Nous nous efforçons actuellement de résoudre des difficultés techniques affectant la fonctionnalité de recherche pour les profils de compétences essentielles. Entre-temps, vous pouvez consulter la liste de tous les profils pour trouver une profession.

Veuillez noter que les profils de compétences essentielles n’ont pas été mis à jour pour refléter le passage au modèle des Compétences pour réussir et à la version de 2021 de la Classification nationale des professions (CNP). Pour obtenir des renseignements plus à jour sur les compétences requises pour différentes professions, visitez le site Web du Système d’information sur les professions et les compétences (SIPeC).

Information sur le marché du travail Explorer des carrières par compétences essentielles

Profil de compétences essentielles

Ce profil contient une liste d’exemples de tâches qui illustrent la façon dont chacune des 9 compétences essentielles est généralement utilisée par la majorité des travailleurs dans cette profession. Les niveaux de complexité évalués varient de 1 (tâche de base) à 5 (tâche avancée).

Vous pouvez utiliser ce profil afin de :
Trouver un emploi
rédiger votre curriculum vitae et vous préparer pour une entrevue
Planifier votre carrière
déterminer quelle carrière vous conviendrait le mieux en fonction de vos compétences
Gérer votre personnel
rédiger des offres d’emploi, évaluer le rendement du personnel et préparer des formations

Découvrez d’autres aspects de cette profession

Pour en savoir plus sur cette profession, consultez la fiche métier connexe. Elle contient des renseignements sur les salaires en vigueur, les débouchés professionnels et les autres compétences requises.

Consulter la fiche métier

Journalistes(5123)

Les journalistes recherchent, vérifient, commentent et communiquent des nouvelles et des informations diffusées par les journaux, la télévision, la radio et les autres médias. Ils sont employés par des journaux, des revues, la radio et la télévision ou ils peuvent être des travailleurs autonomes.

