Information sur le marché du travail Explorer des carrières par compétences essentielles

Profil de compétences essentielles

Ce profil contient une liste d’exemples de tâches qui illustrent la façon dont chacune des 9 compétences essentielles est généralement utilisée par la majorité des travailleurs dans cette profession. Les niveaux de complexité évalués varient de 1 (tâche de base) à 5 (tâche avancée).

Vous pouvez utiliser ce profil afin de :
Trouver un emploi
rédiger votre curriculum vitae et vous préparer pour une entrevue
Planifier votre carrière
déterminer quelle carrière vous conviendrait le mieux en fonction de vos compétences
Gérer votre personnel
rédiger des offres d’emploi, évaluer le rendement du personnel et préparer des formations

Découvrez d’autres aspects de cette profession

Pour en savoir plus sur cette profession, consultez la fiche métier connexe. Elle contient des renseignements sur les salaires en vigueur, les débouchés professionnels et les autres compétences requises.

Consulter la fiche métier

Mécaniciens/mécaniciennes et monteurs/monteuses de machines dans l'industrie du textile(7311)

Les mécaniciens et les monteurs de machines dans lindustrie du textile installent, entretiennent, réparent, remettent en état et règlent les machines de fabrication du textile notamment, les métiers, les machines à tricoter, les métiers à filer et les cardes. Ils travaillent dans les filatures du textile.

