Information sur le marché du travail Explorer des carrières par compétences essentielles

Profil de compétences essentielles

Ce profil contient une liste d’exemples de tâches qui illustrent la façon dont chacune des 9 compétences essentielles est généralement utilisée par la majorité des travailleurs dans cette profession. Les niveaux de complexité évalués varient de 1 (tâche de base) à 5 (tâche avancée).

Vous pouvez utiliser ce profil afin de :
Trouver un emploi
rédiger votre curriculum vitae et vous préparer pour une entrevue
Planifier votre carrière
déterminer quelle carrière vous conviendrait le mieux en fonction de vos compétences
Gérer votre personnel
rédiger des offres d’emploi, évaluer le rendement du personnel et préparer des formations

Découvrez d’autres aspects de cette profession

Pour en savoir plus sur cette profession, consultez la fiche métier connexe. Elle contient des renseignements sur les salaires en vigueur, les débouchés professionnels et les autres compétences requises.

Consulter la fiche métier

Chasseurs/chasseuses et trappeurs/trappeuses(8442)

Les chasseurs et les trappeurs chassent et piègent les animaux sauvages pour leur peau ou pour les vendre vivants. Ils sont habituellement des travailleurs autonomes et travaillent sur une base saisonnière.

Lecture Aide - Lecture
  • Lire les annonces concernant les primes offertes par la province pour la destruction de certaines espèces ou de certains animaux. (1)
  • Lire, parfois, des lettres de fonctionnaires provinciaux sur des questions relatives au trappage. (2)
  • Lire les rapports d'organismes concernés par la chasse et le trappage, notamment l'Institut de la fourrure. (2)
  • Lire, au besoin, les formulaires de gestion des ours qui énumèrent les conditions à respecter en matière de chasse à l'ours. (2)
  • Lire, au début de chaque saison, la réglementation gouvernementale sur le trappage. La réglementation régit la façon d'installer les pièges, de même que les périodes de l'année où il est permis de trapper différentes espèces animales. (3)
  • Lire les formulaires de renouvellement de permis. Des dispositions importantes de la loi s'appliquant aux trappeurs sont imprimées au verso du formulaire et doivent être lues au moment de la demande de permis. (3)
Utilisation de documents Aide - Utilisation de documents
  • Lire des listes, comme des listes de prix ou d'espèces, de même que les quotas de chasse dans divers secteurs. (1)
  • Lire les étiquettes des contenants d'aliments séchés qu'ils apporteront avec eux dans le bois. (1)
  • Lire des formulaires, comme les formulaires à l'intention des marchands pour l'achat de peaux. (2)
  • Lire des tableaux, comme les tableaux d'utilisation des appâts, comprenant des listes d'espèces et des codes de classification des divers types de pièges. (2)
  • Interpréter des graphiques en segments montrant la variation de la qualité de la fourrure selon les mois de l'année. (2)
  • Délimiter, sur des cartes, les concessions de piégeage et y préciser l'emplacement des pièges. (2)
  • Interpréter les dessins d'assemblage des pièges. (2)
  • Remplir des formulaires de demande, comme les formulaires d'inscription des concessions de piégeage et d'obtention de permis. (2)
  • Reconnaître les angles de relèvement à la boussole et les lire. (3)
Rédaction Aide - Rédaction
  • Rédiger des notes de rappel sur l'emplacement des pièges, ainsi que pour consigner le niveau des approvisionnements, les conditions météorologiques et les captures. (1)
  • Remplir un certain nombre de formulaires pour fournir au gouvernement de l'information statistique sur le trappage. (2)
  • Rédiger, au besoin, des lettres, par exemple à l'intention de sociétés forestières pour se plaindre de la perte d'habitats d'animaux ou à l'intention de la gente politique relativement à des questions environnementales. (2)
  • Préparer, à l'intention des acheteurs et pour leurs propres dossiers, des rapports de vente comprenant de l'information sur les espèces, les classements et les prix. (3)
Calcul Aide - Calcul Calculs monétaires
  • Préparer des factures et recevoir des paiements relatifs à la vente de fourrure. (1)
  • Calculer les recettes en multipliant le nombre de peaux par leur prix unitaire et en soustrayant les dépenses. (2)
  • Calculer le prix des peaux de différentes tailles selon divers taux. (2)
Calendriers des budgets et des opérations comptables