Lecture Aide - Lecture
  • Examiner des notes prises lors de réunions, de présentations et d'entrevues pour trouver des renseignements, notamment des détails factuels, leurs propres impressions et celles des autres, des citations et la séquence des événements. Avoir recours à ces notes pour créer des reportages, des articles de revue et des éditoriaux justes et intéressants. (2)
  • Lire de courts textes dans les formulaires. Lire, par exemple, des descriptions et des directives dans les formulaires sur le contenu des émissions et les formulaires de demande de renseignements du gouvernement. (2)
  • Lire des lettres et des courriels du grand public pour recueillir des idées et de l'information documentaire pour des reportages et des articles de revues. Lire par exemple, s'il y a lieu, des lettres et des courriels dans lesquels des personnes racontent une expérience personnelle susceptible d'intéresser le grand public. (2)
  • Lire des communiqués de presse publiés par une grande variété d'organismes annonçant les événements imminents. (2)
  • Lire des reportages, des chroniques et des articles dans les archives de leur organisation et dans d'autres publications afin de concevoir des idées de reportage et de faire des recherches sut des sujets précis. Lire, au besoin, des reportages archivés pour obtenir de l'information liée à des événements actuels sur lesquels ils font des recherches. Lire par exemple, s'il y a lieu, des articles archivés sur le financement provincial de la santé afin de situer en contexte l'annonce de nouvelles dépenses. (3)
  • Lire, au besoin, des articles dans des publications spécialisées à l'intention des journalistes, notamment «Editor and Publisher» et «Columbia Journalism Review». Lire par exemple, s'il y a lieu, des articles qui établissent le profil d'importantes personnalités, présenter de nouvelles méthodologies et discuter des enjeux actuels en journalisme. (3)
  • Lire, au besoin, le manuel de l'utilisateur pour connaître les directives afin d'utiliser l'équipement, notamment les appareils photo numériques, les enregistreurs et les logiciels. (3)
  • Lire une grande variété de rapports lors de la recherche en vue de la création de reportages, d'articles de revues et de chroniques. Lire par exemple, au besoin, des rapports scientifiques qui comparent les émissions de carbone de différentes sources, les rapports du coroner sur la cause de morts anormales, des rapports de recherche sur le niveau d'immigration et d'emploi ainsi que des rapports publiés par les Nations Unies et divers organismes non gouvernementaux sur toute une gamme de sujets. Lire ces rapports pour établir les faits, trouver des thèmes, repérer les partis pris et les contradictions et juger la pertinence des conclusions dans le but de rédiger des reportages, des articles et des éditoriaux crédibles. (4)
  • Lire les lois, les décisions judiciaires, les demandes de propositions et les contrats. Lire, par exemple, les lois sur les normes environnementales et les mémoires juridiques sur des affaires de pollution lors de recherches concernant une série de reportages sur les redevances sur la pollution d'industries en particulier. Les chroniqueurs politiques lisent, s'il y a lieu, un discours du Trône provincial pour préparer des commentaires sur son incidence potentielle sur les différents groupes d'intérêt. Les sténographes judiciaires lisent, au besoin, une longue décision de la Cour suprême pour écrire un commentaire sur la constitutionnalité d'une accusation de conduite avec facultés affaiblies. Les reporteurs-enquêteurs lisent des demandes de propositions et des contrats concernant d'importants projets de la fonction publique lors de la préparation d'un reportage sur la responsabilité du gouvernement. (4)
  • Lire, s'il y a lieu, des oeuvres littéraires, notamment des livres, des pièces de théâtre et des poèmes, afin d'en faire la critique pour le public et pour se préparer à une entrevue avec l'auteur. Étudier, s'il y a lieu, le contenu et la structure d'oeuvres littéraires afin d'en commenter la valeur intellectuelle et esthétique. (5)
Utilisation de documents Aide - Utilisation de documents
  • Respecter les panneaux de direction et indicateurs de danger dans leur milieu de travail et lorsqu'ils se rendent sur les lieux d'un reportage ou en reviennent. Remarquer, par exemple, au besoin, les panneaux d'identification dans les salles de production, lire les panneaux de signalisation pour trouver les événements sur lesquels ils font un reportage et respecter les panneaux de mise en garde sur les lieux d'un crime ou d'un accident. (1)
  • Trouver des données comme des noms, des dates, l'heure, l'emplacement et des descriptions dans des listes et des formulaires. Examiner, par exemple, s'il y a lieu, les listes de disques compacts dont ils doivent faire la critique et les listes des représentants officiels qui participent à un événement. Examiner, au besoin, les dossiers judiciaires pour trouver l'heure, l'emplacement et la description des affaires qui seront jugées. Examiner, s'il y a lieu, des formulaires de divulgation pour veiller à ce que tous les renseignements nécessaires soient inclus. (2)