Lecture Aide - Lecture
  • Lire des notes écrites par des collègues et du texte dans les formulaires. Lire, par exemple, du texte dans les autorisations de travaux d'entretien décrivant les défectuosités du matériel, les réparations effectuées et les configurations des machines. Lire du texte dans les registres pour se renseigner sur les incidents des quarts précédents. (1)
  • Lire des procédures de manutention, d'entreposage et de premiers soins sur les étiquettes de produits, notamment des dégraisseurs liquides, des colorants, des solvants, des colles et des huiles de graissage. (2)
  • Lire des notes et des avis de directeurs, de surveillants et de représentants syndicaux. Lire par exemple, s'il y a lieu, des notes de surveillants décrivant de nouvelles procédures d'entreposage des huiles usées et rappelant aux travailleurs les exercices d'évacuation en cas d'incendie à venir. (2)
  • Lire, s'il y a lieu, des catalogues, des brochures et des fiches descriptives d'équipement des fournisseurs et des organisations industrielles. Lire, par exemple, au besoin, de courtes descriptions des filtres à air pour l'équipement de ventilation dans les catalogues de pièces. Parcourir, s'il y a lieu, des fiches descriptives sur la sécurité au travail dans les usines de textile. (2)
  • Lire divers manuels lors de la configuration, de l'opération, du dépannage et de la réparation d'outils et d'équipement. Par exemple, les mécaniciens de métiers à tisser lisent, au besoin, des manuels de l'utilisateur pour vérifier les procédures de remplacement des boîtes d'engrenages des nouvelles machines à tisser. Les mécaniciens de machines textiles examinent, au besoin, des manuels d'entretien pour étudier les lignes directrices de dépannage lors de surchauffe de séchoirs dans des usines de finition textile. (3)
Utilisation de documents Aide - Utilisation de documents
  • Noter des icônes et des panneaux. Reconnaître, par exemple, des icônes sur des extincteurs et des symboles d'alarme sur des panneaux de commande de machines. Examiner des codes alphanumériques sur des panneaux pour déterminer l'emplacement de pièces dans des salles d'entreposage et de machines dans les usines de fabrication. (1)
  • Trouver des données sur des étiquettes, des compteurs numériques, des jauges et des panneaux d'affichage. Trouver, par exemple, des numéros de style d'étoffe, le rendement ainsi que les types de fils et leurs qualités sur des bons de commande. Obtenir, s'il y a lieu, des données telles que la vitesse des machines, les défauts des machines et le nombre de mètres tissés à partir de panneaux à affichage et de compteurs informatisés. (2)
  • Trouver des données dans des listes, des tableaux et des horaires. Examiner, par exemple, des numéros de pièce, des descriptions et des quantités dans les listes d'emballage des fournitures reçues. Trouver le diamètre de plateaux, les types de cames et la taille des engrenages des machines textiles dans des tableaux de spécifications. Obtenir les numéros d'identification des machines, des composantes, des tâches d'entretien, des dates prévues et des numéros de référence pour les procédures à suivre concernant les horaires d'entretien préventif. (2)
  • Trouver des données dans les rapports quotidiens de production, les bons de travail, les formulaires d'incident, les fiches de spécification de style, et d'autres formulaires. Par exemple, les mécaniciens de métiers à filer obtiennent les numéros d'identification de machines, le nom des opérateurs des machines et de courtes descriptions des défectuosités dans des formulaires d'incident remplis par les opérateurs de machines. Les mécaniciens de machines à tricotage obtiennent les types de fils et le nombre de bobines, la vitesse des machines et la taille des engrenages de rouloir dans les fiches de spécifications pour la configuration de machines. Ils trouvent, au besoin, les types et l'emplacement des coutures sur les fiches de motifs afin de placer les cylindres, les cames et les aiguilles sur les métiers à tisser et les machines à coudre. (3)
  • Remplir des formulaires tels que des bons de travail, des listes de contrôle de calibrage, des feuilles de temps, des registres d'entretien et des fiches de spécifications de style. Inscrire, par exemple, des diagnostics, les réparations effectuées et le nom et le numéro des pièces remplacées et modifiées dans des autorisations de travaux d'entretien. Les mécaniciens d'entretien dans des usines de tissus non tissés inscrivent, au besoin, les mesures prises et cochent l'équipement calibré dans des listes de contrôle de configuration et d'entretien. Les techniciens de machines à tricoter inscrivent des données sur les types de fils, la vitesse des machines, le nombre de bobines de fil, les ajustements apportés aux platines, la vitesse des dispositifs d'entraînement, les mesures de tension du fil et la taille des engrenages de rouloir dans des fiches de spécifications de style lorsqu'ils créent des spécifications pour de nouveaux motifs. (3)
  • Interpréter des dessins d'assemblage. Examiner, par exemple, au besoin, des dessins d'assemblage avant de démonter, de réparer et de réassembler de l'équipement, notamment des métiers à tisser et des machines d'emballage et d'expédition automatiques. (3)
  • Récupérer des données de croquis à l'échelle. Par exemple, les mécaniciens d'entretien des usines de tissus façonnés prennent, au besoin, la mesure du diamètre des rouleaux et des arbres ainsi que de la tolérance d'usure à partir de croquis à l'échelle lorsqu'ils effectuent des réparations sur des séchoirs à rames. (3)
  • Interpréter des schémas de circuits électriques, électroniques, pneumatiques et hydrauliques. Étudier par exemple, s'il y a lieu, des schémas de plateformes élévatrices hydrauliques à ciseaux afin de déterminer la direction de l'écoulement des liquides ainsi que l'emplacement et les fonctions des soupapes. (3)
Rédaction Aide - Rédaction
  • Rédiger des notes à l'intention de collègues, des aide-mémoire et de courts textes dans les formulaires et les registres. Rédiger des notes à leurs collègues et à leurs surveillants pour décrire les événements survenus lors de leurs quarts de travail et proposer des tâches qui doivent toujours être accomplies. Rédiger, au besoin, des commentaires dans des bons de travail et dans des registres d'entretien afin de décrire les défectuosités du matériel, les obstacles rencontrés et les réparations effectuées. (1)
Calcul Aide - Calcul Mesures et calculs
  • Mesurer diverses propriétés physiques à l'aide d'outils de mesure courants tels que des règles, des rubans, des balances, des contenants gradués et des thermomètres. Mesurer, par exemple, des échantillons d'étoffes avec des rubans à mesurer et les peser sur une balance. (1)