  • Préparer des calendriers de la mise en place des pièges, notamment pour leur installation et les déplacements aux divers emplacements. (2)
  • Effectuer des analyses coûts-bénéfices pour déterminer si le prix payé pour une espèce particulière est trop bas pour en rentabiliser le trappage. (3)
  • Planifier le trappage pour la saison. Ils modifient leur plan en fonction de facteurs tels la population d'une espèce, les prix et les conditions atmosphériques. (4)
Mesures et calculs
  • Mesurer les peaux après les avoir placées sur la planche à sécher. Le prix est déterminé en fonction de la taille des peaux. (1)
  • Mesurer les hauteurs convenant à l'installation des collets, de façon à ne capturer que les espèces visées. (1)
  • Mesurer la longueur de billes à couper pour construire un pont et calculer le nombre de billes requises. (2)
Analyses des données numériques
  • Comparer le nombre de traces et le nombre de femelles adultes attrapées aux chiffres standards, pour déterminer quand retirer les trappes, afin d'éviter l'épuisement d'une espèce. (1)
  • Comparer, à l'aide de leurs propres relevés et des rapports du gouvernement, les populations annuelles de différentes espèces animales dans divers secteurs. Cette information sert à déterminer le nombre et l'emplacement des pièges de la prochaine saison. (3)
Calcul approximatif
  • Estimer jusqu'à quel point il faut étirer une pelleterie pour en tirer le maximum. (1)
  • Estimer, au besoin, le temps nécessaire pour traverser un marais et pour parvenir de l'autre côté avant la tombée de la nuit. (1)
  • Estimer le nombre de pièges et la quantité d'approvisionnements nécessaires à la saison de chasse, en tenant compte des conditions météorologiques et du nombre probable d'animaux dans divers secteurs. (3)
Communication verbale Aide - Communication verbale
  • Discuter avec les bûcherons, les pêcheurs ou d'autres particuliers rencontrés dans la concession de piégeage, afin d'établir de bons rapports avec les autres utilisateurs de la forêt. (1)
  • Communiquer avec les fournisseurs et le personnel de réparation pour prendre des dispositions nécessaires à l'achat et à la réparation de matériel. (1)
  • Communiquer avec d'autres trappeurs, par téléphone ou au cours de réunions, pour discuter des techniques et du matériel. (2)
  • S'entretenir, parfois, avec des particuliers inexpérimentés désirant devenir trappeurs et les conseiller sur la façon d'installer les pièges et de faire affaire avec les acheteurs. (2)
  • Parler avec les agents de la pêche et de la protection de la faune, pour discuter des quotas et échanger de l'information sur les populations animales. (2)
  • Formuler, au besoin, des suggestions aux vendeurs dans les quincailleries ou aux représentants de manufacturiers afin d'améliorer les pièges. (2)
  • S'entretenir avec les acheteurs de fourrure pour discuter de la qualité des peaux et négocier les prix. (3)
Capacité de raisonnement Aide - Capacité de raisonnement Résolution de problèmes
  • Constater qu'une importante tempête de neige a entièrement recouvert les pièges. Ils doivent retourner dans la concession de piégeage pour les placer ailleurs. (1)
  • Constater qu'un piège en particulier fonctionne mal. Ils doivent utiliser leurs compétences en analyse et en mécanique pour repérer le problème, comme un déclencheur défectueux, et y remédier. (2)
  • Rencontrer des amateurs de luge, des skieurs ou des motoneigistes qui effraient les animaux. Ils peuvent demander à ces derniers d'éviter certains secteurs ou éloigner les pièges des secteurs fortement utilisés à des fins récréatives. (2)
  • Risquer de tomber à travers la glace en y faisant des trous pour poser les trappes de castor. Ils doivent alors rejoindre la rive le plus rapidement possible et allumer un feu pour se réchauffer si l'abri est éloigné. (3)
Prise de décision
  • Décider de la distance entre les collets et les pièges. (1)
  • Décider si les conditions météorologiques conviennent à la vérification de la concession de piégeage. (1)
  • Décider du moment convenant le mieux à l'installation des pièges de chaque espèce. Leurs décisions reposent sur l'information qu'ils ont acquise dans des livres et dans d'autres publications, ainsi que sur leur expérience. S'ils se trompent, ils risquent d'attraper moins d'animaux ou de perdre leur temps. (2)
  • Décider de vendre les peaux à des acheteurs indépendants ou à des encanteurs. La décision repose sur les prix en vigueur pour la saison et sur la demande en fourrure. (3)
Pensée critique

