. Ils travaillent de façon autonome lorsqu'ils mesurent, nettoient, pèsent ou mettent en caisse le poisson. Ils travaillent avec un partenaire ou obtiennent de l'aide quand ils descendent les lignes de pêche dans l'eau ou les ramènent hors de l'eau.

Formation continue

Les matelots de pont sur les bateaux de pêche continuent à apprendre en cours d'emploi. Ils apprennent à réparer des filets et à épisser des câbles par la pratique. Ils parlent avec leurs collègues et leur supérieur afin d'apprendre différentes façons d'assumer leurs fonctions et de s'habituer à travailler sur différents bateaux. Ils peuvent prendre des cours de formation en secourisme.

Date de modification :