  • Trouver des données dans des tableaux. Par exemple, les reporteurs politiques et économiques examinent, s'il y a lieu, le budget des gouvernements et des entreprises relativement aux dépenses d'un article d'exécution, aux sources de recettes et aux écarts entre le budget prévu et les projections périodiques de fin d'année. Les critiques de films étudient, au besoin, l'horaire des festivals du film pour se renseigner sur les titres, les résumés, l'heure et l'emplacement des projections afin de planifier quels films ils visionneront. Les journalistes en radiotélédiffusion examinent, s'il y a lieu, les horaires de production pour trouver des données comme la programmation et les sources, la durée et l'heure de commencement et de fin de l'émission ainsi que le nom des responsables des faits divers. (2)
  • Entrer le nom, la date, le titre, la description et d'autres renseignements dans des formulaires. Remplir, par exemple, au besoin, des formulaires de demande de renseignements, des formulaires d'inscription des médias et des demandes de remboursement. Les journalistes pigistes remplissent, au besoin, les factures des travaux qu'ils ont terminés. (2)
  • Trouver des données dans des graphiques. Par exemple, les journalistes scientifiques étudient, s'il y a lieu, des graphiques illustrant la teneur en contaminants dans des plans d'eau et le taux d'atteinte au sein de divers groupes. Les journalistes en radiotélédiffusion interprètent, au besoin, des graphiques d'ondes sonores pour déterminer les points de montage dans un enregistrement audio. (3)
  • Interpréter, s'il y a lieu, des documents associés aux sujets spécialisés dont ils traitent. Par exemple, les journalistes qui écrivent sur l'architecture et l'immobilier examinent, s'il y a lieu, les dessins architecturaux d'édifices publics comme les musées d'art et les salles municipales. Les reporteurs qui travaillent pour des revues de décoration examinent, s'il y a lieu, des plans d'étage de maisons et de condominiums. Les journalistes sportifs examinent, au besoin, les plans des pistes de bobsleigh, de luge et de patinage de vitesse pour en décrire les caractéristiques et en critiquer la construction. (3)
Rédaction Aide - Rédaction
  • Écrire des aide-mémoire sur les événements à couvrir et les personnes-ressources à appeler. (1)
  • Écrire des notes pendant des événements comme des réunions, des conférences de presse, des entrevues, des débats à l'Assemblée législative, des affaires judiciaires et des prestations artistiques. Consigner des détails factuels, des impressions, des citations et la séquence des événements. Écrire des notes qui peuvent être utilisées pour créer un reportage. (2)
  • Écrire des lettres et des courriels aux confrères, aux collègues et au public. Écrire, par exemple, des lettres pour demander des entrevues auprès de politiciens, d'artistes et de spécialistes dans divers domaines. Écrire des courriels à leurs superviseurs pour leur faire part de l'avancement de leurs travaux et confirmer les échéances. Écrire des lettres en réponse aux commentaires et aux critiques de leur auditoire. Les journalistes de la presse écrite écrivent, au besoin, des courriels aux collègues pour demander et formuler des critiques sur le contenu et le style de reportages, de chroniques, d'éditoriaux et d'articles de fond. (3)
  • Écrire de courts reportages. Écrire par exemple, s'il y a lieu, de courts reportages sur les nouvelles de dernière heure, comme des incendies ou des accidents de la route. Présenter les faits à l'aide du style de la pyramide, c'est-à-dire présenter les points les plus importants en premier, suivis de renseignements de moindre importance, de sorte que ceux-ci peuvent être supprimés sans changer le sens du reportage. Les journalistes en radiotélédiffusion écrivent, au besoin, de courts reportages qui peuvent être lus en deux ou trois minutes. Ils modifient, s'il y a lieu, des reportages plus longs en vue de leur radiotélédiffusion. Ils résument de l'information complexe en points plus concis pouvant être facilement compris par les auditeurs et les téléspectateurs. (3)
  • Écrire, s'il y a lieu, le texte de présentation des nouvelles. Écrire, par exemple, s'il y a lieu, des textes qui présentent et relient les nombreux faits divers qui composent un journal télévisé. (3)
  • Écrire, au besoin, des propositions et des résumés de concepts à l'intention de rédacteurs en chef et de producteurs. Décrire, par exemple, le contenu et les approches utilisées relativement aux propositions de reportages, de chroniques et d'émissions spécialisées. Indiquer l'intérêt de l'auditoire, des éditeurs et des diffuseurs par rapport aux projets proposés. Écrire des résumés et décrire des approches novatrices qui susciteront l'intérêt de l'auditoire. Présenter également, au besoin, des arguments pour obtenir davantage de financement et de meilleurs services de soutien. (4)
  • Écrire, à l'occasion, des articles de fond, des critiques et des éditoriaux. Formuler des commentaires et des critiques qui représentent leurs propres opinions et leur analyse de l'actualité. Écrire en faisant appel à un style unique et à leurs points de vue, ce qui permet à l'auditoire de discerner leur personnalité et leur expérience. Par exemple, les chroniqueurs qui ont joué un rôle de premier plan en politique, en économie et en activisme social écrivent, s'il y a lieu, des articles que l'auditoire interprétera comme de gauche ou de droite. Les critiques d'art écrivent, s'il y a lieu, la rétrospective de la vie d'un artiste. Ils présentent, au besoin, leur propre interprétation des accomplissements d'un artiste et leur évaluation de leur influence sur d'autres artistes. (4)