Il n'y a pas de renseignements sur la compétence de la pensée critique pour ce profil.

Planification et organisation du travail

Les chasseurs et trappeurs font des plans à long terme de gestion des concessions de piégeage, en tenant compte de l'importance probable des populations animales et de la demande potentielle en fourrure. Comme la plupart des trappeurs travaillent de façon autonome, ils doivent établir leurs priorités personnelles. Ils planifient et organisent avec soin leur emploi du temps et leur approvisionnement, car une mauvaise planification peut entraîner la pourriture des peaux sans surveillance ou un manque d'approvisionnements ou de carburant en cours d'expédition. Comme ils traversent de grands territoires pour mettre en place des collets et des pièges, ils doivent être bien organisés afin de se souvenir de l'emplacement de tous les pièges. (3)

Utilisation particulière de la mémoire
  • Se souvenir de l'emplacement de tous les pièges, dont le nombre peut s'élever à plusieurs centaines.
  • Se souvenir des endroits où ils ont déjà vu des pistes d'animaux.
  • Se souvenir des caractéristiques du terrain, comme la présence de ruisseaux, de routes forestières ou d'autres repères, afin de retrouver leur chemin dans la forêt dense.
Recherche de renseignements
  • Communiquer avec des fonctionnaires pour obtenir de l'information statistique sur le marché de la fourrure ou des mises à jour de la réglementation sur la chasse et le trappage. (1)
  • Communiquer avec les pêcheurs, les bûcherons ou les autres habitants d'un secteur afin d'obtenir de l'information sur les routes qui auraient été érodées. (2)
  • Lire des journaux et des magazines pour obtenir de l'information sur le matériel de chasse et de trappage de pointe. (2)
Technologie numérique Aide - Technologie numérique

Il n'y a pas de renseignement sur la compétence de technologie numérique pour ce profil.

Renseignements supplémentaires Aide - Renseignements supplémentaires Autres compétences essentielles :

Travail d'équipe

Les chasseurs et les trappeurs travaillent seuls, la plupart du temps. Certains d¿entre eux travaillent avec un partenaire. En raison du danger de voyager dans les régions boisées denses, plusieurs chasseurs et trappeurs partagent leur horaire de travail avec des chasseurs et les trappeurs de régions voisines de manière à ce que de l¿aide soit disponible s¿ils ne réapparaissent pas aux heures convenues.

Formation continue

Les trappeurs et les chasseurs apprennent constamment, au fil de leurs expériences. Ils lisent des magazines spécialisés pour se tenir au courant des techniques et du matériel de pointe. Ils peuvent, parfois, participer à des congrès avec leurs collègues, afin d'échanger des idées. Dans certaines provinces, il est essentiel de suivre une brève formation pour obtenir un permis de trappeur.

Date de modification :