Explorer des carrières - Rapport sur le marché du travail

à
Météorologistes  (CNP 2114)
Région de Halifax
Description | Titres | Tâches | Professions apparentées

Les météorologistes font des analyses et des prévisions météorologiques, donnent des consultations sur les phénomènes atmosphériques et effectuent des recherches qui portent sur les processus et les phénomènes météorologiques, climatiques et atmosphériques. Ils travaillent à Environnement Canada ainsi que pour les Forces armées, des sociétés d'experts-conseils, des entreprises publiques et des sociétés qui exploitent les ressources et pour les gouvernements provinciaux ou ils peuvent être des travailleurs autonomes.

climatologue, hydrométéorologue, météorologiste spécialiste de la qualité de l'air, météorologue, physicien/physicienne de l'atmosphère, prévisionniste en météorologie.

Les météorologistes exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :
  • analyser et interpréter les données provenant des stations météorologiques, des radars et des satellites, et des modèles de production informatique;
  • produire des prévisions météorologiques et fournir des services de consultations météorologiques à des secteurs industriels comme l'aviation, la marine, l'agriculture et le tourisme, ainsi qu'au grand public;
  • diffuser les prévisions et rapports météorologiques au grand public par différents moyens, dont la radio, la télévision, la presse écrite et Internet;
  • faire de la recherche portant sur les processus et les facteurs qui agissent sur les phénomènes atmosphériques, les conditions météorologiques et le climat, la dispersion atmosphérique et les mutations physiques et chimiques des polluants et fournir des services d'expertise à ces égards;
  • élaborer et mettre à l'essai des modèles mathématiques météorologiques ou climatiques conçus sur ordinateurs, pour l'expérimentation ou pour les prévisions;
  • analyser les répercussions des projets industriels et de l'activité humaine sur le climat et la qualité de l'air et collaborer avec les experts en sciences sociales, en génie et en économie pour élaborer des stratégies de contrôle qui conviennent;
  • participer à des études sur l'effet de la température sur l'environnement;
  • donner des conseils et des suggestions à des organismes privés, des professionnels ou des chercheurs concernant l'usage et l'interprétation d'information climatologique;
  • donner des conférences scientifiques, publier des rapports, des articles ou des textes de vulgarisation pour les spécialistes, les usagers ou le grand public;
  • participer, au besoin, à la conception et à la mise au point de nouveaux équipements et de nouvelles méthodes de collecte de données météorologiques, de télédétection ou autres applications connexes.
Villes incluses dans la région | Bureaux Service Canada

Halifax, Dartmouth, Brookside, Goodwood, Hammonds Plains Road, Hatchet Lake, Lake Echo, Uplands Park

Affichez la liste des bureaux de Service Canada pour cette région.

Aperçu et perspectives d'emploi pour les Météorologistes dans la région de Région de Halifax

Les prévisions et conditions actuelles pour une profession peuvent varier d'une communauté à l'autre ou à cause de changement économique, technologique, ou dans la demande pour un service ou un produit donné.

Renseignements sur les perspectives d'emploi au niveau local

Limitées : LimitéesAcceptables : AcceptablesBonnes : Bonnes
Tableau sur les perspectives d'emploi pour Météorologistes dans Région de Halifax ainsi qu'à l'échelle Nouvelle-Écosse.
Région Perspectives d'emploi Date de diffusion
Région de Halifax Limitées   (1 sur 3 étoiles) 2011-05-31

Actuellement, les chances pour les Météorologistes qualifiés de trouver un emploi sont considérées limitées à l'échelle locale. Il s'agit d'un très petit groupe professionnel en Nouvelle-Écosse et le nombre d'employeurs est limité. Les principaux employeurs de météorologistes sont Environnement Canada, les Forces canadiennes, des entreprises de consultation privée, des entreprises exploitantes de ressources, des entreprises de services publics et des gouvernements provinciaux. Le bureau régional d'Environnement Canada à Dartmouth possède un centre de formation à la fine pointe de la technologie pour la formation initiale des météorologistes. Pour de plus amples renseignements, se rendre à l'adresse suivante : www.atl.ec.gc.ca.

Bien que les emplois soient limitées à l'échelle locale, il peut exister des emplois dans d'autres régions de la province ou du pays. Les gens en mesure de travailler ailleurs voudront possiblement consulter les autres marchés de main-d'oeuvre en Nouvelle-Écosse et à l'échelle du pays. Les perspectives d'emploi pour les Météorologistes en Nouvelle-Écosse devraient être limited au cours des 5 prochaines années.

Des informations supplémentaires sur les Météorologistes (occasions dans d'autres régions, formation, employeurs, postes disponibles et statistiques additionnelles) sont disponibles sur d'autres parties de ce site web.

Nouvelles locales sur le marché du travail

Semaine du 30 juin au 04 juil. 2014 Semaine du 23 juin au 27 juin 2014
  • Une reconstruction de deux années du pont Macdonald à Halifax coûtera 150 M$ et commencera à l'automne 2015. Les entrepreneurs locaux en bénéficieront, et 100 ingénieurs et personnes de métier seront embauchés au cours du projet. (disponible en anglais seulement)
  • Bubba Rays Too, un restaurant et bar sportif de 230 places, ouvrira ses portes au mois d'août et sera situé sur le chemin Bayers à Halifax
  • DHX Media, une société de production d'émissions d'animation, cherche 45 animateurs numériques pour ajouter du personnel supplémentaire à l'équipe de 115 travailleurs. L'entreprise continue sa production active d'émissions de télévision pour des chefs de file de l'industrie.
  • Ultra Electronics Maritime Systems s'est vu attribuer un contrat de plusieurs millions de dollars pour fournir de l'équipement sonar sous-marin à l'entreprise allemande Atlas Elektronik. Ultra emploie 130 personnes à Dartmouth.
  • Southwest Properties, situé à Halifax, affirme que l'entreprise n'envisage aucune pénurie de main-d'¿uvre pour ses quatre grands projets de construction à Halifax. L'entreprise ajoute qu'elle peut mettre à contribution un réservoir de main-d'¿uvre local.
Semaine du 16 juin au 20 juin 2014
  • Les travaux de construction d'un complexe de 140 M$ au centre-ville de Halifax débuteront au printemps de 2015. Le complexe accueillera un nouveau YMCA et comprendra des aires résidentielles et commerciales. Le YMCA devrait ouvrir ses portes à la fin de 2017 ou au début de 2018.
Semaine du 09 juin au 13 juin 2014
  • Se trouvant à Halifax, ClearPicture Corp. reçoit un prêt de 500 000 $ de la Nova Scotia Business Inc. Ce prêt aidera la compagnie à commercialiser « Genesis », un logiciel commercial en nuage qui permet aux entreprises d¿élaborer des plans d¿action en recueillant, analysant et corrélant des données. La plupart des 24 salariés de ClearPicture se trouvent à Halifax. La société espère créer jusqu¿à 13 nouveaux postes, et ce, dans un proche avenir.
  • Argyle Developments a reçu l¿approbation finale pour les travaux de construction en surface du Nova Centre, soit un projet aux coûts de 500 M$, au centre-ville de Halifax. Les travaux commenceront au cours des prochaines semaines. On a déjà exécuté les travaux souterrains au cours de l'année écoulée.
  • Les travaux de construction commenceront à la mi-juin dans le cadre de la première étape du projet de développements résidentiels de Seven Lakes dans la région de Porters Lake. Une fois terminé, le projet de sept étapes comprendra plus de 600 logements.
Veuillez consulter les onglets Nouvelle-Écosse et Canada pour plus d'information utile au sujet des perspectives.