  • Écrire, à l'occasion, des articles et des reportages plus longs qui explorent à fond un sujet donné, s'appuient sur des recherches approfondies et saisissent l'aspect dramatique des événements. Écrire, s'il y a lieu, des articles de fond dont le style narratif comporte des nuances émotionnelles et suscite la sympathie de l'auditoire. Écrire, au besoin, des articles d'enquête sur des sujets controversés comme les conflits d'intérêts de politiciens, la pollution générée par certaines industries et des violations des droits de la personne. Par exemple, les reporteurs-enquêteurs écrivent une série d'articles sur la pollution environnementale générée par diverses industries. Ces articles, en plus de relater les événements, intègrent la complexité des règlements contradictoires, les désaccords concernant l'ordre du gouvernement qui en est responsable, les preuves et les opinions scientifiques ainsi que les points forts et les lacunes des décisions judiciaires. (5)
Calcul Aide - Calcul Calculs monétaires
  • Calculer des sommes pour le remboursement des dépenses de déplacement. Calculer, par exemple, s'il y a lieu, les frais de transport, de repas et d'hébergement afin de couvrir des événements à l'extérieur de la ville. Calculer les montants selon un tarif journalier pour les repas et les frais accessoires et un taux de kilométrage pour l'utilisation d'un véhicule personnel. (2)
  • Calculer, à l'occasion, le total des factures et les prévisions des coûts. Calculer, s'il y a lieu, le montant des factures selon un tarif par mot et par pouce-colonne. Calculer, au besoin, les taxes en vigueur. (3)
Calendriers des budgets et des opérations comptables
  • Planifier, au besoin, le contenu d'une émission. Par exemple, les journalistes de la télévision préparent, s'il y a lieu, des journaux télévisés en déterminant l'ordre de divers reportages d'une durée variable et en intégrant des textes qui les relient entre eux. Ils modifient cet horaire en fonction des nouvelles de dernière heure et des faits divers attendus qui ne se concrétisent pas. Ils modifient les textes pour s'assurer que les émissions correspondent précisément au temps d'antenne accordé. (3)
Mesures et calculs
  • Mesurer, au besoin, le temps nécessaire à la lecture des reportages, des commentaires et des autres éléments textuels. (1)
  • Calculer, au besoin, le nombre d'heures passées à faire un reportage et à rédiger un projet. (2)
  • Calculer, s'il y a lieu, la longueur des articles et des reportages en pouces-colonnes. (2)
Analyses des données numériques
  • Vérifier l'information divulguée dans les reportages, les commentaires et les articles de revue. Par exemple, les reporteurs comparent, s'il y a lieu, la somme en dollars annoncée par les organisateurs d'un événement à celle stipulée dans le contrat de construction. (2)
  • Calculer, s'il y a lieu, les statistiques relatives à la production. Calculer par exemple, au besoin, le nombre moyen de reportages qu'ils présentent chaque semaine et calculer la répartition des sujets de reportages présentés par leur organisation. (2)
Calcul approximatif
  • Estimer le nombre de personnes présentes à un événement, notamment une réunion, une présentation politique ou une prestation artistique. (1)
  • Estimer le temps nécessaire pour accomplir certaines tâches, notamment assister à un événement, planifier et mener une entrevue et écrire un reportage. Les journalistes en radiotélédiffusion estiment également combien de temps il leur faudra pour mener une entrevue en direct. (2)
  • Estimer, à l'occasion, des peines d'incarcération, le nombre de votes, le coût d'un immeuble et d'autres quantités. Estimer par exemple, s'il y a lieu, la peine d'incarcération que devra purger un contrevenant selon l'infraction et la peine infligée normalement dans des situations semblables. (2)
Communication verbale Aide - Communication verbale
  • Discuter des travaux en cours avec des collègues et des fournisseurs. Confirmer, par exemple, les échéances auprès des rédacteurs en chef, échanger des nouvelles avec les membres de l'équipe de la salle de presse, informer les techniciens de la durée et des balises de formatage des reportages et écouter les directives des directeurs. Commander des livres et des disques pour en faire la critique et organiser les déplacements et l'hébergement afin de couvrir un événement à l'extérieur de la ville. (1)
  • Discuter des aspects techniques de l'écriture, de l'édition, de la publication et de la diffusion avec des confrères et des collègues. Discuter, par exemple, s'il y a lieu, de l'édition des reportages et des articles de revue avec les rédacteurs en chef. Discuter, au besoin, avec les producteurs d'idées de reportages et d'émissions de télévision. (2)
  • Écouter des présentations en direct et enregistrées, notamment des discours, des débats, des discussions en groupe, des entrevues, des concerts et des séances de lecture de poésie. Écouter pour saisir des détails précis, définir les thèmes, avoir des idées d'articles, de critiques et de commentaires et sélectionner des citations pertinentes. Écouter également afin de déceler des lacunes, des ambigüités et des contradictions exigeant davantage de recherche. (2)