  • Calculer les nombres, les tailles, les totaux et les quantités nécessaires pour les configurations, l'entretien et les projets spéciaux. Calculer, par exemple, le nombre de fois qu'un motif se répète en divisant le nombre d'aiguilles au total par le nombre d'aiguilles contenu dans la largeur d'un motif. Compter, au besoin, les dentures des appareils d'entraînement variable de machines à tricoter afin d'obtenir la taille des engrenages et les rapports de pont. Additionner, au besoin, des mesures pour obtenir la longueur et la largeur de tiges et de plaques d'acier afin d'obtenir les quantités nécessaires pour construire des passerelles et des garde-corps. (2)
  • Utiliser des outils de mesure spécialisés, notamment des pieds à coulisse, des micromètres, des jauges d'épaisseur, des tensiomètres et des comparateurs à cadran. Mesurer par exemple, s'il y a lieu, la tension des fils des machines à tricoter à l'aide de tensiomètres durant les configurations. Mesurer, au besoin, les intervalles entre les fils des peignes de métiers à tisser, appelés « dents », à l'aide de pieds à coulisse. (3)
  • Ajuster et aligner les machines et l'équipement en fonction des spécifications. Aligner par exemple, s'il y a lieu, au millième de pouce près, la hauteur des bouchons de platines sur les cylindres des machines à tricoter à l'aide de jauges d'épaisseur et de cales d'épaisseur. Aligner, s'il y a lieu, des rouleaux parallèles en mesurant leur circonférence, les distances les plus courtes et les diagonales. (4)
Analyses des données numériques
  • Comparer des mesures aux spécifications. Par exemple, les mécaniciens de machines à tricoter comparent le rendement des échantillons d'étoffes en onces par mètre et en grammes par mètre aux spécifications de la commande. Les mécaniciens de métiers à tisser comparent, au besoin, la vitesse des machines en duites par minute et la largeur des étoffes en production aux spécifications. (1)
  • Gérer, s'il y a lieu, les stocks des pièces de machines et de fournitures de réparation. Vérifier, par exemple, au besoin, les stocks de courroies, d'aiguilles et de cames, et tenir compte du rythme d'utilisation et des niveaux de stock désirés pour maintenir le stock. (2)
Calcul approximatif
  • Estimer les configurations des machines pour obtenir des étoffes aux qualités particulières lors de l'établissement des spécifications des échantillons. Estimer, par exemple, au besoin, les configurations optimales pour obtenir l'extensibilité élastique voulue pour les tricots en étoffe à l'aide du nombre de révolutions par rapport au poids des étoffes obtenu dans les premiers lots. (1)
  • Estimer le temps nécessaire pour effectuer les travaux d'installation, de configuration et de réparation. (2)
Communication verbale Aide - Communication verbale
  • Échanger de l'information sur des tâches en cours avec des collègues et des fournisseurs. Par exemple, les techniciens de machines à tricoter donnent, à l'occasion, des suggestions aux opérateurs de machines pour faire en sorte que le fil s'écoule en douceur. Partager, s'il y a lieu, des opinions sur les défauts des étoffes avec les inspecteurs de la qualité. Les techniciens de machines à filer demandent, au besoin, aux opérateurs la description des défectuosités de l'équipement avant d'entamer les réparations. Les mécaniciens de machines textiles fournissent, s'il y a lieu, des estimations du temps nécessaire à la réparation aux contremaîtres à la production et commandent des pièces de rechange auprès des fournisseurs. (1)
  • Discuter des aspects techniques des procédures d'entretien et de réparation avec des collègues et des fournisseurs. Discuter, par exemple, au besoin, des différentes méthodes de changement des boîtes d'engrenages des métiers à tisser avec d'autres mécaniciens. Recommander, s'il y a lieu, des réparations à des machines en particulier aux surveillants de l'entretien, après avoir effectué un entretien et une inspection de routine. Discuter, au besoin, lors de réunions de l'unité de travail, d'améliorations à apporter aux procédures de localisation et de commande des pièces de rechange dans les stocks. Échanger, à l'occasion, des opinions avec des collègues et des fournisseurs au sujet de modifications temporaires à apporter aux composantes de machines, notamment aux servomécanismes. (2)
  • Enseigner les procédures d'opération et de réparation de l'équipement aux collègues. Par exemple, les réparateurs de machines textiles font, s'il y a lieu, la démonstration de l'opération des machines de finition à de nouveaux opérateurs. Les ajusteurs de machines à tricoter montrent, s'il y a lieu, les meilleures façons de changer les cylindres des machines à tricoter à d'autres mécaniciens. (3)
Capacité de raisonnement Aide - Capacité de raisonnement Résolution de problèmes
  • Être dans l'incapacité d'effectuer des tâches de configuration, d'entretien et de réparation en respectant les échéances prévues. En informer les surveillants de l'entretien et de l'usine et négocier des prolongations des arrêts de production. Demander des ressources supplémentaires, et les obtenir lorsque cela est possible. Par exemple, les mécaniciens de machines à tricoter éprouvent, à l'occasion, des difficultés à faire en sorte que les motifs fonctionnent comme prévu. Consulter les surveillants de l'entretien et obtenir de l'aide de collègues. Demander, s'il y a lieu, à d'autres mécaniciens de configurer des dispositifs d'entraînement tandis qu'ils continuent à configurer les aiguilles et à ajuster la tension des fils ainsi que la vitesse de la machine. (2)
  • Se rendre compte que certaines pièces ne sont pas disponibles pour la configuration, l'entretien et les réparations. Discuter avec d'autres mécaniciens et surveillants des options possibles afin de passer des commandes urgentes, d'adapter des pièces existantes ou de concevoir des pièces de rechange. (2)
Prise de décision
  • Sélectionner des matériaux et des méthodes de réparation et d'entretien de l'équipement. Par exemple, les mécaniciens d'entretien choisissent les types de finitions à utiliser sur des pièces de métal pour les rouleaux de machines de finition. Ils tiennent compte de la teneur en humidité des étoffes, ainsi que des types de produits chimiques utilisés dans les processus de finition. Les techniciens de machines à tricoter décident d'ajuster les bouchons de platines et de changer la tension des délivreurs des machines à tricot simple pour empêcher l'étoffe de bloquer. Ils examinent des échantillons d'étoffes, discutent des échantillons avec des inspecteurs de la qualité et font appel à leurs connaissances et à leur expérience pour apporter les ajustements appropriés. (2)
  • Sélectionner, s'il y a lieu, les types de fil et les poids, la vitesse et la tension des dispositifs d'entraînement, la vitesse des machines ainsi que la hauteur et la vitesse des rouloirs pour les nouveaux motifs. Faire appel à leur expérience et essayer par tâtonnements afin de choisir les meilleures combinaisons. (2)
Pensée critique