  • Interviewer des politiciens, des policiers, des spécialistes, des professionnels des relations publiques, le grand public et d'autres informateurs. Communiquer avec ces personnes pour recueillir de l'information et en vérifier l'exactitude, chercher des pistes et se faire accorder des entrevues. Parler, par exemple, au besoin, avec des responsables des services de police et des pompiers, de la Gendarmerie royale du Canada, du Service canadien du renseignement de sécurité et des gouvernements municipaux à propos d'alertes à la bombe et de déversements de produits chimiques dans la région. Poser les questions «qui, quoi, où, quand, pourquoi et comment» et écouter attentivement pour déterminer si une recherche plus approfondie permettra d'obtenir plus de détails et de pistes. Interroger également, s'il y a lieu, des témoins, parler avec des scientifiques et des démineurs et négocier avec des secrétaires et des directeurs des communications afin d'avoir accès aux personnes interrogées, notamment des politiciens et des présidents d'entreprise. Communiquer, au besoin, avec des informateurs professionnels pour se tenir au courant de ce qui se passe présentement dans les secteurs qu'ils couvrent. (3)
  • Présenter, à l'occasion, des nouvelles et des reportages en ondes. Par exemple, les journalistes qui travaillent dans la presse électronique présentent oralement des nouvelles et des commentaires. Ils communiquent de façon compétente et intéressante afin de retenir l'attention d'un vaste auditoire. Ils improvisent, au besoin, des dialogues avec des collègues pour combler le temps restant avant la fin de l'émission. Ils parlent, au besoin, de façon improvisée pendant les discussions en groupe et lorsqu'ils couvrent des événements en direct, notamment des élections. (3)
  • Discuter, au besoin, des risques et des conséquences associés à la publication de reportages, d'articles de fond et d'éditoriaux avec les avocats et les directeurs. Décrire en détail les démarches entreprises pour obtenir des renseignements exacts et des points de vue représentatifs. (3)
  • Donner, s'il y a lieu, des présentations et participer à des discussions lors de conférences. Par exemple, les critiques de musique font, au besoin, des présentations sur les tendances du jazz lors de conférences tenues par l'«International Jazz Association». (3)
  • Mener, à l'occasion, des entrevues en ondes avec des personnalités de la scène politique, sociale et culturelle. S'exprimer clairement et de façon intéressante et poser des questions qui suscitent des réponses informatives, significatives et amusantes. Être, à l'occasion, le sujet d'une entrevue. Penser rapidement et faire appel à leurs connaissances considérables pour communiquer avec assurance et crédibilité. (4)
Capacité de raisonnement Aide - Capacité de raisonnement Résolution de problèmes
  • Découvrir des erreurs factuelles dans les reportages avant ou après l'impression ou la diffusion. Communiquer avec les rédacteurs en chef, les imprimeurs et les techniciens pour apporter des changements avant le produit final, si possible. Suivre les procédures de leur organisation relativement aux corrections s'il est trop tard. (2)
  • Recevoir les plaintes des membres de l'auditoire concernant le contenu et le ton d'un reportage. Reconnaître les préoccupations de l'auditoire, expliquer les motifs de leur présentation et proposer des modifications, le cas échéant. Par exemple, des journalistes apprennent que les organisateurs d'un festival sont mécontents qu'un article critique divers artistes sans couvrir l'ensemble du festival. Ils proposent des solutions, notamment la rédaction dans le journal de la fin de semaine d'un court article sur le festival. (2)
  • Éprouver des difficultés à accomplir les tâches prévues à cause de pannes d'équipement. Se rendre compte par exemple, à l'occasion, que les enregistreurs et les caméras numériques ne fonctionnent pas pendant un événement. Essayer des solutions telles que consulter les manuels de l'équipement, prendre des notes détaillées et prendre les dispositions pour les rendez-vous d'entrevue de suivi. (2)
  • Être confrontés, à l'occasion, à des personnes interviewées et à des foules agressives lors de la couverture de situations explosives. Par exemple, les reporteurs qui couvrent une fusillade se rendent compte que les témoins sont furieux parce qu'ils croient qu'il s'agit d'une fusillade à caractère raciste. Les témoins refusent d'être interrogés et les reporteurs sont la cible d'insultes et de menaces. Ils tentent de calmer la foule en leur expliquant que leur point de vue devrait être exprimé, ils obtiennent discrètement le numéro de téléphone des personnes qui semblent disposées à accorder ultérieurement une entrevue et quittent la zone dangereuse. (3)
  • Voir, à l'occasion, des reportages, des commentaires et des concepts d'émission rejetés par les rédacteurs en chef et les producteurs. Reconnaître les lacunes, attirer l'attention sur les points forts et demander des propositions d'améliorations. Laisser entendre de façon diplomatique, au besoin, dans certains cas, que la portée et les priorités des projets n'avaient pas été communiquées adéquatement. (3)
  • Faire l'objet, à l'occasion, de poursuites de personnes mentionnées dans des reportages, des commentaires, des chroniques ou des critiques. Examiner les registres des rencontres, les blocs-notes, les cassettes et d'autres documents pour vérifier que les faits étaient exacts et que les procédures suivies étaient adéquates. Consulter également des directeurs et des avocats pour définir les risques, les erreurs et les meilleures solutions à envisager. (3)
Prise de décision
  • Choisir les distributeurs de nouvelles et les informateurs. Nouer par exemple, s'il y a lieu, des relations avec des gens d'affaires locaux en fonction de leur fiabilité et de l'étendue de l'information qu'ils peuvent fournir. (2)
  • Décider de commencer ou de retarder des travaux de reportage et rédaction de commentaires, de critiques et d'éditoriaux, ou encore de mettre fin à ces travaux. Par exemple, des reporteurs décident, au besoin, de cesser de travailler à un reportage parce que les renseignements sont insuffisants ou ne sont pas vérifiables. Ils prennent en considération s'ils peuvent créer des reportages différents et demandent aux rédacteurs en chef l'autorisation de travailler à ces projets de rechange. (2)
  • Décider de chercher de l'aide sur des sujets qu'ils ne maîtrisent pas, notamment demander de l'aide à des rédacteurs économiques et à des comptables pour l'analyse de budgets complexes dans le cadre de reportages d'enquête. Risquer de ternir leur réputation professionnelle auprès de collègues et de confrères en ne cherchant pas l'aide nécessaire. (2)
  • Sélectionner les sujets à proposer pour des reportages, des articles de fond et des critiques. Tenir compte du nombre de personnes susceptibles d'être intéressées par le sujet et de leur accès aux renseignements pertinents et aux personnes interrogées. Proposer, par exemple, après avoir fait un reportage sur la moisissure découverte dans les écoles de la région, une série d'articles sur l'hygiène du milieu scolaire. Les reporteurs soutiennent cette idée parce que le public a réagi fortement à l'événement, qu'il existe de nombreux rapports et études disponibles et qu'ils disposent d'un réseau de personnes-ressources au sein des commissions scolaires et du ministère de la Santé. (3)
  • Choisir les questions à poser pendant une entrevue. Choisir des questions qui susciteront des réponses pertinentes, des explications claires, des sentiments réels, des observations intéressantes et des citations brèves, mais révélatrices. Tenir compte du rôle des personnes interrogées par rapport aux événements, de leurs compétences et de leurs propres habiletés de communication. Modifier leur choix en fonction de l'objet du reportage et des réponses des personnes interrogées. (3)
Pensée critique
  • Évaluer la crédibilité et l¿exactitude de l¿information qu¿ils reçoivent. Examiner les compétences des sources d¿information et la fiabilité de l¿information qu¿ils ont fournie dans le passé. Analyser les relations des sources avec divers organismes et groupes d¿intérêt afin de détecter tout parti pris. Vérifier également l¿information auprès d¿autres sources. (2)
  • Évaluer l¿humeur des personnes interviewées. Par exemple, ils écoutent les réponses des personnes interviewées, observent leur langage corporel et misent sur leur propre expérience et intuition afin de déterminer s¿ils peuvent accroître la pression appliquée sur les personnes interviewées en vue d¿obtenir d¿autres informations, sans perdre leur collaboration. (2)
  • Évaluer la clarté, l¿exactitude et l¿équilibre des nouveaux textes et articles de fond avant de les présenter. S¿assurer que toute l¿information pertinente a été présentée de façon cohérente et que le langage utilisé convient au sujet traité et à l¿auditoire. Ils peuvent demander à leurs assistants de vérifier des faits au moyen de sources fiables. Ils confirment que différents points de vue ont été incorporés et qu¿aucun parti pris n¿a affecté indûment les points saillants des nouveaux articles. (3)
  • Ils peuvent évaluer la qualité de certaines choses, comme des livres, des pièces de théâtre, des concerts, des restaurants et des vins, lorsqu¿ils rédigent des critiques. Ils se servent de leurs propres préférences ainsi que des critères d¿esthétique, intellectuels et professionnels établis par les experts dans des domaines pertinents. Par exemple, un critique musical peut évaluer un concert en utilisant des critères tels que le rythme, la dynamique et l¿originalité de l¿interprétation. Les auteurs d¿ouvrages culinaires peuvent évaluer la fraîcheur des ingrédients, l¿apparence des présentations et l¿efficacité du service dans les restaurants. (3)
  • Évaluer les coûts et les avantages de la publication et de la diffusion de documents controversés et sensibles. Par exemple, ils peuvent évaluer les coûts et les avantages d¿inclure des remarques racistes, des détails sur des agressions d¿enfants, ainsi que la possibilité d¿accusations au criminel contre des fonctionnaires dans de nouveaux articles. Ils évaluent leur mandat d¿informer la population par rapport au risque d¿offenser et de pénaliser des personnes et d¿encourir des sanctions pour dommages. Ils tiennent compte de la nécessité réelle des documents aux fins de clarté et d¿équilibre des nouvelles présentations, ainsi que de la probabilité que leurs compétiteurs présenteront l¿information en premier. (3)
Planification et organisation du travail