Il n'y a pas de renseignements sur la compétence de la pensée critique pour ce profil.

Planification et organisation du travail

Les tâches des mécaniciens et des monteurs de machines dans l'industrie du textile leur sont attribuées par leurs surveillants. Ils planifient leurs tâches afin d'accomplir efficacement leur travail. Leur plan de travail peut être interrompu par des réparations d'urgence. Ils fournissent des estimations du temps nécessaire à leurs surveillants pour qu'ils puissent planifier la production en conséquence. (2)

Utilisation particulière de la mémoire
  • Se souvenir des étapes d'assemblage et de désassemblage pour l'équipement. Se souvenir de l'orientation et de l'ordre des pièces dans des assemblages de plus grande taille.
  • Se souvenir de détails d'anciens travaux de réparation. Par exemple, les réparateurs dans des usines de textile se souviennent, s'il y a lieu, des ajustements apportés aux machines de finition afin de corriger les défauts de fabrication tels que les biais de faible importance.
Recherche de renseignements
  • Trouver des renseignements sur les machines textiles et sur leur opération. Prendre des mesures, examiner des échantillons d'étoffes et vérifier les données dans des formulaires d'entretien. Consulter les procédures de diagnostic, examiner les tableaux de spécifications et étudier les dessins techniques dans les manuels de l'utilisateur et d'entretien. Demander également aux collègues et aux fournisseurs des renseignements techniques, leur opinion sur des modifications et des suggestions au sujet des réparations. (3)
Technologie numérique Aide - Technologie numérique
  • Utiliser la conception, la fabrication et l'usinage assistés par ordinateur. Par exemple, les mécaniciens de machines à tricoter entrent, s'il y a lieu, des codes de données pour les types d'étoffes, le nombre de coutures et la vitesse des machines dans des machines à tricoter informatisées. Les mécaniciens de métiers à tisser obtiennent, à l'occasion, des données de diagnostic telles que le nombre d'erreurs et les arrêts manuels à partir des logiciels de gestion industrielle. (2)
Renseignements supplémentaires Aide - Renseignements supplémentaires Autres compétences essentielles :

Travail d'équipe

Les mécaniciens et les monteurs de machines dans l¿industrie du textile coordonnent les tâches avec d¿autres mécaniciens lorsqu¿il s¿agit d¿effectuer des réparations complexes et de déplacer de l¿équipement lourd. Ils coordonnent également leurs tâches avec leurs collègues, comme les opérateurs de machine, afin de produire des textiles qui répondent aux normes de qualité. (2)

Formation continue

Les mécaniciens et les monteurs de machines dans l'industrie du textile doivent recourir à la formation continue pour être en mesure d'effectuer de nouvelles procédures de travail, faire fonctionner du nouvel équipement et assurer le dépannage des défectuosités inhabituelles de l'équipement. Ils apprennent quotidiennement, lors de discussions avec des collègues et des fournisseurs, ainsi qu'en effectuant des réparations de machines par tâtonnements. Ils lisent des catalogues d'équipement, des brochures, des fiches descriptives et des manuels de l'utilisateur. Ils reçoivent une formation de leurs employeurs, de leurs fournisseurs et d'organismes de réglementation. (2)

Date de modification :