Les journalistes organisent leurs propres tâches pour respecter des échéances horaires, quotidiennes et plus longues. Ils planifient leurs tâches, par exemple, assister à des réunions et à des événements, effectuer des recherches, mener des entrevues et écrire et présenter des reportages, des commentaires et des articles de fond. Ils travaillent souvent à plusieurs projets dont l'avancement varie. Leur horaire est fréquemment interrompu par des nouvelles de dernière heure. Ils doivent rester souples pour réagir rapidement, saisir les occasions de faire un reportage et respecter les échéances. (3)

Utilisation particulière de la mémoire
  • Mémoriser des textes pour les présentations en direct.
  • Se souvenir des noms et des titres de personnalités des milieux politique, économique et communautaire pour s'adresser correctement à elles.
  • Se souvenir des questions à poser aux personnes interrogées.
  • Se souvenir des faits, des noms, de la terminologie et de la séquence des événements.
Recherche de renseignements
  • Trouver des pistes et des renseignements pour des reportages et des articles de fond en interviewant les témoins d'un crime, des politiciens ou d'autres informateurs, en lisant des communiqués de presse, des transcriptions d'affaires judiciaires et d'autres documents, ainsi qu'en parlant avec des collègues. (3)
  • Trouver des renseignements sur la gestion publique et les finances. Chercher, par exemple, au besoin, dans les publications fédérales fournies par «Info Source» et parler avec les fonctionnaires des ministères. Présenter, au besoin, de nombreuses demandes dans le cadre de la «Loi sur l'accès à l'information» pour obtenir l'information nécessaire. (3)
  • Trouver de l'information sur les événements, les personnes qui font les manchettes et d'autres sujets pertinents. Trouver de l'information en cherchant dans les bibliothèques, dans Internet avec les moteurs de recherche et en utilisant des services de recherche. Lire des articles de journal et de revue, des livres, des rapports, des sites Web, des communiqués de presse, des demandes de proposition et des contrats. Écouter des enregistrements audio et visionner des segments vidéo. Interviewer des acteurs clés d'événements, notamment des témoins, des fonctionnaires, des suspects, des victimes, des politiciens et des directeurs des relations publiques. Obtenir, au besoin, des explications et des commentaires sur des domaines spécialisés de la part de spécialistes, notamment des professeurs et des membres d'instituts de politiques. (4)
Technologie numérique Aide - Technologie numérique
  • Utiliser des logiciels de traitement de texte. Utiliser, par exemple, au besoin, des logiciels de traitement de texte comme Word, ClarisWorks et TextEdit pour écrire, éditer et formater des reportages, des articles de fond et d'autres textes. Utiliser aussi, au besoin, des logiciels propres à l'industrie du journalisme, notamment Adobe IN-Copy, Quark CopyDesk et Electronic News Processing System afin d'écrire, d'éditer et de formater le texte des reportages, et de faire le suivi des modifications qui y sont apportées. (2)
  • Utiliser des logiciels de communication. Utiliser, par exemple, des logiciels de courriels comme Outlook pour échanger des courriels et des pièces jointes avec des confrères, des collègues et des informateurs au sein de leur collectivité. (2)
  • Utiliser Internet. Accéder, par exemple, à l'information se trouvant sur l'intranet de leur organisation. Utiliser, au besoin, des navigateurs, notamment Internet Explorer, pour trouver des renseignements sur Internet. (2)
  • Utiliser des bases de données. Tenir à jour, par exemple, des bases de données de personnes-ressources et accéder aux dossiers des reportages dans les archives internes. Utiliser, s'il y a lieu, un logiciel de base de données, notamment Access ou FoxPro, pour créer des bases de données et pour consigner des données sur les membres de partis politiques et les personnes nommées à un poste au sein du gouvernement. Utiliser, au besoin, des logiciels spécialisés tels Maximizer pour gérer des bases de données de personnes-ressources, de lettres et de notes. (3)
  • Utiliser un logiciel de création graphique. Utiliser, par exemple, au besoin, un logiciel de retouche de photos, par exemple Adobe PhotoShop, afin de redimensionner et d'améliorer les photos prises à l'aide d'un appareil photo numérique. Convertir également, s'il y a lieu, le format d'images numériques en vue de leur publication dans différents contextes. (3)
  • Utiliser des tableurs. Créer, par exemple, des feuilles de calcul pour consigner des données comme le nombre d'heures consacrées à divers projets, ainsi que pour générer des graphiques illustrant des données. (3)
  • Utiliser, au besoin, d'autres logiciels. Par exemple, les journalistes en radiotélédiffusion utilisent, s'il y a lieu, une variété de logiciels conçus pour la production audio et vidéo de nouvelles. Les journalistes de la télévision utilisent, au besoin, le Electronic News Processing System pour entrer et trouver des données dans les modèles de planification des émissions de nouvelles. Les journalistes de la radio utilisent, s'il y a lieu, Newsboss et Dalet pour éditer et monter des audioclips. Ils utilisent, au besoin, Cool Edit Pro et Adobe Audition pour enregistrer et éditer des audioclips de même que pour convertir des fichiers audio analogiques en MP3. (3)
Renseignements supplémentaires Aide - Renseignements supplémentaires Autres compétences essentielles :

Travail d'équipe

Les journalistes consacrent une grande partie de leur temps à travailler seuls afin d¿accomplir des tâches telles que mener des recherches, couvrir des événements, interviewer des informateurs et rédiger de nouveaux textes, articles de fond et éditoriaux. Ils peuvent coordonner et intégrer les tâches avec d¿autres reporters et éditeurs en vue de développer des idées pour de nouvelles présentations. En général, les journalistes en radiotélédiffusion travaillent étroitement en équipe avec le personnel du studio lorsqu¿il s¿agit d¿enregistrer et de diffuser des émissions. Ils peuvent attribuer des tâches à leurs collègues, comme les caméramans et les techniciens du son. (2)

Formation continue

Les journalistes acquièrent de nouvelles compétences et connaissances en discutant avec des rédacteurs en chef, des confrères, des collègues et les personnes prenant part à l'événement couvert. Ils apprennent aussi en lisant des textes variés. Afin d'approfondir leurs compétences, ils participent à des ateliers sur des sujets tels que le journalisme d'enquête et l'utilisation de nouveaux appareils numériques. Par exemple, ils se renseignent, au besoin, sur la technologie d'édition sur le Web afin de diffuser en ligne des audioclips et des vidéos. Les journalistes participent, s'il y a lieu, à des séances d'apprentissage données par des organisations, notamment «Investigative Reporters and Editors», l'Association canadienne des journalistes et la «Society of Professional Journalists». (3)

Date de modification :